PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Plan viol

Il fait moche ce matin au réveil.

Jour de congé, j’ai de la peine à me réveiller.

Après un un moment et un bon thé bien chaud, j’émerge. Il était temps il est presque midi.

Je sens mon cul qui me démange. Je commence à me mettre un, puis deux, puis trois doigts mais je comprends vite que ça ne va pas suffir. Il me faut une queue.

Je me connecte sur un site de rencontres. Toujours le même profil : 30 ans, bruns, yeux bleus, 1m82, 74 kg, un bon cul à baiser, uniquement passif, voire soumis.

J’attends un peu et je commence à discuter avec un mec la trentaine, blond, bonne queue bien large comme je les aime. Imberbe, plus petit que moi mais assez carré, uen gueule sympa de mec vicieux. On parle scénario, on finit par se mettre d’accord sur un plan “viol”. Il vient dans une heure.

Je me douche, je sens le propre, les couilles rasées et la peau douce.

Je me fous au lit, sur le ventre, en travers, et j’attends.

Au bout d’un moment je l’entends qui entre et qui ferme la porte à clé comme je le lui ai demandé.

Comme convenu, je fais semblait de dormir. Il entre dans la chambre, je le sens m’observer, la lumière passant à travers les rideaux. Il s’approche, puis plus rien. Plus de bruit, plus de mouvement. Tiens, j’ai le coeur qui s’emballe un peu, il sait y faire le vicieux.

Tout d’un coup, il me saisi les mains et m’attache les poignets dans le dos, je ne sais pas ce qu’il a utilisé pour faire ça. Evidemment je proteste, il me flanque une claque sur le crâne et me maintient sur le ventre. Sa main parcourt mon dos, passe dans la raie de mon cul et va jusqu’à mes couilles en m’obligeant à écarter les jambes. J’entends sa voie dans mon oreille : “Alors salope, on faisait la sieste à poil ? Ca tombe bien j’ai envie d’un cul et je vais pouvoir profiter du tiens, tu vas morfler!”. J’essaie de dire quelque chose mais il m’enfonce la tête dans l’oreiller et commence à me serrer les couilles en m’intimant l’ordre de me tenir tranquille, ce que je fais.

Alors je sens sa langue qui fouille mon oreille et puis sa bouche descend et il me mord la nuque, pas trop rudement mais je le sens bien quand même.

Au même moment il appuie son bassin sur mon cul et je sens sa bite bien dure à travers le tissu. C’est le pied, je suis à poil avec un mec vautré sur moi, me dominant de tout son poids, encore habillé. Je sens son polo, ses jeans, ses baskets contre ma peau. Il commence à me pincer les seins, le salaud je lui avais dit que j’aime pas trop ça!

Tout d’un coup il se redresse, vire son polo, ses jeans et ses skets. Comme je me suis retourné pour le voir, il se met sur moi et je sens sa peau chaude sur la mienne. Il est bronzé avec ses cheveux blonds. Il me chope la figure, me serre les joues et me roule une pelle. Ensuite il m’oblige à garder la bouche ouverte et me crache dans la gueule, mhhhhhh, il sait vraiment y faire.

Il me descends la tête au milieu du lit en pendant un moment me presse sa queue et son cul enfermés dans son caleçon sur la gueule. Puis il me donne sa queue à bouffer, directe au fond de la bouche, il n’a pas menti elle est bien large, c’est comme ça que je les aime; pour me ramoner mon cul qui a déjà bien servi, il faut du volume.

Je bouffe sa queue pendant longtemps, avant qu’il ne me retourne et ne s’asseille sur ma nuque. Il m’oblige à tendre le cul et commence à me fesser de plus en plus fort. Il me claque à fond et je gueule dans la bouche ouverte contre le matels. Je dois avoir le cul bien rouge au moment où il commence à me fouiller le fion sans ménagement. Ses doigts entrentre, sortent, tournent, un seul, deux, plusieurs, je couine et je mouille du cul comme une pute. C’est d’ailleurs ça que je suis, une bonne pute qui se fait baiser.

Il sors, ses doigts, se soulève, bien s’asseoir en dessous de mon cul, en haut de mes cuisses, tout en me maintenant la tête contre le lit. Il prend sa ceinture, me la passe au tour du coup, me tire la tête en arrière et pose son gland contre mon trou de balle. Il commence à entrer, très doucement, et je m’étonne, ça tranche avec le reste cette douceur. Mais elle ne dure pas longtemps, tout d’un coup il s’enfonce d’une traite et vient se coller contre moi. Il me dit : “Ta gueule salope, si tu fais trop de bruit, je serre encore plus la ceinture. Le seul bruit que je veux entendre, c’est quand tu me suppliera d’avoir ma queue et me remerciera de te fourrer le cul!”.

Il commence à me ramoner et je ne peux pas empêcher quelques couinements de s’échapper de ma bouche. Il serre la ceinture, je dois faire un effort pour respirer. On transpire tous les deux et son coprs fait de larges et rapides mouvements pour me défoncer la chatte. Alors je lui dis : “Merci! Jamais je n’aurais espéré qu’on me viole aussi bien. J’ai vraiment de la chance qu’un mâle comme vous me baise la chatte”. Il me répond que j’ai raison et il redouble d’ardeur dans mon cul. Puis il sort entièrement et me remet sa queue d’un coup bien profond avant de me baiser plus lentement. Il recommance plusieurs fois. Ma chate a chaud et elle est toute baveuse, je sens qu’elle sera bien boursouflée. Tant mieux, elle ne mérite que ça...

Après une bonne demi-heure de limage de cul, il se retire, vire la capote et se lèvre. Il me chope sous les bras, me tire au bord du lit et me laisse ainsi la tête en dehors. Il se met au dessus de moi et commence à me baiser la bouche comme il m’a baisé la chatte, avec sa grosse bite toujours bien dure. Après quelques minutes, je le sens qui grossis encore, il se retire et me crêpit la face de son sperme bien épais en m’insulant.

il va chercher un linge, s’essuie la queue, puis ma figure. Il libère mes poignets, s’installe sur le lit et me prend contre lui. Je sens sa queue encore gonflée contre la raie de mon cul et on reste comme ça un bon moment. Il me dit merci et moi aussi. Au bout d’un moment il se lève, s’habille, je reste à poil étalé sur mon lit. Il vient vers moi, me roulle une pelle, me dit : Salut salope”. Et il me crache encore dans la bouche. Il est parti depuis un moment alors que je joue encore avec sa salive dans ma bouche.

Solo

solo2063@yahoo.com

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

13 mai 2019

Nouvelles (15)

Sauna Sun city Julien
Ma première chez les hommes 13008
Une sacrée initiation Lucif
Mon prof, mon pote et moi ? Étalon
Un bon prêt en liquide Pititgayy
Le copain de ma fille Jeanmarc
Soumis en cam Lope75
Jeux de rôle musclés Stéphane
Les potes de mon grand-frère 3-1 Marc 67
Travesti éduquée par son maître Julia2
Mise à dispo  Lopeajus39
Sissy Bumi88
Tournante de rêve Jerem72
Le clandestin Jako
Les skets de mon pote d’internat Kifflesket

La suite (8)

Un amour de soumis -06 Elfe
Au Sauna de Sochaux -02 Chatenois25
Un examen oral -03 Gogo
Les skets ... -02 Kifflesket
Soumission & Domination -527 Jardinier
Soumission & Domination -528 Jardinier
Soumission & Domination -529 Jardinier
Soumission & Domination -530 Jardinier

Mai 2019

Nouvelles

Ma (Dé) Formation Matiti Yah
Un plan psychologique Alcide
Révélation nocturne Pierredelavega
Enfin ! T&R
Au mariage de mon neveu Eliot
La chienne exhib Pol
Bar bien chaud Caramel
Réalité fantasmée Fred
Un taxi ? Houne66
Rendez-vous chez le médecin Paul75
Randonnée initiatique Ron
Comment j’ai sucé mon cousin Romain
Prague Astro
Vengeance Julian Lerkin

La suite

Frenchies -12 Pititgayy
Le patient rebeu -02 Dirtybator
Stage BTS à la ferme -12 Stéphane
Ma (Dé) Formation -02 Matiti Yah
Ma (Dé) Formation -03 Matiti Yah
L'éveil du Renart -04 Renart
L'éveil du Renart -05 Renart
L'éveil du Renart -06 Renart
Kader -15 Cédric T
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)