PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Aux pilleurs de récits qui n’ont pas assez d’imagination, mes textes, depuis Soumission 5 ont tous été déposé chez « Copyright France » afin de prouver l’antériorité de ma propriété par rapport à vos publications plagiaires sur AMAZONE KINDLE !!

Soumission & Domination -502 - Bis

Les fiançailles de Côme et MarA

Comme c’est du sérieux avec MarA, Côme et elle décident de se fiancer. Passage obligé dans ce milieu !
Il m’explique : Bague de fiançailles, Réception en petit comité puis soirée avec leurs amis et connaissances (environ 200 personnes)
Pour la bague, il me demande s’il pouvait venir de ma part chez le joailler où j’ai mes habitudes place Vendôme. Je fais même mieux et appelle son directeur pour l’informer qu’un de mes meilleurs escorts comptait passer pour une bague de fiançailles. Quand il apprend que c’est l’attitré de sa cliente Suisse et qu’il l’avait déjà vu à sa boutique, il me dit qu’il le soignera particulièrement.
Côme me relate son achat :
« J’étais en WE d’Escort auprès de ma suissesse. Je lui ai demandé 2h pour faire mon affaire. Quand elle a su la raison, elle a tenu à m’accompagner.
Comme elle m’avait précédemment offert un diamant et un rubis pour mon oreille, je voulais une bague avec ces deux pierres, question d’être assortis MarA et moi.
Finalement poussé par le vendeur que j’ai su plus tard être le directeur, mon choix s’est arrêté sur la fabrication d’une bague à 2 diamants et 2 rubis de même taille (2 carats chaque) disposés en quinconce. Il me pousse aussi à modifier mes boucles d’oreilles et à en offrir une identique à ma fiancée. L’idée est de réunir les deux pièces en opposées pour que nous puissions soit porter le diamant soir le rubis devant le lobe. Après m’être assuré qu’il accepterait un paiement en majorité en liquide, je m’étonne du prix proposé m’attendant à beaucoup plus. Là, il m’avoue qu’il avait eu Sasha au téléphone et que personnellement il tenait à faire un geste sur mon achat.
Comme je tente de refuser, ma cliente qui est aussi celle du joailler, me coupe et me dit que si je continue, c’est elle qui prendra en charge ma part. OK je me le tiens pour dit. Puis elle me chasse et me demande de l’attendre, car elle avait à faire de son côté.
Sans attendre le soir, je la « viole » (avec son consentement) dès notre retour dans notre suite. Après avoir sauvagement (sans préliminaires, elle était déjà bien mouillée, mais néanmoins couvert, la capote est obligatoire) investi son vagin et l’avoir ramoné jusqu’à la faire jouir une première fois, je l’ai retournée sur la table et, lubrifié de sa propre excitation, je lui ai défoncé le cul.
Là j’ai pris tout mon temps, bien serré par sa rondelle, j’ai modulé la vitesse, l’angle d’attaque et la profondeur de mes va-et-vient pour prendre autant de plaisir que je lui en donnais. Mes 20x6 dans toute leur raideur, mes doigts qui s’aventurent dans sa chatte, qui pincent ses tétons ou son clito, arrivent à lui tirer deux nouveaux orgasmes qui l’épuise quelques instants. Bien que n’ayant pas joui, je sors et attends qu’elle soit de nouveau partante. Un petit ¼ d’heure plus tard je peux y retourner. Son anneau s’est juste bien resserré pour que ce soit plaisant. Elle gémit tout le temps de ma pénétration. J’y vais lentement qu’elle sente bien ma prise de possession. Elle me le fait savoir par de petites contractions anales qui ne m’empêchent nullement de progresser. Ce n’est pas les rondelles de mes collègues, c’est sûr !!
Avec l’entrainement de Sasha, si on ne veut pas que quiconque rentre dans nos culs, ça rentre pas !
Resté bien raide, je m’enfonce jusqu’à écarter ses fesses pour la posséder encore plus profond. Elle apprécie, car ce mon diamètre de queue augmente dans mes 2 derniers cm de 6 (déjà pas mal) à 7cm. Ses gémissements augmentent en intensité. Je me penche sur son dos et lui demande si elle veut que je me retire. Sa réponse est nette « continue à m’enculer, j’aime trop ça ».
Je stationne quelques instants puis recommence à lui labourer le cul. Je commence par de longs et lents mouvements. Dans un premier temps je laisse mon gland au chaud de son trou, mais bientôt j’alterne avec des sorties complètes. Là, j’attends que ce soit elle qui réclame ma bite au fond de son trou. Pour augmenter son plaisir j’attends encore un peu après sa demande puis je la défonce littéralement. Ma rentrée est rapide et totale jusqu’à m’écraser sur ses fesses et l’écraser contre le matelas. Progressivement elle remonte en excitation. Je la retourne, elle est quand même bien foutue. Pas ma MArA qui est au top physiquement, mais pour ses 50 ans bien tassés, beaucoup seraient enchantées d’être comme elle. Les seins sont tendus et bien haut, sa gorge ne commence pas à friper, je me penche et lui roule un patin. Elle est surprise, car ce n’est pas une de nos « caresses » habituelles, mais elle répond bien. Ma langue investit l’entrée quand ma queue continue à lui limer la sortie. Je sens ses tétons durcir contre mes pecs et soudain sa rondelle me broie la bite. La Salope ! (Affectueux).
Je donne un gros coup de rein, elle relâche la pression. J’accélère, il est bientôt l’heure à laquelle nous devons partir diner en extérieur ! Je la retourne à nouveau pour la mettre en levrette. 5mn chrono je me vide dans ma capote. Une dernière torsion de téton et elle s’envole avec moi.
Depuis quelques rendez-vous, nous usons de la même salle de bain même si ma chambre en est pourvue. On se lave mutuellement. Ça nous fait redescendre doucement, car c’est plus sensuel que sexuel.
On se presse, mon oreille se pare du diamant qu’elle m’a offert. Diner privé chez son ami l’ambassadeur. Je suis maintenant un habitué de ces repas conviviaux. Cuisine digne d’un 4 étoiles et convives intéressants.
À la fin du diner l’ambassadeur me prie de le suivre. Dans un petit salon où ne sommes que tous les deux, il me demande si je ne connaitrais un ami pour rendre le même genre de service que celui que je rends à son amie.
Je pense que c’est pour lui qu’il fait cette demande et l’assure que quel que soit le genre de garçon qu’il préfère, je crois être en mesure de pouvoir lui présenter un jeune home apte à satisfaire ses envies. J’ai le temps de préciser qu’ils seront quasiment tous dans ma typologie de physique, hormis 4 ou 5 jeunes gens plus jeunes qui sont plus petits ou plus fins si les Asiatiques sont sa recherche.
Il sourit et me dit que je me méprends. Pas que je ne sois pas désirable et mes amis certainement aussi, mais s’il me fait cette demande c’est pour un de ses amis qui est veuf depuis quelques mois et qui veux maintenant s’affranchir des conventions et suivre ses désirs et non ceux exigés par la bienséance. En usant de partenaires tarifés, il compte passer à l’acte sans risquer de se faire séduire par un escroc.
Je présente mes excuses pour la confusion. Je confirme que le panel sera sûrement suffisant pour satisfaire les envies de son ami. Moi-même, je ne compte pas me proposer, car ce serait malvenu auprès de ma propre cliente. Quand je demande des précisions sur les attentes, il s’absente et revient avec un des quinquas avec qui nous avions diné. Il se retire et je me vois seul à la « négociation » !
Pour pallier ce genre de demande, Sasha nous a ouvert à tous un accès au fichier des escorts.
Je prends la parole quand je vois qu’il montre de la gêne. Je confirme mes propos à l’ambassadeur comme quoi j’ai quelques amis qui seraient à même de satisfaire ses désirs. Et je passe sur ses propres envies.
Veuf à 51ans, il m’explique que jeune, il n’avait pas eu le courage de ses inclinaisons et s’était rapidement marié. Sans enfant et maintenant sans femme, il veut explorer cette facette de lui. Il souhaite quelqu’un de jeune et vigoureux. Je le coupe et lui demande à combien de cm il estime le « vigoureux ». Ma question le fait rougir et je lui dis d’être carte sur table après tout qu’il se fasse plaisir.
Il me demande alors quelqu’un de bien fait, je cite dans les 20cm. Il me dit que c’est tout à fait cela.
J’ouvre mon smartphone et passe devant ses yeux les photos des derniers arrivés dans le staff de Sasha. Il m’accorde qu’ils sont tous plus intéressants les uns que les autres. Quand il voit la dernière paire de jumeaux (Hippolyte et Hyacinthe) en trunk Aussiebum et quand j’arrive aux tofs à poil bandants, Il me dit qu’il commencerait bien par ces deux-là.
Il ne perd pas le nord quand même, car il me demande aussitôt les disponibilités de mes amis. Changement de fichier et je lui propose plusieurs dates. Il réserve aussitôt leur premier WE de libre.
Quand je coche l’emploi du temps, je prends ses coordonnées et fournis celle de la société. Avant de nous quitter je précise juste que nos salaires se comptent en plusieurs 10aines de K€ sans compter sa « satisfaction personnelle ». Il me dit qu’il ne s’attendait pas à autre chose pour des jeunes hommes de haut niveau.
Ok j’ai pas mal représenté alors !!
Quand je rejoins ma cliente, elle me demande si j’ai pu satisfaire sa connaissance. Ok le plan vient d’elle ! Quand je lui dis que j’ai effectivement une piste pour lui, mais que je ne suis pas sur les rangs, elle souffle. Comme si j’allais lui faire l’affront de prendre un client dans son entourage !!!
Quand je reviens à Paris 2 mois plus tard, j’ai la surprise de me faire remettre non pas un, mais deux écrins. Devant mon incompréhension le directeur ouvre les deux.
Le premier contient bien la bague et la boucle d’oreille créées pour MarA. Le second contient une chevalière dont le plateau est composé des mêmes pierres, mais implantées en un pavé rectangulaire avec un montage cerclé. Des différences de reflets attirent mon regard. En inclinant la chevalière, je vois gravé en intaille les armoiries de ma famille. Le directeur de m’expliquer que la valeur des pierres a chuté de ce travail (liaison en plateau sans discontinuité et gravure), mais que ma cliente avait insisté, arguant du fait que la valeur vénielle était accessoire par rapport à la symbolique. C’est bien le cas puisqu’ils ont respecté les émaux. En partie : moitié droite « argent » remplacé par les diamants et la moitié gauche « gueules » procuré par les rubis.
Je la passe à mon doigt. Évidemment elle est parfaitement ajustée. C’est étrange, mais en même temps raccord avec ce que je peux mettre à mon oreille !
A ce propos, le joailler me prend mes deux boucles d’oreille pour réunir les pierres en une seule boucle d’oreille. MarA et moi seront totalement raccords. 1h plus tard je récupérais l’ensemble dont il avait préalablement préparé la monture. »

Sasha :
Je me fends d’un appel à ma cliente Suisse. Après les présentations, je la remercie de gâter aussi outrageusement mes escorts qu’elle consomme. Ma façon de parler la fait rire. Elle me questionne pour savoir si la recommandation des jumeaux pour une de ses connaissances est un bon choix.
Je confirme que mes escorts, s’ils sont jeunes n’en sont pas moins expérimentés et qu’ils sauront faire avec un homme de 50ans. J’ajoute qu’ils sauront à même de répondre aux développements de l’expérience de son ami.
Elle me dit que de son côté, la prochaine fois elle souhaiterai pouvoir disposer de Ludovic en duo avec Côme. Elle me demande ça, car elle sait le lien qui m’attache à Ludo et que ce dernier ne « travaille » que rarement. Elle ajoute qu’elle apprécie ce fait et qu’elle soit bénéficiaire de ces rares moments.
Moi, c’est pas que ça me gêne d’entretenir Ludo, mais accepter, ça le secoue un peu de son confort. Et puis bosser avec son frère, je crois bien qu’il a vraiment aimé la dernière fois.
À la fin de notre conversation, elle me passe commande pour un grand WE (vendredi soir à dimanche soir) de mon amour et de Côme.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

20 juin 2019

Nouvelles (11)

Baisé par mon chef Rachid
Abstinence et excitation Kasso
Les petits Voyeurs Jeanmarc
Romance à l’hôtel Femelle
Job d’été à l’hôtel Femelle
Soumis à un vampire Virgo1999
Dans les dunes à Labenne Raphael75010
Mon professeur Charles
Consultation Nathan0
Une sécance de sport Damien
Sur la plage et à la cave Kasso

La suite (1)

Soumission & Domination -533 Jardinier

Juin 2019

Nouvelles

Trio fist Tétonmaso
Trianon Jako
Nynpho avec mon voisin Nymph
L’Homme est vulnérable Rogue
Ancien camarade sur Grindr Louisallenk
Mon voisin black Gregmrs
Découverte de mon côté gay Alb29
Petite salope -01 Lopamecsxl
Petite salope -02 Lopamecsxl
Petite salope -03 Lopamecsxl
Petite salope -04 Lopamecsxl
Vive l’armée ! Pititgayy
Comment j’ai dépucelé Hotcalvin
Le patron du centre médical À 19
Leçon particulière Frank
Le porte à porte Jeanmarc
Ballade en VTT Femelle
Mon pote Nathan0
Une nuit en Tunisie Fisturo
Histoire de Hammam Dd38
Vengeance Femelle
Jonathan Théo

La suite

Leçon particulière -02 Frank
Les sket -03 Kifflesket
Mon demi-frère hétéro -06 Oldyano
Le copain de ma fille -02 Jeanmarc
Moment de détente -03 Amical72
Moment de détente -04 Amical72
En «beurette» -02 Hamiasamira
Mes potes du lycée -02 JuSP7766
Soumission & Domination -531 Jardinier
Soumission & Domination -532 Jardinier
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)