PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Une ancienne connaissance, folle soirée au sauna.

J’habite Dunkerque, nous sommes vendredi soir, je n’ai rien de prévu, à 20 h je décide de me rendre au sauna.
J’ai tellement faim qu’avant même d’avoir passé la porte d’entrée j’attrape une gaule d’enfer et si vous vous attardez sur mon regard vous verrez qu’il crie la bite.
Je me déshabille en une fraction de seconde et file à la douche. Voilà je suis prêt. La serviette nouée autour de la taille, je peine à dissimuler mon excitation.
Direction le hammam, l’endroit que je préfère, chaud et humide, avec un espace sombre.
La serviette sur le cintre, je passe nu la porte et lance un bonjour. J’aime bien briser le silence en entrant cette pièce, car il faut être honnête, là où nous pourrions passer un bon moment, tout le monde s’ennuie, car la plupart du temps, personne ne s’adresse la parole et tous se jettent de petits regards pensant être discret.

Bref, je me dirige dans le fond, où l’endroit est plus sombre, je m’installe un peu à l’aveugle, le temps que ma vue s’habitue. Je balaie la pièce du regard et croise celui de la personne en face de moi mes yeux descendent alors vers son sexe. Je prends conscience de ma maladresse qui m’amuse, j’affiche un petit sourire. C’est plus fort que moi, mon regard ne cesse de revenir vers lui. Il faut dire que je viens de voir une magnifique queue en érection, épaisse et suffisamment longue, une légère courbe vers l’abdomen. Des idées me traversent l’esprit, puis le mec s’adresse à moi : « Viens, suis-moi ».
Je suis trop chaud, je me lève attrape ma serviette et lui emboite le pas. Nous montons à l’étage où se trouvent les cabines. Il en choisit une dans laquelle se trouve un grand lit sur lequel il est possible d’attacher une personne. Il s’assoit sur le bord, je m’approche, il attrape ma tête, me force à descendre vers sa queue. J’ouvre la bouche, il me l’a met toute entière jusqu’au fond, manquant de m’étouffer, j’ai les yeux qui pleurent.
« Oh excuse-moi » me dit-il
_ « ce n’est pas grave, j’aime bien » lui répondis-je
_ « cool, vas-y suce moi »

Je commence alors des vas et viens sur toute la longueur de sa queue, j’enroule ma langue autour son gland et m’aide de ma main pour accentuer son excitation.
Il saisit ma tête et donne le rythme, il y a de plus en plus d’amplitude dans ses mouvements jusqu’à ce qu’il me baise littéralement la tête, ma bouche n’est plus qu’un sextoy dans lequel on se masturbe.
« C’est trop bon, vas-y tourne toi » il m’installe à quatre pattes sur le lit et me lèche l’anus.
Le mec est en train de jouer avec ma rondelle et m’attache les chevilles. Il met une capote, m’attache les poignés, passe du lubrifiant et prend place.
Son gland pousse et entre, suivit de toute sa queue d’un mouvement fluide et régulier
« rhâ c’est bon… tiens » envoi-t-il en donnant un coup de rein, ce eu pour effet de m’arracher un gémissement.
Je me fais baiser par ce mec, attaché sur ce lit, c’est le pied. Je sens sa queue aller et venir en moi, ça me rend fou. Il est très excité, il accélère le rythme puis se crispe et joui dans un gros râle « argh ».
A partir de là, la soirée va prendre un autre tournant, le gars décule et se casse, me laissant attaché au lit. Je veux l’appeler, mais avant d’en avoir le temps j’entends : « Salut Seb » !

Panique à bord. Qui me connait et fréquente cet endroit ? Je tourne la tête… oh merde, Thomas. La queue à la main !
Il était entré par l’autre porte et avait assisté à la scène.
Pour faire court, Thomas était un ancien camarade de seconde au lycée, lui et moi échangions parfois quelques phrases sans pour autant devenir ami. J’ai appris qu’il était gay quelques années après le lycée quand j’ai vu sa photo de profil sur une appli bien connue.
Il passe derrière moi, le regard rempli de malice. J’ai d’abord voulu protester, mais ce gentil salaud était déjà occupé de placer son gland sur ma rondelle et cette humiliation vient de m’exciter au plus haut point.
Il entre dans mon cul : « putain on est bien dans ton cul… mmm trop bon ».
Il attrape ma queue aussi raide qu’une barre : « eh tu kiffes » dit-il, ce à quoi j’ai refusé de répondre.
« Tu as un cul d’enfer, je vais de baiser un peu » et sur ses mots commence à me pilonner. Ses couilles claques que mon cul, cette situation humiliante me fait fondre.
2 ou 3 minutes passent puis il s’arrête et dit : « attends, je vais te détacher les jambes, tu vas te tourner, je veux que tu me vois de baiser »
Je me retourne et il passe mes jambes sur ses épaules puis se place. Il me demande soudain : « tu es clean ? »
Cette question inattendue me surprend, bêtement je réponds : « bah oui »
_ « yes, moi aussi » répond-il, puis il arrache sa capote et veut pour m’enculer
« chut chut, ne dis rien laisse moi faire, je veux te sodomiser au jus »

Quelle honte, un collègue de seconde que je n’affectionner pas plus que ça à l’époque et en train de me baiser il va juter en moi, et je le regarde faire.
« Ah, c’est bien mieux sans capote… trop bien » répète-t-il
« tu as le cul tout doux » s’amuse-t-il
« si j’avais su l’époque que tu étais gay, j’aurai fait de toi ma belle... »
Et Tom continue, il est en train de me défoncer le cul et je suis au bord de l’éjaculation, je vois sa queue entrer et sortir, ses abdos entre mes jambes.
« Ton cul aura la forme de ma bite » me sort-il… c’est trop pour moi, je jouis sur mon torse
« mais tu es une chienne en faite Seb… argh argh ça vient, ça vient… aaargh » Tom se plante au fond de moi, je sens mes spasmes de sa queue et son éjaculation me remplir je kiffe trop
« Voilà, tu es un peu ma chienne maintenant » dit-il,
— « oui » lui répondis-je d’un ton mêlé de honte et de soumission

Tom décula ensuite sa queue foutreuse, vint au-dessus de moi et me demanda de la nettoyer. Un peu comme pour accepter mon sort, je nettoyai son sexe avec passion et tendresse, lapant son gland avec ma langue et suçant pour aspirer les dernières gouttes.
Puis Thomas me dit « ça a bon gout ? » Je l’ai regardé dans les yeux et lui ai dit « oui » ce à quoi il répond sourire aux lèvres « petite pute… allez on va boire un verre »

Cette histoire vous a plu, lâchez vos commentaires, idées, plan ou tout autre. Je réponds.
Fetishfeet62@gmail.com

Maasquelour

fetishfeet62@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Folle soirée au sauna

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

13 mai 2019

Nouvelles (15)

Sauna Sun city Julien
Ma première chez les hommes 13008
Une sacrée initiation Lucif
Mon prof, mon pote et moi ? Étalon
Un bon prêt en liquide Pititgayy
Le copain de ma fille Jeanmarc
Soumis en cam Lope75
Jeux de rôle musclés Stéphane
Les potes de mon grand-frère 3-1 Marc 67
Travesti éduquée par son maître Julia2
Mise à dispo  Lopeajus39
Sissy Bumi88
Tournante de rêve Jerem72
Le clandestin Jako
Les skets de mon pote d’internat Kifflesket

La suite (8)

Un amour de soumis -06 Elfe
Au Sauna de Sochaux -02 Chatenois25
Un examen oral -03 Gogo
Les skets ... -02 Kifflesket
Soumission & Domination -527 Jardinier
Soumission & Domination -528 Jardinier
Soumission & Domination -529 Jardinier
Soumission & Domination -530 Jardinier

Mai 2019

Nouvelles

Ma (Dé) Formation Matiti Yah
Un plan psychologique Alcide
Révélation nocturne Pierredelavega
Enfin ! T&R
Au mariage de mon neveu Eliot
La chienne exhib Pol
Bar bien chaud Caramel
Réalité fantasmée Fred
Un taxi ? Houne66
Rendez-vous chez le médecin Paul75
Randonnée initiatique Ron
Comment j’ai sucé mon cousin Romain
Prague Astro
Vengeance Julian Lerkin

La suite

Frenchies -12 Pititgayy
Le patient rebeu -02 Dirtybator
Stage BTS à la ferme -12 Stéphane
Ma (Dé) Formation -02 Matiti Yah
Ma (Dé) Formation -03 Matiti Yah
L'éveil du Renart -04 Renart
L'éveil du Renart -05 Renart
L'éveil du Renart -06 Renart
Kader -15 Cédric T
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)