PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Au X Center

Un petit rappel depuis mon dernier récit : j’ai 46 ans, je fais 1m80 pour 78 kg, des cheveux courts bruns/gris, une petite barbe très courte. Je suis bi.
Mes récits sont authentiques.

Comme je l’ai déjà dit, mon travail m’oblige à de nombreux déplacements.
Ce dimanche, direction le sud de la France.
Les gilets jaunes sont encore bien présents sur des rondpoints et filtrent la circulation, ce qui engendre de forts ralentissements.
Pour éviter l’un d’eux, je prends un chemin de traverse : ça me fera découvrir un autre parcours que celui proposé par mon GPS et puis sortir des grands axes routiers peut être agréable.
Je ne m’attendais pas à ce type d’agrément !

En suivant la petite route départementale, je longe une zone d’activité et je tombe sur un X Center.
Rapidement, je décide d’aller y faire un tour.
Après tout, au lieu de passer ma soirée dans une chambre standardisée de chaine hôtelière, autant se divertir.

Dès l’entrée, j’embrasse la vaste salle de vente d’un regard. Sur ma gauche des jouets pour tous les gouts et sur ma droite un espace vidéo.

Je choisis d’aller vers l’espace vidéo.
Rapidement un vendeur vient à ma rencontre et me propose son aide : soit je profite des 2 salles de cinéma, soit j’ai accès à plus de 3000 films en cabine individuelle.
Devant mon hésitation, il précise « actuellement, il y a un couple » au cinéma.
Mon choix est effectivement facilité.

Arrivé au cinéma, je trouve aisément le couple en pleine exhibition : un groupe d’hommes est amassé, tout en gardant une certaine distance avec les stars du moment.
Moi aussi, je regarde madame à 4 pattes prodiguant une fellation à son conjoint.

Ces hommes majoritairement âgés, voir très âgés, se tripotent plus ou moins discrètement. Rapidement, je veux franchir la ligne virtuelle pour m’approcher du postérieur offert de madame.
Son homme veille et me fait signe de rester en arrière « c’est réservé ». Je ne sais toujours pas à qui ou pour qui… Mais qu’importe.
Certes un couple qui s’exhibe c’est intéressant. Mais bon physiquement, soyons francs, ils sont loin de mes standards. Alors si en plus on ne peut que regarder....
Je commence à regretter mon choix : un film en cabine individuelle aurait été plus excitant.

Pour me divertir (le couple en est toujours à la phase fellation, à force ça lasse — je préfère les films d’action !) je commence à détailler mes compagnons de cinéma.
Deux hommes approchant du 4e âge semblent être venus entre copains, 3 soixantenaires, 2 cinquantenaires, un quadra et….. Un superbe black d’au maximum 30 ans.
Ce jeune est stylé : un beau visage fin, un beau bouc entretenu, une boucle d’oreille diamant, un survêt très classe et un corps athlétique.
Il est l’un des rares assis sur un fauteuil, assez proche du couple et sa main s’agite dans son pantalon.
Je profite de ses coups d’œil vers le couple pour détailler ce qu’il a dans la main.
Eh bien, chers amis, son appendice semble très très important !
Sa main est sur le côté gauche et je vois son gland pointer sous le tissu à l’opposé. Et le gland me semble très large.

J’aurais été à la place du couple, je l’aurais convié à nous rejoindre.
Mais nos duettistes n’ont pas le sens du partage et encore moins le gout du beau.

Après des moments assez longs, devant un vieux film en accord avec nos protagonistes, le couple s’en va.
Me voilà un peu soulagé : je sens que l’action peut se déclencher dans la salle.

La plupart vont s’enfermer aux toilettes pour certainement décharger une tension (incompréhensible pour moi, mais bon je ne dois pas avoir aussi faim qu’eux). Il reste, dans la salle, 3 personnes, dont mon jeune black.
Je m’assois à côté de lui. Il fixe l’écran et continue sa masturbation sous le jogging.
Je ne cache plus mes regards, je le détaille.

Il reste impassible puis va lui aussi s’enfermer aux w.c..... grosse déception.
Moi, si j’ai le choix, je préfère la main d’un autre ou mieux sa bouche.

Je reste donc dans la salle, je jette un œil sur le second film diffusé : rien d’excitant.
Seuls 2 hommes tournent : un quinqua et un sexagénaire fatigué. Rien pour moi.

Pour rentabiliser mon entrée, je me décide à attendre le prochain film en espérant qu’il sera moins pire que celui sur l’écran.
Ben non, la qualité est la même.

À ce moment, je vois arriver un jeune homme tout à fait à mon gout (oui, j’apprécie beaucoup la jeunesse).
Une petite vingtaine, BCBG, une grosse doudoune, et il est en mocassins, sans chaussettes. On est en décembre quand même.
J’adore son grain de beauté à côté de la lèvre, sa peau est mordorée, bien lisse, imberbe.
Ce jeune, il me le faut. Et vu la concurrence, j’estime avoir mes chances.

Le jeu commence.
Il s’assoit à proximité, jette des coups d’œil, va dans l’autre salle.
Je m’approche, il me fuit. Ça dure un moment.
Puis j’aperçois un petit labyrinthe avec des glory holes.

Je lui montre clairement que je vais derrière, fais passer mes doigts pour l’inviter.
Mes 2 concurrents tournent également autour de lui.
Il s’approche très naturellement, ouvre son pantalon pour m’offrir son sexe pas encore bandé.

Je le prends en main, le respire, donne des coups de langue puis je le prends en bouche alors qu’il commence à prendre du volume.
Il est de taille modeste, un pubis poilu.

Je le fais davantage grossir, je sens à plusieurs reprises qu’il va jouir, il se retient. Un énième passage d’un des concurrents semble le dissuader de continuer. Il remballe le tout et s’en va dans une salle.

D’autres sont arrivés, mais rien à mon gout.
Pour reconquérir mon jeune BCBG, je décide de jouer à l’exhib.
Je commence à enlever le haut et en le regardant fixement, je me dirige torse nu vers l’espace glory holes. Réfugié derrière la paroi, j’enlève le reste.
Au passage, je signale au sexagénaire qu’il n’obtiendra rien de moi et que j’apprécierai qu’il me laisse avec mon petit jeune.
Il arrive, jette un œil, repars, reviens : il est très hésitant. Alors je l’interpelle directement.
Il ne veut que du soft et m’annonce qu’il a toujours rêvé être derrière un glory hole.

Wouah, ça, ça me ravit. Je ne peux résister à satisfaire son envie. Il s’agenouille et prend mon sexe en bouche. Au bout d’un moment, il me demande si je jouis vite.
« non », il est déçu.
« tu veux que je jouisse dans la bouche ? », « oui, c’est mon fantasme »

Autant vous dire que ses paroles m’ont excité.
Je le retrouve derrière la paroi, je le suce en me branlant, puis je me relève en lui ordonnant : « suce ».
Il enlève son pantalon, s’agenouille, me prend en bouche, me suce avidement.
Je prends sa tête et imprime un mouvement, je m’enfonce plus dans sa gorge, puis je relâche la pression en sentant qu’il s’étouffe.
Ça semble lui plaire a en juger les gestes frénétiques sur sa queue.

Sans le prévenir, j’envoie la sauce.
Il avale tout et continue encore à me sucer pendant de longues minutes jusqu’à se déverser sur le sol.

Il se relève satisfait, me félicite pour ma queue de bonne taille puis me demande mon âge.
C’est bien la première fois qu’on me demande ça après un plan… Et j’avoue mentir en annonçant 40 ans de peur de l’effrayer. Il me dit en avoir 18.
Il se dit hétéro et avoir sucé pour sa première fois.

Heureux d’avoir été son premier.

Eric84

dale84000@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Au X Center - Mon jeune voisin

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

13 mai 2019

Nouvelles (15)

Sauna Sun city Julien
Ma première chez les hommes 13008
Une sacrée initiation Lucif
Mon prof, mon pote et moi ? Étalon
Un bon prêt en liquide Pititgayy
Le copain de ma fille Jeanmarc
Soumis en cam Lope75
Jeux de rôle musclés Stéphane
Les potes de mon grand-frère 3-1 Marc 67
Travesti éduquée par son maître Julia2
Mise à dispo  Lopeajus39
Sissy Bumi88
Tournante de rêve Jerem72
Le clandestin Jako
Les skets de mon pote d’internat Kifflesket

La suite (8)

Un amour de soumis -06 Elfe
Au Sauna de Sochaux -02 Chatenois25
Un examen oral -03 Gogo
Les skets ... -02 Kifflesket
Soumission & Domination -527 Jardinier
Soumission & Domination -528 Jardinier
Soumission & Domination -529 Jardinier
Soumission & Domination -530 Jardinier

Mai 2019

Nouvelles

Ma (Dé) Formation Matiti Yah
Un plan psychologique Alcide
Révélation nocturne Pierredelavega
Enfin ! T&R
Au mariage de mon neveu Eliot
La chienne exhib Pol
Bar bien chaud Caramel
Réalité fantasmée Fred
Un taxi ? Houne66
Rendez-vous chez le médecin Paul75
Randonnée initiatique Ron
Comment j’ai sucé mon cousin Romain
Prague Astro
Vengeance Julian Lerkin

La suite

Frenchies -12 Pititgayy
Le patient rebeu -02 Dirtybator
Stage BTS à la ferme -12 Stéphane
Ma (Dé) Formation -02 Matiti Yah
Ma (Dé) Formation -03 Matiti Yah
L'éveil du Renart -04 Renart
L'éveil du Renart -05 Renart
L'éveil du Renart -06 Renart
Kader -15 Cédric T
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)