PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Sodomie et do majeur

Bonjour. Je m'appelle Louis et j'ai tout juste 18 ans. Je suis en Terminale L dans un petit lycée de province et l'histoire que je vais vous raconter est un fantasme basé sur mon quotidien.

Je suis mince, cheveux blonds mi-longs, yeux marrons-verts. Je prends des cours de basse tous les vendredis soirs depuis 4 ans et je commence à être assez proche de mon professeur que je trouve assez séduisant. Il est grand lui aussi, cheveux noirs très courts, un grand tatouage sur tout le bras droit, il a une voix grave sensuelle accompagnée d'une certaine nonchalance.

Il est 18h, je sors de mon lycée et me dirige vers sa maison où j'ai cours dans une demi-heure.

J'arrive chez lui et m'installe comme à mon habitude. Il arrive de la pièce d'à côté me salue et le cours commence. Je n'ai pas travaillé cette semaine et j'ai du mal à jouer certains accords de la nouvelle chanson que l'on travaille.

« Je te sens perdu » me lance-t-il de derrière son ordinateur.

« Un peu ouais. Tu peux me montrer ce qui vient après s'te plaît ? »

Il prend une chaise et s'assied à ma droite ; je lui passe ma basse. Nos genoux se touchent.

Aujourd'hui il porte des chaussures de sport colorées, un jean slim sombre et un tee-shirt représentant un martinet siglé PunishYourself. Sur ses tempes, la base de sa barbe négligée se confond avec ses cheveux.

« Alors, t'as compris ? ». Sa voix m'extirpe brutalement de mes rêveries.

« Euh pas vraiment... »

Il me lance un regard accusateur :« T'as pas bossé toi cette semaine ? »

J'avoue honteusement que non.

Je le regarde intensément dans ses yeux bleus-gris. J'ai envie de me noyer dans ces deux océans oculaires qui me tendent les bras ; un cyclone noir en dévore le centre.

Il me remontre la série d'accord à plaquer sur le manche de l'instrument.

« C'est bon ? » me lance-t-il presque affectueusement.

« Euh... »

Et, alors je tente péniblement de rassembler les forces qu'il me reste pour trouver une excuse, sa bouche s'approche tout doucement de la mienne pour y déposer un baiser délicat.

Je ne réalise pas tout de suite, la fatigue doit me faire délirer. Pourtant il est là toujours à côté de moi et mes lèvres sont humides. Il me fait un sourire en coin et pose la basse à sa droite.

Je le regarde encore, hébété et il passe avec une grande finesse sa main sur ma cuisse droite. Je me rapproche de lui et lui donne un baiser à mon image, timide et maladroit, sur le bout des lèvres. Il les ouvrent alors grandes et sa langue chaude passe l'entrée de ma bouche à la recherche de la mienne. Il se rapproche encore de moi pendant que nous nous embrassons, nos côtes se touchent désormais et je sens sa main droite se glisser sous mon tee-shirt et remonter le long de mon dos jusqu'à ma nuque. Je frissonne. Nos bouches se décollent alors et nous nous regardons dans les yeux.

Il retire sa main mais attrape de l'autre ma main droite et se lève. Je le suis donc alors qui quitte la pièce sans un mot et nous nous dirigeons alors vers sa chambre.

Je suis encore comme sonné, j'ai l'impression de flotter dans les airs à sa suite.

Il me pousse légèrement et je me laisse tomber sur le lit. Il s'allonge à côté de moi et recommence à m'embrasser avec un peu plus de fougue. Sa main repart à l'inconnu parcourir mon corps. Elle se glisse sous mon tee-shirt, effleure mes tétons, parcours les contours de mon torse fin, dessine une ligne jusqu'à mon nombril, suis les poils qui naissent à cet endroit vers la terre promise. Je frissonne à nouveau ; il s'arrête à la frontière de mon pantalon gardée par la douane de la ceinture. Mes mains s'aventurent avec hésitation sur son dos. Il se redresse et enlève son tee-shirt. Je découvre alors sa toison fournie sur son torse plat, plus particulièrement au niveau de son nombril et de ses tétons avec de légers poils remontants jusqu'à la naissance du cou. Je fais de même et lui dévoile mon torse plat lui aussi et peuplé de quelques poils solitaires qui entourent mes tétons et d'une ligne de mon nombril à ma braguette.

Il prend le dessus, se met à califourchon sur moi et défait ma ceinture. Il se penche pour me présenter ses lèvres et pendant que nous échangeons un autre baiser, ses doigts défont à l'aveugle le bouton de mon pantalon ainsi que ceux de ma braguette. Sa main commence alors à se glisser entre le pantalon et le boxer, caressant mon membre déjà en érection depuis un moment. Pendant ce temps, mes mains parcourent son dos, trouvant quelques poils sur leur passage, tentants de se glisser sur ses fesses et finissant par se raviser et par défaire son pantalon. Avant que j'aie pu libérer tous les boutons, il décolle sa bouche de la mienne et descend tout doucement, m'embrasse dans le creux du cou, dépose de petits baiser sur le haut de mon torse, léchouille mes tétons, continue le long de mon ventre, passe sur le nombril et continue sa descente infernale si excitante vers mon boxer qu'il écarte d'une main pour libérer mon pénis dont il parcourt la hampe du bout de la langue avant de gober l'un de mes testicules. Il caresse ma queue et la décalotte légèrement puis lâche mes testicules et vient la mettre à la bouche. Il commence ses vas et viens, passant sa langue sur mon gland. Je lâche un soupir de plaisir. Machinalement je passe mes mains le long de sa nuque et le maintient dans cette position. Je fais de légers mouvements de bassins. Assez rapidement je lui demande d'arrêter avant que je vienne.

Il remonte alors vers mon visage et nos bouches se retrouvent. De mes mains je retrouve sa braguette et finis de la déboutonner. Je caresse son membre bien dur à travers le tissu puis en tombe la barrière et le prend à pleine main. Je fais quelques mouvements et me rends compte que le bout de son gland est humide d'excitation. Je le pousse sur le côté et me met tête bêche pour avoir sa bite en face de mon visage. Elle est de taille normale (environ 16 cm) et surtout bien entourée de beaucoup de poils noirs bouclés et de couilles bien pendantes. Je la passe un peu sur mon visage, la respire un peu, étale sa mouille de mon doigt puis la met dans ma bouche. De son côte lui me caresse l'intérieur des cuisses et me branle tout en douceur. Nous restons comme ça un petit moment puis il me suce un peu à nouveau.

Nous nous remettons face à face et il enlève ses chaussures, son jean puis ses chaussettes. Je l'imite. Il se couche sur le dos au milieu du lit et m'invite à le sucer. Je me place en travers de lui et gobe sa bite. Je sens soudant quelque chose de froid sur ma rondelle : il vient d'y passer son doigt avec un peu de lubrifiant. Je me laisse aller et il commence à me titiller l'anus avec son majeur pendant que je le suce toujours plus goulûment. Petit à petit, il enfonce son doigt plus profondément en moi jusqu'à ce qu'il y soit en entier et commence à faire des vas et vient en me titillant l'intérieur. Je lâche un râle étouffé par sa bite toujours dans ma bouche.

Il me fait remonter à sa hauteur et je m'assied sur son torse. Je l'embrasse à nouveau pendant qu'il attrape un préservatif de sa table de chevet et le déroule sur sa queue. Il applique du lubrifiant dessus et en met sur les doigts dont il parcourt mes fesses. Je me cabre ; il y rentre un doigt, puis deux. Un troisième titille l'entrée puis ils se retirent tous et je sens quelque chose de plus volumineux me caresser. Je m'y frotte d'impatience.

Il passe son bras sur ma nuque, me plaque contre son épaule puis me chuchote à l'oreille.

« Tu es prêt ? »

Je lui réponds oui et quelques secondes plus tard je sens son membre, froid du lubrifiant, se présenter devant mon anus. Il avance tout doucement, rentrant comme dans du beurre. Je sens son gland passer puis le reste de sa bite et, au bout de plusieurs interminables secondes, je sens ses boules butter contre mes fesses. Il reste sans bouger un moment, la douleur des premiers temps s'estompe. Le mouvement de retour commence, je me cambre un peu plus. La base de son gland arrivée à mon anneau, il repart dans l'autre sens et accélère petit à petit la cadence. Le plaisir m'envahit. Il continue à accélérer et ses boules frappants contre mon cul font ce petit bruit qui me plaît tant. Le froid des premiers temps laisse place à une chaleur croissante qui accentue mon plaisir et, la tête toujours nichée au creux de son épaule, je lâche un long gémissement. Entendant ça, il tourne sa tête et m'embrasse la tempe. Il ralentit un peu le mouvement. Je me redresse sur sa bite et fait quelques vas et vient moi-même, me penchant un peu en avant et en arrière. Il met ses mains sur mes hanches pour me guider. De là j'ai une vue plongeante sur ce corps fin et poilu et sur son visage, ses yeux clos dans une expression de plaisir intense, sa lèvre inférieure qu'il mord du coin. Cette vision renforce mon érection est toujours aussi forte et quelques gouttes de mouille viennent se déposer sur son ventre. Il ré-ouvre les yeux et me branle tout doucement. Je ne tiens pas très longtemps et éjacule de trois jets puissants sur ton torse. Le premier jet lui a atteint la joue et il le récupère de son doigt qu'il lèche avec appétit.

Je me retire de son pieu, en enlève le préservatif et recommence à le sucer. Il fait un soupir et m'aide avec en bougeant son bassin.

Il me prévient :

« Je vais venir. »

Je continue et donne des coups de langues sur son gland tout en enserrant ses couilles de mes mains. Je le sens alors se tendre et un liquide chaud m'envahit la bouche. Je le garde et l'embrasse en lui faisant goûter. Nos ventres se touchent et mon sperme s'étale. Il passe sa jambe par dessus les miennes et m'enserre contre lui. Nous restons comme ça un moment ; l'éternité j'aimerais.

Je ne saurais pas dire combien de temps après, nous nous rhabillons et il me raccompagne jusqu'à la porte pour me dire au revoir.

« A la semaine prochaine. »

« Je n'y manquerais pas ». Lui dis-je avec un sourire.

Voilà ceci est ma toute première histoire, merci de l'avoir lue jusqu'au bout. N'hésitez pas à me contacter pour me donner votre avis ; j'attends vos critiques ! Même juste pour discuter ou pour plus d'infos écrivez moi :)

MrNiart

mrniart@aol.fr

Autres histoires de l'auteur : Sodomie et do majeur -

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

14 aout 2019

Nouvelles (20)

Abdou Romain
L’école de danse Noah93
Hétéro, juste ce qu'il faut Hugo
What a TØS Sexaddict49
Première hard Tours37
Plan à 3 en extérieur Sylou69
Fouille révélatrice à l’aéroport KarlJ
La piscine Quentin94
Un sauna de verre Glaudoun
Défonce au camping Heysi37
Pauvre Cyrillo Romain
Mes dépucelages -01 XXL
Mes dépucelages -02 XXL
Le fils du shérif -01 Matt
Le fils du shérif -02 Matt
Le fils du shérif -03 Matt
Faire durer le plaisir Frank
Faire durer le plaisir -02 Frank
M Renart
M -02 Renart

La suite (9)

Le cul -02 chuuuut17
Un étudiant appliqué -09 Amical72
Un étudiant appliqué -10 Amical72
Un étudiant appliqué -11 Amical72
Mariage pour tous -14 Yan
Passion en toutes lettres -21 Romain
Passion en toutes lettres -22 Romain
Passion en toutes lettres -23 Cyrillo
Passion en toutes lettres -24 Romain

Aout 2019

Nouvelle

Amoureux de Dimitri Chopassif
Prof de sport Victobg
Lost in Cocktown Pititgayy
Il m’offre son c... Seithan
Jardinier bien bâti Virilbgmuscle06
Mes années de fac Louisallenk
Toilettes publiques Hugo
Anniversaire de mon beauf Linox
La Cage d’escalier Éric
Révélation au club de natation WhiteKnight
Mehdi, le livreur de pizza Pol
Les vices de l’internat Lloh
Le volleyeur et le rugbyman Dolto
Chienne à rebeu Larbin
Nils -01 Renart

La suite

Passion en toutes lettres -17 Romain
Passion en toutes lettres -18 Cyrillo
Passion en toutes lettres -19 Romain
Passion en toutes lettres -20 Cyrillo
La grosse bite de mon beauf -08 Ghost writer
Un étudiant appliqué -07 Amical72
Un étudiant appliqué -08 Amical72
Amour inaccessible -05 Miangemidemon
Nils -02 Renart
Mariage pour tous -13 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)