18 Déc.
+ 53 histoires en accès privilège.
14 Déc. : +30 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Première sur Internet

J'ai déjà écrit plusieurs histoires qui pour la plupart n'étaient que des fantasmes, en voici une dans laquelle tout est vrai. J'ai 35 ans, je suis marié, 1m83, 85kg, brun aux yeux verts, avec un sexe de 19cm.

Après des années à fantasmer et à espérer retrouver l'excitation que j'avais connu avec Sylvain lors de mes jeunes années passées à se branler et à le sucer, je voulais aller plus loin. Mais comme beaucoup, je n'osais pas sauter le pas, malgré quelques annonces passées sur le net et qui n'ont jamais abouties, soit de ma faute, soit faute de candidat me plaisant. Je retente donc ma chance avec une annonce simple : "Homme marié bi pour plaisirs entre hommes" expliquant ma situation. De nombreuses réponses me parviennent et 3 me semblent prometteuses, mais une retient réellement mon attention. En effet, Marc, est marié aussi, et n'a jamais eu de relation avec un homme et voudrait tenter avec moi, notamment se toucher, se sucer voire plus sous la douche. Je réponds que sa réponse m'a excité et lui joins des photos. Je reçois les siennes en retour, son corps imberbe me plaît, ton sexe est appétissant, bref, j'ai vraiment envie de le rencontrer. Nous passons du temps par mail et enfin une rencontre est fixée chez moi. Nous avons prévu de passer cette première fois dans ma douche à l'italienne, Marc emmènera des capotes au cas où nous voulions essayer la sodomie.
Le jour J est arrivé, enfin je vais me faire sucer, ma femme ne le faisant pas, c'est u manque que je compte combler avec Marc. Justement, ma femme m'appelle et me préviens que, malade, elle rentre à la maison ! Je préviens Marc et annule le rdv. Heureusement, 2 semaines plus tard, un nouveau rdv est fixé et rien ne va le compromettre. Je suis stressé, Marc aussi, nous en avons parlé en mail, car aucun de nous ne connaît le visage de l'autre, c'est une première avec un homme pour lui et la première fois que je fais venir un inconnu chez moi pour du sexe pur et simple. Je guette par la fenêtre son arrivée car nous n'avons pas échangé nos numéros de téléphone, trop imprudent en étant mariés.
Il arrive, je lui ouvre. Mon coeur bat à 2000 à l'heure, je suis excité et fou de peur. Je me demande ce que je fais là, pourquoi je l'accueille, bref je flippe. Il entre, son visage me plaît, ses cheveux poivre et sel, coupés courts lui font un visage engageant. Après les présentations, nous mettons des mots sur nos angoisses respectives, puis nous allons dans le salon.

— Tu veux aller dans la douche ? Dis-je.
— Oui, si ça te va toujours.
— Ok.

Je commence à me déshabiller, lui aussi, moment bizarre ou s'accordent excitation et pudeur de se mettre nu devant un inconnu. Mais déjà mon sexe prend de l'ampleur et je vois le sien commencer à se déployer également. Nous allons sous la douche, j'ouvre l'eau, attend la bonne température puis raccroche le pommeau. Je me tourne vers lui et tout de suite, il me prend les hanches et se met dans mes bras. Il pose sa tête sur mon épaule, je fais de même et embrasse son cou. Déjà ses mains se posent sur mes fesses et s'insinuent dans ma raie, cherchant mon anus. Il passe son doigt dessus et me caresse. Je fais de même, appuyant franchement et ma première phalange peine à s'enfoncer. Je reviens alors devant et prend son sexe en main, le branlant doucement. Il attrape mon sexe et me regarde, il semble heureux simplement, de toucher pour une première fois un autre sexe que le sien. Quant à moi, je me rends soudain compte combien branler un autre homme m'avait manqué. Très rapidement, Marc s'agenouille et sans hésitation, prend mon sexe en bouche. La chaleur, la moiteur d'une bouche sur ma bite, toutes ces sensations presque oubliées sont magnifiques, je sens sa langue aller et venir sur mon gland, il aspire ma queue et la suce tendrement. Je pose mes mains sur sa tête et imprime le rythme. Il enlève ses mains et se laisse faire, je voudrais vivre ce moment encore et encore tellement le plaisir est grand et sa "soumission" à mon plaisir semble total. Il se relève, je me baisse, lèche ses tétons dressé et m'agenouille. Je prends sa queue en bouche et le suce tendrement, doucement. Je veux sentir son sexe dur dans chaque recoin de ma bouche. Je tourne ma main sur sa queue tout en aspirant son gland, que je lèche en le regardant dans les yeux. Enfin ce sentiment d'abandon de soi revient, je suis une chienne à la merci de son plaisir et je le suce pour avoir ma récompense, sa jouissance. Je glisse mon doigt vers son anus et enfonce mon doigt sans souci dans son cul. Je branle sa queue et son trou en même temps.

— Je vais pas tarder à venir, me dit-il.

Je continue à le sucer.

— Je vais venir.

Je sors son sexe et le branle. Son sperme asperge mon torse, mon cou et mon menton en criant. Je sens sur mon doigt les soubresauts de son corps quand son sperme jaillit sur moi. Je me relève et me nettoie. Il me reprend le sexe en main, puis se remet à genoux et reprend un nouvelle pipe.

— Doigte-moi le cul.

Il s'exécute et enfonce son doigt en moi, la sève monte, je le préviens. Il arrête sa succion et me branle pour me faire venir sur son torse. Je jouis avec force et inonde ses pectoraux de mon sperme, son doigt bien enfoncé en moi. Il me faut quelques secondes pour reprendre mes esprits. Nous profitons de l'eau qui coule sur nos corps. J'ai encore envie de lui, je reprends son sexe et le branle, puis le suce.

— J'ai envie d'essayer la sodomie, tu veux bien me prendre, lui dis-je.
— Bien sûr.

Il enfile une capote, je me tourne, prend son sexe et essaye de l'introduire en moi. Mais la capote le gêne et je le sens débander.

— Désolé, les capotes et moi, ça a jamais trop marché, mais on peut essayer dans l'autre sens si tu veux.

Il se remet à genoux, me suce un peu puis e tend une capote, que j'enfile. Il se penche en avant, je lui enfonce un doigt, puis je lui mets du gel douche pour faciliter la pénétration et présente mon gland. Je m'introduis doucement, puis le laisse gérer, pour une première je ne veux pas lui faire mal. Je suis bientôt en lui et commence mes aller-retour doucement, pour la première fois, ma queue disparaît dans l'anus d'un homme et je me sens vivant comme jamais. Malheureusement, la douleur est assez forte pour lui et la sensation est trop bizarre. Il me demande d'arrêter. J'enlève la capote, il me branle, doucement. Je prends son sexe et une masturbation mutuelle commence mais il a du mal à rebander.

— Je ne crois pas que ça reviendra, désolé, me dit-il.

Il s'agenouille puis me suce à nouveau, me remet un doigt. Il s'occupe de moi ainsi de longues minutes puis accélère succions et branles jusqu'à me faire jouir à nouveau sur son torse.
Nous nous lavons, puis sortons de la douche. C'est fou comme ces moments sont bizarres et j'avoue que je ne sais pas quoi lui dire. On se rhabille, pis je l'accompagne, jetant au passage toute trace de nos ébats.
J'ai pris énormément de plaisir et en même temps, la fin a été tellement étrange, le départ un peu balbutié, que je ne sais pas si j'ai aimé ou non.
Quelques heures plus tard, je reçois un mail  de Marc :

"Je suis assez satisfait du moment qu'on a passé ensemble. Je pense qu'on vit la même situation de couple et on recherchait un peu la même chose  : j'ai passé un moment agréable conforme à mes fantasmes. J'ai trouvé agréable de sucer un sexe d'homme et absolument pas rebutant (au contraire !). C'est aussi très agréable de se faire sucer à pleine bouche.
C'est vrai que le stress m'a fait perdre un peu de mes moyens. J'aimerais bien aller plus loin pour la sodomie. Les sensations était finalement agréables mais je pense qu'un lubrifiant serait nécessaire pour une pénétration plus en douceur et plus profonde.
Pour ma part je ne suis pas contre de réitérer l'expérience (au lit cette fois pour un bon 69). Je ne sais pas si toi aussi tu as passé un moment agréable (et si j'étais à la hauteur). Pour une première fois avec un mec je pensais être beaucoup moins à l'aise."

Je lui réponds :

"Salut, pour moi aussi ça a été très agréable, ça faisait longtemps qu'on m'avait pas sucé et tu fais ça très bien. J'avais pas sucé depuis un moment, j'espère que ça t'a procuré du plaisir.
Pour la sodomie, on aurait peut du essayer en levrette ça aurait été plus facile mais avec du lubrifiant, la prochaine fois ça rentrera sans problème :-) j'aurais sans doute du te lécher un peu aussi pour te détendre. Ça fait plein de choses à essayer ensemble encore. Peut être s'embrasser aussi, histoire de ne pas seulement baiser.
Ne t'en fais pas, j'étais aussi très stressé et j'espère que la façon dont s'est fini notre rencontre ne t'a pas trop perturbé, je ne voulais absolument pas te chasser.
J'ai hâte de recommencer et j'avoue qu'en repensant à toi à genoux et à ma queue en toi, je bande rapidement."

Nous reprenons ensuite nos conversations puis fixons une nouvelle date. Cette fois, j'ai tout préparé pour que nous puissions aller dans mon lit et profiter un maximum. La veille de notre deuxième rencontre, je lui envoie un mail :

"Salut, toujours ok pour demain ?
Je me disais que il serait super de profiter de nos rencontres pour assouvir quelques-uns de nos fantasmes ensemble : ça te dirait ? Moi j'avoue que je vais en réaliser un normalement car ça fait presque 20 ans que j'ai envie de sentir un vrai sexe en moi. Par contre, j'ai toujours fantasmé de me faire prendre un peu soumis, par un homme qui me parle en me baisant, me disant combien il aime mon cul, qui me demande si j'aime ça, pas obligatoirement me défoncer, mais me baiser comme un mec un peu salope sur les bords. J'espère que tu pourras me donner ça demain. Sinon, j'ai jamais été sucé jusqu'à jouir dans la bouche de mon/ma partenaire, ce serait génial ça. Voilà un aperçu de mes fantasmes actuels.
Et toi, quels sont ceux que tu aimerais réaliser avec moi : position (en actif ou passif), situation (facial, boire mon sperme ou me faire boire le tien) ?
A demain."

Sa réponse ne se fait pas attendre :

"Salut,
Oui toujours ok pour demain, je vais essayer de trouver un lubrifiant. Après faut voir, pour ma part je suis plutôt dans une relation plus en douceur.
J'aime assez prendre en levrette, nous pouvons commencer par ça si je n'ai pas jouit avant je serais très excité et peut être un peu plus actif. Oui je peux te parler en te baisant comme une petite salope !!!!
Pour jouir dans ma bouche, je dirais que si ça se produit c'est que le moment y était propice l'important est de prendre et d'apporter le maximum de plaisir à l'instant t.
Pour ma part je souhaite goûter le 69 et aussi m'asseoir doucement sur ton sexe et maitriser le mouvement. Si en plus tu me caresse ça risque d'être jouissif.
As tu trouver une solution pour pouvoir se mettre au lit, se caresser et faire l'amour comme avec une femme c'est aussi un fantasme.
A demain."

Me baiser comme une petite salope !! Rien que de lire ça, je suis en transe. Dans l'après-midi suivant ce mail, je me branle 2 fois tellement je suis excité et la nuit est très dure, je dors peu, pense à tout ce qui va se passer, je suis excité et je bande tellement que j'en ai presque mal. Le matin, ma femme part au travail, je file sous la douche et me branle, je jouis rapidement et abondamment. Je me nettoie l'anus, me doigte pour préparer le passage.
Il arrive, je lui ouvre.

— Tu veux commencer par une douche ou aller directement dans le lit ?
— Comme tu veux, me répond Marc.
— Je viens de prendre une douche.
— Moi aussi.

Je pose alors ma main sur son paquet à travers son pantalon, le malaxe. J'ai envie de le sucer, là, maintenant. Je me dirige vers la chambre, il se colle face à moi, et commence à enlever ma ceinture, je fais de même, m'assoit sur le lit en descendant son pantalon, je veux le sucer mais il s'assoit aussi, nous voilà rapidement nus, je m'allonge sur le lit, sur le dos, jambes écartées. IL s'allonge alors sur moi et m'embrasse fougueusement, je lui rends son baiser. Il descend, embrasse mon torse, lèche ma queue puis remonte m'embrasser à nouveau, je sens sa bite dure sur mon trou. Il redescend et lèche ma queue sur toute sa longueur, il me regarde, lèche mon sexe.

— Suce-moi.

Il s'exécute et prend ma bite en bouche, je le laisse faire profitant du moment et de la sensation. Je relève mes jambes, et il touche maintenant mon trou et enfonce doucement son doigt qui a du mal à rentrer.

— J'ai du gel, tu veux que j'en mettes.
— Oui.

Il prend le gel, étale sur son doigt et mon trou et pénètre alors sans difficulté en moi. Il est à genoux entre mes jambes, son doigt coulisse dans mon cul, il en met un 2ème, c'est trop bon. Je gémis, lui dis que j'aime ça.

— Lèche moi le cul s'il te plaît.

Il descend et sa langue lèche mon anus pendant quelques secondes puis il remonte.

— Allonge-toi je vais m'asseoir sur toi.

Il met une capote, s'allonge et me voilà sur lui. Son sexe est un peu mou à cause de la capote mais rentre du coup sans trop de problème en moi. Je le sens moyennement mais le plaisir est quand même là. Rapidement il me fait basculer et il est assis, je me retiens avec mes bras en arrière. Je me baise sur lui ainsi.

— Suce-moi comme ça

Il descend et prend mon sexe en bouche. Je m'empale sur sa queue et lui baise la bouche en même temps, c'est génial. Mais j'en veux plus.

— C'est bon, tu me baises bien
— T'aime ça ? Tu me sens bien, ma grosse bite, tu la sens ?
— Oui

J'adore ses paroles crues, je suis hors de moi.

— Je veux que tu me baises à 4 pattes, comme une salope, viens.

Je me relève, me mets en levrette, il s'accroupit au dessus de mon cul et s'enfonce en moi. Malheureusement, il a un peu débandé encore et son sexe a du mal retrouver toute sa vigueur. Il est quand même en moi et me prend maintenant franchement, me dit qu'il aime me baiser comme une salope.

— Plus fort, plus fort.

J'en veux encore mais il n'arrive pas à rebander à fond avec la capote. Il ressort et je m'allonge.

— Suce-moi, je veux faire un 69 me dit-il.

Je m'allonge donc sur le côté et prend son sexe, il me suce lui aussi. L'excitation est à son comble, je le suce amoureusement, doucement, j'engloutis toute sa queue en gorge profonde, le branle rapidement puis reprend une pipe tendre. Je l'entends gémir de plus en plus fort, il se baise la bouche avec ma bite et crie presque. Je continue en le branlant rapidement puis il me dit

— Si tu veux boire mon sperme, c'est maintenant.

Je ne dis rien mais ne m'arrête pas, j'entends ses gémissements monter et rapidement son sperme jaillit dans ma bouche, en grandes rasades, il avait les couilles bien pleines et il les vide dans ma bouche. Je continue à le sucer et sens les dernières gouttes sortir de son gland sur ma langue. Je retire ma bouche, hésite une seconde, puis avale tout. Je suis une vraie salope maintenant. Je lui nettoie la queue. Il souffle comme un boeuf. Ma branlette de ce matin se fait sentir et j'ai du mal à venir une seconde fois. Pourtant il s'active, me suce pendant de longues minutes, me doigte, bientôt je me mets debout sur le lit et me branle, il est à genoux et me caresse.

— Ca vient, je vais jouir.

Il approche sa bouche l'ouvre, je mets mon gland sur sa langue et arrête ma branle au premier jet. Mon sperme jaillit dans sa bouche, au fond de sa gorge et manque de l'étouffer. Il se retire, tousse puis rapidement reprend mon sexe en bouche pour récupérer les dernières gouttes et le nettoyer. Je suis vidé, lui aussi. Nous allons rapidement prendre une douche puis nous nous rallongeons sur le lit.

— On est plus tout jeunes, difficile de rebander rapidement me dit Marc.
— Oui, mais ça va revenir.

Je lui caresse le sexe mais il ne réagit pas. Je me caresse et mon sexe reprend des couleurs. Marc me suce et je lui propose de le prendre. Il accepte et se place à pattes devant moi. Je lui lèche l'anus, il a l'air d'apprécier car ses gémissements reprennent comme plus tôt. Je prends le gel et enfonce un doigt facilement, puis un deuxième et prépare son trou ainsi avant d'enfiler une capote. Il vient s'asseoir sur ma queue mais c'est à mon tour de bander qu'à moitié, cependant ça rentre. Rapidement il est sur le dos et je le prends doucement ainsi, le regardant fermer ses yeux à chaque fois que je m'enfonce plus profondément. Il a la tête dans le vide au bord du lit et je le baise regardant sa tête se balancer sous mes coups de queue. Je le mets à 4 pattes et m'enfonce à nouveau en lui mais rapidement la douleur a de nouveau raison de lui. Il s'excuse mais il a trop mal.
Nous retournons sous la douche, nous nous lavons puis nous séparons mais plus naturellement que la première fois.
L'après-midi, nous échangeons des mails, il a adoré faire l'amour avec un homme pour la première fois. Nous sommes tous les deux mariés, sains, n'ayant jamais trompé nos femmes auparavant et décidons donc que la prochaine fois, ce sera sans capote !! Sensations garanties !!

A suivre

Franck

francky442001@yahoo.fr

Autres histoires de l'auteur : Première sur Internet - Le mariage - L'aire d'autoroute - Mon voisin du dessous
A l'hôtel - Première nuit de salope - 1ère avec un inconnu - Match de foot - La piscine

Dernière mise à jour publique

14/12 : 21 Nouvelles

Mon directeur de formation Deepth
Une bonne pipe CaptainNemo54
Faites vos jeux Yan
Mon année Erasmus Bryan
Comment j’ai rencontré mon copain TTBM Ethan69
A Young Hetero
Ma nouvelle vie de lope Nico76500
Nicolas et Bobo Nicolas
Maxence Éric
Confessions réelles d’un videcouilles Guillaume
Un hétéro de moins Jean-Baptiste
Baisé au jus par Denis le flic Baisemoi37600
dans les bois.... Pititgayy
Mes potes du lycée Juliencyrillo77
Le timide Frank
Mes 18 ans Titi30
Dans sa toile Ed.Nygma
Découverte Patoche0054
Les toilettes de l’aéroport Hugo974
À trois sur les parkings Couple chaud
Mon demi-frère hétéro Oldyano

La suite... 9 épisodes

Nouvelle expérience -02 Arras62
Le jouet d’un hétéro -05 Franck84
Éric, ma vie Chapitre -17 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -18 Rodrigue
Ma première colocation -06 Pascal
Ma première colocation -07 Pascal
Soumis à Karim -02 Tod
Chambres à louer -13 Jeanmarc
Début avec mon maître -02 Jd18

Décembre 2018

Nouvelles

Pendaison de crémaillère Alex
1 de perdu, 2 très chauds de trouvés James
Montparnasse Lane
Plan punition Chopassif
Serveur timide, mais chaud Romain
Un super plan en voiture Le paon d'Héra
Ma première colocation Pascal
Un Français au Québec Wesley
Ascenseur bloqué Hugo
Première fois hard Inexp
Deux novices dans la douche Flavien49
Accident de travail Catana
Autostop en Martinique Ed.Nygma

La suite...

Mon pote Hector -04 Anno
Nicolas et Bobo -02 Nicolas
Jeune, riche et gâté -08 Matt
Première fois sur un site -02 ChTtbm
Le jouet d’un hétéro -04 Franck84
Soumission & Domination -514 Jardinier
Soumission & Domination -515 Jardinier
Chambre à louer -12 Jeanmarc
Voyage Initiatique -11 Ninemark
Voyage Initiatique -12 Ninemark
Voyage Initiatique -13 Ninemark
Voyage Initiatique -14 Ninemark
Voyage Initiatique -15 Ninemark
Ménage et baise à 12 -03 Denis
Mon âme au diable -06 Pititgayy
Mon âme au diable -07 Pititgayy
Ancien pote -09 Bearwan
Ma première colocation -02 Pascal
Ma première colocation -03 Pascal
Ma première colocation -04 Pascal
Ma première colocation -05 Pascal
Le jouet d’un hétéro -03 Franck84
Le jouet -04 Hellboy62
Hypnotisé mon copain -08 Jeanmarc
Colocation -06 Emerick
Le jouet -02 Hellboy62
Le jouet -03 Hellboy62
Les Chronique de Max -10 Max

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)