PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - épisode précédent

Moi, Julien, la petite pute ….

Chapître 4

C'était un bel été et ce mois de Juillet en témoignait mais je n'en profitais guère tant je passais de temps, enfermé,  à satisfaire les besoins toujours inasouvis de Kader en matière de sexe et quand enfin, il était repu, généralement je sombrais dans un sommeil profond où mes rêves ressemblaient tant à la réalité qu'il me faisait subir que mon cerveau ne faisait plus guère la distinction entre ces deux moments.  Eveillé ou rêvant, mon corps alangui, meurtri n'était plus qu'une glaise molle toujours en attente des mains de l'artiste pour reprendre forme dans un nouveau tableau.

        Mais le modelage n'était pas facile, c'était toujours long, très pénible et souvent, hélas, décevant. Je voyais cela alors dans les yeux de Kader  et même si j'avais fait de mon mieux c'était alors la frustration qui se lisait dans son regard tandis qu'il tenait mon visage, à dix centimètres du sien, d'une main de fer : tous ces efforts pour si peu de plaisir en retour !
Et je savais alors qu'il me faudrait payer le prix de l'échec : mon dos, mes fesses, mes cuisses, mon torse, mes couilles allaient rougir dans les minutes suivantes.

        Et quelquefois, le tableau était réussi !  Bizarre ce truc, souvent des heures de préparation ne menaient nulle part tandis que quelques minutes inspirées pouvaient au contraire lui apporter beaucoup de plaisir.

        Et ce fut le cas ce soir là. En quelques minutes, il trouva l'idée et la réalisa. Satisfait, il fit même un petit film avec sa tablette et me le montra.  J'étais à genoux, les deux chevilles très écartées l'une de l'autre fixées aux deux pieds arrière du lit.  Mes poignets munis de bracelets de cuir étaient reliés entre eux dans mon dos par une lanière d'une dizaine de centimères, cette lanière étant elle-même reliée à une corde montant d'abord jusqu'à une poulie fixée à une poutre du plafond avant de retomber ensuite vers le lit où là, bien sûr, Kader pourrait exercer toutes tractions appropriées sur mes bras. Enfin, mes testicules munis d'un parachute étaient reliés à un poids plutôt lourd qui, situé à l'extérieur du lit, ne touchait jamais le sol et donc ainsi les maintenait toujours en traction. Avec ça, deux pinces assez vicieuses sur les tétons et une troisième  tout aussi vicieuse sur le gland et le tour était joué.

        Le buste en avant, la tête posée sur le drap,  les bras en l'air, les couilles bien tendues, les tétons et la bite bien mordus, je ne fus pas long à gémir ce qui donna beaucoup de satisfaction à Kader qui bien vite cacha son érection géante dans ma bouche en s'asseyant devant moi dans le lit.

        Il donna encore un coup de téléphone auquel je ne compris rien puisqu'il parlait dans sa langue natale mais un quart d'heure plus tard, quelqu'un d'autre se trouvait avec nous dans la chambre.  Impossible de voir ce visiteur, Kader venait tout juste de me poser sur les yeux des lunettes de bain dont les deux globes de verre étaient soigneusement peints de couleur sombre.

        Je ne le voyais pas ce visiteur mais je ne pouvais pas ignorer sa présence : il retira brusquement la pince située sur mon gland et je hurlais autour de la bite de Kader lequel pour me faire taire tira sur la corde et ainsi me remonta les poignets, ce qui ipso facto me bascula un peu plus en avant et empala davantage ma gorge sur son gland.
Bonne technique,  je me tus  immédiatement !

        - Mon petit Julien, je te présente mon cousin Salim, il est jeune comme toi mais aspire à devenir un master comme moi. Alors je me suis dit que de temps à autre, nous pourrions, toi et moi, l'inviter à partager nos petits moments de plaisir et lui fournir matière à réflexion ce qui, sans aucun doute, l'aidera à acquérir de l'expérience....

        Salim était jeune et, sans aucun doute, impatient, car sans plus attendre, positionné derrière moi, il m'enfila d'un coup,  en force.

        Je hurlais ….

        Kader, surpris probablement par cette démarche aussi inattendue que féroce  à cet instant, décida malgré tout de l'accompagner par solidarité familiale et tira sur la chaînette reliant les deux autres pinces libérant ainsi mes tétons mais avant que je ne crie davantage, il tira aussi sur la corde reliant mes poignets au plafond et logea sa bite au fond de ma gorge laquelle aurait pu témoigner, à ce moment, si ses grognements ne suffisaient pas,   de l'immense plaisir qu'il éprouva alors....

        Nul doute, ce tableau là était une réussite et il faut bien l'avouer, la présence inattendue de Salim ajouta la petite note nécessaire pour parachever l'oeuvre.

        Quand enfin la tension retomba, une ou deux heures plus tard, Kader me présenta son cousin Salim d'une façon un peu plus civile et me recommanda néanmoins de ne jamais oublier que je lui devais le même respect qu'à lui-même puisque né, comme lui, pour utiliser des bâtards comme moi.

Fin du chapître 4

….

 (Merci à ceux qui m'ont adressé un commentaire, après la parution des précedents chapîtres,  ça fait toujours plaisir !  Si certains ont des suggestions à me faire, n'hésitez pas.

Enfin, vous voudrez bien noter que  cette histoire est une pure fiction  se déroulant à une époque rêvée où les MST n'existaient pas. Hélas, cette époque étant révolue, protégez-vous, SVP !)

Ggag92

ggag92@yahoo.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Moi, Julien, la petite pute -

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

16 juillet 2019

Nouvelles (21)

Au sauna avec Nicolas Julienbogoss
Accompagnateur Martin Tche
Comment je me suis fait violer le cul chuuuut17
Un dimanche Martin Tche
Le masseur turc Martin Tche
Ma première hospitalisation Martin Tche
Mon pote Brice Thomas
Amir Thomas
Gabriel Renart
Sur la route de Bruxelles Omar-lille
5 garçons de terminale Frank
Olivier Lycrahot
Rapport de force -01 Lucif
Rapport de force -02 Lucif
Kiff Seithan
Exhibition et domination Pol
Un job d’été prometteur Tomtom69000
Virée au bar Lifeisdream
Medhi, un Maitre marocain Lope75
Chambre d’hôtel Frank
Chambre d’hôtel -02 Frank

La suite (12)

Le patient -06 d.kine.75
Un amour inaccessible -04 Miangemidemon
Le chef de chantier -06 Romain
Le chef de chantier -Fin Romain
Passion en toutes lettres 07 Cyrillo
Passion en toutes lettres 08 Romain
Passion en toutes lettres 09 Cyrillo
Passion en toutes lettres 10 Romain
Passion en toutes lettres -11 Cyrillo
Passion en toutes lettres -12 Romain
Les potes de mon grand-frère 4-2 Marc 67
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

Juillet 2019

Nouvelles

Passion en toutes lettres 01 Cyrillo
Passion en toutes lettres 02 Romain
Passion en toutes lettres 03 Cyrillo
Passion en toutes lettres 04 Romain
Passion en toutes lettres 05 Cyrillo
Passion en toutes lettres 06 Romain
Dans les airs ! Peter pan
Mon collègue Farid Hugo
Le grand frère de mon pote Julian
Éveilleur Alex
Éveilleur -02 Alex
2 ouvriers au supermarché Thomasqueutard
Soirée chez mon meilleur ami Arnaud

La suite

Le chef de chantier -05 Romain
Découverte de mon côté gay Alb29
Un amour inaccessible Miangemidemon
Les bains d’Odessa -02 Loic.1972
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)