PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 434

Le quatuor dans ses œuvres suisses-3

Enguerrand :

Réveil par le grand soleil qui inonde la chambre. Nous sommes collés par le sperme c'est dégueu !
Nous laissons Monsieur et regagnons notre suite pour nos ablutions. En shorty nous descendons bruncher vu l'heure. Monsieur nous rejoint dans la même tenue et nous prévient de prendre des forces pour le suivre sur les pistes. Je tape dans le pudding, sucres rapides et lents en même temps c'est efficient.

Nous enfilons nos combinaisons neuves et suivons notre hôte. C'est un très bon skieur et heureusement que notre niveau a été upgradé dernièrement par nos militaires français sinon nous aurions eu l'air de débiles !

Les cuisses en compote (baiser à couilles rabattues et skier plusieurs heures ça tue), nous sommes tous les 4 contents quand il nous dit que nous rentrons.

Nathan qui s'inquiète de notre retour en France, se fait expliquer que nous volerons de nuit pour rester plus longtemps.
 
Pendant le diner, notre suisse nous informe qu'à partir de ce jour, son chalet nous est ouvert en permanence. Les équipements nous attendront et son personnel qui est là à demeure sera à notre disposition. S'il est là, il demande juste à ce que nous réitérions nos « galipettes », bien sûr aux mêmes conditions que maintenant, sinon nous sommes libre d'inviter des amis dans les limites de sa capacité. Nous n'aurons qu'à contacter son majordome pour les détails. Si le Jet est libre, il sera aussi à notre disposition.
Même moi qui suis plutôt revenu de tout, j'ai du mal à comprendre. Ok, on s'est bien envoyé en l'air, mais à ce point !!?

Pendant le vol de retour, Bastien (le majordome) nous explique que c'est la première fois que son patron offre de telles opportunités à des mecs qu'il baise. Il ajoute que ce n'est surement pas nécessaire de nous rappeler que même seuls dans ce chalet, il ne sera pas question d'organiser la touze du siècle, Monsieur étant trop connu sur la place.  Avant que l'on s'endorme il nous distribue à chacun l'enveloppe qui devient habituelle !    
  

Sasha :

Je récupère mes petits aux premières heures du matin. Ils sont tout fier de leur WE et de ce que le client leur a offert. Jalil me dit qu'ils ont de quoi faire tenir l'écurie pour les 6 mois à venir. Comme je m'étonne, il ouvre sa sacoche et me présente les euros de leurs bonus réunis. Avec l'officiel et ce qu'ils avaient en banque, c'est possible.
Je les provoque en leur disant que j'allais annuler leurs contrats à venir puisqu'ils n'en avaient plus besoin.    

Hurlements et levées de bouclier, pas question que je fasse ça. Ils comptent mettre de côté pour les années à venir
Ils m'expliquent aussi la mise à disposition du chalet et même du jet. Le client s'est vraiment entiché d'eux !! Je sais comment ils peuvent être attachant mais je ne pensais pas que cela se ferait avec un client !! Enguerrand me dit que j'aurais aimé être avec lui quand il a « violé » le neveu allemand. Il y avait pris beaucoup de plaisir.
Jalil dit tout haut (c'est une première) que c'est ce genre de rapport qu'il aime aussi.
Je distribue chacun directement à son occupation, Nathan chez Julien qui ouvre sa boutique, Max et Enguerrand aux Arts et Métiers puis rentre avec Jalil au blockhaus.
Sur le trajet, Jalil m'en dit un peu plus sur mon petit beau-frère. Comme quoi ce n'est que grâce à lui que le client s'était montré si généreux. Sans lui, ils n'auraient pas osé tester le côté passif du client ni inversé les rôles avec le Karl en question. Il ajoute qu'en cela, il me ressemble beaucoup : pas de limites ni de complexes. Il me confirme que les propositions du client sont aussi très réelles, son majordome leur avait donné son numéro de portable où il est joignable 24h/24 et 7j/7.
Quand j'ouvre la boite mail de la société, un message m'attend du client.
Il m'y remercie de disposer de tels collaborateurs, qu'il ne veut pas désorganiser mon système de rétribution mais qu'il s'était permis de leur offrir quelques bonus complémentaires et qu'il espérait que je ne lui en tiendrais pas rigueur. À ce sujet il me priait d'accepter avant sa réception, le cadeau qu'il venait de m'envoyer afin que je reste «un cran » au-dessus de mes employés.
Il concluait que, bien sûr, si je désirais accompagner mes petits amis, il serait ravi de faire ma connaissance.  

Deux jours plus tard, par porteur, je recevais moi aussi une Patek-Philippe du modèle supérieur (moins de diamants mais plus gros !!).

Comme Cédric (en charge des véhicules du Blockhaus, motos en gestion direct et voitures en gestion de parc) me tanne pour que j'alterne l'usage de ma nouvelle AMG et ma vielle SLS, je décide de laisser la jouissance de ma « mouette » à Enguerrand et Max puisqu'ils sont toujours ensemble (logements et école). Ça me vaut, bien sûr, de me faire traiter d'inconscient par les deux frères et les paternels. J'ai beau leur dire que je les ai responsabilisé en les prévenant qu'ils auraient à payer les amandes, ils me trouvent léger sur le coup.
Ça leur donne une excuse pour me faire m'extorquer une nuit complète avec eux 4 !
Ils ont développé encore leur complicité. Ils savent où se placer chacun et selon chaque position pour que leur « centre d'intérêt » soit le mieux stimulé/excité. Leurs plans groupés encore plus que nos minitouzes quand on se retrouve tous à la ferme de mon BoP ont développé ce côté. Je comprends mieux comment ils rendent addictes les mecs auprès de qui ils prestatent. Ils arrivent à maintenir un degré de plaisir tangent à l'éjaculation pendant un temps que je ne me croyais pas capable de tenir. Parmi les 4, Enguerrand et Jalil sont les plus acharnés. Ce sont eux qui sont à l'initiative des positionnements, Max et Nathan exécutants. Ils me font regretter de ne pas avoir deux bites pour pouvoir les enfiler en même temps. Quand j'en ai un planté sur ma queue, l'autre s'empresse de lécher notre jonction et saliver du lubrifiant pour que ça glisse encore mieux.
Je prends quand même la direction des choses pour montrer aux trois autres comment baiser leur petit camarade du Liban. Ils s'aperçoivent qu'ils n'avaient pas été assez loin pour que leur ami jouisse comme il est en train de le faire dans mes bras. La violence maitrisée que je mets à pousser mon gland au plus profond de sa gorge ou de son cul, la strangulation qu'Enguerrand n'avait pas osé mettre en pratique sur lui, l'immobilisation de ses membres, s'ils y avaient parfois pensé, ils n'avaient jamais encore osé les pratiquer.
Ils se rendent compte à la dureté de la queue de Jalil combien il apprécie ce type de rapport. Le volume de sperme qui clos la prise leur fait comprendre encore une fois si besoin était que ce type de baise le contentait pleinement.
J'aurai au moins servi à quelque chose !!  
Ça fini dans un véritable bataille quand nous éjaculons et que tous nous cherchons à gouter le maximum. Ce qui est bien c'est que pas une goutte n'a pu échapper à notre voracité et que les draps restent propres !
Je m'endors avec à ma droite Enguerrand et Jalil sous mon bras gauche.

Concernant ma voiture, effectivement ils se font arrêter mais à chaque fois pour le contrôle des papiers : permis, carte grise et assurance. Les premiers temps je reçois des appels pour que je confirme que je leur prête bien mon véhicule et que, non, ils ne l'ont pas volé, puis ils ont dû, police comme gendarmerie, se donner le mot entre eux car après 1 mois ½ plus rien.
Même leurs collègues d'étude n'en ont pas fait une montagne. Il faut dire que depuis la rentrée, si mes deux petits tiennent la tête de leur année, ils sont les plus « excentriques » aussi. Leur amour affiché, leurs boucles d'oreille, les montres et bracelets qui, loin de les féminiser, ajoute à leur extérieur mystérieux. Leurs compétences uniques en combat éloignent de toutes les façons les grincheux ! Ça, leurs collègues l'ont constaté à leur dépend lors des séances de sport. Mais c'est sûr qu'ils passent pour des fils de richards !

Jalil en termine avec l'installation de l'écurie. Mon BoP propose que nous acquérions aussi deux juments et un étalon pour la reproduction. Les poulains pourraient participer à l'entretien de l'écurie. Grégoire qui est devenu le « stagiaire » attitré de l'exploitation est ravi de ce choix.
Courant Mars, une 10aine de chevaux égaye les alentour de la maison. Les installations sont terminées aussi bien pour les chevaux que pour le Lad et la sellerie équipée de neuf, c'est dans cette dernière que sont remisés les chaps en cuir fauve qui nous font bander rien qu'à les enfiler et les bottes de chacun.    
Dylan est très pro et selon mon BoP se débrouille comme un chef. Il gère seul le tous les jours et malgré cela réussi à se rendre disponible quelques heures pour lui.
Le rapport Dylan et Grégoire s'est d'autant mieux installé qu'ils sont tous les deux escort chez moi et que si Dylan apprécie les enculages larges et profond, il ne dédaigne pas user de ses 22x6 pour agrémenter les soirées de Grégoire. Je sais même pour avoir fourni les équipements, qu'il n'hésite pas à user de et avec de bon gode pour apaiser la faim de grosse défonce du stagiaire. Mais souvent, il se trouve Côme pour l'aider à cette tâche. Les doubles sodos sont l'apanage de Grégoire et quand il se prend les 22x6 de Dylan avec les 20x6 de mon beau-frère ça le calme quelques heures.
Maintenant, hormis quand Damien est dans l'exploitation de son père, c'est à « l'écurie » que Grégoire prend ses quartiers !! 
Bon, du coup je ne progresse pas aussi vite que je le pensais (dans la monte des chevaux !!!) la 3ème mi-temps prenant parfois plus de temps que le « match » proprement dit. C'est humain !! Même si nous ne sommes pas bandants en arrivant, après avoir enfilé les bottes puis les chaps, c'est bien rare s'il n'y en a pas un qui ne développe une grosseur derrière la braguette. De voir le cul de Dylan recouvert de ses jeans bleu clair et mis en valeur par leur cadre en cuir rendrait la vigueur à un eunuque. Donc, si on ne baise pas au milieu de la promenade où à la pause quand on travaille en carrière, c'est à couilles rabattues que nous le faisons sous les douches en fin de séance. Parfois même quand nous nous sommes soulagés lors du break, nous remettons ça avant de partir où d'aller diner chez mes BoParents.
Ces derniers trouvent que le cheval est une activité qui nous fatigue. Ce qui les étonne c'est qu'eux même ne ressortent jamais de leur promenade ou du travail sur eux aussi exténués que parfois nous le sommes. Enfin, je ne pense pas que mon BoP soit dupe. Je crois que ma belle-mère évite de penser à ce qui peut nous mettre dans cet état !!

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

16 juillet 2019

Nouvelles (21)

Au sauna avec Nicolas Julienbogoss
Accompagnateur Martin Tche
Comment je me suis fait violer le cul chuuuut17
Un dimanche Martin Tche
Le masseur turc Martin Tche
Ma première hospitalisation Martin Tche
Mon pote Brice Thomas
Amir Thomas
Gabriel Renart
Sur la route de Bruxelles Omar-lille
5 garçons de terminale Frank
Olivier Lycrahot
Rapport de force -01 Lucif
Rapport de force -02 Lucif
Kiff Seithan
Exhibition et domination Pol
Un job d’été prometteur Tomtom69000
Virée au bar Lifeisdream
Medhi, un Maitre marocain Lope75
Chambre d’hôtel Frank
Chambre d’hôtel -02 Frank

La suite (12)

Le patient -06 d.kine.75
Un amour inaccessible -04 Miangemidemon
Le chef de chantier -06 Romain
Le chef de chantier -Fin Romain
Passion en toutes lettres 07 Cyrillo
Passion en toutes lettres 08 Romain
Passion en toutes lettres 09 Cyrillo
Passion en toutes lettres 10 Romain
Passion en toutes lettres -11 Cyrillo
Passion en toutes lettres -12 Romain
Les potes de mon grand-frère 4-2 Marc 67
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

Juillet 2019

Nouvelles

Passion en toutes lettres 01 Cyrillo
Passion en toutes lettres 02 Romain
Passion en toutes lettres 03 Cyrillo
Passion en toutes lettres 04 Romain
Passion en toutes lettres 05 Cyrillo
Passion en toutes lettres 06 Romain
Dans les airs ! Peter pan
Mon collègue Farid Hugo
Le grand frère de mon pote Julian
Éveilleur Alex
Éveilleur -02 Alex
2 ouvriers au supermarché Thomasqueutard
Soirée chez mon meilleur ami Arnaud

La suite

Le chef de chantier -05 Romain
Découverte de mon côté gay Alb29
Un amour inaccessible Miangemidemon
Les bains d’Odessa -02 Loic.1972
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)