PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Cul Béni

Encore une fois, je trainai dans la grange de chez mes grands parents. Il faisait chaud cet été là, les moucherons et bêtes d'orage s'en donner à cœur joie. En haut de l'escalier de meunier, l'ancienne réserve de paille devenue grenier devenait un lieu de vacances parfait. Loin du tumulte de la ville, la compagnie de ma famille était bonne et chaleureuse.

Mon grand père ne voyait que pas moi, son chouchou, comme amer le dire ma grand mère. Pour m venu de l'année dernière il avait fait installé une piscine car j'avais eu chaud durant l'été dernier. Quand nous somme arrivé on père me dit : Papou a une surprise !! Il me dit de fermer les yeux, il  me fît approcher, j'ouvris les yeux et il me poussa dans la piscine en criant : Pour le chouchou à Papou ! J'étais aux anges, une piscine pas très grande mais suffisante pour se rafraîchir. Mo grand père me fit signe, je le regarde, il me dit : tu es content ? Oh oui merci Papou !  On père m'aida à sortir de l'eau, me souffle à l'oreille : va le remercier ! Je m'exécute ! J'enroule son cou de mes bras, merci mon Papou.

Mon père s'approche : tu devrais pas le gâter autant papa ! Pourquoi, il travaille bien à l'école, il est sage, gentil et c'est le seul à venir en vacances ici, les garçons d'Annie viennent peu. Ma grand mère apporta des cafés : et un coca pour mon Louis ! Merci Mamie !

Je passai mon temps à lire des livres d'aventure au bord de la piscine, maillot de bain, lunettes de soleil, sur un transat. J'accompagnai parfois mon grand père faire de courses, ma grand mère à la messe le dimanche, mais j'adorai passer du temps avec eux. Papou avait plaisir à s'arrêter sur la place du village, me présenter à ses amis : Ah c'est pour ça qu'on te voit pas à la pétanque, le petit Louis est là ! Oui ils sont là pour 4 semaines cette année, il m'ébouriffa mes cheveux châtains clairs ! Elle te plait le piscine ? Oui, c'est agréable quand il fait trop chaud ! Tes parents vont bien ? Oui, ils sont contents d'être ici. Ils profitent du repos et du soleil. Tu passes en quelle classe ? Teminale ! C'est un bon garçon vous savez, il lui manque le rugby et on dirait Franck étant petit ! Ils rigolèrent. C'est pas le même gaillard !

C'est vrai que mon père était plus solide, plus massif, plus grand et plus vaillant. Oui, il ressemble plus à sa mère, c'est un cérébral !

A la messe, ma grand mère en faisait autant auprès de ses amies, elle savait que je n'étais pas très croyant mais le fait de l'accompagner la rendait heureuse. Je me fondai dans le décor avec mon petit bermuda et ma mèche. Elle me présenta au nouveau curé de sa paroisse, Pére Emmanuel. Il était gentil, un peu fuyant du regard, un peu maladroit hors sermon, mais bien veillant. C'était un local, il avait grandi dans un village voisin, avait bien connu mon père. Ma grand mère l'invita à dîner le soir même. Il accepta volontiers.

Le soir même, il faisait encore très chaud, mon père s'attelait à allumer le barbecue, ma mère et ma grand mère étaient en cuisine, mon Papou mettait la table. J'entendis la 4L dans l'allée.

Il me parut bien différent sans ses habits de cérémonie, un polo, un pantalon en toile kaki et un chapeau de paille. Il s'approcha de mon grand père : Bonsoir Pierre ! Ah, content de te voir ! Oui moi aussi, je ne suis pas trop en avance ! Bien sur que non ! On père le salua de loin et s'approcha avec sa pince à viande : Hey vielle canaille ! Bonsoir Franck ! Tu es venu sans ta robe ? C'était plus approprié pour un barbecue mais je te la prêterai si elle te plait autant ! Mon père éclata de rire : j'ai toujours aimé ta répartie.

Louis !!! Je sorti de l'eau tel un jeune éphèbe, mes cheveux se lissent sous l'effet de l'eau, l'eau ruissèlent sur ma peau, je secoue mes cheveux, prend la serviette sur le transat et m'approche d'eux. Bonjour ! Rebonjour Louis, tu profites de l'eau fraîche ? Oui et cela retire les bête d'orage ! Vous voulez vous baigner ? Mon père intervient : Je suis pas certain qu'il est un maillot de bain dans sa 4L verte ! Non malheureusement, je n'y ai pas penser et j'ai bien peur d'être serré dans celui de ton père ! L'enfoiré, lol ! Bon les rigolos, vous vous occupez du barbecue !

Je vais m'habiller et aider maman! Je passe en maillot entre mon père et le Père Emmanuel ! Il est gentil ton  fils et tellement serviable! Je pense qu'il m'a regardé de dos car mon père lui dit : il est trop vieux pour toi non ? Tout en rigolant et le prenant par la taille pour se diriger vers le barbecue. C'est ce que je me disais ! Ah énorme ! Ils éclatent de rires. Ah tu as remarqué, quand je te disais que je serrai serrer dans ton maillot !

Une fois doucher et habiller, je rejoins les cuisinières. Si tu veux mon chaton, tu peux apporter la viande à ton père et déposer la salade sur la table. Je me rend dans le jardin, j'observe de loin mon père en chemisette bleue, short crème et casquette. Le père Emmanuel s'essaie à souffler sur le feu, légèrement pencher en avant. C'est un bel homme, petite quarantaine, les cheveux court, grand et bien bâti.

Voilà la viande ! Merci Louis ! Votre feu à l'air presque éteint ! Mais non, il va reprendre ! Je m'approche pour souffler, je me penche en avant de toute ma cambrure. Mon père rigole et me met une main au cul : on ne se penche pas comme ça devant un curé Louis ! Ne l'écoutez Louis, il a du mal à s'imaginer une vie sans sexualité ! Pourtant je peux t'assurer que je commence à y gouter depuis quelques temps, à la vie sans sexe ! Le père rigole : raviver la flamme, c'est vraiment pas ton  fort ! Mon père posa son bâton, réussit à attraper Le père Emmanuel sur son épaule et court vers la piscine. NON Franck!! Tout en rigolant ! Il sauta dans l'eau. Je suis resté bouche bée avec mon plat dans les mains. Mon père remonta le premier, sa chemise trempée dessinée son torse, plus viril que jamais, il s'accroupit avec son short trempé également, se pencha fesses tendues et tendit une main au Père Emmanuel. C'est ce qu'on appelle être baptisé ! Le père Emmanuel remonta grâce à l'aide de mon père, secoua sa tête, s'observa dégoulinant et retira son polo.

Je m'approche encore quelque peu estomaquer. Ca va ! Il était en train de tordre son polo. Ses biceps apparurent, ses pectoraux se gonflèrent, ses poils du torse tirés vers le bas, son pantalon pris d'un poids inhabituel descendait plus bas que son slip, un ventre plat, musclé, ses yeux verts entourés de gouttes lui ouvrer le regard. Oui Louis, ne vous inquiétez pas pour moi ! Vous voulez une serviette ? Je veux bien !

Mon grand père était parti chercher l'appareil photo et revint avec ma mère et ma grand mère. Père Emmanuel, je suis désolé ! Ca va, il est pas en sucre ! Intervient mon père. Oui mais c'est un homme de Dieu ! Je suis venu en ami ce soir ! Et sans sa robe ! Taquiner mon père.

J'apportai une serviette. Tenez ! Merci bien Louis ! Vient, je vais te prêter un pantalon ou un short !

Je suis rentré chercher le tire bochon et ils étaient là, le Père Emmanuel se séchant en slip blanc transparent d'eau, des fesses bombées, musclés, un dos en V, des cuisses puissantes. Difficile de se dire que cet ecclésiastique soit si bien bâti, cet homme du sud, la peau brûlée de soleil. Tu veux quelque chose Louis ? Mon père me fait sortir de mon émoi. Le père Emmanuel se retourne pour m'observer, son slip très bien rempli me contemple. Le tire bouchon ? Dans le 2éme tiroir mon grand ! Merci papa ! Tiens ça devrait t'aller, c'est un vieux jean mais il est propre.

J'étais assis à table face à mon grand père lorsqu'ils sont revenus. Le père Emmanuel portait son polo qui séchait tout doucement, le jean de mon père qui lui moulait parfaitement les jambes.

Bon, si on mangeait enfin ! Ma grand mère servit mon grand père en premier, puis le père Emmanuel. Il me passa le plat. Non merci, je ne mange pas de viande. Quelle idée mais cela te fait une croyance qu'il faut respecter ! Moi, je trouve ça débile de ne pas manger de viande, ça lui a pis du jour au lendemain. Tout comme mi avec ma foi ! Il me dit cela en posant une main sur ma cuisse

Sa grande main puissante englobée une bonne partie de ma cuisse, ni douce ni rugueuse, le plus marquant était la taille de ses doigts. Merci mon père ! Mon père intervient : sur ces bonnes paroles de cul béni, Amen !

Durant le dîner, les souvenirs d'enfance furent partager, leurs parties de pêche etc... et une question me sorti de mon écoute active. Es tu baptisé Louis ? Ma grand mère intervient: Franck n'a jamais voulu ! Pourquoi ça Franck ? Je crois pas trop en Dieu ! Et toi Louis, tu crois en Dieu ! Non plus ! Tu es là en tant qu'ami ou pour vouloir foutre de l'eau sur le visage mon fiston ! Je pose juste la question car j'organise un week-end scout samedi prochain et je voulais lui proposer mais vu qu'il n'ai pas baptisé, cela va poser problème auprès du diocèse je pense ! Mon père se marre. Qu'est ce tu veux qu'il foute au scout ? Moi j'aimerai bien ! Lui dis je avec un sourire. Ah bon ? Voilà que notre Louis veut planter la tente ! Si tu veux bien Franck, je peux me renseigner auprès d'eux pour exceptionnellement l'amener ! Allez Papa dit oui !!! Ca c'est la meilleure ! Allez ! Je me lève et le serre fort en me mettant en califourchon sur lui. Bon bon ! Dit il en me tapotant les fesses sur mon short. Cool, merci papa ! Et je le resserre plus fort encore. Bon il faut qu'il demande aux grands serviteurs du seigneur, hein mon père ! Et il se marre et me prend par l taille, me met le ventre sur ses épaules en me tenant les fesses et me jète à l'eau.

A suivre

Dawson

juwall@laposte.net

Autres histoires de l'auteur : Lionel - Malik - Cul Béni - Voisin Serbe - Mon Beauf - Homme de ménage - Paul à la ferme - Fratrie

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

21 mai 2019

Nouvelles (15)

Découverte Femelle
Une bonne salope sur un parking Chubbyslut
Complainte du garçon... Jako
Mon coloc me trouble -01 Svven
Mon coloc me trouble -02 Svven
Mon coloc me trouble -03 Svven
Mon coloc me trouble -04 Svven
Dépucelage à la plage Femelle
Découverte de nouveaux plaisirs Paupours
Louvain-La-Neuve sur un parking Nico
Sauna, mon premier dominant Femelle
Mes rêves J.S.
Domination à la forge Theo49
L’ange pervers Frank
L’ange pervers -02 Frank

La suite (8)

L'éveil du Renart -07 Renart
L'éveil du Renart -Fin Renart
Valentin et Simon -02 Aeshenn
Kader -16 Cédric T
Colocation -09 Emerick
Colocation -10 Emerick
Stage BTS à la ferme -13 Stéphane
Les potes de mon grand-frère 4/2 Marc 67

Mai 2019

Nouvelles

Sauna Sun city Julien
Ma première chez les hommes 13008
Une sacrée initiation Lucif
Mon prof, mon pote et moi ? Étalon
Un bon prêt en liquide Pititgayy
Le copain de ma fille Jeanmarc
Soumis en cam Lope75
Jeux de rôle musclés Stéphane
Les potes de mon grand-frère 3-1 Marc 67
Travesti éduquée par son maître Julia2
Mise à dispo  Lopeajus39
Sissy Bumi88
Tournante de rêve Jerem72
Le clandestin Jako
Les skets de mon pote d’internat Kifflesket
Ma (Dé) Formation Matiti Yah
Un plan psychologique Alcide
Révélation nocturne Pierredelavega
Enfin ! T&R
Au mariage de mon neveu Eliot
La chienne exhib Pol
Bar bien chaud Caramel
Réalité fantasmée Fred
Un taxi ? Houne66
Rendez-vous chez le médecin Paul75
Randonnée initiatique Ron
Comment j’ai sucé mon cousin Romain
Prague Astro
Vengeance Julian Lerkin

La suite

Un amour de soumis -06 Elfe
Au Sauna de Sochaux -02 Chatenois25
Un examen oral -03 Gogo
Les skets ... -02 Kifflesket
Soumission & Domination -527 Jardinier
Soumission & Domination -528 Jardinier
Soumission & Domination -529 Jardinier
Soumission & Domination -530 Jardinier
Frenchies -12 Pititgayy
Le patient rebeu -02 Dirtybator
Stage BTS à la ferme -12 Stéphane
Ma (Dé) Formation -02 Matiti Yah
Ma (Dé) Formation -03 Matiti Yah
L'éveil du Renart -04 Renart
L'éveil du Renart -05 Renart
L'éveil du Renart -06 Renart
Kader -15 Cédric T
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)