PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Fantasmeur violé

J'avoue ! Il fut un temps ou j'étais hyper chaud je pensais au cul H24, du coup j'allais sur des applis et des sites gay pour trouver des mecs pour bien me dresser et me défoncer comme la bonne chienne que je dois être mais au dernier moment j'avais un bloquage … impossible d'aller plus loin … Du coup auprès de certains mecs je m'étais fait une réputation de mytho, fantasmeur, … alors que j'avais grave envie de leur servir de vides couilles et qu'ils me dresse pour être leur chienne.

Un peu de temps passa et j'ai enfin réussi à faire quelques plans mais rien de hard comme je voudrais mais au moins je me fais prendre le cul et je kid ça. Je commence à bien savoir sucer et mon trou et toujours grave serré comme si il était vierge, d'ailleurs tout les mecs qui l'ont défoncer ont fais la remarque.

Un soir, je me baladais vers minuit en ville, je rentrais de chez un pote, j'avais mes écouteurs vissé sur les oreilles et je trainais dans les rues. Je crois un rebec, bg, bien foutu, un regard noir dormi en survet avec une énorme boss au niveau de la queue et une grosse tache de mouille. Je tape un fixe dessus rapide et je me détache vite pour évite d'avoir des emmerdes et je continue ma route en baissant la tête. Je continue de marcher quand j'arrive dans un coin désert, un coin fantôme complètement vide quasi sans lumière. Je passe près d'un immeuble abandonné, cet endroit me file la chair de poule … Je passe au niveau d'un trou dans ce qui semblait être une porte quand d'un coup je sens une main qui m'empoigne et me jette violemment dans le bâtiment. C'était le rebeu de tout à l'heure qui m'avait suivi et que j'avais même pas remarqué tellement j'étais perdu dans mes pensées.

J'atterris par terre comme une merde et le rebeu se tiens au dessus de moi avec son air noir dominateur. Je flippe comme un dingue, j'ose même plus bouger. Il me met un pied sur le torse et me dit "Espèce de grosse chienne de merde, tu fais ta pute sur internet et t'es même pas capable d'assumer en vrai. Tu voulais devenir une sous-merde, un vide burne ? Ben je vais te dresser moi espèce de connard".
J'étais par terre complètement crade, j'osais rien dire, je pouvais plus bouger quand soudain il se baisse vers moi m'attrape par le tee-shirt et me fait mettre à genoux devant sa bosse énorme. Ca pue un max, il voit que je renifle et il me dit "ouais vas-y renifle bien ma queue puante !" il m'attrape la tête et me la plaque contre son gros zoo puant et dit "je me suis pas lavé la queue depuis 3 jours et j'en ai défoncer de la pute alors ça pue bien. T'as dit que tu kiffais sur le net, ben là c'est du vrai sale pétasse !".
Au bout de 5 min, il baisse son survet et là ça pue encore plus le fion, le foutre, la queue de rebeu, putain ce que ça daube à mort et bizzarement ça m'excite grave, je bande dur dans mon fut et j'ai le cul qui commence à mouiller. Je suis partagé entre une grande excitation et une peur de ouf. Et sa bite fait au moins 22 cm elle est énorme, quand je pense à ce qui va suivre je suis encore plus partagé qu'avant … Il voit que je fixe sa grosse queue de rebeu puante et il me fait "ouais t'as raison d'avoir peur sale chienne, je vais te défoncer les trous" à ce moment là je me souviens ou j'ai croisé ce mec sur le net. C'était le mec le plus domi que j'avais pu croiser et je l'avais chauffé un max et même incité à me violer comme une chienne comme ce qu'il avait commencer à faire. Je me suis dit que j'allais vraiment prendre cher.
Au bout d'un moment il commence mon dressage et me claque la gueule avec sa queue et me dit "tu kit ça hein sale pute ?" et moi ne répondant pas il me fout un autre gros coup bite sur la gueule en disant "répond sale pute ! Tu kiff ça hein ?" alors je marmonne un "Oui" paralysé et VLAM un autre coup de bite sur la gueule "j'entends rien !" alors je recommence avec un "Oui !" plus affirmé et double siffle violente dans la gueule, j'avais mal et il me dit "Oui qui ?" et moi comme une bonne chienne je me surprends à répondre ce "Oui boss !" qui venait de signer ma soumission et je bandais comme un fou car je kiffais ça même si je m'en rendais pas compte.
Après plusieurs biffle il me prit la tête et enfourna violemment sa queue puante dedans, c'était dégeu, ça puait un max et je kiffais ça, je suis vraiment une salope. Il me dit "Regarde moi grosse pute ! Voilààà tu vois comme t'es soumise ! Il fallait que je te viole pour que tu t'assumes ! Ben t'inquiète, c'est que le début !". Il me bourina la bouche pendant un long moment, j'étouffais, j'ai cru vomir plusieurs fois, il s'éclatais, se marrais, m'insultais, me crachais dessus et ça le faisait kiffer !
Au bout d'un moment il retira sa queue, me fit jouer avec sa bite pendant plusieurs minute, ce plan c'est un vrai film de boule je débande pas et j'ai le cul trempé. D'ailleurs il commence à s'y intéresser et me sors "Putain, t'es vraiment une salope toi ! T'as le cul plus trempé qu'une chatte !! Grosse pétasse, on va voir si tu fais encore la pute quand je vais te défoncer !". Et la j'avais sa bite devant mes yeux et j'ai flippé "Nan, je suis grave serré, tu vas me déchirer mec !". "Je m'en fous grosse pute, t'as voulu jouer, tu m'a promis d'être ma pute, ben je t'avais prévenu, tu le seras que tu sois d'accord ou non alors ta gueule et bouffe mon zboub grosse pute !"
Il enfile quelque doigt et me lâche en se marrant "Ah ouais t'es grave serré ! Putain ça m'excite encore plus, tu vas prendre cher toi mdr".
Je flippe, il retire sa queue de ma bouche, vire sa set, la fixe sur ma gueule avec son lacet, putain ce que ça pue aussi et je suis obligé de respirer !! Il vire mon fut, molarde sur mon trou et je sens son énorme gland sur mon trou. J'essaie de crier mais ça pue tellement dans sa set que j'ai du mal et le peu de son et absorbé par sa chaussure. Il joue avec son gland, se marre, m'insulte, crache et soudain il pousse un max et la première partie de sa queue rentre d'un coup dans mon fion. Je gueule comme un fou, lui se marre et pousse encore pour faire rentrer le reste. J'essaie de me débattre mais il me retiens et ça l'excite encore plus "Ouaiiiiis trop bon ton trou serré de putain. C'est la dénière fois qu'il est aussi serré, je vais bien te le démonter mdrr" et il commence à me bourrer le cul comme un ouf, je gueule de douleur, je suis en larme quand au bout d'un moment je commence à prendre mon pied. Je recommence à bander il le voit et m'envoi un commentaire genre "t'es vraiment qu'une pute à queues". Il me défonce dans tout les sens, je gémis comme la pire des chiennes avec ma set sur la gueule quand au bout d'un moment il me sors "tu vas être ma pute, je vais te pourrir le derche comme toute les autres putes" et là je me souviens de cette phrase qui me faisait toujours bander sur le net quand il me l'ecrivais et je me souviens que ce mec baise no kpote. Je suis en train de me faire pilonner à cru par un rebeu avec une queue de ouf et sans plastok quand soudain il gueule et me lâche une quantité, que j'imagine énorme, dans le fion. Il continue de me limer et pousse un râle en me disant "et maintant t'es aussi un urinoir" il viens de me pisser dans le cul! ! Il se retire et me trempe de pisse. Pourquoi je bande ? Je kiff ça ? Il remonte son survet, fouille dans ma poche, fais sonner son tel et me dit "maintenant que t'es à moi quand je te siffle tu rapplique sale clébard" et il se casse.

J'essaie de me relever, mes fringues sont arrachés, mon cul et ma gueule me font mal, j'ai de la pisse partout, mon cul est tellement ouvert qu'on croierait que je me suis fait passer dessus par une équipe de foot et j'ai de la pisse et du foutre qui en sorte. J'en récupère d'ailleurs pour le gouter, tant qu'à faire je suis plus à ça prés, et je kid ça. Je suis sa chienne et je kiff. Je touche à peine ma bite que je gicle par terre et je me barre pour essayer de rentrer chez moi …

Strasslope67

strasslope67@outlook.fr

Autres histoires de l'auteur : Fantasmeur violé

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

14 aout 2019

Nouvelles (20)

Abdou Romain
L’école de danse Noah93
Hétéro, juste ce qu'il faut Hugo
What a TØS Sexaddict49
Première hard Tours37
Plan à 3 en extérieur Sylou69
Fouille révélatrice à l’aéroport KarlJ
La piscine Quentin94
Un sauna de verre Glaudoun
Défonce au camping Heysi37
Pauvre Cyrillo Romain
Mes dépucelages -01 XXL
Mes dépucelages -02 XXL
Le fils du shérif -01 Matt
Le fils du shérif -02 Matt
Le fils du shérif -03 Matt
Faire durer le plaisir Frank
Faire durer le plaisir -02 Frank
M Renart
M -02 Renart

La suite (9)

Le cul -02 chuuuut17
Un étudiant appliqué -09 Amical72
Un étudiant appliqué -10 Amical72
Un étudiant appliqué -11 Amical72
Mariage pour tous -14 Yan
Passion en toutes lettres -21 Romain
Passion en toutes lettres -22 Romain
Passion en toutes lettres -23 Cyrillo
Passion en toutes lettres -24 Romain

Aout 2019

Nouvelle

Amoureux de Dimitri Chopassif
Prof de sport Victobg
Lost in Cocktown Pititgayy
Il m’offre son c... Seithan
Jardinier bien bâti Virilbgmuscle06
Mes années de fac Louisallenk
Toilettes publiques Hugo
Anniversaire de mon beauf Linox
La Cage d’escalier Éric
Révélation au club de natation WhiteKnight
Mehdi, le livreur de pizza Pol
Les vices de l’internat Lloh
Le volleyeur et le rugbyman Dolto
Chienne à rebeu Larbin
Nils -01 Renart

La suite

Passion en toutes lettres -17 Romain
Passion en toutes lettres -18 Cyrillo
Passion en toutes lettres -19 Romain
Passion en toutes lettres -20 Cyrillo
La grosse bite de mon beauf -08 Ghost writer
Un étudiant appliqué -07 Amical72
Un étudiant appliqué -08 Amical72
Amour inaccessible -05 Miangemidemon
Nils -02 Renart
Mariage pour tous -13 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)