PAUSE

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Découverte au sauna

C'est la première fois que je venais dans un sauna. Après un déshabillage dans la pièce servant de vestiaire et une douche, seul pour le moment, je me retrouvais à me promener dans les couloirs, vêtu de ma seule serviette serrée à la taille. Je parcourais ainsi les différentes salles; le sauna, le hammam, les quelques pièces pour le moment désertes puis arrivais dans une petite salle sombre, presque dépourvue de meubles mais où trônait une croix de Saint André en bois fixée sur l'un des murs.

Comme personne n'était à l'horizon, je me suis approché, ai touché le bois et me suis plaqué contre lui, en position, écartant bras et jambes.

« Tu es tenté ? » dit une voix derrière moi. Je me retournais un peu gêné, découvrant un homme, la soixantaine, beau, vêtu également d'une simple serviette et qui me souriait.

Je me sentis rougir en répondant « Oui, un peu… ».

 « Enlève ta serviette, tu vas voir ce que ça fait » dit-il.

Joignant le geste à la parole, il me poussa doucement contre la croix, levant mes bras, attachant mes poignets et faisant tomber la serviette à terre. Sans défense, je n'osais bouger, il en profita pour écarter mes jambes et fixer mes chevilles. Je me retrouvais donc dans cette position inconfortable, offert aux caprices d'un homme que je ne connaissais pas, dans un lieu que je croyais désert.

« Ca te tente vraiment ? J'arrête quand tu veux » dit-il pour me rassurer.

Le cœur battant à tout rompre, je répondis un « oui » timide.

« On va commencer soft, alors ».

Tout de suite je sentis sa main s'abattre sur mes fesses, une fois, puis deux, puis trois, pas trop fort mais avec un beau claquement.

« Je continue ? ». Comme je ne répondais rien, il s'enhardit et continua son œuvre : quatre, cinq, six… Je sentais la chaleur monter sur ma peau et sans les voir, je sentais mes fesses rougir. Je ne pouvais pas bouger mais les mouvements de mon bassin me faisaient tendre mon postérieur vers lui, et il continuait.

« Il y a de l'animation par ici ! », une autre voix. Ils étaient maintenant deux à me voir dans cette position !

« Je peux aussi ? ».

Je n'arrivais toujours pas à articuler un mot, il comprit que je n'y étais pas opposé. C'est une autre main qui s'abattit, plus ferme, plus grande et calleuse aussi, continuant l'œuvre déjà commencée. Jugeant sans doute que mon derrière avait atteint la couleur souhaitée, ils se sont arrêtés.

Des caresses appuyées ont succédé aux claques. Des mains prenaient possession de mon corps offert, passant des fesses à ma queue que je sentais durcir sous la caresse. Puis un doigt s'immisça entre les globes rougis et commença à me masser la rondelle. Je sentis un souffle dans mon cou.

« Tu as envie comme ça ? ». Je hochais la tête. Je sentis un peu de froid sur ma rondelle, un doigt enduit de gel qui poussait légèrement pour rentrer. Il fit vite son passage, rejoint par un autre doigt qui me fouillait et écartait le sphincter. Cela dura un temps indéfinissable.

« Je passe le premier, tu es plus gros que moi, je ferai le passage ».

Je sentis le membre de mon premier fesseur appuyer sur mon anus, d'une pression plus forte, il passa la barrière et continua sa progression lentement jusqu'à me remplir. Il commença alors ses va-et-vient. La chaleur sur mes fesses et celle que procurait le frottement de sa queue me firent pousser des gémissements. Sans doute encouragé, il accéléra la cadence. J'étais comme collé à cette croix. Il poussa un grognement puis se retira d'un coup.

« A ton tour ! ». Le deuxième homme que je n'avais pas encore vu, se positionna et pénétra doucement d'abord pour faire rentrer son gland, puis d'un coup qui me fit sursauter et gémir. Il s'arrêta un moment puis entreprit de me pilonner lentement puis en accélérant. Sa queue était plus épaisse, je le sentais mais la butée au fond de mon ventre en feu me faisait pousser des petits cris. Je me sentais tellement salope, ainsi offert à des inconnus, mais tellement possédé que j'en oubliais la honte. Cela dura un temps que je ne peux définir avant qu'il pousse à son tour un gémissement et se retire. J'étais exténué.

« Je te détache » dit mon premier fesseur

 Je me retrouvais ainsi libre de mes mouvements mais sans pouvoir bouger. Il me fallut quelques minutes pour reprendre mes esprits. Il n'y avait plus personne dans la pièce. Je reprenais ma serviette, la nouant autour de ma taille, et me dirigeais vers la douche. Je me rhabillais sans rencontrer personne. En me dirigeant vers la sortie, je passais devant le bar où étaient accoudés 5 personnes : mon fesseur, celui que j'avais vu à mon entrée, un plus vieux et deux jeunes.

« La prochaine fois on essayera le martinet ! » me dit mon fesseur, déclenchant ainsi un sourire pervers sur le visage des autres.

Romaric

romaric180@yahoo.fr

Autres histoires de l'auteur : Une première fois réussie - Découverte au sauna

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

Septembre 2019

Repos

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

Nouvelles (20)

Dépucelé par mon cousin Mecbi
Le pote de mon frère Jvicks
Plan au sauna Bonboul33
Du fantasme à la réalité Loic1972
Les oreilles d’Armand Romain
Gourmand Médi
Un domi humilé par son bâtard Franck de Nice
le prof et Karim -01 Gilou 44
Aurélie Yanno
7 mois d’abstinence James
Déjeuner torride Chopassif
Jack Yanno
Jeremy et Yohan Soroco63
Plans totalement anonymes Eric84
Premier plan hard Tardif
Après-midi au Suncity Hidalgowien
Dans l’intimité du Valo sauna Oakspirit
La Fratrie JulesP
Alexis Romain
Chroniques d’été -01 Caramel

La suite (7)

Première hard -02 Tours37
Mes dépucelages -03 XXL
Mes dépucelages -04 XXL
Mes dépucelages -05 XXL
Les potes de mon grand-frère 4-4 Marc 67
Un amour inaccessible -06 MiangeMidemon
Un Maitre marocain -02 Lope75
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider
(Simple et anonyme)
Ne donne pas accès aux pages "avant-première"