PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

J'aime mon boulot

Je m'appelle Mathias, j'ai 31 ans, j'ai un physique passe partout, pas une bombe, juste un mec normal. Je travaille à la réception d'un hôtel, les gens qui ne le savent pas, n'imagine pas que je suis gay, en couple depuis plusieurs années, je porte en plus une alliance ce qui a pour effet de fermer toutes les portes à d'éventuelles aventures.

Je travaillais à la réception à 19h, c'était une journée chargée, de nombreux clients arrivaient ce jour-là, j'avais un flux important qui faisait que je bossais plutôt machinalement sans prendre grande attention au nombre des clients, les têtes défilaient, homme, femme, couple, jeune, plus âgés …

J'avais les yeux baissé vers l'ordinateur quand je sens la présence d'un nouveau client devant moi, machinalement, sans levée la tête je demande au client son nom pour vérifier la réservation et lève lentement la tête. Là devant moi, un mec 1m85, une quarantaine d'années,  cheveux rasé très courts, les yeux bruns foncés, une barbe de 3 jours, une mâchoire carrée, sa chemise laisse dépasser quelques poils de ton torse que l'on devine puissant. Surpris par ce mec qui a un sourire à faire fondre quiconque, je m'arrête dans ma phrase, je le regarde dans les yeux … je perds quelques secondes mes moyens… Et lui continue de me sourire …

Heureusement qu'il n'y avait pas d'autres clients, je serai passé pour un abruti, mais le répit est de courte durée, un nouveau client arrive. Je reprends donc le contrôle et lui donne sa clef de chambre. Il me remercie en souriant toujours et me regardant droit dans les yeux, un vrai regard appuyé.

Avec la charge de travail, je me reconcentre en me disant que je fantasmerai plus tard.

Une heure passe, le téléphone sonne, c'est la chambre 401 …

- j'ai oublié ma brosse à dents, auriez-vous des brosses à dents de secours ?

- bien sur Monsieur, je vous en monte une dans quelques minutes.

Là dans ma tête, c'est l'effervescence … il a vraiment une voix douce et chaude ce mec … Je ne me fais pas prier , je monte tout de suite lui donner sa brosse à dents … Je frappe à la porte et là ma mâchoire tombe, le mec m'ouvre avec juste une serviette enroulée au tour de la taille, mais la serviette est petite et tendue au maximum … je contemple … le torse est puissant, de beau pecs poilus, des bras puissants, des abdos joliment dessinés, une fine ligne de poils part de son nombril et va se perdre sous la serviette, et un tatouage très fin et très beau avec des arabesques qui part de son aisselle et disparait dans le creux de la serviette au niveau du V de ses abdos…  Je suis en train de mourir, je donnerai tout pour lécher ce tatouage et glisser ma langue sur le bas de ses abdos …

Lui me regarde, prend la brosse à dents, me remercie vivement, je bafouille un «  de rien avec plaisir »  et lui fais un large sourire à mon tour. Je tourne les talons, et lui ferme la porte…

Je redescends par l'escalier et espérant que la bosse qui se forme dans mon pantalon ait le temps de dégonfler…

Une demi-heure plus tard il passe devant la réception en souriant et se dirige vers le restaurant.

A 23h, je termine mon service, je n'ai pas recroisé ma chambre 401, tant pis, je me dirige vers le parking pour reprendre ma voiture en m'allumant une clop. La nuit est tombée, il fait sombre, je distingue juste un autre fumeur sur le parking, je me rapproche et constate qu'il s'agit de mon client. Je lui fais un grand sourire en engage la conversation en mode « commercial » :

-       Vous avez bien mangé au restaurant ?

-       Oui, j'ai mangé léger, je suis toujours en déplacements donc au bout d'un moment les restaurants j'en ai un peu marre.

-       Vous changez de ville tous les jours ? ca ne doit pas être toujours sympas

-       C'est vrai mais parfois on fait de belles découvertes et on passe de bon moment, ça adoucie un peu les choses.

-       Sinon dans la chambre tout va bien, il ne vous manque rien ?

-       Tout va bien, c'est juste la télé j'ai l'impression qu'elle bug

Moi toujours très professionnel :

-       Ah bon attendez je vais venir voir si je peux faire quelques chose.

-       A oui ça serait sympa, parce qu'une soirée seul sans télé ça va être long.

Nous reprenons donc le chemin de l'hôtel, nous appelons l'ascenseur, je le regarde dans les yeux lui me souris mais plus de la même façon.  La porte de l'ascenseur s'ouvre, nous montons, je lui tourne le dos pour appuyer sur le bouton d'étage, les portes de ferment et là je sens une main ferme sur mon épaule me tirer en arrière pour que je me retourne, j'ai à peine le temps que je sens sa bouche prendre la mienne sans me laisser le choix, c'est fort et puissant, sa langue fouille ma bouche, je sens ma bite monter d'un coup, il me plaque contre la parois.

Le bip du 4ème étage retentit, il s'écarte, les portes s'ouvrent, nous sortons de l'ascenseur et rentrons dans sa chambre. A peine la porte fermée, il me plaque à nouveau contre le mur mais cette fois je suis face au mur, il me maintient les bras bien écartés, il m'embrasse dans le cou, me suce les lobs d'oreilles, je suis en train de fondre, je sens une chaleur monter tout en moi, je suis dans un état d'extase. Ma bite collée au mur et tellement dure qu'elle me fait légèrement mal. Il se colle à moi, je sens ses pecs dans mon dos, il glisse une main entre moi et le mur, entrouvre ma chemise et vient poser sa main puissante sur le bas de mon ventre, il m'attire a lui, je sens son paquet qui a l'air énorme sur mes fesses, je cambre. Je suis à lui, purement et simplement, il peut faire ce qu'il veut.

Il me retourne et reprend possession de ma bouche, je sens maintenant nos 2 bites l'une contre l'autre, nous nous frottons l'un à l'autre. Je caresse son torse à travers la chemise, je commence a enlever chaque bouton, je lui enlève la chemise et caresse ses pecs poilus, je descends et commence à lui lécher les tétons en les mordillant doucement, je le sens commencer à partir la tête en arrière. Il aime. Son tatouage se rappelle à moi, je sors ma langue que j'applique au début son l'aisselle, et le descends suivant chaque ligne du tatouage qui m'emmène vers sa ceinture que j'enlève, j'ouvre son pantalon, descends son boxer, là une bite énorme s'offre à moi, elle fait un bon 22 cm et 7 cm . je ne peux m'empêche, je l'englouti d'un coup, il me prend la tête et commence a me baiser la bouche, j'ai du mal a respirer, je bave, sa bite cogne au fin de ma gorge, ca fait mal mais pour rien au monde je voudrais que cela s'arrête. Mes 2 mains sont plaquées sur ses fesses, elles sont fermes. Au bout de quelques minutes de burinage de ma bouche, je sens qu'il va jouir, je sers encore plus les lèvres et je sens un flot énorme se déverser dans ma gorge, son sperme est bon, il est sucré. Lui gémit de plaisir pendant que je continu a le sucer doucement. Ça aurait pu s'arrêter là tellement j'avais pris mon pied rien qu'en le suçant.

Il me prend par la tête et me remonte au niveau de sa bouche et commence à m'embrasser doucement, délicatement. Il me pousse vers le lit sur lequel je me laisse tomber.

Il est debout devant moi, nu, il me regarde.

Il délace une de mes chaussures, l'enlève doucement, il fait de même avec l'autre chaussure, fait sauter les chaussettes.

Il vient se mettre à cheval sur moi, commence à déboutonner ma chemise, l'enlève doucement, il me caresse le torse avec une infinie douceur. Je suis aux anges, après cette pipe brutale mais extrêmement bonne, il est devenu tendre et sensuel.

Il commence a me lécher le torse, il me pince fort les tétons, ce mélange de douceur et de douleur je suis en extase. Il commence a desserrer ma ceinture, et enlève toujours très doucement mon pantalon, et se pose délicatement sur moi, nous sommes enfin à  poil tous les 2 et j'ai l'impression que chaque centimètres de mon corps touchent le sien. Nous nous embrassons. Je sens doucement que sa queue revient  la vie.

Il reprend le léchage de mon cou, mon torse, descend sur le bas ventre, prend délicatement ma queue entre ses mains et commence à me sucer. C'est trop bon. Mes bons 18cm épais rentrent entièrement dans sa bouche, il me lime en douceur, ca pourrait durer des heures …

Je sens un de ses doigts commencer à titiller ma rondelle, il se leche le doigt et le rentre dans mon cul dans coup. Ce mec est vraiment doué, je sens que je monte mais il s'arrête… tant mieux … je veux que tout cela dure longtemps.

Il me retourne me mets à 4 pattes et commence à me lécher le cul, il rentre sa langue avec force , je sens que je vais jouir du cul … c'est trop bon…, il continu a me lecher en mettant un doigt, puis 2 … je sens mon cul s'ouvrir, se détendre totalement.

Il monte sur le lit, je sens sa queue forcer l'entrée de mon cul, il rentre totalement, en douceur et commence ses va et viens. Je sens toute sa queue qui fait le tour de mon cul. Je dois avoir 50 points G pour prendre autant de plaisir.

Il commence a accéler, il sort sa queue et la re-rentre, c'est trop bon.  Il accèlere, va de plus en plus au fond, je sens ses couilles qui cognent contre mon cul, il redevient la bête qui m'a baisé la bouche. Il me tient par les hanches et m'empale sur sa queue, il me caresse la tête et d'un coup me tire par les cheveux en arrière et me burinant le cul. Jamais mon cul n'a connu pareil violence mais c'est un pied total, il me tient maintenant par les épaules pour me tire pour être sur que sa bite va au plus profond. Je gémi, je couine, je suis tout a lui.

Il me retourne, prend mes jambes qu'il cale sur ses épaules et reprend son burinage. La de voir cet homme si beau me prendre si bien, ma queue se dresse, je jouie, plusieurs jets viennent s'écraser sur mon torse. L'orgasme a été tel que je n'ai plus aucune force dans mon corps, je suis vidé. Je suis une marionnette qui s'agite au bout de la queue d'un mec…

Il continu a m'enculer, il transpire, ses poils se collent à son torse… il est sexe …, il porte la tête en arrière, pousse un cri de plaisir, je sens un soubresaut de sa queue et un flot chaud se déverser dans mon cul.

Il fait encore quelques va et vient en douceur, enlève mes jambes de ses épaules et se baisse pour sucer tout mon jus qui a couler sur mon torse. Il remonte, m'embrasse, sa bouche à le gout de mon sperme, c'est trop bon.

Il me met sur le côté, se cale derrière moi, ma tête posée sur son bras, nos corps s'emboitent l'un contre l'autre, nous nous endormons dans les bras l'un de l'autre.

Je me réveille 1 ou 2 heures plus tard, prends mes affaires et je m'en vais sans le réveiller, je le regarde une dernière fois, nu étendu sur le lit, il est vraiment trop beau.

Le lendemain, en reprenant mon service à 14h30, je constate que la chambre 401 a prolongé son séjour, ma collègue du matin me donne une enveloppe laissée  mon attention.

J'ouvre : « ne connaissant même pas ton prénom, je me suis arrangé avec mes rendez-vous pour rester une nuit de plus, pour faire ta connaissance et que tu viennes enfin réparer ma télé ce soir ».

Cette journée n'annonce bien …

Dorian Haring

dorian.haring@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Soirée de fin d'Année - J'aime mon boulot

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)