18 Déc.
+ 53 histoires en accès privilège.
14 Déc. : +30 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Expérience échangiste

Juillet 2015, ça fait trois semaines que j'ai repris mon boulot d'été au club de tennis, c'est nettement moins bondé que l'an passé à cause de la canicule qui touche toute la France. Même si ça me rapporte du fric, je regrette un peu d'avoir accepté ce job pour les deux mois, j'avais un plan pour partir avec des potes au bord de l'Atlantique en juillet. Ils m'envoient des SMS et des photos d'eux tous les jours pour bien me vanner, je suis dégoûté !

Heureusement que j'ai quelques compensations en nature, je profite tous les jours de la belle bite de Jérôme, il me la fait bouffer, me la carre dans le cul debout, assis, couché, je me demande où il trouve l'énergie pour me baiser comme ça et pour m'envoyer de telles quantités de jus, il doit être  un mutant ! Depuis deux semaines, sa femme a enchaîné les vols longs courriers aux quatre coins du monde, il est donc seul au pieu, du coup, nous aussi nous nous sommes beaucoup envoyés en l'air. C'est quand même plus confortable de baiser dans un lit que plaqué sur un bureau ou le long d'un mur, en équilibre précaire sur une chaise, dans une cabine de douche, coincé dans le local à matériel ou à même le sol !

Un vendredi, 46°C sur les courts, pas une seule réservation et pas un client n'est venu au club, j'ai passé une partie de mon temps de travail à poil à me faire enculer et à jouir. Plus la température monte, plus sa libido est active, et moi, bien sûr, en bonne salope que je suis, je le chauffe un coup de plus en lui touchant le paquet, en passant ma langue sur mes lèvres quand il me parle ou en tortillant du cul quand il est derrière moi. En fait, je suis comme lui, on s'est bien trouvés !

Histoire de l'exciter davantage, quand je sais qu'il me regarde, je mate ostensiblement le paquet des mecs qui viennent jouer et je m'arrange pour entrer dans les vestiaires quand ils sont sous la douche pour tenter de voir leur bite. J'en ai quand même surpris un qui se branlait, la porte de la douche était ouverte, quand je suis passé, il m'a fait un signe pour que je vienne le sucer. J'ai hésité une petite seconde, il était bien gaulé et bien monté, mais j'ai préféré jouer à l'hétéro choqué et je suis parti. Bien sûr, j'en ai parlé à Jérôme, ça l'a excité et il m'a baisé comme une bête en me traitant de putes, d'allumeuse et de salope et de vide-couilles ce qui nous a fait jouir encore plus fort.

Depuis deux semaines, un couple vient jouer, deux fois par semaines, toujours le matin de 8h à 9h, ce sont des connaissances de Jérôme. Il m'est arrivé de jouer avec eux pour faire un double. Deux quinquagénaires plutôt bien conservés, Michèle et Jean-Pierre, bon chic bon genre, drôles et très sympas avec moi. J'ai appris que Jean-Pierre travaille dans la même boite que mon père. Je joue toujours avec Michèle, les deux mecs semblent bien se connaître, ils parlent beaucoup et rigolent bien. Jean-Pierre me met un peu mal à l'aise, il me parle comme s'il me connaissait depuis longtemps, son regard est étrange, on dirait qu'il me scanne, qu'il me sonde, certaines de ses remarques me donnent à penser qu'il a compris que Jérôme et moi baisons ensemble. Je n'ai aucune envie que mon père apprenne mon homosexualité comme ça. J'en ai parlé à Jérôme qui m'a dit que je suis parano, qu'ils se connaissent depuis longtemps, que c'est un mec cool, qui s'occupe uniquement de ses affaires, je peux lui faire confiance. Ça ne m'a malheureusement pas vraiment rassuré !

Un dimanche midi, Jérôme m'a téléphoné pour savoir si je pouvais garder ses enfants en soirée, il était invité chez Michèle et Jean-Pierre, il me précise qu'il risque de rentrer tard, je ne le sens pas plus motivé que cela par cette sortie. J'ai bien sûr accepté sachant qu'il me baiserait au retour et que je passerais sûrement la nuit dans son lit. Il est revenu vers 1h30 du mat, un peu bourré mais bien chaud. J'étais sur le canapé, il ne s'est même pas préoccupé de ses enfants, sans dire un mot, il s'est foutu à poil, j'en ai fait de même, il m'a donné sa queue à sucer et m'a baisé la gueule. Pendant ce temps-là, il m'a fouillé le cul et m'a ouvert la chatte avec trois doigts, je me suis mis à mouiller. Il m'a jeté sur le dos, j'ai écarté les jambes, il s'est couché sur moi, a planté sa langue dans ma bouche et, en même temps, sa bite dans mon cul, il m'a baisé avec une force incroyable, il y avait une sorte de colère et de frustration dans son comportement. Le canapé a bougé dans le salon, je tenais sa tête à deux mains ; lui me branlait frénétiquement, j'ai eu presque mal. D'un coup, j'ai joui sur mon ventre et sur mon torse, il s'est relevé, m'a bourriné le cul et a craché son jus au fond de moi. Il s'est retiré et s'est assis à côté de moi, soulagé, calmé et un peu dessaoulé. Du coup, il a repris un verre de whisky, j'en ai pris un fond pour lui tenir compagnie.

Il s'est mis à me parler de sa soirée chez ses deux amis, au bout d'un moment, comme une confidence intime, il m'avoue qu'ils sont échangistes. La surprise est totale, je n'aurais jamais imaginé un truc pareil les concernant. Du coup, je comprends mieux le regard bizarre de Jean-Pierre et le malaise qu'il me procure. Evidemment, j'ai des tonnes de questions à lui poser :

-       « Tu le sais depuis longtemps ? »

-       « Je le sais depuis que j'ai 15 ans, ils habitaient à côté de chez mes parents. Gamins, Pierre et moi, nous nous amusions avec leurs enfants. Je les trouvais splendides tous les deux, vers mes 15 ans, quand mes hormones ont commencé à sérieusement me travailler, Michèle m'a surpris à la fenêtre de ma chambre en train de me branler en la matant. Plutôt que de m'engueuler, elle m'a calmement expliqué les choses et m'a dépucelé. Au bout de quelques semaines de notre liaison, elle m'a appris leur échangisme et m'a dit que Jean-Pierre était au courant pour nous, qu'il n'y voyait aucun inconvénient, que l'on pourrait faire des trucs à trois si je le voulais et quand je me sentirais prêt. J'ai voulu essayer, on a commencé une relation qui a duré 4 ans, jusqu'à ce que je quitte la maison familiale. Pierre, qui n'a qu'un an de moins que moi, s'est rendu compte qu'il se passait quelque chose dans la maison d'à côté. Il s'est rapidement joint à nous, c'est là que nous avons découvert notre bisexualité. Baiser Michèle ou Jean-Pierre nous procurait autant de plaisir, nous devions également régulièrement nous faire prendre par Jean-Pierre, on aimait un peu moins mais on appréciait les sensations que cela nous procurait, surtout quand Michèle nous suçait en même temps. Notre plus grand plaisir était d'en prendre un des deux en double. A 20 ans j'ai rencontré Sandra, on s'est marié l'année d'après, j'ai stoppé toute autre relation. Quand elle est tombée enceinte, elle a dû rester allongée de longs mois, ne pouvant la toucher et ayant de gros besoins, je suis reparti dans des plans culs, d'abord occasionnels puis de plus en plus réguliers avec des hommes et des femmes. Tu es bien placé pour savoir de quoi je parle. J'ai toujours épargné ma femme, c'est une facette de ma vie que je lui cache, c'est peut-être pas glorieux, beaucoup me condamneraient mais notre couple est solide depuis 12 ans. »

Je n'en revenais pas. Jamais Jérôme ne m'avait parlé comme ça de son passé sexuel, de sa vie intime, avec autant de sincérité.

-       « Mais alors ce soir, c'étaient des retrouvailles ? »

-       « Pas vraiment, c'était juste une soirée tranquille chez de vieux amis mais Michèle s'est vite absentée, elle avait une terrible migraine. Jean-Pierre et moi avons bien picolés et parlés du bon vieux temps, de nos expériences et de nos projets, ça m'a excité, du coup, j'en suis reparti frustré. Heureusement, je savais que tu m'attendais, excuse-moi pour la violence de l'assaut de tout à l'heure mais je devais faire sortir tout ça. »

On a continué à parler pendant un petit moment et j'ai décidé de rentrer dormir quelques heures.

Le match de tennis du mercredi matin s'est déroulé normalement. J'avoue que je les regardais d'un autre œil, j'avais discrètement enquêté auprès de mon père, j'ai appris que Jean-Pierre est un mec sérieux et consciencieux dans son travail mais que quelques rumeurs courent sur lui, il aurait parfois les mains un peu baladeuses, des réflexions un peu limites. Personne ne parle de harcèlement car il fait ça avec les filles comme avec les mecs, tout le monde en déduit que c'est sa façon d'être.

A la fin du match, Jérôme était parti dans le local pour ranger les raquettes, moi je suis retourné à l'accueil. Je les vois revenir tous les trois, Michèle et Jean-Pierre s'étaient changés, ils étaient souriants et détendus. Jérôme m'interpelle :

-       « Phil, comme on ne travaille pas cet après-midi, Michèle et Jean-Pierre nous invitent chez eux à midi, ça te dit ? »

Je ne savais pas quoi répondre, j'avoue que je craignais de me retrouver entre leurs pattes. Jérôme a insisté, j'ai fini par accepter. Quand ils sont partis, Jérôme est venu à côté de moi, m'a mis la main au cul et m'a dit à l'oreille :

-       « Hum, on va passer un bon moment, leur maison est immense, il y a une piscine. Il y a tellement d'endroits dans lesquels ta petite chatte va pouvoir se faire remplir par l'un et par l'autre, j'en bande déjà. »

J'ai balisé toute la matinée, j'ai même cherché un moyen pour y échapper, mais avec ça, j'avais envie de tenter l'expérience, j'étais excité !

A midi, on est partis chez nos hôtes, ils nous attendaient au bord de la piscine. Jean-Pierre me dit de me mettre à l'aise, n'ayant que mon short et un t-shirt, je le regarde l'air surpris, il éclate de rire et me dit qu'il m'autorise à me foutre à poil, d'ailleurs il se dessape comme Jérôme, je remarque que Michèle l'est aussi. Je suis donc le mouvement, Jean-Pierre vient me reluquer de la tête aux pieds, il me caresse le corps en sifflant d'envie et commence à bander. Jérôme est assis à côté de Michèle et lui roule une pelle, ça commence fort. Finalement, on prend un apéritif bien frais et l'on se met à table. J'en oublie notre nudité, c'est un déjeuner normal et très plaisant. Après le dessert, j'aide à débarrasser et, en revenant de la cuisine, Jérôme m'attrape, me soulève et me balance dans la piscine, il plonge et nous commençons à nous asperger et à bien déconner, les deux autres nous rejoignent.

Après une bonne demi-heure, Jean-Pierre, assis sur le bord, les jambes dans l'eau, me fait signe d'approcher, il bande et veut que je le suce. Je me glisse entre ses cuisses et j'avale le beau morceau, mes bruits de succion se calquent sur le clapotis de l'eau, ses mains me tiennent la tête et accompagnent mes mouvements, il m'encourage, me félicite et gémit. Je n'entends plus les deux autres, je tourne rapidement la tête, ils sont allongés sur le bord en 69, Jérôme est allongé sur le dos et Michèle est sur lui, elle le suce tandis qu'il lui bouffe la chatte. Jean-Pierre me soulève pour que je sorte de l'eau et veut faire la même chose qu'eux. Ses doigts et sa langue me fouillent profondément, je gémis de plaisir, il sait vraiment y faire, s'il continue comme ça je me dis que je ne vais pas tarder à venir. Il s'en rend compte et lance :

-       « Bravo Jérôme, d'abord tu l'as bien choisi, il est très mignon à regarder et quand on le croque, c'est un régal, c'est un bon jouisseur ! »

Je ne sais pas si je dois me sentir honoré ou humilié, je continue ma fellation et lui reprend ses coups de langue. J'entends Michèle gémir sensiblement au même rythme que moi, ça m'excite encore plus. Jean-Pierre me demande de me relever et de rejoindre les deux autres. Nous changeons de position, je suis à quatre pattes, le cul cambré, offert, ouvert et lubrifié, Jean-Pierre me pénètre profondément et commence des va-et-vient sensuels et lents. Michèle vient s'allonger devant moi, elle écarte les cuisses me dévoilant son sexe complètement épilée, Jérôme lui met sa bite dans la bouche et elle m'appuie sur la tête pour que je lui bouffe la chatte. Une première pour moi ! Je lèche les lèvres, je les écarte, je suce son clitoris, ma langue fouille son intimité, j'utilise mon majeur pour la caresser et l'exciter davantage, elle gémit et mouille. Je prends goût à cet exercice inédit, d'ailleurs je bande, il y a longtemps que je m'étais fait à l'idée que je ne donnerais jamais de plaisir à une femme, jouant moi-même ce rôle !

 Jérôme la retourne, s'enfonce en elle tout en l'embrassant, il relève la tête, me sourit, approche sa bouche et m'embrasse aussi, il se met à alterner les baisers avec l'un puis l'autre, nous finissons par mélanger nos trois langues. Le voir baiser une femme me procure un plaisir immense, au bout d'un moment, je sens l'orgasme anal arriver, il me déchire le ventre et me secoue de spasmes, je crache mon jus par terre sans m'être touché et je hurle de bonheur. Jean-Pierre ressort de mon cul et m'arrose le dos d'une quantité impressionnante de jus tout en poussant de grands cris, Jérôme accélère le rythme, secouant Michèle à chaque coup de reins, leurs souffles se font plus sonores, elle s'agrippe à son dos, lance la tête en arrière et jouit bruyamment, Jérôme part en même temps et s'effondre sur elle. Nous sommes épuisés, en sueur vu l'intensité du rapport et la chaleur extérieure. Nous replongeons dans la piscine un moment puis, Jérôme et moi repartons vers 16h.

Encore une journée chaude, pleine d'imprévus et bien remplie !!!

Phil

philroz@hotmail.com

Autres histoires de l'auteur : Coming out ! - Accro à la bite d'Hugo - Plan juteux à trois - Enfin actif ! - Un rapport pour un stage - Jérôme ce queutard ! - Dimanche soir et en manque - L'inconnu du train - Chaude manif ! - Expérience échangiste - Dépucelage à Roland Garros

Dernière mise à jour publique

14/12 : 21 Nouvelles

Mon directeur de formation Deepth
Une bonne pipe CaptainNemo54
Faites vos jeux Yan
Mon année Erasmus Bryan
Comment j’ai rencontré mon copain TTBM Ethan69
A Young Hetero
Ma nouvelle vie de lope Nico76500
Nicolas et Bobo Nicolas
Maxence Éric
Confessions réelles d’un videcouilles Guillaume
Un hétéro de moins Jean-Baptiste
Baisé au jus par Denis le flic Baisemoi37600
dans les bois.... Pititgayy
Mes potes du lycée Juliencyrillo77
Le timide Frank
Mes 18 ans Titi30
Dans sa toile Ed.Nygma
Découverte Patoche0054
Les toilettes de l’aéroport Hugo974
À trois sur les parkings Couple chaud
Mon demi-frère hétéro Oldyano

La suite... 9 épisodes

Nouvelle expérience -02 Arras62
Le jouet d’un hétéro -05 Franck84
Éric, ma vie Chapitre -17 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -18 Rodrigue
Ma première colocation -06 Pascal
Ma première colocation -07 Pascal
Soumis à Karim -02 Tod
Chambres à louer -13 Jeanmarc
Début avec mon maître -02 Jd18

Décembre 2018

Nouvelles

Pendaison de crémaillère Alex
1 de perdu, 2 très chauds de trouvés James
Montparnasse Lane
Plan punition Chopassif
Serveur timide, mais chaud Romain
Un super plan en voiture Le paon d'Héra
Ma première colocation Pascal
Un Français au Québec Wesley
Ascenseur bloqué Hugo
Première fois hard Inexp
Deux novices dans la douche Flavien49
Accident de travail Catana
Autostop en Martinique Ed.Nygma

La suite...

Mon pote Hector -04 Anno
Nicolas et Bobo -02 Nicolas
Jeune, riche et gâté -08 Matt
Première fois sur un site -02 ChTtbm
Le jouet d’un hétéro -04 Franck84
Soumission & Domination -514 Jardinier
Soumission & Domination -515 Jardinier
Chambre à louer -12 Jeanmarc
Voyage Initiatique -11 Ninemark
Voyage Initiatique -12 Ninemark
Voyage Initiatique -13 Ninemark
Voyage Initiatique -14 Ninemark
Voyage Initiatique -15 Ninemark
Ménage et baise à 12 -03 Denis
Mon âme au diable -06 Pititgayy
Mon âme au diable -07 Pititgayy
Ancien pote -09 Bearwan
Ma première colocation -02 Pascal
Ma première colocation -03 Pascal
Ma première colocation -04 Pascal
Ma première colocation -05 Pascal
Le jouet d’un hétéro -03 Franck84
Le jouet -04 Hellboy62
Hypnotisé mon copain -08 Jeanmarc
Colocation -06 Emerick
Le jouet -02 Hellboy62
Le jouet -03 Hellboy62
Les Chronique de Max -10 Max

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)