PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode

Sauvetage réciproque -2

Si on allait manger?

Je passe du coq à l'âne très volontairement. J'ai à la fois terriblement envie de creuser et d'en apprendre davantage à son sujet et en même temps je suis terrifié à l'idée de le brusquer.

J'vais pas t'foutre la honte en t'imposant ma gueule en public..
Je m'en fous tu sais... surtout que je pensais t'emmener au Kebab du coin donc...

Son rire se mêle au mien.

Franch'ment c'est gentil mais j'préfère quand même pas t'imposer ça..
Karim c'est comme tu veux moi je suis à l'aise ça va, mais si tu préfères dîner ici va pour ici!

 

Nous avons donc commandé chinois et avons mangé dans le salon sur la table basse. Une fois terminé nous nous sommes posés devant un film américain à la con genre comédie romantique stupide et entendue. Son bras s'est adroitement glissé autour de mes épaules et m'a rapproché de lui. Je me suis laissé faire, de nouveau apaisé par la chaleur de sa présence. Puis sa main a attiré ma tête vers sa bouche et il m'a déposé sur le front un baiser franc que j'ai imaginé plein de tendresse. Puis nos yeux se croisent, je tente de sonder les siens, si profonds, si noirs, si paralysants.

Recommence pas à m'regarder comm'ça!!

Je ne décroche pas cette fois.

Pourquoi t'es seul Karim? Je peux te renvoyer les compliments que tu m'as fait, quand on te voit on t'imagine facilement enchaîner les meufs et les faire défiler à tour de bras...

Il abandonne mes yeux pour l'actrice aussi bête que son rôle débile.

Écoute Mickaël si j'te raconte tout ça tu risques de m'foutre dehors tout d'suite...
Et donc tu préfères repasser une autre nuit ici avant c'est ça?
Tu vois très bien s'que j'veux dire...

Je ne suis pas certain de comprendre mais j'ai bien conscience que le terrain est glissant et que je ne semble pas encore équipé pour le pratiquer.

 

La soirée se continue silencieusement, nous enchaînons avec un film plus rythmé et plus sanglant. Le plus naturellement du monde il me demande si je n'ai pas quelque chose à grignoter, me voici donc en train de préparer un plateau télé pendant que le film est sur pause.

Karim me rejoint à la cuisine, ouvre la fenêtre et s'allume une clope. Ses yeux noirs me fixent avec attention alors que je fais toaster du pain et que je sors du saumon fumé et des sardines millésimées.

Tu m'traites comme un roi!
Te réjouis pas tu n'as pas encore vu l'addition!!

Il sourit en tirant sur sa cigarette.

T'acceptes les paiements en nature?

J'éclate de rire.

Je te trouve bien prétentieux!!
Non mais j'parlais pas d'ça!! moi j'pensais genre si t'as des p'tits travaux à faire ou style!

Putain ce que c'est agréable de l'entendre rire, quoi que ça pourrait l'être plus s'il ne se tenait pas les côtes à chaque fois.

Et sinon dans les prestations on peut demander des massages ou c'est trop cher??

Je lui glisse un sourire en coin.

C'est pas toi qui doit me payer en nature?

Il se rapproche et me murmure avec un clin d'œil:

Tu l'rajouteras sur ma note.. si c'est pas trop cher bien sur!
Si c'est à but thérapeutique ça va, sinon oui, c'est très très cher..

Il répond à mon sourire et en regardant ses lèvres s'étirer doucement je me dis que je le trouve résolument très beau.

T'as vu mon état?? Sérieux si tu m'fais pas un prix y a un soucis!!
Bon ça va je verrai ce que je peux faire!!

 

La collation est engloutie, le film soldé par la victoire écrasante de l'américain bodybuildé qui a vaincu les méchants terroristes, et je suis assis sur les fesses de Karim qui est allongé sur le ventre, grognant de contentement alors que je masse son dos endolori.

Putain tu fais ça trop bien...

Je ne réponds pas. Je me concentre sur les parties nouées tout en savourant le plaisir d'avoir dans mon lit ce garçon magnifique, même si c'est dans circonstances bien curieuses.

Une fois la deuxième couche d'huile absorbée, je m'allonge sur le dos à ses côtés. Il reste sur le ventre, la moitié de son visage est enfoncée dans l'oreiller et l'autre me sourit tendrement.

J'ai trop envie d'te prendre dans mes bras..

Il dit ça avec un petit air triste. Je l'interroge du regard.

Mais j'me demande combien ça va encore me coûter..
Je n'aurais qu'à le déduire...

Sans un mot il se redresse sur un coude et m'attire contre lui. Je me retrouve blotti contre lui, il semble si solide, si rassurant, que presque malgré moi je me surprends à pousser un long soupir d'aise en savourant le contact chaud et ferme de son torse contre ma joue.

Enlève ton tee-shirt..

Je me recule un peu et il se charge lui même de me délester de ce vêtement inutile. Nous sommes tous deux torses nus et en caleçon. Je vais pour me recaler contre lui mais sans crier gare il vient à ma rencontre, me fait rouler sur le dos et s'allonge sur moi, sa tête calée dans mon cou. Je le sers contre moi, ma main gauche posée sur sa nuque et la droite sur ses reins. Après quelques minutes nos sexes sont gonflés, et il commence de légers vas et vient en m'embrassant l'épaule et le cou. Le sentir excité, le sentir presser sa bite toute raide contre la mienne me donne un plaisir fou. En une seconde tout semble s'enflammer, mes jambes s'écartent, mes bras l'enserrent plus fermement, je sens sa peau devenir moite, puis il se redresse, son visage à quelques centimètres du mien. Le temps semble figé, tout mon être est en attente de ce qu'il semble avoir toujours attendu, mais son visage s'enfouit à nouveau dans mon cou et il murmure à l'oreille:

Putain j'peux pas faire ça.

L'explosion qui vient d'avoir lieu dans ma tête, celle la même qui a accompagné l'explosion de mes sens, semble avoir laissé un vide qui m'empêche de réfléchir correctement. Je ne comprends pas.

T'as quelqu'un c'est ça?
Nan.. nan! Et tu m'plais, putain la vérité tu m'plais trop mais...

Mes bras ne l'ont toujours pas lâché, comme pas plus capables de réagir que ma tête.

Alors quoi Karim?
Putain j'serais un enculé d'profiter d'toi, j'ai rien à t'apporter.

Cette fois je m'écarte de lui. Son air penaud et triste me serre le cœur.

Qui te parle de profiter de moi?

Il baisse les yeux et répête:

J'ai rien à t'apporter. Regarde toi! Tu mérites quelqu'un qui puisse prendre soin de toi, tu joues les durs mais je vois bien que t'as besoin de ça, et je peux pas être ce gars j'suis désolé.

Je me sens ridicule, refoulé par un mec, la première fois de ma vie, et surtout ridicule d'en être autant affecté. Je parviens à ravaler la boule qui s'est formée dans ma gorge.

Mais je ne te demande rien. Le moment se prêtait juste à se qu'on en profite c'est tout... je ne te demandais rien d'autre..
J'sais Micka mais après tout s'que t'as fait pour moi, j'aurais trop du mal à te faire l'amour ce soir tout en sachant que j'pourrais rien t'donner d'autre..
T'es vraiment trop con!

Je me lève, récupère mon tee shirt et mon pantalon et sort.

 

Je n'ai pas encore allumé ma clope qu'il est déjà derrière moi, toujours en caleçon.

M'en veux pas s'te plait, si tu savais tout tu m'remercierais...
Et si tu savais tout tu...

Cette fois la satanée boule s'accroche à ma gorge et me force au silence. Pire encore, deux larmes roulent sur mes joues, m'épinglant définitivement au tableau de l'impuissance.

Je ne peux que me retourner vers la nuit et sa fraîcheur, en tirant sur ma clope comme un malade.

J'crois qu'il vaut mieux que j'm'en aille..

Je n'ai rien trouvé à répondre, rien trouvé à faire alors que le seul mec qui a su éveiller mon intérêt depuis un éternité me dit qu'il s'en va. C'était trop beau de toute façon..

Quelques minutes plus tard il entre à nouveau dans la cuisine:

Mes fringues sont pas sèches...
tu peux garder celles que je t'ai données!

Il m'a soufflé un simple merci à peine audible, et j'ai éclaté en sanglot en entendant la porte d'entrée claquer.

MiKaL

memyandi@live.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Sauvetage - Le Keum

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)