PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Première pipe au lycée

A l'époque, j'étais en Terminale.

Adrien, 18 ans, mince, pas très musclé, look classique, plutôt timide. Jamais sorti avec une meuf, je me rendais compte très vite que j'étais plutôt attiré par les mecs. Et ceux de ma classe me plaisaient beaucoup…

Je passais du temps avec eux, mais je parlais peu, je les écoutais… J'adorais les entendre parler de cul entre eux. A part un, les autres étaient encore puceaux, comme moi. Mais ils adoraient parler des meufs, de leurs seins, des films de boule qu'ils avaient matté la veille, de la quantité de sperme qu'ils avaient giclée en se branlant… Certains faisaient style de ne s'être jamais branlé (« Quoi ? Tu te branles ? Mais c'est dégueulasse ! »). Moi je me disais juste : « Mais bien sûr, tu vas nous faire croire que tu t'es jamais vidé les couilles devant un bon ptit porno… » Un autre mec s'étonnait que son pote, qui venait de se mettre en couple avec une pouf du lycée, ne se soit pas encore fait sucer (« Quoi, elle t'a pas encore sucé ? Bah t'inquiètes ça va venir, de toute façon toutes les meufs elles sucent la bite… »).

Quelques mecs de la classe se rendaient bien compte que je n'étais pas comme eux… alors ils s'amusaient à me provoquer, surtout dans les vestiaires après le sport…
-Hé, les gars, j'ai la trique ! Tu veux pas m'aider Adrien ?
-Ouais, moi aussi, je me ferai bien pépom, là, sérieux… Adrien, viens…
-Allez, avoue que t'aimerai avoir une bonne bite en bouche… T'inquiètes, elle est propre de ce matin, et j'ai les couilles bien pleine, t'auras de quoi boire…

Et ils riaient grassement. Moi je ne répondais rien ou alors un simple « pff » mais dans mon boxer, c'était la joie ! Ma bite se redressait très vite !
Et on en restait là. Moi, je gardais précieusement ces images et ces paroles en tête pour alimenter mes branlettes du soir ; je fermai les yeux et j'imaginai la bite de mes camarades…

Un mercredi matin, nous avions une épreuve de Bac blanc. J'étais assis dans l'amphi juste devant Kevin… Lui, il me plaisait beaucoup. Blond, yeux noisettes, 1m80, footeux, finement musclé. Presque avant la fin de l'épreuve, son crayon de bois tombe à terre. Je me penche, le ramasse et lui rend. Il me dit un « merci » avec un clin d'œil qui me laisse bouche bée… J'ai même du rougir, je pense…
L'épreuve terminée, tout le monde quitte l'amphi. Kevin passe devant moi et je le vois se diriger vers les toilettes. Mon cœur bat très fort mais je décide de le suivre, on verra bien…

Arrivé dans les toilettes, il est face à la porte, de dos, tourné vers l'urinoir. Je viens me mettre à côté de lui. Il me regarde avec un sourire et dit :
-Je me doutais bien que tu allais me suivre…
-Pourquoi ? J'ai juste envie de pisser.
-Moi je pense plutôt que tu as envie de ça…

Et là, il s'est tourné vers moi, me montrant sa queue, encore au repos, mais déjà de belle taille. Il continuait à me regarder, en se décalottant, dévoilant alors son beau gland bien rose et lisse. Magnifique vision, je n'arrivai plus à détacher mon regard de sa queue et la mienne se mit à bander fortement et ça se voyait.
-Tu vois, tu bandes… me dit Kevin. Rentre dans une cabine, vite.
Je ne savais pas quoi faire, je n'osai pas bouger. Il me poussa alors vers une cabine vide sur le côté et ferma le verrou derrière lui.

Avec son bras, il m'appuya sur l'épaule, et je me suis retrouvé assis sur la cuvette. J'avais alors la bouche bien en face de son sexe décalotté.
-Alors, tu la kiffes hein ma queue… Tiens, sens-la…
Il prit alors sa queue entre ses doigts et fit passer son gland sous mes narines. Je respirai alors la bonne odeur de sa bite. Pas une odeur forte, mais une bonne odeur de queue. J'aurai pu juter sur place rien que parce qu'il me faisait ça. Je me contrôlai.

Il passa ensuite son gland sur mes lèvres. Sa queue avait bien grossi, il bandait presque à fond.
-Allez, ouvre ta bouche et suce ma bite…
Je m'exécutai. Je pris son gland dans ma bouche, faisant tourner ma langue autour, faisant attention de ne pas mettre les dents… Je n'en revenais pas : je taillais ma première pipe et c'était la bite d'un beau mec bien bandant. Le pied ! Je me branlai en même temps.

-Ouais putain, c'est bon, vas-y suce bien, plus profond…
J'allais plus loin sur sa queue, le plus loin possible, et je le branlai bien en même temps. C'était trop bon. Son gland mouillait assez fort, je léchai bien cette mouille au goût salé qui passait sur ma langue.
-Vas-y on inverse, viens te mettre à genoux entre mes jambes…
Il me fit me relever pour qu'il puisse prendre ma place sur la cuvette et m'appuya sur les épaules pour que je me mette bien à genoux entre ses jambes bien écartées, avec de belles cuisses de footeux, recouvertes d'un fin duvet blond. J'adorai cette vision de ses jambes bien écartées avec sa bonne bite bandée à fond, luisante à cause de sa mouille et de ma salive. A genoux comme ça, je me sentais salope… et j'aimais ça…

-Ouais c'est bien comme ça, allez suce bien, vide moi les couilles j'en ai trop envie... ça fait trois jours que je me suis pas branlé…
Je repris ma pipe. Il avait mis ses deux mains derrière la tête et fermé les yeux. Il se laissait pomper. Je le masturbai à fond tout en têtant son gland comme on tête un biberon… Sa queue était vraiment bonne.

Sa respiration s'accélérait. Je sentais qu'il allait bientôt jouir. Tout à coup, il s'est relevé brutalement, a pris ma tête par les cheveux d'une main, a branlé sa queue de l'autre main, me disant :
-Putain je vais gicler, j'espère que t'aimes le sperme parce que là tu vas être servi… Je vais te spermer dans la bouche…
Son visage se déformait à cause de la jouissance. Tout à coup il m'ordonna :
-Ouvre bien la bouche et tire la langue, vas-y !

Il ouvrit les yeux pour voir son sperme sortir de sa teub et atterrir sur ma langue. Mais les jets étaient super puissants, alors j'en ai reçu sur le visage, dans les cheveux, dans la bouche… Il y eut 6 ou 7 jets d'un sperme bien épais et bien blanc, et j'en avais partout. J'avalai ce qui avait atterri dans ma bouche. Ce n'était pas dégueu ; pas non plus super bon, avec ce goût entre le salé et l'amer, mais dans l'excitation, ça ne m'a pas dégoûté…

Il s'essuya la queue avec du papier toilette, et la rangea dans son boxer, avant de remonter et reboutonner son jean. J'étais là, à genoux devant lui, la gueule pleine de sperme.

-Merci c'était cool… Bien sûr, tu dis rien à personne, ça reste entre nous… T'es une bonne suceuse, si j'ai envie de me vider les couilles je saurai qui appeler…
Et il sortit.

Je me suis relevé ; du sperme coulait sur la porte de la cabine, il en avait envoyé jusque là en giclant… Je me suis essuyé, bien nettoyé avant de sortir moi-même des toilettes. Je n'ai jamais pu le resucer, il n'a jamais refait appel à moi, mais cette expérience a alimenté nombre de mes branlettes...

Flo2

nico2du02100@hotmail.fr

Autres histoires de l'auteur : Première pipe au lycée -

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)