PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Week-end océan

Bonjour, je m’appelle Jonathan 23 ans fraîchement arrivé à Angoulême en 2015, j’ai cherché à me faire des amis.

Après quelques mois et quelques soirées j’ai rencontré Mathieu avec qui j’ai bien sympathisé. Quelques semaines plus tard il m’invita à manger chez lui avec ces 2 potes Ludo et Maxime. Pendant 3 ans nous avons passé de bonnes soirées, fêté nos anniversaires, le Nouvel An... Bref j’avais trouvé un bon groupe d’amis sympa et rigolo.

Début juillet de cette année nous avons décidé de passer 2 jours à la plage. Nous avons pris la voiture à Mathieu et tous les 4 en avant le soleil et la playa.

Je suis monté à l’arrière de la voiture avec Ludo. Et comme d’hab pendant le trajet monsieur s’amuse à me dragouiller. Des petites allusions par-ci, une main sur ma cuisse par là, Ludo est, et a toujours été très tactile avec moi.

Arrivé sur la plage je sors ma serviette, et m’allonge profitant du soleil et de l’air légèrement chaud. Je me suis assoupi et à mon réveil je vois mes 3 compères profitant de l’océan. Je me décide à enlever mon tee-shirt, mes chaussures, mes chaussettes et mon bermuda. J’enfile ma serviette autour de ma taille et enlève mon boxer pour enfiler mon maillot, et direction dans l’eau.

Même si l’eau est un peu fraîche en cette saison c’est un plaisir de se retrouver dans les vagues et de pouvoir nager. Ma baignade ne fût pas tranquille quand Mathieu est venu me couler en me disant.

– Alors monsieur est déjà fatigué, va falloir te réveiller en te mettant sous l’eau.

Le rapport de force étant à peu près égal il n’arriva pas à me mettre la tête sous l’eau. C’est alors que je sentis 2 bras m’entourer la taille et me tirer vers l’arrière sous l’eau. Je n’avais pas vu Maxime arrivé par-derrière et reconnais bien l’entraide de mes 3 amis. 1-0 pour eux. Et à 3 contre 1 je ne peux plus lutter, eux rigolent et je suis coulé beaucoup plus de fois que je n’arrive à en couler 1.

Après avoir la tête une nouvelle fois dans l’eau Mathieu m’attrape un bras et Maxime le deuxième, je suis fait, impossible de m’échapper.

– Oki vous avez gagné, drapeau blanc, j’ai perdu.

Ludo arrive en face de moi avec son petit sourire en coin en me disant qu’à l’océan on n’accepte pas les redditions. Arrivé face à moi, il tente de me chatouiller, mais pas de chance je ne crains pas les chatouilles. Ces deux mains descendent délicatement de sous mes aisselles jusqu’à ma taille, mais je ne frissonne pas. Je le regarde en souriant :

– Perdu Ludo, tu ne m’auras pas comme ça

– Mais qui te dit que c’était le but premier...

À ce moment là, toujours les mains au niveau de ma taille, il prend une respiration, m’agrippe le haut du maillot et plonge sous l’eau en faisant descendre celui-ci. Ludo ressort de l’eau avec un grand sourire. Je suis maintenu par 2 gars dans l’eau et mon maillot aux chevilles.

– La tu as vraiment perdu Jonathan. Tu es tout à moi.

Il se rapproche très près de moi

– Que proposes-tu pour ta capitulation mon ami.

– Heuuuuu, je ne sais pas moi, je prépare le petit-déj demain matin

– Hahahaha, non franchement, Jonathan trouve mieux

– Là comme ça je ne vois pas...

– Je résume, Max et Mat te tienne, je suis en face de toi, tu es nu sous l’eau avec ton maillot aux chevilles et tu ne trouves pas lol

Autant Ludo a toujours été taquin avec moi à me provoquer et essayer de me ploter un peu, là je le sentais quand même beaucoup plus sérieux que d’habitude.

Il s’approcha un peu plus de moi, m’attrapa de nouveau les hanches et vint me faire un bisou dans le cou. Avec ce rapprochement j’ai senti son bas ventre toucher le mien.

Il se recula un peu

– Alors que propose le vaincu

N’aimant pas les situations que je ne maîtrise pas il fallait que je me libère assez rapidement.

– Rien en fin de compte, je ne capitule pas et même mieux...

Voyant arrivé une vague plus importante, je pris Mat et Max de cours et plongea sous l’eau, les laissant tomber à la renverse par la force de l’eau.

Ressorti la tête de l’eau, je me mis à marcher vers la plage pour ne pas être à nouveau dans une situation non maîtrisé.

– Et Jonathan t’enfuis pas, reviens, tu as oublié quelque chose, me cria Mathieu.

C’est à ce moment-là que je me rendis compte que lors de ma dernière plongée et stratégie j’avais oublié mon maillot et l’océan l’avait embarqué. Mes amis pouvaient donc voir mes fesses pendant que je sortais de l’eau.

Arrivé à ma serviette j’entoure celle-ci sur moi pour me sécher, et enfilai mon boxer pour ne pas être à poil.

Les 3 autres restèrent dans l’eau à s’amuser.

Mat revint le premier

– Hummmm un beau petit cul comme ça pour un 4 h je ne dis pas non lol

– Très drôle, lui répondis je, agacé d’avoir perdu mon seul maillot de bain

Max et Ludo revinrent et Ludo s’excusa pour mon maillot, ce n’était pas prévu au programme

– J’irai t’en acheter un en ville tout à l’heure si tu veux.

– Mouai ça sera plus cool pour demain, car me baigner en boxer ce n’est pas l’idéal.

Après avoir bien bronzé et pris quelques couleurs, nous décidons de rejoindre l’appart que nous avons loué pour la nuit. On rentre dedans, à droite les toilettes et à gauche la salle de bain. On continue le couloir pour avoir une chambre de chaque côté avec 1 lit double dans chaque chambre. Celle de droite sera la mienne et celle de Maxime et celle de gauche pour Mathieu et Ludo. Puis vient un salon avec une cuisine ouverte. Petit appart très sympa pour passer la fin d’après-midi et la soirée.

Je prends la salle de bain en premier. J’enlève mes vêtements et fais couler l’eau chaude. Hummmm que c’est bon. Après un petit savonnage, je m’essuie et vais direct dans la chambre la serviette autour de la taille. Je vois Ludo prendre ma place dans la salle de bain et m’habille tranquillou tee-shirt, bermuda. Un petit 1/4 d’heure après Ludo sort de la salle de bain et 5 minutes plus tard :

– Bon les gars pendant que vous prenez votre douche je pars avec Jonathan pour lui acheter un nouveau maillot dis Ludo

Je le suis on descend les marches de l’immeuble.

– Désolé pour tout à l’heure, je ne pensais pas que tu allais essayer de t’enfuir comme ça.

– Pas grave, t’inquiète et j’avais prévu de le changer donc pas de soucis.

Et avant d’arriver aux dernières marches, il se retourne et me prends dans ces bras.

– T’es vraiment un chic type, désolé si je suis lourd dingue un peu

– Je t’avoue qu’aujourd’hui je m’attendais pas à telle situation, heureusement que l’eau nous arrivait au niveau du torse sinon j’aurais été à poil devant mes potes, lui dis je en rigolant.

– Ça aurait pu être sympa, me dit-il avec un clin d’œil.

Quelques centaines de mètres après avoir quitter l’immeuble nous trouvons une boutique de fringue avec des maillots. On rentre dedans et regarde les rayons je trouve mon bonheur et demande à la vendeuse si on peut l’essayer.

– oui, mais faut garder quelques choses sur vous me répond elle sèchement.

Vu le ton employé un rapide essayage au-dessus mon boxer et je ressors pour aller à la caisse

– Chose promise chose du je te l’offre.

– Pas la peine c’était un incident

– Tatata ça sera mon cadeau de fiançailles mdr

Après avoir bien rigolé à cette blague je laisse Ludo payer et on retourne à l’appart.

Je dépose le maillot dans la chambre et vois Mathieu et Max avachis sur le canapé

– Pas trop dur les vieux, fatigué de la journée

– Déjà rentré on a failli s’endormir, tu as trouvé ton bonheur

– Yep j’ai trouvé un truc sympa

– Montre, s’exclame Mathieu

Je retourne dans la chambre, sors le maillot du sac et viens leur montrer

– Ha oui sympa, tu vas faire des fureurs demain dis Mathieu.

Au moment ou j’allais partir du salon Ludo me dis

– Tu vas où là, on n’a pas le droit de voir ce que donne le maillot sur toi. Monsieur l’essaye en solo dans le magasin et basta.

– Vous le verrez demain et ce n’est qu’un maillot de bain.

– Un streap tease, un streap tease chantèrent tous les 3 ensembles.

Je rentrai dans ma chambre et entendu un hoooooo de désarroi puis un pas capable, pas capable.

Dans la chambre je descendis mon bermuda puis mon boxer et enfila le maillot. Je remis mon bermuda et alla les voir.

– Moi pas capable, vous allez voir.

Je commence gentiment à me déhancher. Je m’assis sur la table basse, enleva mes chaussettes et leur balança à la gueule.

– haha le dégueu, j’y crois pas il ne va pas le faire dit Maxime.

Je passai ensuite derrière le canapé, leur caresse un peu la tête et le coup, tout le monde est bien réveillé maintenant. Je me mets directement devant eux et enlève mon tee-shirt sous des cris. Le tee-shirt parti dans la cuisine et tout en me dandinant je commença en défaire le premier bouton de mon bermuda. J’avais toute leur attention et inutile de vous dire qu’ils ne me regardaient pas dans les yeux. Je défis le deuxième bouton et ils commencèrent à voir le début de mon maillot jaune. Le troisième et dernier bouton du bermuda sauta et il glissa le long de mes jambes pour atterrir à mes chevilles. Tous les 3 avaient les yeux grands ouverts et profitaient du spectacle, cela se voyait aux déformations qu’il y avait dans leur short respectif.

Après avoir fait un petit tour sur moi même je quittai le salon et me dirigea vers la chambre. Arriver à celle-ci j’enlevai le maillot et c’est nu que je passai le bras et la tête par la porte en leur balançant le maillot.

– J’ai oublié d’enlever cette couche, dis-je en rigolant.

Je les entendis discuter et en voulant enfiler mon boxer j’ai remarqué que cette petite exhibition m’avait donné la gaule, ma queue était bien tendue sûrement comme la leur. Je ne pus résister à l’envie de me caresser et commença lentement à mastiquer le manche. C’était trop bon. Une voix un peu plus appuyée me sortit de mes caresses et me rhabillai rapidement.

– Prêt pour le resto les filles, leur dis-je avec ma trique qui devait déformer mon bermuda.

Ils se levèrent pour me rejoindre à l’entrée. Il devait y avoir plein d’hormones mâles en suspension.

– Superbe streap-tease Jonathan, on aurait bien aimé l’intégrale

– Faut pas rêver les gars, après vous allez pas dormir cette nuit et vous allez en mettre partout en pensant à moi.

– Moi au moins je pourrais toucher cette nuit puisqu’on dort ensemble, me fis remarquer Maxime mort de rire.

Les autres rigolèrent et je devins rouge comme une pivoine.

Ludo m’attrapa au niveau du torse

– Moi aussi je veux toucher.

Punaise c’est moi qui rêve ou m’attrapant j’ai senti sa gaule entre mes fesses. Va falloir que je me calme, car je commence à ne plus gérer grand-chose, ils sont déchaînés aujourd’hui.

Je sors le premier et on se retrouve en ville, petit resto sympa à manger des moules frites. Petites ballades en bord de mer après le resto. Au moins le petit vent frais les aura calmés, le début de soirée se passe tranquillou et calmement.

La fatigue nous rattrapa et nous rentrâmes à notre bercail où il fait plus chaud.

Étant bon amateur de jeux de société Maxime nous sortit sa panoplie.

– Houlalala, pas un jeu ou il faut réfléchir s’il te plaît et qui ne dure pas trop longtemps, tu n’as pas un jeu de dés ou un jeu de cartes ? Questionna Mathieu.

Maxime sortit quelques jeux et Ludo intervenu

– Ça sera Uno trop bien ce jeu, le choix est fait et ce n’est pas discutable

Tous le monde le regarda genre fait comme chez mémé et il commença à distribuer les cartes. On fit deux partis et Ludo voulut rendre la partie plus intéressante.

– Bon nouvelle règle, on fait une partie normale, à la fin on compte les points et celui qui a le moins de points se fait enlever un vêtement par celui qui a gagné la manche…

Maxime et Mathieu eurent le sourire aux lèvres et donnèrent leur approbation. Je pense qu’ils ne m’ont même pas entendu mon désaccord étonné de ce genre de jeux qu’on avait jamais fait ensemble. On était pote depuis quelque temps, on se charriait sur le cul ou au pire faire un streap tease comme tout à l’heure, mais jamais l’un de nous n’a déshabillé l’autre. De toute façon je pense que j’aurais pu hurler ils étaient dans leur trip et commencèrent à distribuer les cartes. Je compte sur ma chance.

Première manche : Maxime gagne et Mathieu qui ronchonne perd. Maxime se place derrière Mathieu et lui enlève le tee-shirt.

Deuxième manche : C’est l’inverse. Mathieu enlève le tee-shirt à Maxime et en même temps lui pince un téton.

– Aille cri l’intéressé qui ne s’y attendait pas

Troisième manche : Malgré mes efforts je perds et Ludo gagne.

– Comme je suis gentil je vais commencer par les chaussettes me dis Ludo

Il me retire les chaussettes et me caresse le dessous du pied me déclenchant à chaque fois un sursaut

– je vois que tu ne crains pas les chatouilles sur le haut, mais au niveau des pieds oui, lol, j’ai eu ma revanche

– Attends que je gagne et tu vas voir Ludo tu vas pleurer de rire

– Chiche

– Allez les amoureux, vous vous chamaillerez plus tard, Jonathan distribue les cartes, coupa Mathieu

Quatrième manche : punaise de p… De m…., je perds encore et connement en voulant garder une carte pour faire un mauvais coup. Ludo encore vainqueur est heureux. Il me demande de me lever et hésite entre mon bermuda et mon tee-shirt. Il approche ces mains, les places au-dessus de mes épaules et les fait descendre lentement. Il s’agenouille lentement et arrive au niveau des hanches. Il commence à soulever le tee-shirt, mais juste dans le but de mieux pouvoir déboutonner le premier bouton de mon bermuda l’enfoiré. Après avoir défait le premier et le deuxième il passe derrière moi plonge ces mains dans mon bermuda par l’avant pour le faire descendre, mais celui-ci résiste.

– Oups j’ai oublié un bouton

Il ressort ces mains et vient les faire glisser sur le devant en me caressant la queue au passage. Il dégrafe le troisième bouton remonte le long de ma queue qui se tend. Il replace ces mains dans le bermuda et le fait descendre jusqu’aux chevilles. Il remonte lentement ses mains le long de mes jambes et caresse ma queue bien bandée dans mon boxer bleu avec des rayures jaunes.

– Punaise, il est excité le Jonathan qui ne voulait pas faire le jeu dis Maxime

– C’est drôlement agréable, lui répondit Ludo avec un grand sourire.

Je finis d’enlever mon bermuda de mes chevilles et me rassois rouge et mon boxer bien déformer.

Cinquième manche : ahurissant, il se ligue contre moi ou quoi. Je perds de nouveau et c’est Maxime qui gagne. Il s’approche de moi me lève et place directement ces mains sur mon boxer.

– C’est toi qui m’as fait prendre la tasse tout à l’heure quand je te tenais et que tu as plongé sous l’eau non ?

– Légitime défense lui répondis je en bafouillant et sentant la situation incontrôlable.

– Tu as de la chance je ne m’appelle pas Ludo

Il se place devant moi se baisse légèrement, place ces mains sur mon boxer et remonte en caressant ma queue tendue sur le côté droit, passe ces mains sous mon tee-shirt et le fait remonter au fur et à mesure. Le tee-shirt passe au-dessus de mon visage et en ouvrant les yeux je vois Maxime s’approcher et me faire un smac sur la bouche.

Je suis en boxer, je n’ai plus le droit de perdre.

Sixième manche : ouf Mathieu perd et Maxime gagne. Il lui enlève juste les chaussettes devant ma désapprobation d’être seul à moitié à poil.

– Je fais ce que je veux dit Maxime

Septième manche : je commence à avoir chaud, concentration maximum.

– Yes je hurle, gagné, vous aller moins rire.

Ludo compte les points et Mathieu a perdu.

– Vu comme tu es habillé tu vas te tomber le short

Je me place devant lui lui attrape son short et lui descend rapidement

– Je vois que ça n’excite pas que moi ce petit jeu en voyant sa bite tendu dans son slip noir.

– Fais gaffe tu risques de la prendre entre tes fesses mon mignon me répondit-il

Huitième manche : Ludo perd avec Maxime qui lui enlève les chaussettes

Neuvième manche : Ludo perd de nouveau et Maxime se charge de lui enlever son short, il tire dessus d’un coup.

– Putain les gars il porte un jock-strap cet enfoiré

Et paf Maxime lui claque une fessée et lui malaxe les fesses. Ludo prend son pied et on voit bien le bermuda de Maxime déformé par sa gaule. Maxime défait les boutons de son bermuda, laisse apparaître un boxer rouge et colle sa queue entre les fesses Ludo.

– Tu m’excites trop gars la. J’ai trop envie de ton petit cul.

– On attend Max, le jeu est pas encore fini.

Maxime se rassoit le bermuda encore ouvert laissant bien apparaître sa queue bandé un max.

Dixième manche : la concentration est ailleurs et je fais une fausse donne. Ni une ni deux Ludo se lève tire ma chaise en arrière et me lève.

– Fausse donne tu as perdu mec, dis Ludo

Il s’agenouille face à moi et commence à lécher mon boxer. Haaa c’est trop bon de sentir une langue sur la queue. Au bout de quelques secondes il attrape mon boxer et le descend à mes chevilles. Il vient ensuite me gober la queue et me suce avec délicatesse. La sensation est trop bonne depuis le temps que je bandais à ce jeu. Ludo continue ces vas et vient et je commence à soupirer de plaisir. Je jette un œil à droite et vois que Maxime fait la même chose à Mathieu.

Ludo continue de me sucer la queue, je vois qu’il s’applique et prends du plaisir.

– Ho oui vas y Ludo elle est bonne ta bouche, c’est trop bon, tu suces bien, hummmmmm

Il descend ensuite lentement sur ma tige et vient me lécher les boules, je suis en extase. C’est trop bon.

Ludo se remet debout et vient ensuite m’embrasser à pleine bouche.

– C’est un plaisir de te sucer Jonathan ta queue est trop bonne. Je suis trop excité je veux que tu me prennes maintenant.

Il s’assoit sur la table toujours en jock-strap et se couche ensuite sur le dos. Il écarte les jambes.

– Jonathan je veux te sentir en moi depuis le temps que j’en rêve, fais moi l’amour s’il te plaît.

À ces mots je viens l’embrasser et lui rouler une pelle avec la langue. Je profite du moment et nos bouches s’embrassent pendant quelques minutes. Cette embrassade est douce et câline comme je les aime, rien de bestial juste de la tendresse entre deux mecs. Ludo embrasse bien et je lui rends tant que je peux.

Il attrape par la suite ma queue et essaye de la glisser entre ces fesses alors qu’il a gardé son jock-strap. J’arrête de l’embrasser et commence à faire coulisser ma queue entre ces fesses. Ma queue remonte entre sa bite et le bas de son son cul, il pousse des gémissements de plaisir. Il sent ma queue, mais elle ne rentre pas, juste la sensation de la sentir à différent endroit. Même si de temps en temps il donne un petit coup de bassin pour qu’elle rentre je continue la glissade.

– ouais Jonathan c’est bon je la sens bien, tu m’excites, j’ai envie de la sentir en moi.

J’approche ma queue de son anus et commence doucement à rentrer dedans, je vois Ludo se crisper un peu puis se détendre et commencer à avoir le sourire. Après avoir rentré la moitié de ma queue entre ces fesses je commence à faire des mouvements de va-et-vient tranquillement.

Je commence à l’entendre gémir. J’enfonce un peu plus ma queue et arrive rapidement à lui mettre en entier. Le plaisir est intense et son trou super agréable à limer. Mon plaisir est partagé, car Ludo halète de plus en plus et gémi de plus en plus fort. Je le lime jusqu’à ce que mes cuisses arrivent jusqu’à ces fesses en ferlant les yeux.

J’entends tout à coup un râle de plaisir. Ludo aurait-il joui ? Non, Maxime vient de vider ses couilles sur son torse, ayant subi les sensations de la queue de Mathieu.

Mathieu n’est pas encore rassasié et embrasse Maxime en se branlant.

Je retourne à ma petite affaire et aux cris que pousse Ludo de plaisir qui m’excite de plus en plus.

Alors que je lime toujours Ludo la queue bandée dans son jock, je vois Mathieu contourner la table, passer derrière moi à m’attraper les hanches.

– je n’ai pas eu mon 4 h tout à l’heure, et tu m’as grave excité avec ton streap-tease, tu la voulais ma queue je vais te la mettre

Je sens sa queue entre mes fesses. J’entre la mienne entièrement entre les fesses de Ludo qui gémit encore une fois et j’attends la suite.

Mathieu se rapproche un peu plus et je sens son gland à l’entre de mon anus. J’écarte mes fesses avec mes mains.

– Vas-y Mat, je veux sentir ta queue.

Il commence à forcer le passage et je la sens rentrer de plus en plus.

J’ouvre la bouche et pousse un petit de douleurs. Moi qui suis plutôt actif d’habitude, je la sens bien passer.

– Et voilà tu l’as prise en entier, vas-y je veux que tu branles ma queue avec ton cul.

Je commence alors des mouvements de va-et-vient. Ma queue lime Ludo et je me fais limer par Mathieu en même temps. C’est trop bon je pousse des cris en même temps que Ludo et Mat. Le moment est assez fort et je prends mon pied total. Plus ça va et plus j’accélère le mouvement sentent des sensations des deux côtés. Ludo a pris sa queue avec sa main et se branle jusqu’à pousser un cri plus énergique en éjaculant plusieurs jets de sperme sur son torse.

Je mis ma queue au fond de son trou et demande à Mathieu de me limer.

Il se mit à accélérer le mouvement et je sentis sa queue bien en moi. Je ne plus tenir très longtemps et je jouis également sur le torse de Ludo.

Mat continue de me limer un peu se retira de mes fesses

– Tiens Ludo toi qui aimes le sexe, voilà encore du sperme, hummmmm ho oui c’est bon.

Mathieu arrosa Ludo sur son torse également le recouvrant de sperme.

– Trop bien les gars vous m’avez bien giclé dessus.

On s’avachit tous les 4 sur le canapé en se regardant avec le sourire.

– Bon bhen ça c’est fait, nous voilà plus intimes les gars, leur dis-je, je vais aller à la douche, pas de bêtises tant que je ne suis pas la lol

Je me lève et passe devant mes 3 amis et reçois une fessée de la part de Mathieu

– Mon 4 h fût bon et le prêt goûter aussi en faisant un sourire à Maxime.

– Vous aviez déjà couché ensemble ? Leur demandai-je

Ludo répondit : non première fois, il y a bien eu quelques attouchements avec l’alcool, mais rien de bien sérieux, si tu ne nous avais pas chauffé aussi à descendre ton maillot à l’océan et nous faire un streap-tease on en serait pas la mdr.

– Je me demande qui m’a baissé le maillot coquinou, allez à la douche.

Je file sous l’eau me sèche, enfile un boxer propre fait une bonne nuit au gars et me jette sur le lit, pas besoin de drap vu la chaleur de ce week-end dans tous les sens du terme.

Avant de m’endormir, j’entends l’eau de la douche couler, puis Maxime venir me rejoindre sur le lit. Il me souhaite une bonne nuit et je lui réponds à moitié endormi.

La nuit se passe et c’est les lueurs du soleil qui me réveille, je regarde l’heure et vois 9 h. Allez debout, je me lève et regarde Maxime sur le lit.

Il est nu allongé sur dos, les jambes légèrement écartées, les bras de chaque côté de sa tête et sa queue repose sur son pubis. Réveil agréable de voir un beau gosse nu allongé sur un lit endormi.

Je me dirige vers la cuisine, ouvre les volets et commence à leur préparer le petit déjeuner. Je prépare le café, le thé, prépare la table, sors les petits pains et la pâte à tartiner.

Mathieu sort de la chambre avec un slip bleu et blanc et vient me dire bonjour avec une bise sur la joue.

– Tu es bien matinale dis moi

– Toujours et la nuit fût bonne j’ai bien dormi.

– Je vais réveiller les 2 autres qu’on puisse déjeuner, finis de préparer le petit déj, merci c’est sympa

Mat se dirige vers ma chambre, et réveille Maxime puis fait de même pour Ludo.

5 minutes plus tard Ludo débarque avec un boxer rouge et bleu et maxime un short blanc qui lui arrive mi-cuisse.

On s’assoit tous à table et profitons de notre repas.

On discute de notre soirée jeux d’hier et la trique commence à prendre dans mon boxer.

On a tous bien apprécié cette soirée malgré le faite que ça nous fait un peu bizarre d’avoir couché ensemble. Mathieu mime Ludo en disant

– ho oui vas y Jonathan plus fort plus loin vas-y, prends-moi comme une bête mdr. Depuis le temps que tu la voulais sa queue c’est chose faite.

– et je peux l’avoir encore

Ludo passe sous la table et vient toucher mes cuisses.

– Jonathan tu as deux solutions, soit tu rapproche tes jambes, je descends ton boxer et te fais une pipe soit tu écartes les jambes et je te malaxe la queue.

Petit joueur que je suis j’écarte les jambes ne me voyant pas prodiguer une fellation dans ces conditions. À peine les jambes écartées je sens la main de Ludo remonté ma cuise jusqu’à mon boxer et titiller ma queue.

Mathieu assis à côté de moi me voit écarté les jambes et la main du Ludo me tâter paquet

– Punaise, mais c’est qu’il le fait celui-là, même à 9 h du mat Ludo a envie de sexe.

Mathieu se lève s’approche de moi met sa main sous mon menton et me roule une pelle pendant 30 secondes. Quand il retire sa bouche de la mienne je remarque le début de sa trique dans son slip. Il se dirige vers la chambre et dis à Ludo.

– Allez Ludo vient on va à la plage et je vais devenir jaloux en me laçant un clin d’œil.

– Et enfilez vos maillots les gars, on part à la plage pour la journée et il faut faire les bagages pour libérer l’appart, rajoute Mathieu

Ni une ni deux on s’exécute, on fait la vaisselle, nettoyons l’appart, on échange nos boxers ou slips pour nos maillots, on fait nos sacs et on quitte l’appart.

La journée à la plage fut moins agréable. Beaucoup de monde est venu pour profiter du soleil et du sable. Du coup pas trop de place sur la plage et pas mal de monde dans l’eau. Bref vers 17 h retour à la voiture.

Ayant pas mal de monde sur le parking il a fallu faire attention pour renfiler nos sous-vêtements. Je me place à l’arrière de la voiture et c’est parti.

Petite sieste dans la voiture me fait du bien et quand je me réveille je vois le panneau Angoulême. Maxime à côté de moi fait aussi une sieste. Je le réveille gentiment, car c’est le premier à être déposé avec Ludo.

– Premier arrêt, on se prépare lance Mathieu.

Mathieu gare la voiture et on aide nos deux amis à porter leurs affaires sur leur palier de leur porte respectif. Comme il habite dans la même rue cela facilite bien les choses. Une petite bise à chacun et une petite remarque douteuse de Ludo pour les aurevoirs.

Je remonte dans la voiture et au bout de 5 minutes on arrive chez moi.

Mathieu récupère mes affaires et m’aide à les porter jusqu’à chez moi

– Mais quelle idée d’habiter au dernier étage sans ascenseur, tu veux ma mort toi, lança Mathieu

– Pour avoir une jolie vue sur la ville et 3 étages pour un sportif comme toi ce n’est pas grand-chose. Plus qu’un et tu auras terminé ton calvaire lol

– Mouais mouais, une baraque à la campagne c’est plus sympa

Arrivé sur le dernier palier, je dépose mes affaires au pas de ma porte pour chercher mes clés. J’ouvre la poche avant de mon sac à dos bleu en sort les clés et ouvre ma porte.

– Je te laisse dormir Jonathan, en tout cas sympa ce petit week-end avec vous, j’ai bien apprécié.

– Oui agréable à refaire un de ces quatre

Je m’approche de Mathieu pour lui faire la bise. Au lieu de me faire la bise il me serre assez fortement dans ces bras pour faire un câlin.

Il relâche ensuite ces bras, ces mains se plaquent sur mon torse, il me pousse contre le mur du palier, approche sa bouche de la mienne et commence à m’embrasser avec délicatesse et tendresse.

Nous nous échangeâmes ce baiser pendant pendant 30 secondes

– Aller beau gosse, passe une bonne soirée, me dit-il.

Tout en me claquant une fessée sur ma fesse droite il commence à partir.

Je le rattrape par le bras et le ramène contre moi

– Moi aussi j’ai passé un bon week-end en ta compagnie beau gosse

Je le sers un peu plus contre moi, passe mes mains dans son dos et lui redonne son baiser langoureux.

Tout en l’embrassant mes mains parcourent son dos pour le caresser. Je descends ensuite jusqu’au bas du tee-shirt les passes dessous pour sentir pour la première fois la douceur de sa peau. Après avoir parcouru son dos je passe mes mains sur son torse que je prends plaisir à découvrir. Nous échangeons toujours notre baiser et mes mains commence à effleurer le haut de son short, de temps en temps je le sens frissonné sous mes mains. Quelques secondes plus tard je passe mes mains dans son dos et entre son short et son slip. Nos langues s’entrelacent toujours et je descends légèrement son short pour pouvoir caresser ces fesses.

Je suis excité comme une puce et j’ai une gaule d’enfer. Je sens Mathieu qui se laisse faire et profite du moment en ma compagnie. Mes mains palpant ces fesses, je les fais passer sur ces hanches puis viens malaxer ces cuisses et l’aine. Son short est baissé mi-cuisse laissant apparaître son slip bleu avec deux grosses rayures blanches sur les côtés et un élastique blanc. La classe j’adore les beaux sous-vêtements, je suis aux anges. En continuant mon exploration vers l’aine j’ai senti le bout de sa queue tendu. J’ai alors pris 2 doigts et je suis remonté jusqu’à sa base puis je suis remonté jusqu’à son gland.

-Hummmmm ouais c’est bon çà, continue.

Mes deux doigts se transforment en ma main que je plaque sur sa queue. Mes mouvements de va-et-vient continuent tout en le voyant fermer les yeux et apprécier. Mon autre main pousse sa hanche droite et je le fais pivoter de coter et le pousse en arrière pour échanger nos places. Il se retrouve collé au mur et je continue de la branler lentement en l’entendant pousser des petits gémissements.

Ma main quitte sa queue, et je peux ainsi attraper l’élastique de son slip pour le faire glisser le long de ces jambes tout en m’agenouillant. Je mis volontairement ma tête au niveau de sa queue pour prendre une biffle au moment ou son slip ne retiendra plus son engin.

Son slip baisse le long de sa tige et après avoir dépassé son gland sa bite vient s’écraser sur ma joue gauche. J’ouvre la bouche et je gobe le bout de son gland.

– Putain Jonathan tu fais quoi la t’es fou, dit-il en retirant sa bite de ma bouche et en remontant son slip et son short

– Pourquoi il t’arrive quoi ?

– On ne va pas niquer sur le palier de la porte on va se faire choper par ton voisin

– Froussard, j’ai qu’un seul voisin donc le risque est minime, et vous ne m’avez pas trop demandé mon avis pour le streap Uno, j’ai envie de le faire ici avec toi pour qu’on s’en souvienne oki ?

– Je ne te savais pas comme çà, tu caches bien ton jeu.

Mes deux mains agrippe son short et son slip et je lui descends jusqu’aux chevilles. Sa bite devenue plus molle pendouille un peu. Je l’attrape avec la bouche en entier et commence à le pomper.

Rapidement elle reprend du volume et je le suce goulûment. Je salive bien pour bien que sa queue coulisse dans ma bouche. Je l’entends pousser quelques gémissements. Tout en suçant son membre, je défais les boutons de mon short et le descends au niveau de mes genoux, mon boxer est bien bombé par mon érection, mes mains passent sous mon élastique et je fais sortir ma queue. Je la prends entre mes mains et la branle légèrement, mon autre main s’occupe de son chibre avec ma bouche.

Mathieu m’attrape par les dessous-de-bras me soulève, me retourne et me fait plaquer mes mains contre la rambarde. Immédiatement il plaque sa queue entre mes fesses et commence à la faire coulisser, J’aime ça et cambre bien pour la sentir.

– Ho Jonathan vas-y cambre bien, je vais te la mettre et prendre mon pied comme hier

– oui vas y je veux la sentir en moi et que tu me limes

Je sens sa queue à l’entrée de mon anus et il commence à enfoncer sa queue dans mon trou. Elle rentre de plus en plus, je sens mon trou se dilater. Je sens sa queue repartir en arrière et il commence à me limer. Ces vas et vient me procure du plaisir, il m’attrape les hanches des deux mains pour mieux la faire coulisser

– Oui vas y Mat c’est trop, hummmmm lime moi comme tu n’as jamais limer un mec.

– Ton cul est vraiment excellent Jonathan je vais m’en occuper t’inquiète.

Je sens ces coups de rein de plus en plus fort et il ressort presque sa queue entièrement. De la sueur coule le long de son torse ce qui le rend encore plus beau.

Il ressort la queue de mon trou et viens s’asseoir sur la dernière marche du palier.

Le message est clair, je passe mes jambes de chaque côtés de ces cuisses et commence à m’empaler sur sa queue. Je pousse en gémissement de plaisir tellement sa queue est bonne. Alors que je pensais bien empaler il lève les cuisses pour que sa queue rentre bien profond.

– Ho oui c’est bon

Voyant que je gémis de plus en plus, il attrape son boxer au sol et vient me le mettre dans la bouche.

Mes gémissements deviennent moins sonores et je sens sa queue dans mon cul et l’odeur de sa bite émane de son boxer. Je fais des mouvements de haut en bas de plus en plus vite. Je gémis, sa queue coulisse c’est trop bon.

J’attrape ma queue et me branle de plus en plus vite, je coulisse sur sa queue et le plaisir est tellement fort que je jouis sur son torse, des jets de foutre lui atterrissement dessus.

Le fait de sentir mon sperme sur son torse excite beaucoup Mathieu, il donne un dernier coup de reins et je sens son foutre se déverser entre mes entrailles. J’ai l’impression qu’il vient de me remplir de litre de foutre.

Je le regarde, pose mes mains de chaque côté de sa tête et lui adresse un baiser plein de tendresse.

Je me relève et l’aide à se relever aussi.

On rentre tous les deux dans mon appart, prenons notre douche ensemble.

Une fois séché nous nous glissons tous les deux nus sous la couette de mon lit. Je le prends dans mes bras et m’endors tranquillement avec lui.

Nous avons passé 6 mois ensemble à vivre dans la joie et le bonheur réciproque. Malheureusement son travail l’a envoyé dans un pays étranger en dehors de l’Europe. Je n’ai pas pu le suivre pour des raisons personnelles. Sa mission doit durer 8 ans et on s’est promis de se revoir à son retour. On s’est quitté en larme sur mon palier d’appartement après avoir passé une nuit de tendresse et de sexe.

À bientôt Mathieu, reviens-moi vite.

Calin82

f1-fred@hotmail.fr

Autres histoires de l'auteur : Week-end océan

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

16 juillet 2019

Nouvelles (21)

Au sauna avec Nicolas Julienbogoss
Accompagnateur Martin Tche
Comment je me suis fait violer le cul chuuuut17
Un dimanche Martin Tche
Le masseur turc Martin Tche
Ma première hospitalisation Martin Tche
Mon pote Brice Thomas
Amir Thomas
Gabriel Renart
Sur la route de Bruxelles Omar-lille
5 garçons de terminale Frank
Olivier Lycrahot
Rapport de force -01 Lucif
Rapport de force -02 Lucif
Kiff Seithan
Exhibition et domination Pol
Un job d’été prometteur Tomtom69000
Virée au bar Lifeisdream
Medhi, un Maitre marocain Lope75
Chambre d’hôtel Frank
Chambre d’hôtel -02 Frank

La suite (12)

Le patient -06 d.kine.75
Un amour inaccessible -04 Miangemidemon
Le chef de chantier -06 Romain
Le chef de chantier -Fin Romain
Passion en toutes lettres 07 Cyrillo
Passion en toutes lettres 08 Romain
Passion en toutes lettres 09 Cyrillo
Passion en toutes lettres 10 Romain
Passion en toutes lettres -11 Cyrillo
Passion en toutes lettres -12 Romain
Les potes de mon grand-frère 4-2 Marc 67
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

Juillet 2019

Nouvelles

Passion en toutes lettres 01 Cyrillo
Passion en toutes lettres 02 Romain
Passion en toutes lettres 03 Cyrillo
Passion en toutes lettres 04 Romain
Passion en toutes lettres 05 Cyrillo
Passion en toutes lettres 06 Romain
Dans les airs ! Peter pan
Mon collègue Farid Hugo
Le grand frère de mon pote Julian
Éveilleur Alex
Éveilleur -02 Alex
2 ouvriers au supermarché Thomasqueutard
Soirée chez mon meilleur ami Arnaud

La suite

Le chef de chantier -05 Romain
Découverte de mon côté gay Alb29
Un amour inaccessible Miangemidemon
Les bains d’Odessa -02 Loic.1972
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)