PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Le fugitif

Tout d'abord, je tiens à préciser que c'est la première fois que j'écris ce genre d'histoire, donc ne soyez pas trop dur envers moi. L'histoire qui va suivre est totalement fictif, les personnages sont inventés donc s'il y a une ressemblance avec vous ou une personne que vous connaissez ce sera juste une simple coïncidence. Sur ce j'espère que vous allez apprécier cette histoire.

Je tournais la clé dans ma serrure pour ouvrir ma porte, j'avais vraiment hate de pouvoir dormir dans mon lit, cela faisait plus de douze heures que j'étais au travail et un peu de repos ne me ferait pas de mal. Je m'appelle Nathan, j'ai vingt-trois ans et je travaille entant qu'infirmier à l'hôpital, je ne fais pas plus d'1 mètre 75 et mon physique est assez banal. J'habite dans un appartement tout près d'une prison, je sais ce n'est pas très sur comme endroit mais le loyer n'est pas cher, ce ne sont pas de grand criminel mais il y en a qui sont tout de même dangereux.

Quand j'ouvris la porte je fus stupéfié de l'état de mon appartement: mon canapé était renversé, mes tiroirs ont été fouillés, la porte qui menait à la cour était grande ouverte et je sentais que quelqu'un avait fumé récemment car mon appartement sent le tabac à plein nez.

J'entendis la douche coulait, la personne qui a fait de mon appartement un dépotoir était toujours là. Je me penchais à terre pour prendre mon téléphone fixe, malheureusement quand je le mis à mon oreille je ne perçus aucune tonalité et cerise sur le gâteau il a fallut que j'oublie mon portable dans mon cassier au travail quand j'en ai le plus besoin.

Une personne normale aurait surement fais demi-tour pour appeler les flics mais ce ne fut pas mon cas, j'étais trop curieux et on sait ce qui arrive aux gens trop curieux, ça finit toujours mal. Je me rapprochais de ma salle de bain, la porte était ouverte et je voyais à présent l'intrus grâce au miroir de ma salle de bain.

Il était, comment dire, incroyablement séduisant, c'était un homme qui avais sûrement la trentaine et qui étais plus grand que moi, son visage était en tout point parfait, cheveux courts noir et yeux vert. Son physique n'avait rien à envier à son visage, on voyait l'eau ruisselait sur son torse musclé qui était couvert d'une fine toison aussi noir que ses cheveux et ses abdos qui ressemblaient à des tablettes de chocolat. je maudissais mon miroir car il s'arrêtait juste avant le bas-ventre de l'inconnu, si je m'approchais peut-être aurais-je une chance d'en voir un peu plus ?

j'étais tellement obnubilé par son physique que je remarquais, bien trop tard, qu'il m'avait repéré et me regarder aussi via le reflet du miroir. Je pris mes jambes à mon cou, je fonçais vers la porte d'entrée mais hélas je ne fus pas assez rapide, l'inconnu me plaqua sur le ventre au sol, me fis une clé de bras et me mis sa main libre sur ma bouche, j'étais prisonnier de son corps ô combien alléchant mais cela ne fis pas taire ma peur.

- Écoute-moi bien (sa voix était assez intimidante, ça collé bien avec son physique.), si jamais tu tentes de crier ou d'appeler au secours, je te casse le bras compris?
Je fis signe avec ma tête pour dire que j'avais reçu le message cinq sur cinq.
- Bien maintenant je vais libérer ma main et tu ne vas faire aucune bêtise, tu as compris?
nouveau signe de la tête.

Bien que le fait d'être retenu en otage par quelqu'un soit assez important, je ne pus m'empêcher de penser à sa bite qui était pressée contre mon cul, et qu'on me pardonne pour ce blasphème mais Nom de Dieu qu'est-ce qu'elle est énorme! Je l'imagine déjà quand elle est en érection, cette pensée me mis d'ailleurs moi-même en érection.

Après qu'il eut libéré sa main de ma bouche, il me retourna et remarqua qu'il ne me laissait pas indifférent, il me regarda droit dans les yeux puis il me dit en souriant :

- Alors comme ça je te plais? et bien moi qui pensais que j'allais devoir t'enfermer dans un de tes placards, je crois que je vais changer mes plans.
- Comment ça? demandai-je suspicieux.
- Tu es vraiment long à la détente, sa veux dire que je vais te baiser là tout de suite et maintenant.

Je voyais sa verge gonflée et devenir encore plus énorme, il se releva et me mis à genoux devant lui, il mit sa bite devant mon visage et me força à ouvrir la bouche, sa queue était tellement grande que je m'étouffais avec, il me baisait littéralement la bouche. après quelques minutes qui me parurent une éternité, il me fit changer de position en me mettant à quatre pattes, il cracha dans sa main et commença à me lubrifier le cul avec sa salive.

La crainte émergea de mon corps, comment un truc aussi énorme peut me pénétrer? mais l'inconnu, lui, ne se posa pas la question, après qu'il est estimé que mon cul etais bien lubrifier il me pénétra avec violence.

Je ressentis tout d'abord de la douleur, beaucoup de douleur, puis petit à petit la douleur se transforma en plaisir, en plaisir intense, l'inconnu me baiser sauvagement et j'adorais ça, il se retira un moment pour me mettre sur le dos et me repénétra tout aussi violemment que la première fois, je voyais ses yeux verts qui m'hypnotisaient pendant que je me faisais prendre, je hurlai de plaisir, heureusement que mes voisins étaient partis en voyage de noces.
Il accéléra la cadence, preuve qu'il allait bientôt jouir, il donna un puissant coup rein et poussa un grognement quand je sentis sa semence qui entrée dans mon cul, ensuite il se retira, pris quelques-uns de mes vêtements et s'en alla.

Quant à moi, je pris ma bite entre mes mains et commençai à me masturber pour me donner le plaisir final de cette drôle de soirée.

Le lendemain, après avoir rangé mon appartement, je vis au journal télévisé qu'un détenu de la prison, qui était à une telle pas de chez moi, s'était évadé durant la nuit mais fut heureusement arrêter le lendemain matin. Quand la photo du type apparut sur l'écran je faillis faire tomber ma tasse de café, c'était le mec qui mon baiser comme une bête hier soir! Je souris intérieurement puis je me dis qu'habiter prés d'une prison peut avoir des avantages, car un certain détenu aux yeux verts devait se sentir bien seul le soir, une visite de courtoisie lui fera le plus grand bien, si vous voyez ce que je veux dire.

Voilà l'histoire est fini, j'éspère qu'elle vous à plu.

Novice

jasonbgia@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Le fugitif

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)