PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

boutique d'Alain

Aujourd'hui, je n'ai pas vraiment le moral. Je décide donc de me faire plaisir, de me rendre en ville pour acheter un pantalon.

Tandis que je me promène dans le pietonnier, je vois un nouveau magasin de vêtements pour hommes. J'y rentre et j'aperçois un homme à mon goût. Il viens vers moi et me demande s'il peut m'aider avec un joli sourire. Je lui réponds que oui, que je souhaite un jeans mais que je ne connais pas ma taille. Il me passe un mètre ruban autour de mon ventre et m'invite à le suivre vers le rayon des jeans. Je discute un peu avec lui et j'apprends qu'il est le patron du magasin. J'ai impression que je ne lui suis pas indifférent. Serait-il gay ou bi comme moi ?

Il me propose un jeans qui devrait me convenir et m'invite à passer dans la cabine d'essayage. Le pantalon enfilé, je sors de la cabine pour lui demander son avis. Il me conseille d'éssayer une taille plus basse. Au passage, j'ai remarqué qu'il ne cessait de regarder vers la bosse formée par mon sexe. Le voilà qu'il revient avec le pantalon qui devrait me convenir. Il me le donne en me faisant un clin d'œil complice. Comme il n'y a pas d'autres personnes dans le magasin, je laisse la cabine ouverte pour me changer. Alain, le patron, s'approche pour admirer le spectacle. Pour l'instant il ne vois que mon petit cul dans son slip. Je me retourne afin qu'il puisse voir mon sexe en érection à l'intérieur de celui-ci. Le voilà qu'il rentre dans la cabine pour me dire "attend j'arrive" avant d'aller fermer la porte de sa boutique.

Il reviens la chemise ouverte. Il a un joli torse. Il s'agenouille devant moi et baisse mon slip. Ma bite est super bandée. Il me la prends en main et me branle doucement. Sa langue chaude et experte lèche mes bourses puis remonte tout au long de mon chibre. Quelques petits coups de langue autour de mon gland et le voila dans sa bouche. Il me le suce. Sa bouche coulisse sur mon sexe et j'adore cela. "J'ai aussi envie de te sucer" lui dis-je. Il m'emmena alors dans sa chambre située au dessus du magasin. Nous enlevons ce qui nous reste comme vêtements. Alain a une belle bite avec le gland bien dégagé. Une bite comme j'adore. On s'enlace et on s'embrasse goulument. Je n'en peux plus. J'ai trop envie de l'avoir en bouche. Ma langue descend donc de sa bouche vers son braquemard. Je lèche ses couilles tont en le branlant. Maintenant, ma langue s'occupe du somment de son gland. Elle le titille. Sa belle queue est maintenant dans ma bouche de salope, chaude, humide et accueillante. Je le branle tout en le suçant et faisant de temps à autre une "gorge profonde". Il gémit.

On se met en 69 afin de se sucer mutuellement. Apparemment, on adore tout les deux cette pratique. Il me baise la bouche et c'est terriblement bon et excitant. Je sors un instant son chibre de mon orifice buccal pour lui dire : "j'ai envie que tu me prennes. Viens en moi".

Je me mets à 4 pattes. Alain écarte me fesses pour me pratiquer un super anulingus. Sa langue chaude sur mon anus me fait frisonner. Il prend un tube de vaseline dans la table de chevet et me lubrifie généreusement. Il enfile son préservatif et se place derrière moi. Je sens sa bite toucher mon petit trou. Je suis encore plus excité à l'idée de me faire baiser comme la salope que je suis. Sa bite s'enfonce en moi. Il commence des va et vient peu profonds. "Vas-y baise moi à fond lui dis-je". Il s'enfonce maintenant jusqu'à la garde et me fait l'amour à grands coups de sexe. Je me branle tandis que je me fait ramoner le cul par sa grosse queue. "Ca y est, je viens" me lance-t-il. Ma main s'active sur mon sexe et on jouis à peu près en même temps. Le temps a passé super vite. Le patron doit rouvrir sa boutique. Nous prenons donc, ensemble, un douche en vitesse. Nous échangeons nos numéros de téléphone avant de quitter sa boutique en n'oubliant le pantalon que j'étais venu chercher.

Ange du désir

viens@outlook.com

Autres histoires de l'auteur : boutique d'Alain - Je suis une salope

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)