PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Aym-rick

Partie -10

D’un côté, je suis terrorisé. D’un autre, je bande comme un âne tant ce qui est écrit m’intrigue et m’excite. Au-delà d’un simple contrat, ces quelques pages sont une promesse. Une promesse de découvrir à vingt ans des choses qui restent inconnues à quatre-vingt-dix-neuf pourcents des garçons de mon âge. Je suis prêt à signer excepté ma petite voix intérieure qui me murmure de faire le contraire. Est-il réellement nécessaire que je signe son contrat car vendredi je m’en vais. Je ne sais pas quoi faire, j’ai le cul entre deux chaises. Il faut que j’en discute avec lui de suite. Je me lève du fauteuil avec le contrat dans les mains… Quand soudain, mon Maître ouvre brusquement la porte de son bureau. Il me fixe et hausse les sourcils d’un air interrogateur.

- Le contrat ne te convient pas ? Tu as des questions ? me demande-t-il avec un sourire pincé.

- Oui j’en ai une. Pourquoi veux-tu me faire signer un contrat de soumission alors que je pars vendredi ? lui rétorqué-je, d’une voix tremblante.

- Toutes relations avec moi qu’elles soient de courte ou longue durée nécessite un contrat de soumission. Je t’en ai déjà parlé tout à l’heure, je ne t’ai pas pris en traître ! me dit-il fermement.

- Tu es sérieux avec tout ça ? riposte-je en agitant les feuilles dans ma main.

- Est-ce que j’ai l’air de plaisanter Aymeric ? me demande-t-il sèchement.

- Non, mais t’as l’air d’en connaître un rayon. Je ne suis pas aussi expérimenté que toi.

Rick est un peu mal à l’aise. Sa voix est calme et posée.

- C’est la première fois que je propose ce contrat, pour moi aussi c’est tout nouveau tu sais.

Je le regarde bêtement sans réagir. Il poursuit d’un air sérieux :

- Grâce à toi, je me sens supérieur, redoutable, puissant… un vrai mâle dominant. J’ai découvert des plaisirs que je ne soupçonnais pas jusqu’à maintenant. Il n’y a pas à dire, la baise entre mecs c’est quand même autre chose. Je veux profiter un maximum de cette semaine avec toi, Aymeric.

Je suis abasourdi. Ses propos me chamboulent.

- Ravi de l’entendre. Moi aussi je veux continuer à profiter de cette semaine avec vous, Maître.

Sa bouche se tord et son sourire me rend léger.

- Puis-je avoir un stylo s’il vous plaît pour que je puisse signer votre fameux contrat ?

- Il y en a sur mon bureau. As-tu des objections concernant certaines clauses du contrat ?

- Non ça me convient parfaitement, je suis prêt à me donner corps et âme à vous, Maître.

Je m’installe sur le fauteuil face à son bureau et signe son contrat.

- Parfait salope ! A mon tour de signé. Officiellement à partir de maintenant nous pourrons commencer notre relation Maître/Soumis en bonne et due forme.

Il s’assoit face à moi. Il a l’air ravi. Il signe le contrat, vérifie qu’il soit bien complété et le range dans son bureau. Mon Maître à un sourire de satisfaction. Je lui retourne son sourire.

- Tu as faim salope ? demande-t-il, avec son regard de braise qui me dévore.

- Oui, Maître ! J’ai une faim de loup ce soir, répond-je, en me mordillant la lèvre inférieure.

- Pour le sexe ou la nourriture ? m’assure-t-il, en me regardant droit dans les yeux.

- Pour la nourriture. Et peut-être le sexe aussi, le taquine-je.

- Ou le sexe puis la nourriture, m’adresse-t-il, avec son sourire carnassier.

Ce petit jeu sexuel entre nous m’excite terriblement. Je ricane, amusé de la situation.

- Alors quel est ton choix, finalement ?

- A votre avis Maître ?

- Dans ce cas, je vais tout de suite remédier à ce problème.

Il me fait signe de le suivre. Nous traversons le long couloir et nous nous dirigeons vers la salle de bain. Je fus subjugué par la beauté de l’immense pièce. A gauche, on peut distinguer, une douche à l’italienne partiellement ouverte, ultra design, avec un look épuré, ultra tendance. Elle est entièrement recouverte d’un mélange mosaïque pâte de verre pailleté bleu turquoise. A droite se situe une magnifique baignoire en îlot ovale blanche moderne et élégante. Il y a aussi un lavabo blanc mat suspendu double vasque avec un grand espace de rangement en dessous et sur les côtés. Au-dessus du lavabo se trouve un long miroir. Le sol ainsi que le mur est composé d’un carrelage blanc brillant. Le plafonnier en verre brille de mille feux. C’est somptueux. Je suis séduit par l’univers de cette salle de bain qui est pour moi synonyme de bien-être et de détente.

Mon Maître m’ordonne de prendre une douche immédiatement. Sans perdre de temps, je me déshabille, pénètre dans la douche à l’italienne et commence à faire couler l’eau pour atteindre la température idéale. Ni une ni deux, je m’avance sous le jet puissant d’eau chaude qui m’asperge la nuque, cela me procure un bien fou. Je commence à me laver en attendant que mon Maître se décide à venir. Pendant que je me mets du gel douche sur le corps, je sens que mon érection se fait de plus en plus vigoureuse. Je baisse alors les yeux et observe la lente ascension de mon sexe. Mon Maître retire son peignoir et le dépose sur le porte-peignoir chromé près de la douche. D’un pas décidé, il vient me rejoindre sous l’eau, le sentiment de ne plus être seul dans la douche est fabuleux, surtout quand il entreprend de mettre du gel douche dans le creux de sa main pour me laver le dos. Délicatement, il fait courir ses mains douces sur mes épaules, puis avec de lents mouvements circulaires il parcourt toute la surface de mon dos, jusqu’à mes fesses où il insinue ses doigts dans mon sillon. Tout mon corps est parcouru de doux frémissements. Hmmm.

Il enserre ma taille et se plaque contre moi. Je sens son arbre de vie dur comme du bois frotter mes fesses ce qui me donne une érection encore plus violente. Sans me retourner, je prends son tronc et le dirige vers mon arrière-train déjà bien lubrifié par le gel douche. Doucement, je l’insère dans mon antre. Il comprend vite ce que je fais, et sans dire un mot, il pose ses mains sur mes hanches et commence à aller et venir en douceur. J’apprécie cet instant de bonheur où nos deux corps, en parfaite harmonie, prend un plaisir inouï. Le dos arcbouté et les mains posées sur la mosaïque, je recueille les coups de boutoir de mon Maître pendant plusieurs minutes. De sa main droite pleine de mousse, il astique ma hampe avec agilité pendant plusieurs minutes. Je suis au bord de l’extase, je ne contrôle plus mon corps, quand soudain j’éjacule abondamment sur la mosaïque. D’un coup, ses mouvements prennent une vitesse surprenante et, dans un cri incontrôlé, il déverse sa semence dans ma chair. Tout son corps est envahi de spasmes. Il me serre plus fort. Et tout s’arrête. L’étreinte se relâche. Je décide de retirer sa queue, mais il me stoppe net.

- Ne bouge pas. Reste comme ça !

Je relâche la tension de tous mes muscles. Je me sens bien. Anormalement bien. Mon Maître fini par se retirer et se penche sur mes fesses qu’il écarte avec ses mains savonneuses.

- Très joli ce spectacle avec mon sperme qui s’écoule de ton trou.

Je ne le vois pas, mais je sens un filet glisser du haut de ma cuisse.

- Resserre tes fesses. Je veux que tu gardes mon foutre en toi.

J’obéis et contracte ma rondelle pour éviter que son jus ne dégouline le long de mes jambes. Je me retourne quand aussitôt, il se relève et m’enlace tout en m’embrassant d’un baiser passionné. Il récupère avec ses doigts mon sperme qui se trouve sur la mosaïque, et l’apporte à ma bouche. J'avale la totalité pour que mon corps tout entier se repaisse de ce plaisir-là. Il m’observe ébahi.

- J’ai encore envie de toi salope, dit-il d’une voix puissante.

- Vous êtes insatiable Maître ! Je crains le pire avec vous, lui dis-je, d’un air ébaubi.

- C’est depuis que je distingue ton corps de femelle. Mais avant, nous avons besoin de reprendre des forces. Après manger, je te baiserai de nouveau avec mon liquide gluant comme lubrifiant.

Il sort de la douche en secouant la tête, et récupère une serviette dans l’espace de rangement. Il s’essuie énergiquement avec, et enfile à nouveau son peignoir. Il me tend une serviette propre, je glisse et retiens un cri au moment où ses bras me rattrapent. Il éclate de rire et m’embrasse…

Flok

flok54@live.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : AYM-RICK - 50 Nuances de Gay -01

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

20 juin 2019

Nouvelles (11)

Baisé par mon chef Rachid
Abstinence et excitation Kasso
Les petits Voyeurs Jeanmarc
Romance à l’hôtel Femelle
Job d’été à l’hôtel Femelle
Soumis à un vampire Virgo1999
Dans les dunes à Labenne Raphael75010
Mon professeur Charles
Consultation Nathan0
Une sécance de sport Damien
Sur la plage et à la cave Kasso

La suite (1)

Soumission & Domination -533 Jardinier

Juin 2019

Nouvelles

Trio fist Tétonmaso
Trianon Jako
Nynpho avec mon voisin Nymph
L’Homme est vulnérable Rogue
Ancien camarade sur Grindr Louisallenk
Mon voisin black Gregmrs
Découverte de mon côté gay Alb29
Petite salope -01 Lopamecsxl
Petite salope -02 Lopamecsxl
Petite salope -03 Lopamecsxl
Petite salope -04 Lopamecsxl
Vive l’armée ! Pititgayy
Comment j’ai dépucelé Hotcalvin
Le patron du centre médical À 19
Leçon particulière Frank
Le porte à porte Jeanmarc
Ballade en VTT Femelle
Mon pote Nathan0
Une nuit en Tunisie Fisturo
Histoire de Hammam Dd38
Vengeance Femelle
Jonathan Théo

La suite

Leçon particulière -02 Frank
Les sket -03 Kifflesket
Mon demi-frère hétéro -06 Oldyano
Le copain de ma fille -02 Jeanmarc
Moment de détente -03 Amical72
Moment de détente -04 Amical72
En «beurette» -02 Hamiasamira
Mes potes du lycée -02 JuSP7766
Soumission & Domination -531 Jardinier
Soumission & Domination -532 Jardinier
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)