PAUSE

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Rencontre

Tout a commencé pour moi il y a bientôt dix ans. Agé de 16 ans, mes préoccupations étaient jusque-là plus vidéo ludiques que lubriques… Mecs et nanas m'indifféraient quasi totalement, même si ma main droite fonctionnait à plein régime.

Mais lors de cette rentrée des classes de première, j'ai flashé sur un mec. Pas l'apollon aux mensurations idéales, non, le mec antisportif, avec une quarantaine de kilos en trop, plutôt renfermé à force de se faire chambrer sur ses formes... Pas un idéal à priori, mais un visage à vous couper le souffle, un regard pénétrant et une gentillesse à toute épreuve. Et oui, un bon gros cul rembourré qui semblait m'appeler.

Mais à ce moment-là, issu d'une famille assez catho, impossible de m'avouer l'évidence. J'ai donc tout fait, inconsciemment, pour le garder près de moi : devenir pote, l'intégrer dans mon cercle proche qui par ailleurs l'a vite apprécié, jusqu'à l'amie qui voulait faire de moi son +1.

C'est comme ça que le lycée s'est terminé, sans que j'aie avoué ou vécu quoi que ce soit. Majeur, vacciné mais puceau. Pendant mes études à la fac, on a continué à se voir lors des sorties entre potes, jusqu'à ce soir au ciné ou on avait choisi par défaut un film pourri. Le hasard a voulu qu'on arrive un peu tard et la séance était quasi complète, impossible de choper dix sièges cote à cote pour caser tout le groupe. Toujours gentil et prévenant, G. se sacrifie pour se mettre ailleurs, et je fais de même : on se retrouverait au resto, autant pour le popcorn. Le film commence, un univers assez dark et des personnages aussi insignifiants les uns que les autres… et là je sens sa jambe qui frôle la mienne : le fauteuil de ciné est pas super large et G. s'étale. L'électrochoc. Une érection de malade, le cœur qui bas, rien à faire, faut que je bouge. J'appuie ma cuisse contre la sienne, je le sens trembler légèrement, il est toujours concentré sur le film, mais moi plus du tout. Je ne sais pas s'il est gay, et j'ai pas envie de tout gâcher, mais la tension est trop forte, je commence à faire des mouvements, mollet contre mollet, il se laisse faire.
Je ne sais pas quoi faire, je le veux contre moi. Je pose ma main sur sa cuisse, c'est clair désormais, je m'assume et tant pis pour les conséquences. Et là je sens son sexe, au milieu de sa cuisse, mou encore. Puis sa main rejoint la mienne et me pousse à le frotter. Le mec qui me hante depuis 4 ans me laisse m'occuper de lui. Sa bite durcit sous son pantalon, et prend des proportions. Il tourne enfin la tête vers moi et se jette sur ma bouche pour m'embrasser, sa main me masturbe doucement et même si je suis moins membré, je me sens à l'étroit. Le film passe et je n'ai rien suivi, lui non plus. Le resto passe de même, les distances sont revenues, mais nous rentrerons tous les deux vu que je suis son chauffeur ce soir (à plus d'un titre désormais). L'addition payée, quelqu'un propose une boîte, on refuse sous prétexte de fatigue pour moi, de parents à la maison pour lui.
Il faut que cette soirée finisse, il faut qu'on parle ensemble.

Enfin, on arrive à ma clio, il monte à côté de moi, je mets le contact et on sort du parking.  Il n'a encore rien dit, et me regarde avec l'air triste. Je parle du resto, de ses études, des miennes pour le mettre à l'aise, puis je lui dis que je savais pas que j'étais gay, mais que je tenais à lui et que s'il voulait pas poursuivre, on pouvait rester ami, que je lui en voudrai pas…

Près de chez lui, il n'a toujours pas dit quoi que ce soit sur le sujet, je suis garé désormais, il est à deux pas du hall de son immeuble. Et là, à peine le moteur arrêté, il m'explique qu'il a toujours cru que j'étais hétéro, et qu'il n'espérait rien vu son apparence. Nous sommes tombés amoureux le même jour et nous avons attendu plusieurs années pour nous l'avouer. Il ne veut plus perdre de temps, et me roule à nouveau une pelle, comme au ciné, mais plus sauvage. Il déboutonne ma chemise, palpe mon entrejambe, je lui rends ses caresses, mais le laisse faire. Il regarde tendrement ma queue qu'il vient de sortir de sa prison et se jette dessus. Il entame timidement sa première pipe, et moi je reçois sa langue avec bonheur sur mon gland pour la première fois alors que ses mains malaxent mes couilles, caressent mes fesses. On recule les sièges et on se découvre : on se met totalement à poil, et sa queue surgit, 28 cm très large, deux fois la taille de la mienne, je ne sais pas comment le sucer mais je fais de mon mieux. Il gémit, et me laisse faire. Je l'avale et le tâte de partout, ses bourrelets sont autant d'endroits que je veux toucher, embrasser, triturer.  Nous sommes à l'étroit dans la voiture, il m'invite à sortir. Toujours nus, il nous emmène dans un carré de verdure de la résidence, à l'abri des regards. Je reprends ma pipe, et tente délicatement de m'immiscer entre ses deux fesses rondes, il cherche à rentrer mon doigt, il aime ça. Je lui écarte les fesses et délaisse sa queue, je le retourne et lèche son cul. C'est bizarre mais j'aime ça, et vu les soupirs lui aussi.

Il réclame ma queue, je ne me fais pas prier et, n'ayant pas débandé, appuie mon gland sur sa rondelle humide, j'appuie doucement, il se détend et je rentre rapidement. Je ressors et me réintroduis, une fois puis deux fois et j'arrête de compter. Il est à moi, je le possède enfin, il me dit qu'il adore et qu'il en veut encore. L'émotion est trop forte et son cul trop bon pour moi, après 10 minutes d'aller retours, je lui dis que je vais venir. On était vierges tous les deux, il me dit de jouir en lui, ce que je ne tarde pas à faire. Il gicle en même temps, sans s'être touché. On s'enlace et on s'embrasse pendant un temps indéfini, une heure, deux, trois ? Impossible de savoir.

Puis on se sépare, en se promettant mille suites. Nous sommes heureux. Nous nous sommes mariés cette année, et tout est toujours merveilleux, malgré les années écoulées et les engueulades inévitables. On aime le sexe, et on lit ensemble les histoires postées ici, mais c'est notre rencontre que je voulais raconter ici. Je vous raconterai peut-être d'autres parties de baises entre nous, si ça vous a plu…

Amoureux

Autres histoires de l'auteur : Rencontre

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

Septembre 2019

Repos

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

Nouvelles (20)

Dépucelé par mon cousin Mecbi
Le pote de mon frère Jvicks
Plan au sauna Bonboul33
Du fantasme à la réalité Loic1972
Les oreilles d’Armand Romain
Gourmand Médi
Un domi humilé par son bâtard Franck de Nice
le prof et Karim -01 Gilou 44
Aurélie Yanno
7 mois d’abstinence James
Déjeuner torride Chopassif
Jack Yanno
Jeremy et Yohan Soroco63
Plans totalement anonymes Eric84
Premier plan hard Tardif
Après-midi au Suncity Hidalgowien
Dans l’intimité du Valo sauna Oakspirit
La Fratrie JulesP
Alexis Romain
Chroniques d’été -01 Caramel

La suite (7)

Première hard -02 Tours37
Mes dépucelages -03 XXL
Mes dépucelages -04 XXL
Mes dépucelages -05 XXL
Les potes de mon grand-frère 4-4 Marc 67
Un amour inaccessible -06 MiangeMidemon
Un Maitre marocain -02 Lope75
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider
(Simple et anonyme)
Ne donne pas accès aux pages "avant-première"