PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

AYM-RICK

Partie 06

La sonnerie persiste et j’hésite à répondre. Je me demande bien qui ça peut-être, sachant que je ne connais personne ici à Fréjus. Je me décide à aller ouvrir la porte d’entrée et à ma grande surprise, j’y découvre Rick. Il a une attitude assez étrange. Il me demande s’il peut entrer car il a oublié tout à l’heure de me dire quelque chose d’important. Je l’invite à venir me rejoindre à l’intérieur. Je n’ai pas le temps de dire ouf, qu’aussitôt il referme la porte d’entrée et me plaque contre lui, sa bouche déjà sur la mienne. Je ne résiste pas et referme les bras autour de son cou. Il m’embrasse fougueusement, profondément, et je perds le souffle sous son assaut passionné. Une main sur sa nuque, et l’autre dans son bas du dos. Je le serre contre moi au plus près, heureux de son poids contre moi. Sa langue dans ma bouche, ses dents qui mordillent mes lèvres, ses lèvres qui sucent et aspirent, j'en oublie tout. A bout de souffle, nos bouches se quittent à regret, rouges et gonflées de baisers, et il pose le front contre le mien. Nos nez se touchent, nous restons plusieurs longues secondes ainsi, le souffle rauque, frissonnant de désir, nos bassins arrimés l’un à l’autre. J’ai du mal à retomber de là où ses baisers m’ont envoyé. De simples baisers, putain. Le désir embrase encore tout mon corps et je n’arrive pas à me séparer de lui.

- J’ai eu le coup de foudre pour toi dès le premier regard. Tu es dans toutes mes pensées. J’ai envie de toi à un point que tu ne peux pas imaginer. Je suis tombé amoureux de toi. Je t’aime, Aymeric ! lâche-t-il d’un souffle chaud contre mes lèvres, me faisant frissonner de plus belle.

Il me prend dans ses bras avec un amour que je sens courir jusque dans les courants du sol. Je lui souris avec des larmes aux portes des yeux. Je m’apprête à lui répondre enfin, quand soudain la sonnerie de mon portable se mit à sonner. Le bruit strident me fit sortir de ma rêverie. Oh non ! Ce n’était malheureusement qu’un rêve. Ça me paraissait si réel pourtant. Je suis blasé de m’être réveillé maintenant. Je perçois le prénom « Clément » qui s’affiche sur l’écran de mon portable, je réponds à son appel de justesse. Pour info, Clément c’est mon meilleur ami d’enfance. Nous sommes en colocation depuis plusieurs mois. Je m’entends super bien avec lui, nous avons plein de points en communs. Il connaît tout de moi, comme je connais tout de lui. Je lui raconte dans les moindres détails ce qui s’est passé depuis mon arrivé à Fréjus. Entre la rencontre avec mon fameux Rick, nos ébats endiablés... Il hallucine, car il sait que je suis quelqu’un d’assez réservé habituellement, il ne me reconnaît pas. On refait le monde pendant un bon moment quand soudain un son retentit et m’indique la présence d’un message. Je coupe court au tél avec Clément, et le prévient que je le rappellerai plus tard. Je raccroche et découvre un texto d’un numéro inconnu.

- Merci pour ce week-end riche en sensations !
PS : Je suis bien arrivé chez moi, à très vite petite salope.

Il a tenu parole, ça me fait plaisir son SMS. Je lui réponds dans la foulée.

- J’ai cru que tu m’avais oublié. MDR… Il est des moments, qu’on voudrait pouvoir revivre encore et encore. Des moments suspendus entre bonheur, excitation, plénitude et sérénité. J’espère pouvoir revivre ça avec toi avant mon départ ? 😉

Rick me répond quelques minutes après.

- Non ne t’inquiète pas, je ne risque pas de t’oublier. Rassure-toi, je compte revenir te baiser. Ta bouche et ton cul me manque déjà. Tu pars quand exactement ?

Je me sens soulagé, il me désire toujours.

- Je dois malheureusement partir vendredi, toutes les belles choses ont une fin. Il nous reste cinq jours pour en profiter cela dépend uniquement de tes disponibilités.

J’attends sa réponse avec impatience.

- Je bosse toute la semaine sauf mercredi et les week-ends. Je quitte tous les jours à dix-sept heures trente. Chaque soir tu vas prendre cher, sale petite pute !

Je suis tout émoustillé en lisant son message. J’ai hâte qu’il s’occupe de moi. Je lui réponds.

- Personne ne m’avait jamais fait l’amour comme toi auparavant, j’ai hâte que tu reviennes t’occuper de moi.

Mon portable m’indique que Rick est en train de m’écrire un SMS.

- Cette fois-ci c’est toi qui va venir ! Rendez-vous demain devant chez moi pour dix-huit heures. Mon appart’ se trouve au dernier étage donnant sur le bassin Jacques Cœur. Tu m’enverras un message quand tu seras arrivé. Je viendrai te chercher. Profite de ta dernière soirée en solitaire car tu vas morfler à partir de demain ! 😉

J’ai les yeux qui s’écarquillent, ma queue durcit dans mon short. A mon tour de l’exciter.

- Je viendrai demain soir avec grand plaisir Rick. Ton zob à un goût si bon. Je veux le goûter encore et le sentir au fond de ma gorge… Je bande dur à la pensée de ton membre pénétrant dans mon orifice ouvert et humide de plaisir.

Je baisse mon short, ainsi que mon boxer. Je me touche en pensant à Rick. Mon portable bip.

- Touche-toi et laisse-moi t’imaginer jouir de plaisir, méchante petite pute. Je vais tellement bien te baiser que tu ne voudras pas que nos cinq jours prennent fin. Si tu pouvais voir mon falzar à cet instant, tu y découvrirais une énorme bosse.

Je continue à me branler, et profite aussi pour me caresser les couilles. Je sens ma tige se raidir, mon corps s’agite. Ses sextos me rendent fou. Je continue à faire ma salope par SMS.

- Pas besoin de me rappeler que t’as un anaconda dans le calbut. Mon cul ainsi que ma bouche s’en souviennent… Je suis allongé à moitié nu sur mon transat, en train de faire des va-et-vient avec mon manche. Je ne vais pas tarder à cracher tant tes mots crus m’excitent.

Je continue doucement à m’astiquer le poireau. Rick ne me laisse pas une minute de répit.

- Du sol au plafond et de la chambre jusqu’au salon, toi et moi, demain à l’appart, dans toutes les positions. Que ce soit de joie, de souffrance ou de foutre, les larmes de ton visage, dorénavant, viendront de moi. A jamais !

Je recommence énergiquement à me masturber à la lecture de son message. Je suis à bout, ma semence monte très vite, je lâche un râle de plaisir venant du fond de mes poumons. Mon sperme inonde mon torse de trois jets puissants. D’une main je récupère mon jus, et l’avale jusqu’à la dernière goutte, laissant mon corps tout propre. Hmmm. On continue de s’échanger des sextos.

- Je viens de jouir. Tes sextos étaient si stimulants et intenses. Tu me manques Rick, vivement demain que l’on remette le couvert.

- Toi aussi Aymeric, tu me manques ! Je viens de gicler comme un porc.

- Je crois qu’on devrait éviter les secouées de jonc en solo. Ça risque de diminuer nos forces pour quand on sera tous les deux. Tu ne crois pas ?

- Non t’inquiète, j’ai de la réserve pour toi. Jamais tu n’arriveras à me foutre à sec. J’ai les couilles pleines dès que je pense à toi. En attendant je te souhaite une douce soirée. Repose-toi bien, à demain ma petite salope.

- On verra ça pendant les cinq prochains jours alors. Bisous partout, bonne soirée.

Je remonte mon boxer, puis mon short. Je récupère mon portable, quitte mon transat et décide d’enfiler une tenue de sport. J’ai envie de courir en bord de mer. Ça me fera du bien de m’évader. La course à pied aide à développer la confiance, l’estime de soi, et le sens du défi. Il renvoie à une idée de dépassement et offre une sensation de légèreté. Ça m’aide dans mon quotidien, je ne suis pas un très grand sportif, mais de temps à autre, j’aime courir, faire du vélo… c’est agréable surtout avec ce temps propice. J’enfile mes baskets et me dirige sur la plage. Il y a un magnifique coucher de soleil qui se présente à moi. Je lance une application sur mon portable qui m’indiquera le nombre de kilomètres parcourus et de calories brûlées à la fin de mon footing. Je décide de courir tranquillement une petite heure le long de la plage, je ne veux pas être trop courbaturé pour la semaine qui s’annonce intensive. Après une heure de course, je suis de retour à l’appart.

Je jette un œil à mon application qui m’indique que j’ai parcouru cinq kilomètres. Ce n’est pas si mal pour une reprise. Je suis fier de moi. Je me dirige dans la salle de bain et me précipite sous la douche. L’eau tiède me fait un bien fou, je la laisse couler un long moment sur mon dos, sur mon visage, et je me remémore toutes mes émotions du jour. Une folie tout ça. Mais ce qui me fait frissonner, c’est de repenser au plaisir que j’ai ressenti avec Rick ce week-end, c’était si… surprenant, si fort. Je me languis d’être à demain soir. Je rêvasse trop que j’en oublie d’étendre le linge propre qui se trouve dans la machine. Oups. Tant pis, je m’occuperai de ça demain matin. Je pars dans la cuisine me faire à manger. Une fois le repas fini, je vais dans le salon, et m’allonge sur le canapé. J’allume la télé, et passe d’une chaîne à une autre, au moyen de la télécommande. Je commence à regarder un film quelques minutes quand soudain mes yeux se ferment, et m’endors comme une merde sur le canapé. Le bruit de la télévision me réveille dans le milieu de la nuit. J’éteins l’écran et vais me coucher dans ma chambre. Je continue ma nuitée dans mon lit en rêvant de mon bel étalon avec le sourire aux lèvres. Ça s’annonce chaud bouillant dans mes rêves…

Flok

flok54@live.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : AYM-RICK - 50 Nuances de Gay -01

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

16 juillet 2019

Nouvelles (21)

Au sauna avec Nicolas Julienbogoss
Accompagnateur Martin Tche
Comment je me suis fait violer le cul chuuuut17
Un dimanche Martin Tche
Le masseur turc Martin Tche
Ma première hospitalisation Martin Tche
Mon pote Brice Thomas
Amir Thomas
Gabriel Renart
Sur la route de Bruxelles Omar-lille
5 garçons de terminale Frank
Olivier Lycrahot
Rapport de force -01 Lucif
Rapport de force -02 Lucif
Kiff Seithan
Exhibition et domination Pol
Un job d’été prometteur Tomtom69000
Virée au bar Lifeisdream
Medhi, un Maitre marocain Lope75
Chambre d’hôtel Frank
Chambre d’hôtel -02 Frank

La suite (12)

Le patient -06 d.kine.75
Un amour inaccessible -04 Miangemidemon
Le chef de chantier -06 Romain
Le chef de chantier -Fin Romain
Passion en toutes lettres 07 Cyrillo
Passion en toutes lettres 08 Romain
Passion en toutes lettres 09 Cyrillo
Passion en toutes lettres 10 Romain
Passion en toutes lettres -11 Cyrillo
Passion en toutes lettres -12 Romain
Les potes de mon grand-frère 4-2 Marc 67
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

Juillet 2019

Nouvelles

Passion en toutes lettres 01 Cyrillo
Passion en toutes lettres 02 Romain
Passion en toutes lettres 03 Cyrillo
Passion en toutes lettres 04 Romain
Passion en toutes lettres 05 Cyrillo
Passion en toutes lettres 06 Romain
Dans les airs ! Peter pan
Mon collègue Farid Hugo
Le grand frère de mon pote Julian
Éveilleur Alex
Éveilleur -02 Alex
2 ouvriers au supermarché Thomasqueutard
Soirée chez mon meilleur ami Arnaud

La suite

Le chef de chantier -05 Romain
Découverte de mon côté gay Alb29
Un amour inaccessible Miangemidemon
Les bains d’Odessa -02 Loic.1972
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)