PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Vacances dans le lubéron

Depuis le temps que je lis les histoires je vais en écrire une à mon tour complètement réelle et qui s'est déroulée en septembre de cette année. Les présentations tout d'abord Georges, 38 ans, Géorgien vivant en France depuis plus de 15 ans maintenant. 1M88 pour 90 kg bien poilu et passif. Voici les présentations faites.

Comme chaque année mes vacances se passent entre le mois de Juillet où je rejoins mon pays et le mois de septembre où je prends deux semaines avec mes ami(e)s. Cette année nous avions décidé de passer 2 semaines dans le Lubéron, je loue un grand gîte pour nous accueillir tous , 6, complètement isolé et tout confort incluant une très belle piscine.

Quelques semaines avant le départ et mes amis déclinent l'invitation pour tes raisons pro. Je décide donc de partir seul dans cette maison. Un jour avant et comme indiqué sur le contrat je préviens la propriétaire qui m'indique à son tour que je serais accueilli par son beau-père car ils seraient absent durant la période et qu'en cas de besoin je pourrais aussi m'appuyer sur lui.

Le jour J après une longue journée de route j'arrive enfin à destination. Là comme prévu m'attend le beau-père. Un très beau daddy de 70 ans, 1M75 environ encore très très bien foutu pour son âge. Nous faisons le tour de la maison et il me montre comment fonctionne le filtre de la piscine qui   doit être régulièrement nettoyé. Je me retrouve enfin seul et je décide de faire une longueur ou deux dans cette belle piscine. Etant seul, aucun voisin à moins de 2 kilomètre et au milieu des vignes je me baigne à poil. Je reste dans la piscine jusqu'à la tombée de la nuit. A  un moment donné j'entends le bruit d'une voiture. N'étant pas spécialement pudique j'attends dans la piscine pour voir qui sont les visiteurs. C'est mon papy qui me dit qu'il a oublié de me donner le panier de bienvenue, des légumes du jardin et du vin de la propriété.  Je sors donc de l'eau et je devine son regard un peu appuyé sur mon cul. Il me dit que je suis très poilu et je lui dis que c'est une caractéristique des Géorgiens. Toujours à poil je le remercie pour le cadeau de bienvenu et lui propose de gouter le vin ensemble. Il accepte ma proposition, je passe une serviette autour de ma taille et je vais chercher deux verres . Tout en sirotant le breuvage nous commençons à parler, il me demande si je vis seul. Je lui répond que oui et lui aussi vit seul depuis la mort de sa femme il y a 15 ans. Le vin et la chaleur aidant je lui dis que je vais allez faire un tour à la piscine car malgré la tombée de la nuit il fait encore très chaud. Je quitte cette serviette et fais quelques brasses.  Je ne sais pas ce qu'il me passe par la tête mais je lui propose de me rejoindre il veut bien mais me dit qu'il n' a pas de maillot avec lui. Peu importe je lui fais remarquer que je suis aussi à poil. Il se déshabille et ne semble pas vraiment pudique non plus. Une fois à poil je me retourne vers lui et je vois avec envie un morceau  énorme au repos. Le déclic se fait dans ma tête je ne terminerai pas les 15 jours sans avoir gouter à cet engin. Il me r!

 ejoint et je vois bien que je ne le laisse pas insensible alors je vais attiser ces envies. Je passe sous l'eau en le frôlant je fais pleins d'allusions et d'un coup il me dit  , « J'ai bien compris ton manège salope tu veux gouter à ma queue elle sera à toi, mais je te préviens je fais cela à la sauvage sans protection » Alors nous sortons de l'eau et je le prend en bouche direct. Son engin n'arrête pas de gonfler, pour un vieux de 70 ans il est encore très mûr… Hélas ma pipe est de courte durée il me jute en fond de gorge 5 minutes à peine après avoir commencé. Et là il se rhabille et se casse sans même un mot !  Je suis un peu dégouté mais bon j'ai au moins une dose pour la nuit. Après un bon repas je décide d'aller me coucher car la route les émotions et le stress font que je suis crevé. Je ferme la maison et décide de prendre la chambre du RDC.

Durant la nuit une sensation bizarre de me faire bouffer le cul me réveille… et dans le noir je devine mon pappy en train de me fourrer le cul avec sa langue. Il passe direct au chose sérieuse et me glisse sa queue entre les cuisses. Il baise comme un dieu sans se soucier le moins du monde de mon plaisir mais j'aime cela … Il me casse littéralement le cul. Je me gaze au poppers pour me dilater encore plus et là il décide d'en sniffer un peu lui aussi. Le résultat semble lui convenir puisqu'il explose en moi.  Suite à l'expérience de la piscine je pensais qu'il allait se casser là aussi mais là non il décide de prendre ma bite en bouche et me pompe jusqu'à me prendre mon jus qu'il me relâche en bouche lors d'une pelle bien baveuse. Il décide de finir la nuit avec moi.

Lendemain au petit matin je me réveille avant lui et je prépare le café et il arrive à la table et tient à s'excuser pour son comportement de la veille. Je lui fais remarquer que cela ne me pose aucun soucis bien au contraire.

Il décide de prendre congés et il se passe deux  jours sans que j'ai de ses nouvelles. Deux jours après dans l'après-midi toujours dans la piscine je le vois arriver sur son tracteur dans les vignes.  Moi toujours à poil lui en tenu me demande si tout va bien et me proposant de porter des petits farcis provençaux pour ce soir si je veux bien. J'accepte avec plaisir … Le soir après m'être bien préparé le cul je l'attend avec impatience à tout hasard je sors mon matos qui ne me quitte jamais (god, plug et boules anales) que je positionne près des transats de la piscine. L'heure du diner arrivant je prépare l'apéro et j'entends la voiture. Surprise il arrive avec deux autres personnes. Je pense alors que je me suis lavé le cul pour rien…. Les présentations faites nous passons à l'apéro puis au repas. Tout se passe très bien et le tout est très arrosé du vin du coin… Il me propose de prendre le dessert près de la piscine et là je repense au matos qui est prêt à l'utilisation et je me sens un peu merdeux sur le coup… Je vais essayer de prendre les devants mais impossible ils y sont avant moi. Ils rigolent bien moi moins… Mon pappy prend les devants et propose que tout le monde se met à poil pour faire quelques brasses. Je n'en revient pas ils sont tous super bien gaulés et j'espère que je vais pouvoir gouter à tout cela… Après quelques minutes un des deux invités me dis cache… J'aimerais bien gouter à ton cul le parisien… Je sors et immédiatement me met à 4 pattes pour lui présenter. Il plonge directement sans précaution et je ne peux retenir un petit cri qui les fait bien rire… Et un temps assez long ils me baisent à tour de rôle sans juter. Non cul doit ressembler à une bouche de métro. Jamais je ne me suis fait baisé de la sorte. Là mon pappy décide de m'enfoncer les boules anales et me lime en même temps. Je suis aux anges. Ils finissent tous par me juter en bouche et mon pappy me soulage avec une pipe royale.

Je suis vidé. Moi qui pensais passer des vacances calmes me voilà touzé par des pappys vicieux.

Même scenario que la première fois après plusieurs jours de silence mon pappy revient me voir et me dis que demain la parcelle de muscat sera vendangée mais qu'ils ne feront pas de bruit. Le lendemain matin à moitié endormis j'entends le tracteur arrivé et des bruits de parole.

Je me rendors quelques minutes mais je sens une présence, je retrouve mon vieux devant mi cherchant à se faire téter. Je lui fais une pipe rapide et il se décharge rapidement. Il me dit surtout ne change rien à tes habitudes nous ne sommes là que deux jours. A 10H après un bon café je me décide de prendre un bain. En arrivant à la piscine je remarques que les vendangeurs sont 6 et tous magrébins et ne parlant pas le français ou bien mal.  Je me désape et me glisse dans l'eau. Après 10 minutes je me décide de faire un bain de soleil. Je reste là un bon moment et m'endors un bon moment.  Quelque temps après je suis réveillé par mon pappy qui me dit que j'ai fait mon petit effet sur les gars qui sont  des saisonniers et assez chaud et n'ayant pas baisés depuis plusieurs semaines.

Après mon repas et une grande ballade me voilà de retour à la maison. Je propose à mes voisins de prendre un verre de citronnade bien fraiche. Ils acceptent tous avec plaisir et je leur proposent également de faire un tour à la pisicne mais refusent sauf mon pappy. Tous les deux nous nous mettons à poil et direction la flotte. Je vois bien que les vendangeurs ont envie de sexe mais la peur du patron les en empêchent. Le déclic va venir une fois de plus de mon vieux comparse. Il me demande de le sucer devant les gars. J'accepte avec plaisir. Je fais bien ma salope pour leurs montrer le chemin. Sur les 6 gars un premier décide de se lever de table et de venir voir de plus près. Je lui mets la main au paquet. Cela semble être le signal de départ et immédiatement les autres rappliques . j'ai sucé à tour de rôle ses 7 tiges. Mais cela n'était pas suffisant alors mon vieux m'a pris pendant que je sucer un des autres. Et là j'ai pris cher…. Ils sont tous lâché leur semence en moi, j'avais le cul complètement dévasté une nouvelle fois. J'ai doublé la dose en les suçant à nouveau. Ils sont repartis plus légers mais heureux. Le lendemain idem mais là ils venaient dès qu'ils avaient envie et moi j'étais à dispo de 8 à 17H sans arrêt. Après cet exploit j'ai proposé à mon pappy de me reposer quelques jours.

La dernière semaine fut aussi redoutable mais c'est une autre histoire...

Georges18

Passifpouractif18@outlook.com

Autres histoires de l'auteur : Vacances dans le Lubéron

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

21 mai 2019

Nouvelles (15)

Découverte Femelle
Une bonne salope sur un parking Chubbyslut
Complainte du garçon... Jako
Mon coloc me trouble -01 Svven
Mon coloc me trouble -02 Svven
Mon coloc me trouble -03 Svven
Mon coloc me trouble -04 Svven
Dépucelage à la plage Femelle
Découverte de nouveaux plaisirs Paupours
Louvain-La-Neuve sur un parking Nico
Sauna, mon premier dominant Femelle
Mes rêves J.S.
Domination à la forge Theo49
L’ange pervers Frank
L’ange pervers -02 Frank

La suite (8)

L'éveil du Renart -07 Renart
L'éveil du Renart -Fin Renart
Valentin et Simon -02 Aeshenn
Kader -16 Cédric T
Colocation -09 Emerick
Colocation -10 Emerick
Stage BTS à la ferme -13 Stéphane
Les potes de mon grand-frère 4/2 Marc 67

Mai 2019

Nouvelles

Sauna Sun city Julien
Ma première chez les hommes 13008
Une sacrée initiation Lucif
Mon prof, mon pote et moi ? Étalon
Un bon prêt en liquide Pititgayy
Le copain de ma fille Jeanmarc
Soumis en cam Lope75
Jeux de rôle musclés Stéphane
Les potes de mon grand-frère 3-1 Marc 67
Travesti éduquée par son maître Julia2
Mise à dispo  Lopeajus39
Sissy Bumi88
Tournante de rêve Jerem72
Le clandestin Jako
Les skets de mon pote d’internat Kifflesket
Ma (Dé) Formation Matiti Yah
Un plan psychologique Alcide
Révélation nocturne Pierredelavega
Enfin ! T&R
Au mariage de mon neveu Eliot
La chienne exhib Pol
Bar bien chaud Caramel
Réalité fantasmée Fred
Un taxi ? Houne66
Rendez-vous chez le médecin Paul75
Randonnée initiatique Ron
Comment j’ai sucé mon cousin Romain
Prague Astro
Vengeance Julian Lerkin

La suite

Un amour de soumis -06 Elfe
Au Sauna de Sochaux -02 Chatenois25
Un examen oral -03 Gogo
Les skets ... -02 Kifflesket
Soumission & Domination -527 Jardinier
Soumission & Domination -528 Jardinier
Soumission & Domination -529 Jardinier
Soumission & Domination -530 Jardinier
Frenchies -12 Pititgayy
Le patient rebeu -02 Dirtybator
Stage BTS à la ferme -12 Stéphane
Ma (Dé) Formation -02 Matiti Yah
Ma (Dé) Formation -03 Matiti Yah
L'éveil du Renart -04 Renart
L'éveil du Renart -05 Renart
L'éveil du Renart -06 Renart
Kader -15 Cédric T
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)