PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Jeune écrivain

EPISODE 1

- Cela fait 3 mois que nous n'avons rien fait, 3 mois !
- Et tu crois que c'est une excuse pour m'avoir trmpé comme ça ?

 

Et blam, une porte qui se claque, une histoire qui se termine. Je ne suis même pas triste, je ne regrette même pas ce que j'ai fait. Je n'en suis pas spécialement fier. Mais ça faisait un moment que ça n'allait plus entre nous. Comment tout ceci est il arrivé me demanderez vous ? Revenons il y a 2 semaines…

================

Tout d'abord, présentons nous. Je m'appelle Matthieu, 21 ans étudiant. En couple depuis quelques temps avec un jeune homme, V. Seulement, depuis quelques mois nous nous voyons peu, très peu. La faute aux études (et sa faute aussi..). Ni beau ni laid, je fais partie de la moyenne lambda avec un physique normal. On m'a souvent complimenté sur mes fesses néanmoins.

Avant que je rencontre V., j'étais du genre très actif sexuellement. Je ne couchais pas à droite à gauche, juste quelques plans réguliers. Mais c'était du genre très souvent et un peu n'importe où. J'étais passif et même assez soumis et accro… Mais l'amour est passé par là.  Au niveau sexuel ça n'a jamais été le paradis avec V. Pas spécialement mauvais, mais je n'ai jamais oui analement… sans compter qu'il était du genre précoce. Bref.

Alors que cela faisait donc 2 mois ½ que je n'avais pas fait l'amour avec mon copain (merci ma main droite), je reçois un sms d'un ancien camarade de lycée qui me demande de mes nouvelles et qui me dit qu'il revient sur ma ville. Nous discutons un peu, je lui annonce que je suis en couple il est heureux pour moi.

Un mot sur ce copain à présent. S. un garçon beau, très beau. Grand, viril déjà à l'époque. Il se destinait à une carrière militaire (qu'il a donc commencé) et était très sportif. Sans compter qu'il a un sacré engin entre le jambes.. (merci les vestiaires !) 23 cm, c'est très correct !! bref il en faisait mouiller plus d'une, moi y compris… Sans compter que monsieur se plaignait souvent d'avoir toujours envie de baiser, mais que peu de filles acceptaient vu son engin. Je n'ai jamais tenté d'approche, le croyant 100% hétéro (ce qu'il est toujours un peu).

Bref, nous nous rencontrons dans un bar, nous buvons un verre et discutons. Lui n'est toujours pas en couple. Il me demande comment se passe ma vie de couple, si je suis passif ou actif etc.. Lui et moi avons toujours eu des conversations très crues, sans artifices et sans aucune gêne. Ce qui étonnait parfois. Car moi j'étais plutôt du genre « intello premier de la classe nul en sport » et lui « bogoss sportif ». Il est toujours aussi sexy, il transpire la testostérone et plusieurs jeunes filles autour ne semblent pas indifférentes.

2 jours plus tard, il me demande de passer le voir à son appart, il doit préparer des tests pour changer de grade-je-sais-pas-quoi, et voudrait que je lui donne un coup de main. Pas de problème, j'arrive. Au moment de partir, j'ai une petite appréhension.. je ne sais pas pourquoi, il ne m'a jamais fait d'avance. Mais quand même. J'ai un peu la sensation de me jeter dans la gueule du loup… Et je me surprends à faire attention à ma présentation.

J'arrive donc chez lui. Mon dieu, qu'il est sexy.il rentre du sport mais a eu le temps de prendre une douche. Il a un t shirt moulant qui lui va à la perfection. Mais il faut que je me ressaisisse. Je l'aide à préparer ses tests et il m'invite à rester manger une pizza pour me remercier devant un film d'action. Alors qu'on arrive vers la fin de celui-ci, il me sort « putain, cette actrice elle a un cul de ouf… Ah je suis trop en manque là, regarde ça y est je bande.. » et c'était vrai. Autant dire que 23 cms, on les voit bien !

« tu voudrais pas me rendre un ptit service ? :p »
« Non mais n'importe quoi t'es con… Allez il est temps que j'y aille, t'a qu'à appeler un de tes plans culs ! »
« Allez steuplé »..

Je me suis relevé pour partir. En vérité, même si je savais ça mal et que je ne voulais pas tromper mon copain, je sentais que j'en avais envie… Il me laisse reprendre mes affaires. Au moment de sortir, je me retourne pour lui serrer la main. C'est à ce moment qu'il me plaque contre le mur.
« Arrête S. Qu'est ce que tu fais ? tu m'étouffe là »
« Allez steuplé. C'est sans remords ? ça me ferait beaucoup de bien tu sais, et ça te couterait rien… t'as pas envie ? »
« Non. Lache moi, je suis en couple » (ouh le vilain menteur avc une formidable érection entre les jambes ».
« Allez je sais que t'en as envie… tu adore ça j'en suis sûr ».

Je dois résister.. Mon dieu, son odeur. Celle du mâle en rut. Qui fera tout pour baiser. Je me sens défaillir mais je dois résister. Il me prend la main, la pose sur sa bite dressée. Je la sens bien à travers le short. « qu'est ce que tu fous S. Arrête, tu me fais peur là ». « Ah ouai, tu es si sur de ça ? » Il regarde ma main. Sans m'en rendre compte, celle-ci a commencé un va et vient presque mécanique sur sa teub. Il rapproche alors son visage encore plus du mien et commence à m'embrasser. Très vite, sa langue s'insinue dans ma bouche. Il n'y a rien de tendre dans ce baiser. Juste une envie de baise d'un mâle… Ma respiration s'accélère et je sens que je ne pourrai pas résister bien longtemps…

EPISODE 2 :

Il n'y a rien de tendre dans ce baiser. Juste une envie de baise d'un mâle… Ma respiration s'accélère et je sens que je ne pourrai pas résister bien longtemps… il a passé une main sous mon t shirt et commence à me titiller un téton. Diable, mais comment sait il tout ça cet hétéro ? Je commence déjà à gémir.. Non non non. Merde Matthieu fais quelque chose, tire toi de là !!!

Il me dit alors « je sais comment te faire craquer ». Il appuie alors sur mes épaules de manière franche. Il est trop fort je me retrouve à genou. Il me plaque alors contre son short (type short de sport). L'odeur emplit mes narines… merde non, pas cette odeur. Je ne lui avais pas dit pourtant.. Mon dieu, ça m'ensorcèle je sens mes dernières défenses faiblir…. Cette odeur si caractéristique de bite, de testostérone. Bref, de Mâle. Presque contre ma volonté, je me mets à ouvrir la bouche, à gémir et à lui lécher la queue à travers son short.

« Voiilà c'est bien, tu vois quand tu veux. Je savais que tu kifferais et crois moi tu va kiffer encore plus ! »

J'en peux plus, mon cerveau à déconnecté. L'envie est trop présente… Cette odeur me rend fou. Mes plus bas instincts enterrés au début de ma vie de couple refont surface. Je sens la salope endormie au fond de moi se réveiller. J'en veux plus. Je le regarde dans les yeux et étonnament j'y vois un regard tendre. Pas amoureux. Mais tendre. Il enlève alors son t shirt. Ce torse.. aaaah… il me rend dingue. Tant pis pour V. à partir de là, tout va très vite. Il retire son short. Je me retrouve la tête collée contre sa bite.. qui ne reste pas longtemps à l'air libre. Il  me bifle quelques fois. Je la suce la plus goulument possible, je tête ce cadeau. Lui râle de plaisir. « putain, c'est trop bon, tu suce trop mieux que la dernière meuf que j'ai baisé ». A fond dans son rôle dominant, il commence à me tenir la tête et me baise gentiment la bouche. Expert en fellation, je lui fait même quelques gorges profondes. Il adore. Il me relève alors brutalement. Il me replaque contre le mur (quest ce que je kiff) et m'embrasse virilement.

Il mordonne de me déshabiller, ce que je fais. Il m'embrasse à nouveau en me serrant dans ses bras puissants, puis me met une fessée. Ce la me fait une décharge électrique qui me fait couiner. « hum, je sens que je vais passer une bonne soirée ».

Il s'installe dans son canapé. Je n'ai pas besoin de paroles, je reviens de moi-même téter sa grosse queue alors qu'il met un film de cul hétéro à la télé. Et bizarrement ça me fait fantasmer. Cet hétéro les jambes écartés dans le canapé… au bout d'un moment il n'en peut plus et me rebaise la bouche en me tenant par les cheveux. Je sens sa queue devenir plus dur et avoir quelques sursauts. En grognant et en me traitant de salope, il m'expulse une quantité incroyable de jus dans la bouche. Il me tient la tête, je n'ai pas d'autres choix que d'avaler (je sais ,pas bien par les temps qui courent). Moi qui n'aimait pas le sperme de mon copain, celui-ci est délicieux. Salé mais pas trop.. miam. Je lui nettoie bien la bite. J'ai maintenant l'appréhension de ce qui va se passer…

Mais sa queue ne ramollie pas. Il me dit alors « maintenant, tu es marqué à vie par ma bite. T'inquiete pas, je suis encore d'attaque et je sais que tu vas en redemander. Tu vas tellement kiffer tu vas voir… Maintenant, ptite salope, allonge toi tu le lit ». je m'allonge sur le dos, il se couche sur moi et me masturbe de sa grosse main. Je sens tout son poids sur moi, je prends un pied pas possible. pas besoin de poppers je plane déjà. « Allez jouis petite salope, sens toi femelle, montre moi comme tu apprécie les vraies mâles. Laisse sortir ta nature profonde.. » Je n'en peux plus. Je jouis dans un gémissement continu.

« Si tu m'as pas menti sur tes propres performances, je pense qu'on ne va pas beaucoup dormir cette nuit ».

Ce récit est fictif, inspiré de fantasmes réels. Ceci étant mon premier récit, je vous invite à donner votre avis ;-)
Et surtout n'oubliez pas, ne faites pas comme Matthieu : protégez-vous.

Jeunecrivain

lolilol999@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Jeune écrivain

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)