PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Épisode précédent

Séminaire -2

Le lendemain, je suis réveillé par le soleil qui emplie la chambre. Le corps encore tout collant de sueur, je pars pour prendre un bain en attendant l'arrivée des collègues prévue dans deux heures seulement. Je fais couler mon bain et me prélasse dedans. J'en profite pour me remémorer la nuit passée…

Après mon bain, je me prépare. Je me rase de près, enfile ma chemise blanche, mon costard, ma cravate et descend petit déjeuner. En arrivant dans la salle de repas, j'aperçois au fond mon amant de la nuit dernière qui me fait un clin d'œil lubrique. Je le lui retourne et petit déjeune rapidement.

Mes collègues arrivent enfin. La réceptionniste leur attribue leurs chambres respectives mais il semble qu'il n'y ait plus de place pour le stagiaire qui a été recruté pour le séminaire à la dernière minute. Courtois et pas mal attiré par le jeune stagiaire de 19 ans, je m'empresse de lui proposer de dormir dans ma chambre étant donné que j'ai un grand lit. Il accepte et nous montons dans nos appartements. Il s'appelle Dylan, il a 19 ans, légèrement plus petit que moi, la peau bronzée, une musculature plus qu'évidente grâce à ses vêtements qui semblent trop petits comparé à sa carrure. Nous discutons brièvement et le jeune a l'air très sympa. Mais ce qui m'intéresse le plus chez lui, c'est l'incroyable bosse à son entrejambe. Elle ne semble pas bandée mais incroyablement conséquente. Mais le devoir nous appelle et nous partons en réunion.

La réunion s'achève après deux bonnes heures et nous bénéficions ensuite de quartier libre jusqu'au lendemain. Nous en profitons pour découvrir les activités de l'hôtel. L'hôtel offre une piscine, une salle de sport, des terrains de tennis, un spa, un bar, un minigolf et une salle de cinéma. N'ayant pas envie de m'enfermer en ce premier jour, je décide de me rendre à la piscine. Et qui dit piscine dit forcément vestiaires, maillots de bain moulants et torses nus.

Autant dire le paradis pour moi. Je me rends donc à la piscine où je croise des collègues ainsi que mon compagnon de chambre. Nous sommes cinq dans le vestiaire. Deux hommes quinquagénaires que je connais peu, un collègue d'à peu près mon âge et Dylan. Je me change sans aucune pudeur dans le vestiaire commun, les autres en font de même sauf Dylan qui rentre dans une cabine privée par pudeur surement. Passage aux douches, je m'intéresse peu aux hommes mûrs et les laisse se doucher. En revanche, mon collègue et Dylan arrivent. Mon collègue est plutôt bien foutu lui aussi, ancien rugbyman amateur, il est petit et très carré, des puissants pectoraux, des bras épais comme mes cuisses et un cul bien rond tels deux ballons bien fermes. Je regarde son maillot et ne voit pas de quoi être surpris. Il doit être monté dans la moyenne. A ses côtés, Dylan, tel un mannequin, avance la serviette autour de la taille. Décidément quelle pudeur ce gamin !

Il est cependant obligé de l'enlever pour se doucher. Pour mon plus grand plaisir, je n'ai pas rêvé quant à l'ampleur de son serpent tout à l'heure.  La bosse est toujours aussi imposante voire même plus dans son maillot de bain qui lui moule parfaitement son cul rebondi. Nous nous baignons une petite heure puis Dylan va se mettre un peu sur les transats pour bronzer. Mon collègue et moi décidons d'aller nous rhabiller. Dans les douches, je remarque que mon camarade me mate discrètement.  Je tente de l'exciter en prenant ma douche de manière plus sexy, en mettant ma main dans mon maillot pour me nettoyer.

Il finit de se doucher tout en continuant de me mater puis retourne au vestiaire. Cette fois ci, il prend une cabine privée. Au bout de quelques secondes, il m'appelle pour me faire voir quelque chose : « Robin ? Vient voir j'ai comme un truc qui me gratte dans le dos tu peux regarder ce que c'est ? » Je pénètre dans la cabine ou mon collègue est dos à moi, nu. Je referme la porte, mate son superbe cul et il me demande de regarder pour son dos. Je regarde attentivement mais ne vois rien. Il se retourne, me plaque contre la paroi de la cabine, verrouille la porte et m'embrasse langoureusement. Son baisé est divin. Je ne sais pas combien de temps il a duré mais j'aurais voulu qu'il ne prenne jamais fin. L'eau ruisselait de nos cheveux encore mouillés sur nos visages soudés. Il me glissa à l'oreille « j'en peux plus ça fait deux ans que j'ai envie de te prendre, alors fais-moi plaisir s'il te plait ! »

Je ne me fais pas prier et le plaque à son tour contre le mur, descend le long de son torse, mordille ses tétons et entame une pipe sur sa queue qui comme je l'avais deviné était plutôt commune quoi que assez épaisse. Elle atteint environ 17cm et je la suce longuement. Lorsque que je sens qu'il commence à venir, je ralentis le rythme et accélère par la suite. Une fois assez bandé, il crache dans sa main et me tartine la rondelle. Il y glisse directement deux doigts ce qui m'arrache un petit cri de surprise et de douleur. Je m'ouvre très vite et enfile une capote sur la queue de mon rugbyman préféré. Il m'attrape alors dans ses bras musclés, en me portant tel un bébé, les bras autour de son cou. Je lui mordille l'oreille et sens son gland se positionner devant mon entrée. Il pousse un peu et le voilà dans mes entrailles. La position est telle que je m'enfonce d'un seul coup sur son pieu jusqu'à la garde. Il me soulève tel un kilo de plumes et me lime le cul en m'embrassant tendrement. Pendant quinze minutes, il garde la même cadence tout en me portant. Je me sens venir et après un coup de rein violent, éjacule contre nos torses serrés et humides. Il ne tarde pas non plus à venir. Il me soulève et me repose pour se dégager.

Alors qu'il retire la capote, je lèche mon sperme sur son torse et lui fais gouter à travers ma langue. Il me fait mettre à genoux et se branle frénétiquement. Il gémit de plus en plus fort, j'espère que personne ne nous entend… Il gicle enfin trois épais filets de sperme dans ma bouche. J'avale le tout, roule une grosse pelle à mon amant et part me changer, la rondelle bien ouverte.

Je remonte ensuite dans ma chambre, Dylan est sous la douche… (À suivre)

mecgentil21

mecgentil21@live.fr

Autres histoires de l'auteur : Séminaire

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

20 juin 2019

Nouvelles (11)

Baisé par mon chef Rachid
Abstinence et excitation Kasso
Les petits Voyeurs Jeanmarc
Romance à l’hôtel Femelle
Job d’été à l’hôtel Femelle
Soumis à un vampire Virgo1999
Dans les dunes à Labenne Raphael75010
Mon professeur Charles
Consultation Nathan0
Une sécance de sport Damien
Sur la plage et à la cave Kasso

La suite (1)

Soumission & Domination -533 Jardinier

Juin 2019

Nouvelles

Trio fist Tétonmaso
Trianon Jako
Nynpho avec mon voisin Nymph
L’Homme est vulnérable Rogue
Ancien camarade sur Grindr Louisallenk
Mon voisin black Gregmrs
Découverte de mon côté gay Alb29
Petite salope -01 Lopamecsxl
Petite salope -02 Lopamecsxl
Petite salope -03 Lopamecsxl
Petite salope -04 Lopamecsxl
Vive l’armée ! Pititgayy
Comment j’ai dépucelé Hotcalvin
Le patron du centre médical À 19
Leçon particulière Frank
Le porte à porte Jeanmarc
Ballade en VTT Femelle
Mon pote Nathan0
Une nuit en Tunisie Fisturo
Histoire de Hammam Dd38
Vengeance Femelle
Jonathan Théo

La suite

Leçon particulière -02 Frank
Les sket -03 Kifflesket
Mon demi-frère hétéro -06 Oldyano
Le copain de ma fille -02 Jeanmarc
Moment de détente -03 Amical72
Moment de détente -04 Amical72
En «beurette» -02 Hamiasamira
Mes potes du lycée -02 JuSP7766
Soumission & Domination -531 Jardinier
Soumission & Domination -532 Jardinier
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)