PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 444

Les nouveaux jumeaux, 1ère prestation-2:

L'homme de service nous a accompagné à la piscine, histoire d'être dispo si nous avons besoin de quoi que ce soit !!
Dans l'eau, je discute avec Karl plus habitué que moi aux usages du chalet. Lui n'a jamais baisé avec le personnel mais là, il ne serait pas contre de faire un sort à ce jeune homme. Un peu plus petit que nous, visage avenant et corps qui nous semble bien musclé sous sa livrée, il nous fait bander !
Karl l'appel et alors qu'il se penche pour écouter nos désir, je l'attrape par le cou et le fait basculer dans l'eau. Résigné et sûrement peu étonné, il fait une coulée jusqu'à l'autre bout du bassin. Nous le rejoignons et le mettons à poil.
Nous avions raison, son corps est tout à fait haut de gamme lui aussi. Imberbe total sa musculature prononcée achève de nous faire raidir tout comme ses petites fesses rondes.
Il prend l'initiative de venir nous sucer en apnée. Il doit s'entrainer dur car il reste plusieurs minutes à chaque plongée même au stade gorge profonde.
À deux nous l'éjectons du bassin avant de le rejoindre sur le bord de la piscine. Mes doigts qui s'égarent entre ses fesses, m'informent qu'il est déjà bien dilaté. Son explication comme quoi nous voir baiser pendant deux heures1/2 l'avait bien excité nous convainc. Je le pousse sur Karl (couché sur un transat) et direct le jeune homme s'assoit sur ses 21cm.
Je le laisse roder sa rondelle et vient participer. Un peu inquiet de sentir mon gland titiller sa rondelle déjà occupée, je confirme sa suspicion et m'enfilant aux cotés de Karl. Putain qu'il est serré !! Ma queue est comprimée entre la moitié de sa rondelle et la bite de Karl, c'est trop bon. Après s'être mordu les lèvres à y laisser des marques, je le détends avec un peu de poppers. Enfin c 'est relatif car si les vapeurs lui assouplissent la rondelle, elle nous rend plus durs encore !! Sa taille réduite nous permet de nous rouler des pelles Karl et moi coinçant son corps entre les deux nôtres.
Nous sommes tellement bien emboités que nous ne changeons pas de position avant de jouir quasiment en même temps tous les trois.
La séparation des corps est rapide et notre « jouet » nous remercie avant de s'éclipser, sa livrée dégoulinante sur le bras.
Avec Karl nous regagnons notre suite pour finir la nuit en cuillères, lui au creux de mes bras.

 

Samedi matin :
Réveil vers 10h, nous descendons Karl et moi en simple Shorty bien moulants. Nous retrouvons mes escorts et les deux clients en train de petit déjeuner.  Le jeune homme de la veille aussi !
Serrages de mains avec les deux clients, et bisous sur la bouche par mes escorts. À ma question sur les nuits passées, mes clients me répondent d'un « parfaite » qui  me fait plaisir même si cela ne m'étonne pas.
Notre hôte s'épanche un peu plus et me dit que c'était une première pour lui de baiser avec deux vrais jumeaux. Il avait eu l'impression plus d'une fois d'être avec un partenaire pouvant être partout à la fois plus qu'avec deux jeunes hommes distincts. C'était d'autant plus troublant que les deux ont exactement les mêmes façons de faire les pipes, les feuilles de rose où même de rythmer leurs sodomies. Une fois nus, et même maintenant il est incapable de les distinguer puisqu'ils avaient poussé le vice à porter les mêmes sous-vêtements !
Le « Patek » à son tour ne tari pas d'éloges sur mes deux collaborateurs. Ils avaient su pallier l'absence de Karl de façon extrêmement plaisante et efficace. Un coup d'œil vers Karl tire de ce dernier un commentaire plus bref mais tout aussi élogieux à mon égard.
Alors que nous nous équipons pour dévaler quelques pentes encore enneigées, je prends notre hôte à part et lui avoue que la nuit dernière nous avions abusé d'un des jeunes hommes de son personnel.  Comme je lui proposais de lui faire passer un « dédommagement », il me dit de juste le lui décrire et qu'il s'en chargerait personnellement. Mais que je n'ai pas d'inquiétude, tous son personnel est homosexuel et libre de ses actions. Ils savent aussi que faire plaisir à ses invités est toujours remercié à sa juste valeur.     
Nous suivons Karl qui nous fait skier sur les pistes les plus belles et les plus ensoleillées. Les jumeaux se débrouillent même si leur style n'est pas toujours académique. Leurs seules expériences en ce domaine viennent de quelques séjours en classe de neige !
Quand nous rentrons, les deux « vieux » nous attendaient. Notre hôte me demande si de petits changements de distribution me poseraient des problèmes. Et de m'exposer qu'avec « Patek », ils avaient envisagés, si cela ne contrevenait pas à nos accords, d'échanger leurs escorts et pour lui que je me joigne à Jalil et Marian, son amis « Patek », lui, désirait avoir Karl à ses côtés pour satisfaire les jumeaux. 
Il interprète mon silence de surprise comme une gêne à refuser et  m'assure qu'avec son ami, ils avaient prévus un avenant à nos contrats afin de régler la chose.
Je ne pousse pas l'outrecuidance à lui en demander les termes, ayant toute confiance dans ses estimations du dédommagement.
Samedi soir :
Le diner s'affranchit de considérations sexuelles et nous conversons plutôt économie mondiale et design quand nos hôtes découvrent le futur artistique des jumeaux et celui déjà commencé de Marian. Ce dernier est même sollicité pour déposer un dossier de demande de stage auprès de « Patek » si l'univers de la montre suisse l'intéressait et les jumeaux sont eux invités à visiter les bureaux de création.    
Ce coup-ci le groupe se sépare en deux et j'accompagne mes escorts. La suite de notre hôte fait le double de la mienne. Le lit est gigantesque et nous pourrons sans problème y dormir à 4 sans se gêner mais ça c'est pour plus tard. Il nous demande de nous mettre à l'aise. Les quelques vêtements que nous avions passés pour le diner volent en tous sens et nous nous présentons devant lui nus comme au premier jour (quelques poils en plus).
Il nous demande de commencer sans lui. Mes escorts me sautent alors littéralement dessus ! Je les laisse faire. Marian et Jalil ont retrouvé leur complicité de l'été et ils m'excitent très efficacement. Nous alternons entre nous pipes, gorges profondes, pelles, léchages, anilingus et autres préparatifs à la pénétration anale.
Comme notre hôte ne nous rejoint toujours pas, mes « petits » m'utilisent pour se limer la rondelle. Jalil se pose violemment sur mon gland pour se l'enfoncer rapidement au plus profond de lui possible alors que c'est tout l'inverse avec Marian. L'un comme l'autre j'apprécie le travail de leur rondelle.
Le client fini par nous rejoindre. Il s'accapare Marian et me dit de continuer à lui préparer Jalil. Je continu quelques instants à sodomiser Jalil, alors qu'il défonce Marian en levrette ce qui tire de ce dernier de longs gémissements de plaisir.
Sachant notre hôte réceptif  à la sodo, je décule de Jalil et l'envoi préparer sa rondelle. Quand ce dernier sent la langue de Jalil se poser sur son oignon, il ralenti la cadence de sodo pour lui faciliter le travail. Ce sont maintenant deux mecs qui gémissent !! 
Pendant ce temps-là je recouvre mes 20cm de plastique et d'une couche de gel. J'écarte alors Jalil et, après avoir immobilisé le client (au fond de Marian) de mes deux mains que ses hanches, je lui défonce la rondelle.
Le cri ne vient pas du client mais de Marian qui réagit à l'entrée complète du sexe de ce dernier dans sa rondelle pourtant besognée depuis quelques 10aines de minutes.
Il me confiera plus tard que la base de la bite du client est vraiment plus épaisse que le reste de la hampe, au moins un bon cm de plus, et jusque-là, il ne lui avait pas encore mise.
Je me recule à la limite de sortir mon gland et laisse le client jouer. Il recule lentement, ce faisant sort de Marian pour s'enfoncer sur moi. Inversion, il libère ma bite et pénètre Marian. Il nous fait cela quelques répétition puis accélère tout en serrant sa rondelle. La compression appelle encore plus de sang dans ma queue et c'est une vraie barre de fer sur laquelle il se lime maintenant. Jalil use de sa liberté pour venir régulièrement lubrifier les 2 kpotes tout en roulant à chacun un bon patin.
Sa queue me fait envie, je lui fais signe de me sodomiser. Il a juste à se lubrifier et je ressens à mon tour le plaisir de la sodo. Ses 22x6 me procurent une excitation qui enfle encore ma queue que je croyais pourtant à son top. Le client le ressent et par contrecoup Marian à son tour.
Ça nous achève. Le client jouit et rempli sa kpote en donnant ses derniers coups de rein dans Marian. Lui, jute sur ses abdos et je vois son sperme lui passer au-dessus de la tête. À chaque éjaculation, le client me serre la bite et, à mon tour je cède et jute. Mêmes causes mêmes effets. Jalil que je stoppe dans sa progression à chaque fois que je jute m'explose la rondelle d'un dernier coup de rein libérateur. Il devait lui aussi être bien excité car je ressens chacune des montées en pression que ses jets de spermes provoquent dans mon intestin.
Il nous faut quelques minutes pour absorber le plaisir ressenti avant de nous séparer.
Jalil me roule un méga patin  pour me remercier. J'y réponds avec autant d'enthousiasme ayant ressenti la même chose par son action. Marian est toujours dos sur le lit à attendre que son cœur reprenne un rythme normal. Le tableau qu'il donne est très « graphique » avec ses longues trainées obliques de sperme blanc qui barrent ses pecs et se terminent sur le couvre lit rouge vif.
Le client et moi-même nous nous défaisons de nos protections et je remarque qu'il a produit autant que moi. Pas mal pour son âge ! (oui c'est dans  ce sens-là vu que je sperme pas mal et que là, la quantité était au rendez-vous).
Il nous remercie pour ce moment et  nous laisse regagner nos suites.
Dans le couloir nous retrouvons les jumeaux qui viennent aussi d'en finir avec Patek et Karl.
Je les embarque dans ma suite. Jalil et Marian nous suivent, ils veulent savoir !!
Récit des jumeaux :
Vu l'heure avancée, ils nous la font courte !
Ils s'étaient mis nus dès la porte de la suite passée et Karl avait commencé à les « travailler ». Ils s'étaient fait défoncer à tour de rôle par les 21 x 6,5 et avaient bien apprécié son gros gland en forme d'œuf. Il s'était amusé un moment à passer de la rondelle d'un des frères à la gorge de l'autre sous les yeux de son boss. En fait Pateck les avaient regardé baiser pendant toute la soirée comme devant un porno en 3D.  
Hip ou Hyac, va savoir qui parle, nous raconte qu'il avait pris beaucoup de plaisir avec Karl. Ils avaient quand même eu l'impression de faire toutes les positions du kamasoutra ! Levrette, brouette, de face jambes sur ses épaules, idem mais jambes écartées, couchées l'un sur l'autre les jambes relevées pour dévoiler leurs rondelles jumelles et pour laisser Karl les défoncer alternativement, pareil mais en 69, en chandelle, à la chien (le sodomisant positionné à l'envers ce qui lui tire la bite au plus loin des abdos), couchés en cuillères, sur le côté une jambe relevée, en porté aussi …. Devant l'énumération, leurs deux collègues, Jalil et Marian, s'étonnent. Pas des positions car eux aussi commencent à en connaître un bon nombre, mais par le fait qu'ils les aient toutes faites le même soir avec le même mec.
Quand je demande s'ils avaient été actifs, la réponse fuse en duo, « non ». Ils avaient quand même pris un plaisir de ouf grâce à Karl. Après qu'il les ait fait jouir tous les deux, il les avait arrosés d'une douche de sperme. C'est quand le client les a remercié qu'ils se sont aperçu qu'il avait juté de son côté.
Et les voilà maintenant un peu fourbus !!

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

18/04 : 15 Nouvelles

Sauna de Sochaux Chatenois25
Une soirée partie en couille 17cmglandcompris
Un charme fou Ghost writer
Rasage coquin Jako
Plan anonyme -01 Rsexenc
Plan anonyme -02 Rsexenc
Surprise à la fac Aymeric
Militaire-Motard Militaire
Plan avec une racaille Passif-lille
Dans le vestiaire Pakito31
Voisin Marlon
L'éveil du Renart Renart
Séance sportive Pititgayy
Un Affectueux Collègue Jako
Tout a basculé à 19 ans ThomasLePassif

La suite... (7)

Mariage pour tous -09 Yan
Frenchies -11 Pititgayy
Mathieu -03 Jeanmarc
Chambres à louer -15 Jeanmarc
Kader -12 Cédric T
Kader -13 Cédric T
Dans les geoles d'Armid -03 Iwan

Avril 2014

Nouvelles

Que de changements -01 Evanaddison
Que de changements -02 Evanaddison
Que de changements -03 Evanaddison
Que de changements -04 Evanaddison
Soirée torride Caramel
À la fin de l’été Bookman
Victor Victorbg
Une aire d’autoroute. Ginger
Marché D’Amiens Nord Legarsdu80
Mon petit frère Pédale69
Un Chinois très chaud... Mat44
Thibault Theo5852
Masseur Bastien
Le Club Ganymède Jako
Soumis au livreur wantmonster86

La suite...

Que de changements -05 Evanaddison
Que de changements -06 Evanaddison
Que de changements -07 Evanaddison
5ème jour Curiosity
Frenchies -10 Pititgayy
Mathieu -02 Jeanmarc
Soumission & Domination -524 Jardinier
Souvenir d’internat -03 Benvart
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)