14 Déc.
+ 43 histoires en accès privilège.
14 Déc. : +30 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Mon collègue hétéro ...

Voici une autre de mes histoires totalement véridique qui s'est déroulé voici quelques années...

A l'époque j'étais commercial et participais régulièrement à des foires expo en province avec ma boite. Comme nous étions assez nombreux à y participer, le boss louait souvent un gîte proche du parc des expo.
Je fantasmais souvent sur un de mes collègues. Ne cachant rien de mon homosexualité, je luis faisait très régulièrement des avances, et bien souvent en public face à nos autres collègues. Mais hélas pour moi il était un pur hétéro!!! Jusqu'à un certain soir...

Nous avions passé une journée terrible. Beaucoup de ventes et de contrats en poche sur le Foire d'Orléans.
Bref pour fêter ça, nous organisons une bonne fiesta, surtout bien arrosée! A une heure avancée de la nuit, ne tenant plus beaucoup sur mes jambes, je décide d'aller me coucher. Une quinzaine de minutes après être au lit et commençant à somnoler, on frappe à la porte de ma chambre. Mon collègue hétéro me demande s'il peut entrer car il est déchiré. Il entre, j'allume la lampe de chevet et le trouve en pyjama (oui d'accord pas très sexy pour un mec de 22 ans...). On se raconte des conneries sur la soirée qui vient de se passer et je lui propose s'il le souhaite de s'allonger près de moi (j'avais un lit double). Très surpris, je constate qu'il accepte sans broncher. Il commence à me parler de cul, me disant qu'il aimerait bien "chopper" une collègue mais que celle-ci étant en couple elle ne cède pas à ses avances. Je rigole avec lui et fini par lui dire qu'il devra se finir tout seul dans son lit...

Il me répond: "Vais pas avoir le choix vu comment je suis excité et comment je suis bien dur maintenant!"
Moi de façon peu innocente: "Ah bon? Tu bandes? Pourtant je n'ai rien remarqué quand tu es rentré..."
Lui: "Si regarde!"

Là il appuie sur son pantalon de pyjama et j'aperçois une magnifique bosse.
"Whaouuu beau morceau" lui dis-je. "On peut toucher pour voir?"
Il ne répond rien. Qui ne dis mot, consent comme on dit!
Je pose ma main sur ce membre si appétissant et convoitise de nombreux fantasmes. Quel morceau! Une véritable barre de fer!
Je n'insiste pas trop longtemps de peur de le faire fuir.
En même temps je remarque ses pieds nus qui me font de l'œil. Comment j'aimerai les frotter sur mon visage...

Nous continuons à discuter de filles et de sexe jusqu'à ce qu'il se lève d'un bond en me disant qu'il allait voir ce que faisaient les autres.
Il quitte ma chambre en calant son sexe avec l'élastique de sa ceinture de pyjama afin que personne ne remarque son émois.
Me voilà de nouveau seul avec une terrible excitation au niveau du bas ventre!
Une dizaine de minutes se passent avant que l'on toc une nouvelle fois à ma porte.
C'est encore lui. Il entre mais je n'allume pas la lumière.
Il me dit: " Putain fait chier, j'arrive pas à débander!"
L'occasion est trop belle...

Sans hésitation je lui répond: "Approche, je vais m'en occuper"
Avec surprise je le vois s'approcher dans la pénombre du bord du lit. Je me redresse et m'assoie face à lui les jambes pendantes. Il ne dit plus rien alors je prends les devants.

Ma main caresse ses cuisses puis sa bosse. Je frotte mon visage sur celle-ci en prenant bien soin de humer discrètement l'objet de mes désirs. Une odeur suave et légère de pyjama porté plusieurs nuits se dégage, un véritable délice. Mes pieds caressent les siens discrètement. Je lui propose de s'allonger mais il refuse. Pas grave, je continue mon exploration.
Je sors le fruit défendu de sa prison et je vous laisse imaginer de quelle façon je m'en suis occupé....

Un membre de belle taille dans la chaleur moite de ma bouche. Quel délice! Je m'active sur cette tige virile en de longs vas et viens. Ma langue passe de ses couilles, que je je gobe une à une, à sa queue bandée qui palpite de plaisir.
Ses mains attrapent ma tête afin de rythmer ma fellation.
Vu les gémissements sortants de sa bouche, sa première pipe par un mec lui procure un plaisir jusqu'à lors inconnu.
D'un soupir il m'avertis que sa sève ne va pas tarder à monter. Que faire? J'ai tellement rêvé de ce moment que je ne me vois pas gâcher un si précieux nectar. Je décide de le pomper jusqu'à la jouissance finale. Sa bite se tends d'avantage, ses fesses que je caresse se contractent, ses jambes se raidissent et les premiers spasmes de plaisir l'envahissent.

J'ouvre la bouche et laisse les premiers jets de sperme atterrir sur ma langue tout en continuant de le branler. D'autres suivront au fond de ma gorge ou s'écrasant sur mes lèvres et mon visage. Les derniers moins percutants finiront sur mon torses ou dégoulineront sur mes pieds...
Même si je n'ai pas jouis malgré une érection continue durant ma pipe, j'espère lui avoir prodigué la plus belle pipe de sa vie!
Quoi qu'il en soit, son plaisir fut puissant.

Il me dit que c'était juste une expérience comme une autre, qu'il aurait certainement essayé un jour ou l'autre et qu'il pensait que ce soir là était le moment idéal pour lui mais que cela ne se reproduirait pas.
Ravi mais quelque peu frustré de n'avoir pas eu l'occasion de m'occuper de ses pieds, je m'endors non sans m'être occupé de mon propre plaisir..

Le lendemain, journée sur la foire classique mais très calme niveau fréquentation. Nous ne parlons pas de ce qu'il s'est passé durant la nuit, c'est d'ailleurs comme-ci rien ne s'était passé. Vu le peu de monde je décide de quitter la foire plus tôt et de rentrer au gîte me reposer un peu.
Arrivé sur place je me dirige vers ma chambre bien décidé à dormir 1h ou 2h histoire de récupérer. Je passe devant la chambre de mon petit collègue « hétéro ». La porte est entre-ouverte.

Que fais-je ? Et si je profitais de cette courte solitude dans la maison pour aller y fureter un peu… Je pousse la porte. Je suis terriblement excité par la situation. Pas un bruit dans la maison. Son lit n'a pas été fait. Son pyjama traine en boule dessus. Je le ramasse et le porte à mon visage. Toujours cette bonne odeur qui s'en dégage. Un fourmillement au niveau de mon bas-ventre m'indique que la situation m'excite de plus en plus ! Au pied du lit une paire de chaussettes blanches roulée en boule traine négligemment. Je me baisse pour la ramasser. Je la porte à mes narines sans la déplier. Hummmm quelle délicieuse odeur. Ni trop forte, ni trop douce. A mon avis elle a dû être portée au moins deux jours consécutifs. Je retrouve ce mélange de sueur et de cuir si caractéristique d'une chaussette portée dans une paire de skets. Douce et un peu aigre à la fois. Je la déroule, elle n'est plus très blanche. Je distingue parfaitement la marque de chaque orteil. Je mordille doucement le bout tout en reniflant la deuxième. J'aime son goût légèrement salé, la transpiration sans doute. Je masse mon sexe à travers mon pantalon. Il me fait mal, il va falloir que j'y remédie.

Mon regard est attiré par une masse sombre sous le lit. Je me penche et découvre une magnifique paire de Puma noire déjà bien usagée. Ni une ni deux je l'attrape et la porte à mon nez. L'extase ! Je n'en peux plus. Je baisse mon pantalon et mon boxer et sans lâcher la chaussette ni la sket, qui tours à tours prennent la direction de mon nez, je me masturbe frénétiquement. La deuxième chaussette restée sur le sol semble me faire de l'œil… Je l'attrape, la déroule, et décide de l'enfiler sur mon sexe turgescent et reprends mes vas et viens.

Je suis seul au milieu de cette chambre, le pantalon sur les chevilles, une Puma sous le nez et une chaussette en guise de préservatif. Des images de mon bel hétéro défilent dans ma tête. Je laisse libre cours à tout mes fantasmes jusqu'à l'explosion de jouissance finale. Pris dans mon rêve, je ne réalise même pas que j'ai souillé la chaussette de mon collègue. Tant pis, il aura lui aussi un souvenir de moi ! Je remets tout en place juste avant d'entendre la porte de la maison s'ouvrir.
Il n'a jamais fait d'allusion à une chaussette humide qu'il aurait retrouvé durant notre séjours dans ce gîte…

Voilà, j'espère que mon récit vous aura plu.
C'était le deuxième sur ce site et j'attends vos réactions par mail afin de savoir si vous en voulez d'autres...
Un petit mot de votre part fait toujours plaisir!

Oliperv78

oliperv78@yahoo.fr

Autres histoires de l'auteur : Le jeune hétéro - Le serveur ivre - Mon collègue hétéro... - En forêt avec le jeune timide

Dernière mise à jour publique

14/12 : 21 Nouvelles

Mon directeur de formation Deepth
Une bonne pipe CaptainNemo54
Faites vos jeux Yan
Mon année Erasmus Bryan
Comment j’ai rencontré mon copain TTBM Ethan69
A Young Hetero
Ma nouvelle vie de lope Nico76500
Nicolas et Bobo Nicolas
Maxence Éric
Confessions réelles d’un videcouilles Guillaume
Un hétéro de moins Jean-Baptiste
Baisé au jus par Denis le flic Baisemoi37600
dans les bois.... Pititgayy
Mes potes du lycée Juliencyrillo77
Le timide Frank
Mes 18 ans Titi30
Dans sa toile Ed.Nygma
Découverte Patoche0054
Les toilettes de l’aéroport Hugo974
À trois sur les parkings Couple chaud
Mon demi-frère hétéro Oldyano

La suite... 9 épisodes

Nouvelle expérience -02 Arras62
Le jouet d’un hétéro -05 Franck84
Éric, ma vie Chapitre -17 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -18 Rodrigue
Ma première colocation -06 Pascal
Ma première colocation -07 Pascal
Soumis à Karim -02 Tod
Chambres à louer -13 Jeanmarc
Début avec mon maître -02 Jd18

Décembre 2018

Nouvelles

Pendaison de crémaillère Alex
1 de perdu, 2 très chauds de trouvés James
Montparnasse Lane
Plan punition Chopassif
Serveur timide, mais chaud Romain
Un super plan en voiture Le paon d'Héra
Ma première colocation Pascal
Un Français au Québec Wesley
Ascenseur bloqué Hugo
Première fois hard Inexp
Deux novices dans la douche Flavien49
Accident de travail Catana
Autostop en Martinique Ed.Nygma

La suite...

Mon pote Hector -04 Anno
Nicolas et Bobo -02 Nicolas
Jeune, riche et gâté -08 Matt
Première fois sur un site -02 ChTtbm
Le jouet d’un hétéro -04 Franck84
Soumission & Domination -514 Jardinier
Soumission & Domination -515 Jardinier
Chambre à louer -12 Jeanmarc
Voyage Initiatique -11 Ninemark
Voyage Initiatique -12 Ninemark
Voyage Initiatique -13 Ninemark
Voyage Initiatique -14 Ninemark
Voyage Initiatique -15 Ninemark
Ménage et baise à 12 -03 Denis
Mon âme au diable -06 Pititgayy
Mon âme au diable -07 Pititgayy
Ancien pote -09 Bearwan
Ma première colocation -02 Pascal
Ma première colocation -03 Pascal
Ma première colocation -04 Pascal
Ma première colocation -05 Pascal
Le jouet d’un hétéro -03 Franck84
Le jouet -04 Hellboy62
Hypnotisé mon copain -08 Jeanmarc
Colocation -06 Emerick
Le jouet -02 Hellboy62
Le jouet -03 Hellboy62
Les Chronique de Max -10 Max

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)