PAUSE

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Rodrigue -1

Rodrigue, un charmant garçon de 28 ans est marié, un hétéro convaincu. Un de ses amis, bisexuel, lui suggère d'aller faire quelques visites sur des sites gays, par exemple Cyrillo. Rodrigue doit s'absenter de son domicile pour trois semaines en raison du son boulot et voilà que le soir, il s'ennuie un peu à l'hôtel. Il se décide donc d'aller voir quelques sites gays, question de se faire un peu une idée comme son ami le lui conseillait. Il lit quelques histoires qui ne lui apportent strictement rien. Encore d'autres, mais sans plus. Enfin, une histoire retient son attention ; il la lit une fois, une seconde fois et voilà qu'instinctivement Rodrigue met sa main à son entrejambe et il commence à bander pas très fort, mais tout de même il bande et il en prend conscience, ce qui le surprend et le perturbe. Il va ailleurs, mais revient sur ladite histoire ; il bande davantage. Dans son esprit, cela devient intéressant, mais en même temps, il ne comprend pas le fait qu'il puisse bander alors qu'il est hétéro pure souche. Ce n'est pas possible qu'un mec hétéro qui n'a connu et n'aime que les femmes puisse bander en lisant une histoire de gays ; que se passe-t-il ? Il ferme son ordinateur portable et va se coucher pour tenter de dormir...

Le lendemain soir, toujours à son hôtel, Rodrigue repart sur des sites gays et lit de nouvelles histoires sans qu'aucune réaction physique particulière ne se manifeste chez lui. Il revient sur celle d'hier' la relit deux fois et cela lui provoque une érection manifeste ; il tâte son paquet au travers de son pantalon. Estéban, le signataire de ladite histoire ayant mis son adresse e-mail, Rodrigue décide de lui écrire pour narrer en quelques mots ce qui se passe chez lui après avoir lu plusieurs fois cette histoire et une ou deux autres du même auteur. Estéban répond à Rodrigue qu'il est touché de sa démarche. Les deux hommes s'échangent plusieurs messages, l'un demandant à l'autre pourquoi il écrivait de telles histoires, qu'est-ce que cela lui apportait ou que voulait-il prouver ainsi, le second expliquant que la différence entre mecs était bien présente et qu'il fallait l'accepter, sans pour autant que le premier soit obligé de devenir comme le second, etc. Dans un des derniers messages, Rodrigue

« commande » à Estéban une histoire mettant en scène un hétéro prêt à succomber à la tentation d'avoir une expérience avec un homo, mais se retenant quelque peu car sa conscience lui disait que cela serait honteux et inexplicable.

Un ou deux jours passent ; plus aucun nouveau message. Que se passe-t-il ? Alors, c'est Estéban qui reprend contact avec Rodrigue pour lui demander s'il y a toujours lieu d'écrire l'histoire « commandée ». Pas de réponse. Estéban insiste et, finalement, Rodrigue répond et sur proposition de son correspondant, il accepte un premier rendez-vous pour discuter de « l'affaire ».

Les deux hommes se voient tout d'abord dans un bar à café et ils apprennent à se connaître. Rodrigue a 28 ans, comme déjà écrit ci-dessus, alors qu'Estéban en a 35. Rodrigue est un beau mec bien bâti, environ 1 m 80, habillé de manière élégante, sans excès. Estéban est plus grand, environ 1 m 95, musclé, portant une veste et un jeans très moulants ; en dépit de l'apparence très virile, il est « doux comme un agneau ». Les deux mecs sympathisent assez rapidement et discutent tout d'abord de tout et de rien. C'est Rodrigue qui vient sur la question de fond. Il ne cache pas à son interlocuteur que ses histoires l'ont interpellé, sans pour autant qu'il puisse exactement dire pourquoi il s'est mis à bander de telle sorte. Estéban ne cache pas une certaine fierté d'une telle situation et tout de go demande à Rodrigue s'il souhaite une rencontre plus intime. Rodrigue hésite beaucoup, devient rouge écarlate et finit par rejeter la proposition. Dommage, mais c'est lui qui sait. Les deux gars se quittent très gentiment.

Estéban retourne chez lui et il voit sur sa messagerie un mot de Rodrigue qui, toute réflexion faite, accepte une rencontre dans l'intimité. Le rendez-vous est fixé pour le lendemain.

Alors, le lendemain, en fin de journée, Rodrigue arrive chez Estéban. Un petit apéritif, quelques mots. Rodrigue est assis sur un divan et par moment il met sa main sur son entrejambe qui parait prendre de la dimension. Estéban voyant cela se dit que c'est peut-être le moment de tenter une approche ; il s'est alors déplacé pour s'asseoir près de Rodrigue. La discussion sur le sexe se poursuivant, c'est Rodrigue qui s'approche de son voisin qui en a alors profité pour mettre une main sur sa cuisse. Rodrigue s'est alors retiré et Estéban l'a rattrapé. Rodrigue s'est écrié que finalement il ne voulait pas qu'il se passe quelque chose entre eux ; il avait honte de s'être laissé conduire jusque chez cet homme qu'il ne connait finalement pas et qui, de surcroît, est homo, alors qui lui est un pur hétéro. Comment cela pourrait-il se faire ? Dispute de mots entre les deux hommes ; Rodrigue se lève et feint de partir. Estéban le retient, le plaque contre le mur et s'appuie très fort contre Rodrigue, les deux corps étant très vite bien l'un contre l'autre. De par sa taille, Estéban a un peu le dessus ; il cherche les lèvres de Rodrigue pour l'embrasser. Rodrigue tente de se défendre puis soudain il se calme, il donne aussi ses lèvres à son vis-à-vis. Les deux bas ventres sont de plus en plus l'un contre l'autre et les deux mecs ont une érection magistrale. C'est à nouveau Rodrigue qui prend une initiative en passant sa langue entre les lèvres d'Estéban, celui-ci répondant tout de suite à cet appel de sensualité. Estéban profite de cette situation pour glisser ses mains le long du corps de Rodrigue qui viennent jusque sur ses fesses en tentant de les écarter. Rodrigue se défend violemment et se retire de cette étreinte folle. Non, non, je ne peux pas faire cela, je ne peux pas me laisser aller, ma conscience me l'interdit. Mon corps n'est pas fait pour un autre

homme, non, non et encore non. Il hurle tout cela à tel point qu'Estéban lui demande de se calmer. Les deux hommes reviennent à plus de tranquillité . Rodrigue demande pardon de s'être emporté de la sorte et affirme à son voisin qu'il ne voudrait pas le quitter dans un sentiment pareil. Il est prêt à accepter une relation sexuelle, mais plus tard.

Les deux hommes se lèvent se saluent et Rodrigue promet à Estéban de lui écrire sous peu lorsqu'il aurait bien réfléchi. Rodrigue part, comme on dirait la queue entre les jambes, et il ne cesse de penser à ce qui vient de se passer. Toujours le combat intérieur. Il aurait envie d'une relation avec un mec, mais il n'ose pas et pourtant, il bande à nouveau. Que dirait sa conscience ? Que dirait son ami bi s'il avait osé franchir le pas ; celui-ci approuverait sans aucun doute. Que pourraient dire d'autres personnes si elles apprenaient ?

Trois jours plus tard, Rodrigue écrit à son Estéban qu'il veut le revoir pour tenter cette fois-ci une réelle relation entre hommes ; il admet qu'il bande de plus en plus souvent... Rodrigue n'est qu'actif, Estéban, en dépit de son physique imposant, plutôt passif. Donc, tout est possible.

La suite si vous le souhaitez.

Arnaud

diard@bluewin.ch

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Rodrigue

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

Septembre 2019

Repos

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

Nouvelles (20)

Dépucelé par mon cousin Mecbi
Le pote de mon frère Jvicks
Plan au sauna Bonboul33
Du fantasme à la réalité Loic1972
Les oreilles d’Armand Romain
Gourmand Médi
Un domi humilé par son bâtard Franck de Nice
le prof et Karim -01 Gilou 44
Aurélie Yanno
7 mois d’abstinence James
Déjeuner torride Chopassif
Jack Yanno
Jeremy et Yohan Soroco63
Plans totalement anonymes Eric84
Premier plan hard Tardif
Après-midi au Suncity Hidalgowien
Dans l’intimité du Valo sauna Oakspirit
La Fratrie JulesP
Alexis Romain
Chroniques d’été -01 Caramel

La suite (7)

Première hard -02 Tours37
Mes dépucelages -03 XXL
Mes dépucelages -04 XXL
Mes dépucelages -05 XXL
Les potes de mon grand-frère 4-4 Marc 67
Un amour inaccessible -06 MiangeMidemon
Un Maitre marocain -02 Lope75
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider
(Simple et anonyme)
Ne donne pas accès aux pages "avant-première"