NEWS :
13 Juin

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

103 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Jonhatan, mon jumeau

Cette histoire est un de mes plus grands fantasmes de black. N’hésitez pas à m’envoyer vos avis et si l’histoire vous plait, je pourrai peut-être faire une suite et soyez indulgents les mecs, c’est ma première histoire

Oh qu’il était beau mon Jonathan. C’est marrant que je dise cela alors que nous nous ressemblons parfaitement mais lorsqu’on se regardait dans la glace tous les deux, je ne sais pas pourquoi je le trouvais tellement sexy. Tous les deux, étions deux beaux blacks camerounais de 20 ans, 1m90 de taille et musclés ( lui plus que moi car c’est lui qui m’avait amené à la salle de muscu). Mon frère puait la testostérone. Sa voix grave lui donnait un air de dominant et j’aimais tant lors de mes branlettes nocturnes, son calbut au fond de mes narines, l’imaginer entrain de défoncer les sales petites putes qu’il baisait, d’appuyer leurs seins( il m’avait raconté qu’il adorait ça, malaxer les gros seins de salopes), leur lécher la chatte et je me disais qu’elles ont trop de chance sans savoir que le petit veinard allait très bientôt être son frère jumeau c’est-à-dire : moi !

Mon histoire débute véritablement lorsque nos parents décident que nous devons louer puisque nous étions déjà à l’université et notre daron disait que ce serait parfait pour pouvoir gérer nos meufs ( il l’avait dit en nous faisant un clin d’œil). Mon père ne se doutait pas que je kiffais les mecs au fond de mes entrailles parce que j’avais déjà ramené des meufs à la maison (en fait je suis bi mais je préfère largement les bonnes bites et un anus bien serré qu’à une chatte). Donc, mon frère Johnathan et moi avons pris une chambre prêt de l’université et je peux vous dire que notre relation fraternelle allait bientôt se transformer en une relation de baise torride. Alors que mon apollon prenait sa douche, je pris son téléphone comme à mon habitude pour pouvoir voir ce qu’il racontait à ses meufs et pourquoi ne pas tomber sur une image de sa bite qu’il leur a envoyée. J’entre dans le fil de discussion avec Serena et ce que je découvre quelque chose qui me cloue sur place : Serena est un mec ! Les messages entre la ‘’Serena ‘’ et lui sont remplis de photos de bites, de culs, de vidéos où ils baisent ( que j’envoie rapidement dans mon compte de messagerie) et ce qui me fait vraiment comprendre que Johnathan mène une double vie c’est lorsqu’il lui dit :

Je t’aime tellement ‘ ‘Dylan’’. Mais mon père et mon frère me tuent s’ils apprennent que je couche avec des mecs…

A peine j’avais fini de lire ce message que la porte des toilettes s’ouvrait, me dévoilant un Jonathan nu comme un ver pour mon plus grand bonheur. Lorsqu’il me vit avec son téléphone, il me lança :

J : Toujours entrain de fouiner !

Moi : …

J : Qu’est qu’il y a ?

Il arrache son téléphone et se rend compte de ce que je viens de découvrir. Mon frangin s’asseoit rapidement sur le lit (encore mouillé), oubliant qu’il était nu et baisse la tête puis commence à pleurer. Il se met à me supplier de rien dire au daron, à m’expliquer que ce n’est pas de sa faute et pleins d’autres choses mais moi je ne l’écoutais pas. La seule chose que je voulais à ce moment précis était profiter de ce corps magique, magnifique, musclé comme j’aime.

Moi : Jonathan, tais-toi s’il te plait !

Je m’assis près de lui pour l’enlacer et le réconforter puis, je pris sa bite au repos en main. Oh putain, sentir ma bite, enfin sa bite, dans ma main m’électrisa tout le corps. Il avait bien sur eut un moment de recul.

J : mais qu’est-ce que tu fais ?

Moi : Je comprends parfaitement tous ce que tu dis Jonathan. Je te comprends parce que moi aussi je kiffe les mecs et les bites ; je te kiffe toi ! Je sais que c’est mal mais je m’en bats les couilles. Je veux que tu me baises comme tu baises Dylan. Tu vois…Je suis ton jumeau en tout. Maintenant, laisse-toi faire. J’en rêve depuis tellement longtemps !

J’approchais mes lèvres délicatement des siennes et arrivé près de son nez, je pouvais entendre son cœur battre la chamade, sa respiration saccadée. Je commençai mes vas et viens sur sa bite qui avait déjà pris du volume, pour le calmer et quand il ferma les yeux comme signe approbateur, je m’emparai de ses belles lèvres roses. Je n’avais jamais embrassé quelqu’un comme ça. J’enfonçais mes lèvres au fond de sa bouche pour lui donner ma salive à boire, pour connaitre le gout qu’elle avait, bref, pour prendre possession de mon jumeau, de mon Jonathan.

Mon frangin lui aussi devint plus expressif. Il se mit à me malaxer les fesses et me jetta férocement sur le lit puis m’observa de toute sa prestance ; ce mec c’est littéralement un Dieu me suis-je dis. Son regard puait le sexe. Il ne me regardait plus comme un frère, plus comme son petit frère qu’il défendait souvent dans la cour de récré lorsque nous avions 6 ans mais bel et bien comme un homme, un dominant près à BAISER le mec qu’il avait en face de lui ; prêt à faire de moi sa salope, à m’engrosser avec son jus de male, à me défoncer, me faire crier, me faire jouir…A me posséder totalement, de la tête aux pieds en passant par mon anus qui s’ouvrait déjà pour lui. Il se jeta sur moi, m’écrasant de tout son poids, envoutant de son odeur et il se mit à m’embrasser. Mon ‘’mec’’ était sur le point de me faire l’amour comme je le désirais depuis que j’ai commencé à avoir des fantasmes. Il m’embrassait le cou, les lèvres, me les mordillait, me caressait les fesses…J’adorai tout ce qu’il me faisait. Il entreprit de me sucer les seins. Je me mis à gémir si fort qu’il dut m’embrasser, me faire boire sa salive pour ne pas alerter les voisins. J’adorais le gout de sa bouche. Je voulais qu’il m’embrasse pour l’éternité…

Alors que j’étais assis à califourchon sur lui, nous nous regardions avec tendresse, avec amour jusqu’à ce qu’il me dise : ‘’Faisons un 69’’. Sans attendre, nous prenons la position et je posais ENFIN mes lèvres sur sa fabuleuse bite tendue (19 centimètres bien veineuse comme la mienne) tandis que lui avait déjà pris possession de mes fesses. Il y avait déjà introduit sa langue au fond de mes entrailles me faisant tressaillir, bouillir, me demander si j’étais au paradis. Il essayait de faire entrer toute sa langue en moi. Oh putain que c’était bon… Il enfonçait en même temps un doigt pour me préparer, trachait des mollards dans mon trou sans que je m’y attende, bref, il mangeait mon cul comme jamais. Et alors que je grimpais petit à petit au royaume des dieux, moi aussi je m’appliquais sur sa verge veineuse. Je tentais des gorges profondes. Sa bite était tellement grosse que ce n’était pas facile. J’ai failli m’étouffer plus d’une fois mais quelle joie que de se sucer soit même. Je montais et descendais avec ma bouche sur son engin comme si c’était la dernière chose qu’il me restait à faire sur terre et il kiffait ça. Il se mit à me défoncer la gorge de toute sa puissance alors que je gardais ma bouche bien ouverte. J’étais à lui, je lui appartenais, j’étais devenue sa salope, son trou à bite mais surtout, j’étais devenu son amant, son jumeau de baise. Quand je pensais déja à m’attaquer à ses grosses noix de male en rut, un bruit vint nous interrompre :

Nathan, Jonathan, ouvrez : c’est Papa !

A ce moment précis, j’avais sa bite de 19 Cm au fond de ma gorge et les fesses écartelées, sa langue au fond de mon anus…Bien que mon père était derrière la porte, je ne voulais pas gâcher ce beau moment et je continuais de déguster sa bite alimentant des multiples gémissements démon frère :

J : AHHHHN ! PUTAIN, ne t’arrête pas je vais jouir. S’il te plait bébé continue, continue

Je continuais malgré que mon père cognait sans réponses.

J : OH OUI PUTAINNNNNNNNNNN !!!

Papa : Mais qu’est-ce que vous faites, ouvrez !

Mon frère avait joué des litres de sperme dans ma bouche de salope. Maintenant, comment allions nous nous sortir de cette situation avec notre père ? Qu’allions nous lui dire ?

lebgmignonblack

ryanmenye0@gmail.com

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 2 Juin | 117 pages

Les nouvelles | 8 Pages

Balèze Gill
Mon cousin, mon mec Ascavtrln
Petit bourgeois Coolsexe
Pissotières de l'autoroute Fabrice
Poupée Gonflable Fabrice
Viens recevoir ta punition Fabrice
Canon mais timide Meetmemz
Guet-apens Meetmemz

Les séries : 102 pages

La horde sauvage | 8 | +2 Fabrice
Saison 1 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Les contes fantastiques | 2 | +2 Archangeru77
1 | 2
Bilal | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Le quaterback | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre frères rebeus | 8 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 78
Les jumeaux et leur père | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34 | 5
6 | 7 | 8910
11 | 12 | 1314 | 15
16
L’ensemenceur | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 103 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mai 2024 : 3 858 045 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mardi 20 décembre 2022 à 18:57 .

Retourner en haut