PAUSE

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 328

Sosthène 2

J'appelle Sosthène. Il n'est pas venu mardi au sport.  Il me dit qu'il avait cru devoir travailler avant. Je l'engueule et le convoque pour la 2ème séance hebdomadaire.

Quand il arrive j'ai déjà la moitié de l'équipe au travail. Sosthène passe dire bonjour à tous. Ça me va comme comportement. Il ne fait pas le fier. Quand je le récupère, il me dit qu'il a vu que c'était ceux du mur. Il me faut quelques secondes pour comprendre qu'il parle de la frise de mon bureau.

Jona arrive. Je lui présente Sosthène qui est encore en « civil ». C'est limite si je me fais pas engueuler de ne pas l'avoir déjà mis en jock ! Il le prend en charge. Je reste à leurs côtés.
Une fois Sosthène en « tenue », Jona tourne autour de lui. Il l'examine sous toutes les coutures. Puis il se tourne vers moi et me dit que cette fois ci je l'ai pas gâté.
Je lui dis que je ne pouvais pas lui trouver à chaque fois des mecs qui font déjà des sports de combats ! Là au moins, il va pouvoir nous montrer l'étendue de ses compétences.
Il rit jaune mais commence à discuter avec Sosthène pour savoir si ce dernier est prêt à s'investir un minimum. Comme il obtient son accord, il déroule un programme de test.
Il passe sur les différents postes et Jona note les poids qu'il arrive à soulever. Sans être du niveau de la bande, il n'est pas ridicule non plus. Ses 60Kg au développé couché, sans entrainement particulier sont honorables. Quand il voit l'entrainement de François avec Morgan au combat, il voit ce qui l'attend. Si j'ai eu peur un moment que ça l'effraie j'en suis lourdement trompé. Il semble passionné.
Quand je lui demande ce qui le rend si intéressé, il me dit que Justin est méchamment tanké et qu'à coté, même s'il lui prend 3cm en taille, il en rend au moins 10 de large !

Jona qui l'entend nous demande qui est ce Justin si motivant. Quand je lui parle du garage, il voit tout de suite qui c'est. Puis tout fort  il annonce à la salle que c'est Sosthène qui s'est dégoté notre garagiste.
Je suis autant surpris que Sosthène. Jona nous dit que tous, ils se demandaient si Justin était intéressé par eux mais qu'aucun n'avait osé lui demander bien qu'ils aient eu tous envie de se le faire à chaque fois qu'ils amenaient leurs voitures au garage.

Sosthène est un peu interloqué par la façon que mes escorts ont de parler aussi franchement de leurs envies. Je le vois et lui dit de ne pas s'en faire, ce n'est pas parce qu'ils sont tous plus ou moins et même plus que moins en couple qu'ils ne s'autorisent pas à baiser avec qui leur plait. Probablement un effet collatéral de leur « métier » d'escort.

 

François dégage du tatami central et Jona peut commencer l'initiation de Sosthène. Comme dans beaucoup de sport, il faut commencer par apprendre à tomber. Et ça, il le fait bien.

Pour fêter son arrivée, j'invite tout le monde à diner au 4ème (c'était prévu avec Samir).

Les douches sont un peu longues et les premiers attendent les autres en trempant dans la piscine à 30°.
 Pour éviter que ça finisse en partouze et même comme ça ce n'est pas garanti quand même, on se rhabille avant de monter. Le monte-charge tenant 2 tonnes, nous nous engouffrons tous dedans.  A l'arrivée, les garçons s'égaillent sur tout le plateau. Certains vont en cuisine aider mes deux hommes. Sosthène regarde partout comme tous ceux qui entrent pour la première fois chez nous.

Quand il passe devant le feu de cheminée projeté sur le mur, il fait un saut de côté surpris par la chaleur qui s'en dégage. PH, qu'il questionne, lui explique qu'un radiateur est intégré dans le mur juste à cet endroit et que sa puissance est coordonnée à l'image projetée.  Il continue à scruter chaque m² de mes murs. Il apprécie  la copie revisité du déjeuner sur l'herbe et trouve très drôle les versions vidéo qui sont projetées à ses côtés. Il me fait remarquer qu'il n'y a aucun escort parmi les acteurs.
Je lui explique qu'à l'époque (comme si ça datait du siècle dernier !) je maintenais une barrière entre mes amis et mon équipe. Et tapant sur ma jambe zébrée, lui dit que c'était avant ça !

Quand nous arrivons à la cuisine, je lui présente mes deux hommes de maison avant qu'il ne me fasse remarquer que les deux cariatides ressemblaient furieusement à un des mecs projetés sur le mur. Je lui explique que le sculpteur s'est entiché de notre ami Ric et que, comme nous aimons beaucoup ce dernier et que physiquement il est top, nous lui avions commandé ces deux sculptures pour casser l'effet « station de métro » du plateau ouvert.
Il est d'accord avec nous et me dit qu'il aurait envisagé lui aussi de couper la longueur de la salle.

Nous nous installons tous autour de la table basse, assis sur les canapés ou par terre. Sosthène est étonné de la part des protéines. Jona lui explique l'intérêt de cet apport supplémentaire.
Il s'est vite mis au jus et discute avec tous indifféremment. Il explique un peu d'où il vient et quel est son parcours actuel. 
Evidement il y en a pour lui demander si Justin (concession auto) est aussi bon qu'ils avaient phantasmé dessus. Emporté par l'ambiance, mais sans entrer dans les détails, il nous dit que c'est un super recto/verso. Bien qu'il soit super baraqué, il est assez doux mais très efficace. Quand on lui demande la taille de son engin, il nous répond que la quantité est plus que le nécessaire pour se donner du plaisir.
Bien tourné pour éviter de répondre. Il me confiera à moi plus tard que Justin est équipé d'une bite de 23x6 comme la sienne à lui mais très blanche, un véritable négatif.
Quand un des escort sort que sa RCZ va être souvent en panne bien qu'elle soit neuve, c'est l'éclat de rire général.

C'est Blond1 (un escort hétéro, 7ème année de médecine) qui lui demande comment ça se passe avec ses parents rapport à son nouveau taf.
Sosthène lui dit qu'ils le savent homo et que le travail de représentation qu'il a décroché ne les inquiète pas. Pour eux, il a toujours été très mature et ils lui font confiance pour qu'il ne fasse pas de bêtises. Même la voiture il a réussi à la faire accepter comme normale pour ce travail.
En plus ça le met indépendant financièrement ce qui les arrange. Sa sœur ainée qui est à Paris à l'école des Chartes leur coute un max et en plus ils sont 4. Son « petit » frère qui passe son bac S cette année veut, lui faire vétérinaire et vise Maison Alfort, il n'y a que sa petite sœur qui vient de rentrer dans le secondaire qui ne leur coute pas trop cher.

Si ses parents ne sont pas curieux, ce n'est pas le cas de son petit frère. A 17 ans, il a essayé par tous les moyens de lui extorquer des renseignements sur la boite pour laquelle il bosse. Plusieurs fois il lui a demandé s'il pourrait se faire embaucher comme extra avant qu'il ne parte.
Comme il n'est pas majeur, je ne veux/peux pas le faire travailler.
Sosthène me dit qu'avec ce qu'il gagnera, ce n'est pas nécessaire, il aidera ses parents.  

Je vire tout le monde à minuit. Nous sommes en semaine et demain nous avons tous cours !

Le WE arrive vite. Ce vendredi soir nous allons chercher Marc à l'avion. Les retrouvailles sont toujours pleines de joie et de bisous. Nous commençons à être connus des instances aéroportuaires. Les gardes nous saluent et certains même s'arrête pour discuter 5mn. Les serveurs du bar XX nous connaissent bien. Certains nous draguent même sans vergogne !
Mais là, même si je m'en ferais bien quelques-uns en temps normal, nous attendons mon premier amour et pas question de batifoler de droite à gauche.

Les retrouvailles sont toujours bruyantes, que voulez-vous, nous sommes trois à lui faire la fête ! On se partage ses bagages et nous retournons au blockhaus.
La première soirée ne concerne que nous. Après un diner « plus » concocté par Samir et Ammed, nous passons le reste de la soirée à nous faire des câlins et à faire l'amour comme des bêtes !
Ce n'est pas le fait d'avoir baisé toute la semaine chacun de notre côté qui va mettre nos batteries à plat.
C'est toujours très tard ou plutôt très tôt le matin que nous nous endormons, emmêlés.
Je suis toujours le premier à me réveiller. J'aime ces moments où je regarde mes partenaires endormis. Ils sont détendus, alanguis, trop beaux tout simplement !
Je pense déjà à la soirée à venir. Sosthène doit nous rejoindre pour l'apéritif et rester avec nous jusqu'au dimanche matin. Ça va changer Marc des petits formats asiatiques ! Pour la couleur aussi. Il va kiffer les belles lèvres de mon dernier escort, sa rondelle aussi.

Nous passons un samedi calme. Je l'accompagne juste renouveler son stock de chemises. Il en profite pour m'en offrir une dizaine pour boutons de manchettes. Je n'en n'avais que pour mes smokings et il trouve que c'est pas mal non plus tous les jours. J'en choisis avec des cols droits hauts et cassés, ouvert ça donne un style que j'aime bien. Entre chic et détendu !!
Pour ses boxers et slips, il tape toujours dans mon stock !

Quand nous rentrons, Sosthène est déjà là à discuter avec PH et Ludovic. Comme j'en avais parlé à Marc, il n'est pas surpris par l'animal.
Ce dernier s'est quand même apprêté. Un t-shirt blanc moulant, des jeans slim qui collent ses jambes et son paquet plutôt proéminent, rentrant dans des CAT beige à peine lacées plus une légère appréhension visible, il est craquant !   

Marc le mate et quand je le regarde, je sais que ça va le faire. Comme si j'avais jamais eu un doute ! Jeune, beau mec et beau cul, ça toujours fait fondre mon mec !

Sosthène est quand même un peu gêné. C'est la première fois qu'il rencontre quelqu'un pour une baise tarifée, en plus beaucoup plus âgé que lui.
Mais mon homme sait le mettre à l'aise. Il suffit de quelques minutes pour que Sosthène lui fasse part de ses désirs d'avenir. Il le fait parler aussi sur sa situation actuelle. Sosthène nous surprend par son analyse hyper lucide. C'est au point que Marc se fait confirmer son âge.
Ammed nous sert l'apéritif. J'ai opté pour du champagne. J'aime utiliser le moindre prétexte pour en sortir et ça tape moins que des alcools forts quand on veut faire des trucs sexuels après !
On enchaine avec un diner léger.
A la fin du repas, je sens Sosthène très naturel. Sans se taper sur le ventre, pas son genre ni le nôtre, le tutoiement avec Mac est plus fluide et vient immédiatement.
Du coup quand on zappe le café pour passer directement au sexe, cela ne provoque pas de recul chez lui.

Pour faciliter les choses, Samir et Ammed se sont éclipsés rapidement. Je crois d'ailleurs qu'ils avaient un plan avec Amaury dans notre sous-sol !
Seuls, Marc fait assoir Sosthène à ses côtés et il suffit qu'il pose sa main sur sa cuisse pour que ce dernier s'y mette.
Pour éviter que l'on soit 3 à les mater, j'ai lancé un strip avec PH et Ludovic.
Quand nous sommes enfin à poil, hé oui ça prend un peu de temps quand on veut faire ça bien et de façon excitante, Sosthène est torse nu, à genoux entre les pieds de Marc. Il le pompe et manifestement bien si j'en crois le sourire du pompé. Avec mes deux comparses, on réquisitionnent la table basse et en triangle (elle fait 3m de diamètre) nous nous suçons mutuellement.
Quand mon regard se pose à nouveau sur ma trouvaille, elle est nue, tout comme mon mec et, en 69 (genoux sur le dossier du canapé, de chaque côté de la tête de mon mec), il se fait bouffer l'oignon comme je vois sa petite gueule engloutir les 22cm de mon mec jusqu'à l'os. 
Je replonge sur Ludovic et tête voracement son gland. Je m'acharne dessus jusqu'à le sentir au porte de l'éjaculation. Là, je tente d'avaler entier son sexe et en récompense il me tapisse l'œsophage de son sperme laiteux : Sasha 1 Ludovic 0 !
Je le libère pour passer à sa rondelle. PH alterne léchage et pompage de ma bite. De temps à autre, il alterne avec un malaxage de mes couilles dans sa bouche.
Je relève la tête pour voir ou en est ma recrue.
A cheval sur les cuisses de Marc il est au stade « enculage ». Si la course à pied est sont sport de prédilection, j'ai bien l'impression que l'équitation ne lui est pas étrangère. Il maintient son assiette malgré les soubresauts de sa monture. L'axe qui lui passe dans l'anus est aussi un facteur de stabilisation !
Les genoux posés sur le canapé de chaque côté de Marc, les mains accrochées aux épaules de Marc, il pompe littéralement sa bite avec sa rondelle.

Je reprends mon taf où je l'avais laissé. Quelques minutes de plus et la rondelle de Ludovic est bien assouplie et je me dégage de PH  et après avoir mis Ludovic en levrette, je m'enfonce dans la chaleur moite de son cul. Trop bon ! Je glisse dans son cul  même s'il resserre son oignon de temps à autre pour me bloquer. Le coup que ça nous transmet dans ces moments-là participe à la montée de notre plaisir mutuel.

PH se glisse sous Ludovic en 69 pour profiter aussi du moment.
Du côté du duo, les choses ont l'air de se passer pour le mieux. Sosthène est sur le dos les jambes relevées contre Marc qui lui laboure les fesses. Si j'en crois les soupirs qui lui échappent, il prend son pied lui aussi. Marc qui me voit les regarder, me dit que j'ai encore tiré un bon numéro avec celui-là. Je lui explique que je suis en train de diversifier « ethniquement » mon offre. Comme je lui dis que j'ai aussi deux asiatiques en vue, il me dit qu'il est un spécialiste de leurs « pratiques » avec ses voyages professionnels.
PH se dégage le temps de l'approuver vu les selfis qu'il nous envoie. Puis il replonge sur la bite de Ludovic. On cesse de discuter pour finir de prendre notre plaisir et de nous appliquer à en donner un correct.

C'est ce qui arrive à Sosthène qui n'en peut plus de se retenir et explose sous les sollicitations répétées de sa prostate martyrisée par les passages du gland de Marc.
Il s'en met partout de son nombril jusqu'à ses lèvres. Son sperme très blanc tranche sur sa peau chocolat au lait. J'ai le temps de voir Marc se vider au fond de Sosthène (dans la kpote bien sûr) et de le voir récupérer ave les doigts le sperme fraichement expulsé pour aller en nourrir Sosthène. Avec une petite hésitation il se met à lécher les doigts. 
Puis je suis moi-même pris par mon plaisir. J'accélère mon va et vient et je tapisse le boyau de Ludovic quand il me comprime la bite par saccades dues à ses propres éjaculations.  
En dessous, PH garde un peu de la production de Ludovic qui en fait autant de la sienne car quand je les vois se rouler une pelle, un peu de sperme coule aux commissures de leurs lèvres.
J'approche ma tête et lèche les débordements. Miammm qu'il est bon leur mélange de sperme !

Nous nous relaxons. Je vois que Sosthène craint de bouger de peur de faire tomber  son sperme sur le canapé. Je lui passe une serviette, il y en a toujours un stock dans un des tiroirs de la table basse, comme d'ailleurs des kpotes, du gel et du poppers !!

Il me dit qu'il a pris un pied terrible et se tourne vers Marc pour le remercier. Mon mec lui retourne la politesse et me dit qu'il a un coup de langue dévastateur et qu'il faut se retenir pour ne pas lui engluer les dents !
Je demande à Sosthène comment il a trouvé de baiser avec un « vieux ». Il rougit, enfin ses joues prennent une teinte plus foncée. Et avoue qu'il ne pensait pas que ce serait si bon.
Je tempère un peu et lui dit que tous mes clients ne seront pas aussi bons !! Mon Marc est quand même un vrai « top ».

Il rit et nous dit que même à moitié aussi bon, ça le fera bien. Il se contentera de Justin pour le plaisir partagé.
Marc m'interroge du regard. C'est vrai que je ne lui ai pas parlé du fils de mon concessionnaire !! En quelques mots je résume et il rit bien de la réaction de mes autres Escorts.
Il se tourne vers Sosthène et le félicite de ce coup. Ce dernier s'en défend et nous dit qu'il n'avait rien prémédité. C'est même Justin qui l'a entrepris et dragué quand il était venu chercher sa voiture avec moi.

Marc parles alors de ses parents, il le questionne sur comment ils ont pris le fait qu'il fasse ce travail et s'ils n'étaient quand même pas étonnés pour la voiture et ses absences. Après tout il n'a que 18ans et vit chez eux.

Sosthène nous explique que depuis qu'il est en fac, ses parents le laisse gérer lui-même sa vie tant que les résultats sont là. Et comme ils sont bons (les résultats) alors ça va. Il a juste à les prévenir quand il s'absente de la maison pour qu'ils ne l'attendent pas et ne s'inquiètent pas.

Vu l'heure avancée de la nuit et comme c'était prévu, nous passons la nuit tous les 5 ensemble.
Le lendemain matin, pour une fois ce n'est aps moi qui suis le premier réveillé mais Sosthène qui en profite pour pomper ma rigidité matinale. Une fois bien réveillé, je le repousse et l'accompagne pour œuvrer sur Ludovic et PH.
Nous laissons Marc dormir. Il a besoin de récupérer de ses voyages !

Il nous quittera (Sosthène) en fin de matinée, un déjeuner de famille prévu depuis longtemps ! 

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

Septembre 2019

Repos

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

Nouvelles (20)

Dépucelé par mon cousin Mecbi
Le pote de mon frère Jvicks
Plan au sauna Bonboul33
Du fantasme à la réalité Loic1972
Les oreilles d’Armand Romain
Gourmand Médi
Un domi humilé par son bâtard Franck de Nice
le prof et Karim -01 Gilou 44
Aurélie Yanno
7 mois d’abstinence James
Déjeuner torride Chopassif
Jack Yanno
Jeremy et Yohan Soroco63
Plans totalement anonymes Eric84
Premier plan hard Tardif
Après-midi au Suncity Hidalgowien
Dans l’intimité du Valo sauna Oakspirit
La Fratrie JulesP
Alexis Romain
Chroniques d’été -01 Caramel

La suite (7)

Première hard -02 Tours37
Mes dépucelages -03 XXL
Mes dépucelages -04 XXL
Mes dépucelages -05 XXL
Les potes de mon grand-frère 4-4 Marc 67
Un amour inaccessible -06 MiangeMidemon
Un Maitre marocain -02 Lope75
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider
(Simple et anonyme)
Ne donne pas accès aux pages "avant-première"