PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Samedi dernier

Bien sûr j'aime les plans SM mais, n'ayant plus de maître régulier depuis longtemps, je n'en trouve pas tous les jours. J'ai donc pris l'habitude de devenir un libertin assidu pour satisfaire mes besoins sexuels plus qu'abondants et je fréquente très assidument les sex clubs et autres saunas. En ce moment, je vais souvent, plutôt le samedi après-midi dans un lieu des pentes de la Croix Rousse que les habitués reconnaitrons. Il y fait sombre, on y entends une horrible musique techno et on peut s'y balader à poil dans une atmosphère sombre et pleine d'odeurs de poppers.

J'ai eu un week end très sex car si hier, j'ai rencontré un dominateur, je suis allé baiser samedi après-midi et je n'ai pas été déçu. En effet, je suis arrivé une demi-heure après l'ouverture et il y avait déjà plusieurs gars qui tournaient et cherchaient un partenaire éventuel. Je ne me déshabille jamais dans ce genre d'endroit tout de go. J'ai donc ôté mon pull et suis resté en jean et en tee shirt et suis parti à la recherche d'un mec qui pourrait me plaire.

Étant donné que je viens régulièrement, je reconnus un ou deux types que j'avais déjà vu et échangeai même quelques mots avec l'un d'entre-eux lorsque j'avisais un grand barbu en chemise et jean, le genre bûcheron qui me lorgnait du coin de l'oeil. Je suis plutôt petit et peu costaud mais le contraste m'attire surtout si l'autre affiche fièrement un air conquérant et dominateur. Je me rendis compte tout de suite que je lui plaisais mais, bizarrement, je suis un peu timide et n'osais pas vraiment aller à sa rencontre. J'errai donc dans le sex club, suçant au passages quelques bites dans des endroits sombres puis montais l'escalier pour me retrouver dans une pièce assez grande pourvue d'un lit à barreaux. Elle était libre et je m'assis sur le pseudo plumard.

J'avais remarqué que le costaud me suivait et ce n'était pas pour me déplaire. Il entra sans hésiter et referma la porte derrière-lui. Ma situation de séquestré était très excitante et je le laissais s'approcher de moi et me faire mettre à genoux sans dire un mot. Il frottait ma tête contre la braguette de son jean. J'essayai de sortir ma langue pour le lécher mais il me tenait presque trop serré. Il était très sexy, je devinais un corps puissant, poilu, viril et j'avoue que ce n'était pas pour me déplaire. Il me releva et me jeta sur le lit en m'enlevant mon tee-shirt.

"T'es un bon petit bâtard ?"
"...oui..."

Je jouais un peu les timides mais surtout je n'aime pas trop parler pendant ce genre de plan. Je me relevai et me collait contre lui en déboutonnant sa chemise pour toucher son torse et me blottir un peu contre lui. Il m'embrassa et sortit une petite fiole de poppers de sa chemise. Il m'en proposa. Je sniffai, lui non, et il m'embrassa à nouveau. J'étais tellement collé contre lui que je sentais son sexe durcir dans son jean. C'était excellent. Il me tenait contre lui, il transpirait un peu et j'adorais sentir son désir. Il me fit remettre à genoux pour le sucer.

Il baissa son jean et son slip et je pus découvrir sa queue. Elle était assez normale, pas énorme comme on pourrait s'y attendre avec un homme de ce gabarit mais elle me fit envie tout de suite.

"Mange !"

Je ne me fis pas prier et commençai à le sucer. Il bandait très dur et ma langue passa sous ses couilles sur ses cuisses avant de revenir sur sa bite. Il me faisait sniffer du poppers très régulièrement et me donnait des tapes derrière la nuque en s'exclamant des trucs genre "Suce... Ouais... " et en me frappant un peu le dos avec son poing.

Il me fit relever et me jeta sur le lit. Mes baskets volèrent dans la pièce et il enleva mon jean. J'étais nu dessous ce qui sembla l'amuser. Il tira une capote de la petite pochette qu'il avait au poignet et l'enfila. Sans me demander mon avis, il releva mes jambes et commença à me bouffer le cul tout en pinçant cruellement mes tétons avec ses ongles. Entre l'excitation et le poppers je m'ouvrais facilement aussi n'eus-je aucun problème à le laisser entrer en moi. J'essayai de me coller contre lui pour l'embrasser... une façon de le remercier pour le bien qu'il me faisait en me défonçant brutalement mais il m'immobilisait en me tenant par les poignets et me traitait de "petit bâtard". Il se retira d'un coup et me fit mettre à quatre pattes devant lui.

Il entra à nouveau brutalement en m'arrachant tout de même un cri. Il y avait des mecs à l'étage dans les labyrinthes qui entouraient la pièce où nous nous trouvions et je remarquais qu'on pouvait nous voir par une petite lucarne au-dessus de la couchette. Loin de me troubler, ça m'excita d'avantage et je me donnais encore plus, le cul en l'air et la tête posée sur la couchette. Il me claquait violemment les fesses tout en me défonçant pourtant je ne sentais pas la douleur du tout. Il se pencha encore plus en allant de plus en plus vite puis s'arrêta d'un coup. Il se retira, jeta la capote sur le sol et m'ordonna de me mettre à genoux et de lui lécher les couilles, j'obéis immédiatement. Je léchai donc sa sueur. Il se branlait doucement au dessus de moi puis me releva légèrement pour que je puisse le sucer et repris la torture de mes tétons. Je gémissais avec sa queue dans la bouche et me caressai en essayant de de pas me faire jouir. Il ne fut pas long à venir et m'écarta légèrement pour inonder mon visage avec son sperme. Je me laissais aller à mon tour et éjaculai sur le sol.

Il me regarda, à genoux, les tétons enflammés et couvert de son sperme et me fit un clin d'oeil. Le poppers m'avait fait tourner la tête et j'eus du mal à me relever pour m'essuyer. Je mis quelques secondes à retrouver mes esprits. Nous avons échangé quelques mots et il est sorti pendant que je me rhabillais. C'était excellent. J'espère le recroiser un de ces quatre.

Etienne Soumis

etienne691974@yahoo.fr

Autres histoires de l'auteur : Soumis d'Yvan - Soumission - Samedi dernier

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

14 aout 2019

Nouvelles (20)

Abdou Romain
L’école de danse Noah93
Hétéro, juste ce qu'il faut Hugo
What a TØS Sexaddict49
Première hard Tours37
Plan à 3 en extérieur Sylou69
Fouille révélatrice à l’aéroport KarlJ
La piscine Quentin94
Un sauna de verre Glaudoun
Défonce au camping Heysi37
Pauvre Cyrillo Romain
Mes dépucelages -01 XXL
Mes dépucelages -02 XXL
Le fils du shérif -01 Matt
Le fils du shérif -02 Matt
Le fils du shérif -03 Matt
Faire durer le plaisir Frank
Faire durer le plaisir -02 Frank
M Renart
M -02 Renart

La suite (9)

Le cul -02 chuuuut17
Un étudiant appliqué -09 Amical72
Un étudiant appliqué -10 Amical72
Un étudiant appliqué -11 Amical72
Mariage pour tous -14 Yan
Passion en toutes lettres -21 Romain
Passion en toutes lettres -22 Romain
Passion en toutes lettres -23 Cyrillo
Passion en toutes lettres -24 Romain

Aout 2019

Nouvelle

Amoureux de Dimitri Chopassif
Prof de sport Victobg
Lost in Cocktown Pititgayy
Il m’offre son c... Seithan
Jardinier bien bâti Virilbgmuscle06
Mes années de fac Louisallenk
Toilettes publiques Hugo
Anniversaire de mon beauf Linox
La Cage d’escalier Éric
Révélation au club de natation WhiteKnight
Mehdi, le livreur de pizza Pol
Les vices de l’internat Lloh
Le volleyeur et le rugbyman Dolto
Chienne à rebeu Larbin
Nils -01 Renart

La suite

Passion en toutes lettres -17 Romain
Passion en toutes lettres -18 Cyrillo
Passion en toutes lettres -19 Romain
Passion en toutes lettres -20 Cyrillo
La grosse bite de mon beauf -08 Ghost writer
Un étudiant appliqué -07 Amical72
Un étudiant appliqué -08 Amical72
Amour inaccessible -05 Miangemidemon
Nils -02 Renart
Mariage pour tous -13 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)