PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Le compagnon de voyage surprise

Je m'appelle Fabien, j'ai 34 ans et bien que n'ayant jamais eu d'expérience homosexuelle, j'ai toujours été curieux d'explorer ce volet de ma sexualité.
Purtant, je n'ai jamais osé franchir le pas... Jusqu'à ce qu'un coup du destin ne force ma décision.
Il y a quelques mois, je me suis inscrit en solo pour un voyage aventure au pays de castro.
Sociable, je n'ai aucun problème à partager ma chambre avec une personne inconnue et j'etais curieux de voir qui le hasard me proposerait.
A l'aéroport, je fais donc la connaissance de la personne qui partagera ma chambre pendant les 18 prochains jours. Il s'agit de Phil, un homme d'un peu moins de 50 ans pas spécialement sportif mais plutot en forme, cultivé assez drôle... Très sympa.

Les 5 premiers jours du voyage se passent tout à fait normalement. Plages, ballades, rhum,salsa et gros cigares ponctuent les journées. N'étant pas fumeur, j'ai plusieur fois passé mon tour avant de céder à une dégustation que je n'ai pas tellement appréciée. Une monstrueuse quinte de toux plus tard, je laisse mon cigare à un Phil hilare qui m'explique qu'il ne faut pas avaler la fumée,et qu'une fois qu'on sait l'apprécier un bon cigare se savoure comme une jolie femme.
Curieuse comparaison mais bon, je ne relève pas.
C'est le même soir que tout a basculé. Phil m'a demandé de lui prêter mon ipad pour consulter sa messagerie et je lui ai tendu bien volontiers avant de sortir pour faire queques brasses dans la piscine de l'hotel.
"tu reviens avec des mojitos ? Me demande-t-il avant que je ne parte.
_ sans faute ! Apéro à 17h !

De retour de la piscine avec mes deux verres, je retrouve mon compagnon de chambre installé sur la terrasse, les yeux toujours fixés sur la tablette qu'il repose sur la table basse en me voyant arriver.
- Aaaaah. L'apéro ! Tu veux bien me passer un cigare s'te plait ?
Je lui tends un pur barreau de chaise et m'installe moi aussi sur notre petite terrasse ombragée.
- on est pas bien là ? Peinards, à l'ombre. On voit même la mer ! C'est quasi parfait !
- quasi ?
- ben tu sais j'ai unpeu trainé sur le net et... On trouve plein d'images stimulantes. D'ailleurs j'ai vu que tu avais même un navigateur pour regarder des vidéos en streaming !

J'ai alors ressenti un petit malaise : ce navigateur est celui que j'utilise pour trainer sur des sites pornos et une bonne partie sont des sites gays. Je n'ai pas plus de quelques secondes à attendre pour savoir s'il a parcouru l'historique.
- euh... Oui mais il sert pas vraiment ici, on a pas assez de débit.
- ouais, c'est vrai. J'ai vu que tu avais essayé plusieurs vidéos mais j'ai pas réussi à les lancer. Me lance-t-il avec un sourire carnassier.
Alors dis donc, toi aussi t'as cherché des images stimulantes !
Et disant cela il ouvre la housse de l'ipad qui s'ouvre sur un site de rencontre gay où une image de fellation cotoie celle d'une bite en gros plan.
Je ne sais plus quoi dire.Mon regard passe de l'écran à phil dont le short me

parait soudain un peu tendu.
- ben alors, tu traines sur un site de rencontres gay alors que tu es à 9000 km de paris. Tu vois je me suis d'abord demandé ce que tu aimais, et puis j'ai vu ton profil. Tu sais que t'es pas mal en jupette.
- non mais euh.... C'est juste euh.... Je crois ne pas avoir réussi à bredouiller plus que ça.
- c'est juste que tu fantasmes un peu. Te casse pas j'ai compris.
- oui. Oui c'est ça. Je. J'ai jamais vraiment fait ce genre de truc.
- jusqu'à maintenant tu veux dire!
- comment ça ?
- ben tu sais on voyage en petit groupe alors je te propose 2 choix : soit on n'en reste là pour ce soir et je fais courir le bruit que tu es ma petite meuf, soit tu me montre ce que tu as appris sur ces sites et ça restera entre nous.
Il tire alors une grosse bouffée sur son cigare, me sourit et se caresse doucement le paquet en me faisant un clin d'oeil.
- dans tous les cas, je suis coincé là.
- c'est toi qui vois. Tiens, si tu veux je te montre la marchandise pour t'aider à prendre ta décision.

C'est alors qu'il se lève et libère un sexe de bonne taille bien qu'encore pratiquement au repos.
- alors tu la trouves comment ?
Je sais à cet instant qu'il a gagné : je crois que je salive malgré moi.
- euh impressionnante. On dirait le cigare que t'es en train de fumer.
- hahaha ! Ben tu vois comme ça on pourra partager un apéro ET un bon cigare. Allez viens sois pas timide. Ajoute-t-il en lançant en coussin par terre.
Vaincu, et décidé à me preter au jeu jusqu'au bout, c'est à 4 pattes que je m'avance vers lui et prends place sur le coussin, juste entre ses cuisses.
- mmmmh ! Excellente idée de venir comme ça. Allez maintenant tu fais comme un bon cigare. Commence par la lecher.
Je prends sa queue de la main droite et commence à passer ma langue de la base vers le gland encore emprisonné dans son prépuce.
Peu à peu, le sexe de Phil se déploit et je n'ai rapidement plus besoin de ma main pour le maintenir dressé. A chaque coup de langue, j'embrasse un peu son gland, le faisant entrer chaque fois un peu plus dans ma bouche.
-ooooooh ! Et c'est une première tu dis ? Quand on est doué comme ça il faut pas gacher son talent. Allez maintenant prends là complètement dans la bouche. Fais moi voir si tu sais faire une gorge profonde.
Glups ! Gorge profonde il dit ? J'embouche alors sa bite et m'efforce de l'avaler le plus loin possible. Je ne peux controler un réflexe de recul quand le gland vient toucher mes amygdales, mais il reste encore au moins 5 centimètres et la main de phil se pose sur ma nuque et sa voix se fait plus autoritaire :
- en entier j'ai dit !

Il laisse sa main sur ma nuque mais n'appuie pas il me laisse l'initiative mais le message est clair : je ne me redresserai pas avant de l'avoir avalé en entier. Je m'applique donc à dépasser ce reflexe et finis par réussir à l'engloutir complètement avant de m'efforcer de déglutir, son gland au fond de la gorge. La pression sur ma tête s'accentue.
- ooooh putain ! Alors ça c'est trop bon. Continue encore un peu....
Je pense être resté au moins 30 secondes dans cette posture et c'est un peu essouflé que je me redresse.

Phil me tend mon verre et trinque avec moi.
- je crois que c'est le meilleur apéro de ma vie ! (c'est vraiment moi qui ai dit ça ?(
Phil me regarde étonné, puis amusé
- et t'as pas fini encore ! Je me demande lequel de nous deux finira son cigare le premier .
Je regarde le cendrier et voit qu'il lui en reste un peu plus de la moitié.
- il te reste pratiquement 1 heure de cigare. Tu tiendras pas aussi longtemps quand même.
- ça dépend de toi ça.
Je reprends une gorgée de mojito et reprends ma dégustation, tout en douceur en m'efforçant de faire tourner ma langue autour de son gland.
- je crois que t'as raison, avec une suceuse comme toi je tiendrais pas une heure... Mais c'est trop bon pour se contenter d'une seule pipe.
Je relève la tête, un peu inquiet car il hors de question de lui donner plus que ma bouche.
- euh. Soyons clairs, je te suce mais pas plus hein.
- t'inquiete pas je voulais juste dire que si tu vas trop vite, il faudra aller chercher une deuxième dose. Allez applique toi, au lieu de parler.

Je reprends donc mon travail, alternant lechages et succions avec quelques intermèdes deep throat qui le font à chaque fois gronder de plaisir.
Je n'ai aucune notion du temps mais c'est au 2 tiers de son cigare que sa main c'est à nouveau posée sur ma nuque et que phil m'a rappelé :
- n'oublie pas hein. Avec celui là tu peux avaler la fumée !
Quelques instants plus tard, il se libère dans un râle et je m'efforce d'avaler l'intégralité du jus salé qu'il vient de m'offrir. Je crois qu'il m'a gratifié de 4 jets mais les deux premiers étaient franchement abondants et une bonne partie de son sperme a dégouliné le long de sa bite.
- c'est dommage. C'était presque un sans faute ! Allez. Avale ce qui reste et reprends moi en bouche. Tu vas voir que tu auras une deuxième chance.
Là j'avais pas trop envie et je me suis redressé pour le lui dire.
- je crois que je vais plutot te donner de quoi te laver et m'arrêter là. J'aime pas trop ce go...
Je m'arrete net en voyant que Phil tient son portable et est en train de me filmer.
- pardon tu disais ? Moi je trouve ça dommage, je croyais que ça te plaisait. C'est bien ce que tu disais tout à l'heure non ?

Et pour illustrer se propos, il lance une petite vidéo sur laquelle je me redresse avant de parler du meilleur apéro de ma vie. La vache. Je l'avais pas vu le portable sur la table.
- allez. Fais pas ta pucelle, avale moi tout ça et refais moi bander.
Visiblement ce dernier point ne sera pas le plus compliqué puisque le simple fait de jouer au maitre chanteur semble déjà l'exciter. Il me montre son cigare et je crois qu'il me reste une vingtaine de minutes de "travail".
Une fois, tout le sperme nettoyé, j'ai repris ma besogne et après une dizaine de minutes, la bite de phil etait non seulement propre comme un sou neuf mais aussi fièrement dressée.

C'est alors que mon voisin de chambre écrase son cigare, me prive de ma friandise, et se dirige vers le lit.
- allez viens par là et couche toi sur le dos.
Je me lève pour entrer dans la chambre...
- oh ben non, c'etait mieux comme tout à l'heure : allez viens à quatre pattes, me lance-t-il en orientant l'objectif de son portable.
Me voici donc sur le lit, ma tête dans le vide et la queue de Phil juste au dessus du visage.
- bien. Maintenant dis moi ce que tu veux
- ta bite
Paf. Une biffle.
- plus poliment que ça. Tu es ma suceuse maintenant.
- je voudrais vous sucer s'il vous plait
- tu voudrais me sucer ? Mais t'as même pas avalé correctement tout à l'heure ! Tu vas apprendre que c'est un privilège de sucer comme tu l'as fait et si je ne suis pas satisfait c'est comme ça que tu recevras mon sperme.
Il enfonça alors sa queue d'un coup dans ma bouche et entreprit de me limer la gorge.

Lorsqu'il me sentait à bout de souffle, il se retirait presque ne laissant que son gland dans ma bouche. Je n'ai compris qu'à la troisième fois que c'etait pour moi l'occasion de lui montrer que je pouvais lui donner du plaisir avec ma langue.
Le rythme s'est alors calmé et j'ai bientôt senti sa bite vibrer sur ma langue.
Phil s'est retiré et m'a ordonné d'ouvrir la bouche pour n'y placer que son gland.
- maintenant tu me finis et tu avale tout !
Quelques coups de langue plus tard, je reçus 2 nouvelles copieuses rasades que, dans ma position, je n'eut d'autre choix que d'avaler.

Il etait l'heure d'aller diner et c'est juste avant que nous avons passé l'engagement qui régit mes vacances depuis maintenant 10 jours.
- hé. Encore merci pour ta tablette hein ! Je pense que j'aurais du te la piquer plus tot.
- ben je crois que t'as déjà pas mal rattrapé le temps perdu là. Non ?
- ouais, c'était pas mal. Mais ça fait déjà une semaine qu'on est là et que je pourrais en profiter. Maintenant hors de question de dormir sur la béquille ok.
- ben de toutes façons tu me laisseras pas tellement choix, n'est ce pas ?
- ho tu sais bien que je déconnais, c'est que des videos souvenir voyons. Et puis t'as pas vraiment besoin de ça hein.
- je vois pas ce que tu veux dire... Bon on va manger ? Faut que tu reprennes des forces si tu veux retourner la scène de la terrasse...
C'est avec un grand sourire que nous sommes allés diner, et la suite des vacances a été savoureuse.

Il ne reste aujourd'hui que quelques jours, et Phil m'a demandé d'écrire cette première journée. C'etait son tour d'aller chercher l'apéro aujourd'hui et il devrait bientot arriver.

Fab-94460

Minimuf@msn.com

Autres histoires de l'auteur : Le compagnon de voyage surprise

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)