PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédente

Farid 11

Le sol était sec depuis bien longtemps lorsque j'entendis enfin du bruit à l'extérieur.Me demandant ce qu'il m'avait mijoté de nouveau ,je me positionnai face à la porte, assis sur mes talons, cuisses écartées et tete baissée, en bon soumis.

Quand Farid me présenta son nouveau visiteur, j'osai relever la tete vers celui-ci et restai pétrifié: c'était mon cousin!................

Il resta penaud lui aussi, ne sachant trop comment réagir, et devint aussi livide que ma propre face.Thomas!

Ce cousin pourtant pur hétéro, et plutot macho de surcroit! Ce cousin si beau qui me faisait réver depuis bien longtemps! Ce cousin tombeur de ces dames paradant aux bras des plus belles filles du quartier!

Ainsi cet appolon aux cheveux mi-longs et si soyeux se tapait parfois des mecs dans les caves!Et en plus, il venait, sans le savoir, de payer pour pouvoir baiser son propre cousin!

Je jubilai intérieurement du pouvoir que j'avais désormais sur lui et m'approchai afin de lui dénouer son fut tendu.Lui restait sans bouger, ce qui étonna Farid:

- Eh ben Thomas d'habitude tu es moins timide!

Je ne pus m'empecher de sourire et lui fis un clin d'oeil lorsque son regard apeuré croisa le mien.Sa queue fut vite sortie de son boxer et , enfin, je l'englouti avidement dans ma bouche

-Regarde et savoure comme il suce bien ce batard, dis Farid
Alors Thomas se détendit et se laissa aller en poussant bien sa tige au fond de ma bouche.Elle enfla rapidement pour venir buter contre mon palais.Moi je m'appliquai comme jamais, caressant ses couilles et ses fesses maintenant découvertes.

Pomper cette queue familiale et si convoitée fut un tel ravissement que me queue prit elle aussi du volume.

Très vite il se débarassa de tous ses vetements sous le ragard ravi de mon maitre et empoigna la chaine pour me contraindre à me relever.Là il me poussa contre le mur de pierre et,tout en maintenant sa main en l'air pour tendre mon entrave, il se plaqua sauvagement contre moi.

Sa queue raide contre mon ventre, il remuait du bassin pour se donner du plaisir alors que je posai mes deux mains sur ses fesses.Les pétrissant, les malaxant , j'augmentai encore notre plaisir mutuel et léchai de gourmandise son torse et ses tétons pointés.Il gémissait de plus en plus au fur et à mesure qu'il se frottait contre ma peau aussi douce que lisse.

Posant sa main sur mon front, il me bascula la tete en arrière pour venir poser ses lèvres sur les miennes.Une longue pelle fougueuse s'en suivit.Nous n'étions plus vraiment ni l'un ni l'autre conscient de la situation, trop éxcités de profiter de nos corps.

Nos mains parcouraient nos deux corps dans tous les sens alors que nos ongles labouraient notre peau marquée.Redescendant sur ses jolies fesses charnues, je les écartai légerement.Un frisson parcourut son corps, m'incitant à continuer.Alors, d'un doigt, je titillai longuement sa rondelle serrée.

Bien que crispé, je le sentais proche de l'extase.Il se cambra instinctivement pour aprécier encore davantage cette caresse et j'en profitai pour y glisser l'extrémité de mon doigt.Un long rale de bonheur s'échappa alors de sa bouche tandis que je mordillai ses si jolis tétons offerts.

Les roles étaient maintenant inversés et c'est moi qui dirigeais.

Je le repoussai légerement pour le faire tourner et le mettre face au mur.De lui meme, il y posa ses deux mains et, écartant les cuisses, me présenta sa croupe cambrée.
Je me postai à genou derrière lui et écartai encore davantage ses fesses musclées.Alors je pointai ma langue sur son petit trou et léchai longuement sa fente offerte.Se dilatant quelque peu, j'arrivai à rentrer le bout de ma langue dans son anus pour le dilater encore et encore.
Thomas se cambrait de plus en plus, criant son bonheur d'etre ainsi brouté, et poussait pour etre dilaté encore plus et me sentir encore plus profondemment en lui.

Le jugeant pret, je me relevai pour me coller à lui et chuchotai à son oreille:

- Tu veux que je te prenne, cousin?

- Oh oui! vas-y prends moi et fais de moi ce que tu veux!!

Alors je lubrifiai de ma salive mon gland déjà humide de mouille et le présentai à l'entrée de son cul.Là j'exerçai une légère pression pour m'introduire en lui.

Après une légère hésitation, il se recula pour venir de lui meme s'empaler sur me tige jusqu'à la moitié.Là il stoppa pour reprendre un peu son souffle puis commença à bouger et à coulisser doucement le long de ma tige enflée.

A chaque mouvement de son bassin, ma queue avançait et progressait de plus en plus en lui.Une fois mes couilles contre ses fesses, je stoppai un instant pour savourer son intérieur avant de recommencer mon doux va-et-vient.

J'entendis alors mon cousin ràler de plaisir et d'excitation.Prenant sa queue en main, il se masturbait pour intensifier encore davantage son plaisir grandissant.

Comme je sentis son anus se dilater de plus en plus, j'intensifiai mes à-coups pour le baiser de plus en plus fort.A mon tour je gémissais à chacun de mes coups de boutoirs et limais sans ménagements le beau Thomas.Le saisissant par les hanches pour le bourrer au maximum. Farid de son coté avait juste sorti sa queue pour se tripoter et se branler en nous matant.

Se rapprochant de nous, je tendis la main pour lui prendre la queue et m'occuper moi-meme de son plaisir.Comprenant son désir,j'empoignai Thomas par les cheveux pour lui ramener la tete vers la mienne:

- Maintenant tu vas t'occuper de mon maitre et de sa queue d'enfer, batard!

Sans attendre sa réponse je le fis pivoter, le contraignant à se baisser vers la tige épaisse et tendue de Farid.

Ainsi, non content de se faire prendre pour la première fois, mon joli cousin hétéro allait connaitre le bonheur de sucer une queue raide.Mais il était tellement excité qu'il lui était impossible de nous refuser quoi que ce soit.

Farid lui introduisit donc sa bite chaude dans la bouche et Thomas commença une timide fellation.Je repris mon va-et-vient lentement pour commencer,puis de plus en plus fermement pendant que mon maitre donnait de plus en plus de petits coups de reins pour lui baiser la bouche.

Nous nous calammes rapidement sur la meme cadence et criions notre joie de baiser avec delectation ces deux petits trous vierges.

Bientot mon désir devint incontrolable et je ne pus me retenir.Ressortant ma queue entièrement de ce foureau si chaud, j'éjaculai sans tarder sur ses fesses cambrées et son dos vouté.Me branlant violemment pour finir de me vider, je ralai de satisfaction, étalant le sperme crémeux avec mon gland encore injecté de sang.

Farid en fut tellement excité qu'il se retira lui aussi de la bouche de Thomas et cracha tout son jus à la face de celui-ci.Puis, l'obligeant à rouvrir la bouche, il se nettoya le gland encore plein de son jus contre sa langue tendue.

- Hummmm, dis moi mon petit Thom, tu es une aussi bonne pute que mon esclave!............

-Eh oui, me dis-je intérieurement, c'est génétique....

Constatant que sa queue était toujours raide et qu'il était maintenant le seul à n'avoir pas joui, je me contorsionnai pour venir me positioner sous Thomas et ainsi pouvoir aisément lui téter la queue.

Au lieu de m'aider, il se mit à 4 pattes , cuisses écartées,et fesses relevées. Ainsi j'étais allongé sur le béton pour lui prodiguer une fellation mémorable, relevant et abaissant la tete tel un exercice d'assouplissement.

Farid vint se placer derrière et lui mit directement son majeur contre sa rondelle. La quantité de mon jus sur ses fesses aidant, il rentra aisément son doigt dans son petit trou dilaté et le doigta méthodiquement en un nouveau va-et-vient.

Très vite Thomas cria tout son bonheur et se crispa sur le doigt de mon maitre.Alors il se répandit en moi, inondant ma bouche et ma gorge de tout son sperme chaud et délicieux que je m'empressai d'avaler jusqu'à la dernière goutte.

(à suivre...)

floboy

flo-home@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Le mariage -
Plan cam - Farid - Jean Philippe - À la ferme - Boite de nuit - Vacances - Villa - Deal

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)