PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Chaud du Bijou

Travaillant pour une organisation professionnelle, j'étais amené à voyager chaque semaine de Clermont-Ferrand à Paris, parfois dans d'autres villes de province.
Chaque fois, je m'arrangeais pour arriver et repartir d'Orly ouest : plus pratique pour entrer et sortir de Paris.
Pour ceux qui connaissent les boutiques de l'aérogare, il y avait à l'époque plusieurs boutiques de bijoux et de montres. J'avais repéré dans l'une d'elle un putain de canon : beau mec bien foutu, sexy à souhait dans son costume slim noir et sa chemise blanche, gueule de mec, bien viril.
Quand je n'étais pas trop à la bourre, je passais devant sa boutique et je jouais au client intéressé ! Jusqu'au jour où il m'a abordé…
Je lui ai alors demandé d'essayer une montre. Il me l'a sortie (la montre !) et me l'a passée au poignet. La proximité de son corps, l'odeur de son parfum, ses mains au contact de ma peau… j'étais en transe !
- Je vais essayer de ne pas prendre les poils, me dit-il en fermant la boucle de la montre
- Pas de soucis, je ne crains pas grand-chose !
Il me lance un coup d'œil coquin… Je craque !

Je passe à la caisse. Il remplit le bon de garantie, me demande mon nom…
- Vous avez aussi besoin de mon numéro de téléphone ? lui dis-je avec humour mais envie !
- Pas pour la garantie, mais il se pourrait que j'en aie besoin quand même !...

Il me tend un papier, un stylo. Je note soigneusement mon numéro : je ne voudrais surtout pas qu'il y ait un doute sur un chiffre ! Je veux que ce mec me rappelle, et vite !

Je paie. Echange de regards. Je dois prendre mon avion.

J'embarque à peine : mon smartphone vibre. Je reçois un SMS :
« Je ne sais pas vous, mais moi j'ai une envie folle de vous revoir et de caresser plus que votre poignet… »
Je suffoque… J'ai chaud ! L'hôtesse qui m'indique ma place dans l'avion me demande si tout va bien.
- J'ai rarement été aussi bien ! Merci !

Le vol est long ! 50 mn avant de pouvoir enfin répondre :
- Je reviens la semaine prochaine : vous pourrez vérifier tout le reste…

Que la semaine fut longue !... Elle nous permit toutefois d'échanger de longs messages, jour et nuit ! La température montait, de jour en jour, de nuit en nuit.
Le mercredi suivant, informé de l'arrivée de mon vol, mon bel inconnu m'attendait à la sortie de l'avion : toujours très classe ! Il m'annonce :
- J'ai réservé une chambre d'hôtel tout à côté : ne dis rien et suis moi !

Un taxi nous dépose devant l'entrée du Hilton. Monsieur me sort le grand jeu ! S'il savait qu'il ne sert à rien de sortir l'argenterie : tant qu'il me sort ses bijoux de famille, il pourrait bien me prendre sur le siège du taxi, je m'en contenterais !

Chambre 308. Une vraie suite. Le lit est immense : il servira de témoin à nos premiers ébats.
La porte à peine refermée, on se saute dessus : nos lèvres se rejoignent enfin pour sceller une semaine de désir. Nos langues s'emmêlent mais elles s'organisent si bien. Elles se cherchent. Elles se trouvent. Elles s'excitent. Nos bouches produisent une quantité de salive importante, qui se mélange.
Nos mains ont entamé ce travail si excitant de découverte du corps de l'autre. Nos vêtements volent aux quatre coins de la pièce. Seuls nos boxers tendus de désir résistent à l'assaut de nos mains. Nos caresses passent et repassent sur ces morceaux de tissu soyeux. Je suis le plus hardi : je glisse mes mains entre le tissu et la peau de son petit cul musclé. Ce mec me rend dingue. Il est bâti comme j'aime les hommes : musclés, fermes, poilus !
Il en fait autant : il vient découvrir la peau de mon cul et les poils qui le recouvrent. Il aime ça, il gémit, il grogne. Ce mec est un vrai mec. Un bonhomme viril qui va se donner et me donner du plaisir toute la nuit.

Le dernier rempart qui couvrait nos corps rejoint finalement le reste de nos vêtements. Nous voici nus, face à face. Le rut peut commencer. Mon trésor de bijoutier est entreprenant : il a l'air d'apprécier la taille de mon sexe. Il le caresse, le malaxe, passe par mes burnes et les étirent : elles résistent ! Elles en ont vu d'autres !
Il se penche enfin, se met à genoux devant le dieu Sexe et le gobe ! Il m'avale avec fougue mais sa langue, ses lèvres sont si douces. Elles lapent le gland de l'amant, le flattent, l'honorent.
Pendant ce temps, mes doigts caressent sa nuque. Le mouvement de succion s'intensifie. Mon chéri, il va falloir calmer le jeu si tu veux que l'assaut dure toute la nuit ! Relève-toi ! Redonne ta langue à la mienne ! Je bave dans ta bouche. Crache ! Rends-moi mes sécrétions ! J'aime ce mélange.
Une simple pression sur mon crâne suffit à me faire comprendre la suite du jeu : déjà offert à ma bouche experte, son sexe immense me nargue. Je l'avale sans peine, je lui montre de quoi Dame Langue est capable.
Il est si expressif. Nul besoin de demander s'il prend son pied… Le bonheur est intense. Il fait chaud dans cette piaule.

Je me relève. Re-pelles. Nos mains sont plus fermes. La pression se fait plus intense. La tension monte d'un cran. Nos tétons entrent dans la danse. Je te pince… Tu me pinces…
- Tu en veux ?...
Mon amant a sorti une fiole de poppers. Sniffe d'un côté, sniffe de l'autre ! Il ne nous en fallait pas plus. Je le retourne, le fais pencher en avant et introduis direct ma langue dans son trou rasé. Et je lèche, je pompe, je suce… Ses petits bruits d'ours attisent encore plus mon désir. Il me crie :
- Prends-moi ! baise-moi ! Je veux t'appartenir…
J'ai été bien élevé : je réponds à sa demande ! Poliment, je lui présente mon gland : mon gland, son cul ! son cul, mon gland ! Enchanté ! Entre donc : fais comme chez toi !
Je rentre sans aucune résistance. Il mouille tellement mon petit bijou ! Ah ! je l'aurais bien pris sur son comptoir à Orly ce petit obsédé, devant tous ses voyageurs en transit qui n'ont que ça à faire : mater en attendant leurs v(i)ols !
Mais l'heure n'est pas au fantasme ! Nous sommes dans la réalité : je l'ai pénétré profondément et il couine de plaisir ! Je vais, je viens, je sors, j'entre à nouveau… Le poppers attise le feu.
Je calme le jeu. Moi aussi j'ai faim. Moi aussi j'y ai droit !

Relève-toi mon beau, viens m'honorer de ta lance, mon beau chevalier !
Il s'exécute : tendrement, il s'immisce en moi. La taille plus que respectable de sa bite n'est pas un problème : je le désire si fort qu'il n'y a entre nous aucun obstacle de quelque taille que ce soit !
Il me pilonne comme un vrai mec. Il ne laisse à mon antre aucun répit. Je le voulais, je l'ai !
Le miroir immense qui orne l'un des murs de la chambre reflète nos ébats. La vision de nos deux corps scellés double le plaisir. Je te mate, tu me mates. Tu me baises. Je suis au nirvana !

Petite pause ??! Non ! encore ! La chevauchée fantastique dure. L'un donne à l'autre et vice versa !
L'heure de la jouissance a sonné : donne-toi, donne-moi !
J'ouvre la bouche et reçois le fruit de notre saillie. Mon amant se déverse sans retenue pour me donner son nectar divin. Je me branle sauvagement : je vais aussi venir. Mon héros d'un soir se penche jusqu'à la source de son bonheur et me bois sans résistance. Ahhhhhh ! je jouis intensément ! Quelle ivresse ! Nos corps tremblent tant la jouissance est forte.

Allez ! Une douche ! À deux, c'est mieux ! Je te frotte, tu me frottes, je rebande, tu rebandes ! La nuit va être chaude !...

Mon chaud du bijou va devenir mon amant ! D'autres nuits, autant de sursauts de nos corps jeunes et avides ! Nous allons expérimenter ensemble bien des chemins de traverse ! Vous avez envie d'en savoir plus ?...

SecretsDeSexe

secretsdesexe@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Réunion au ministère - Chaud du Bijou

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

21 mai 2019

Nouvelles (15)

Découverte Femelle
Une bonne salope sur un parking Chubbyslut
Complainte du garçon... Jako
Mon coloc me trouble -01 Svven
Mon coloc me trouble -02 Svven
Mon coloc me trouble -03 Svven
Mon coloc me trouble -04 Svven
Dépucelage à la plage Femelle
Découverte de nouveaux plaisirs Paupours
Louvain-La-Neuve sur un parking Nico
Sauna, mon premier dominant Femelle
Mes rêves J.S.
Domination à la forge Theo49
L’ange pervers Frank
L’ange pervers -02 Frank

La suite (8)

L'éveil du Renart -07 Renart
L'éveil du Renart -Fin Renart
Valentin et Simon -02 Aeshenn
Kader -16 Cédric T
Colocation -09 Emerick
Colocation -10 Emerick
Stage BTS à la ferme -13 Stéphane
Les potes de mon grand-frère 4/2 Marc 67

Mai 2019

Nouvelles

Sauna Sun city Julien
Ma première chez les hommes 13008
Une sacrée initiation Lucif
Mon prof, mon pote et moi ? Étalon
Un bon prêt en liquide Pititgayy
Le copain de ma fille Jeanmarc
Soumis en cam Lope75
Jeux de rôle musclés Stéphane
Les potes de mon grand-frère 3-1 Marc 67
Travesti éduquée par son maître Julia2
Mise à dispo  Lopeajus39
Sissy Bumi88
Tournante de rêve Jerem72
Le clandestin Jako
Les skets de mon pote d’internat Kifflesket
Ma (Dé) Formation Matiti Yah
Un plan psychologique Alcide
Révélation nocturne Pierredelavega
Enfin ! T&R
Au mariage de mon neveu Eliot
La chienne exhib Pol
Bar bien chaud Caramel
Réalité fantasmée Fred
Un taxi ? Houne66
Rendez-vous chez le médecin Paul75
Randonnée initiatique Ron
Comment j’ai sucé mon cousin Romain
Prague Astro
Vengeance Julian Lerkin

La suite

Un amour de soumis -06 Elfe
Au Sauna de Sochaux -02 Chatenois25
Un examen oral -03 Gogo
Les skets ... -02 Kifflesket
Soumission & Domination -527 Jardinier
Soumission & Domination -528 Jardinier
Soumission & Domination -529 Jardinier
Soumission & Domination -530 Jardinier
Frenchies -12 Pititgayy
Le patient rebeu -02 Dirtybator
Stage BTS à la ferme -12 Stéphane
Ma (Dé) Formation -02 Matiti Yah
Ma (Dé) Formation -03 Matiti Yah
L'éveil du Renart -04 Renart
L'éveil du Renart -05 Renart
L'éveil du Renart -06 Renart
Kader -15 Cédric T
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)