PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode

Chaudes vacances -02

J’avais fait quelques rêves érotiques. Je ne sais plus très bien de quoi il s’agissait vraiment, mais la queue de Marc avait surement fait quelques apparitions.
Mon orgasme avait été torride. Mes doigts dans mon petit cul serré les fesses à l’air en direction du camping-car de mon voisin, j’avais retenu mes cris de plaisir en mordant mon oreiller. Et puis, le sommeil m’avait enseveli.

J’étais debout depuis deux heures que je décidasse d’aller me baigner dans la piscine du camping. Il s’agissait d’un bassin rectangulaire dont l’un des côtés débordait, créant une mini-cascade. Là où elle était la plus profonde – environ 2,5 mètres de profondeur – se trouvait sur la paroi interne une vitre donnant sur une petite salle de fitness où des cours de yoga étaient enseignés tous les matins. Une belle façon de pouvoir faire du sport tout en matant ceux qui nagent juste au-dessus de vous !
Il faisait 35°, et la fraicheur de l’eau me fit un bien fou.
Après avoir nagé une dizaine de minutes, je m’adossai contre le mur, écoutant le chant des cigales. Mais ma torpeur fut brisée par une voix grave.
– Elle est bonne ?
Je me retournai.
Marc.
Mon cœur se mit à accélérer et les images de sa queue refirent surface dans mon esprit.
– Elle est fraiche, mais c’est agréable, dis-je avec peu de vigueur.
Marc me fixa. Avait-il vu quelque chose la nuit dernière ? Une partie de moi n’espérait pas, et l’autre en rêvait.
- Qu’as-tu prévu de faire aujourd’hui ? me demanda-t-il.
– Je vais aller visiter un peu les alentours avec mes parents dans l’après-midi, puis ils vont aller voir des amis qui habitent à trente minutes d’ici. Je ne vais pas les accompagner, je vais rester ici. Il parait qu’il y a une soirée cinéma en plein air ce soir.
– Oui, il passe «Le cinquième élément». Vu et revu... mais bon, c’est assez sympa comme truc.
Ne savant pas trop quoi répondre, je lui demandai alors ce que lui avait prévu.
– Je dois aussi aller voir des potes dans l’après-midi, mais ce soir rien de prévu. J’irai peut-être aussi voir le film, même si je le connais par cœur.
Tandis qu’il parlait, je glisse ma main contre mon sexe dans l’eau. Je repensai à hier soir et à la vision de sa queue sous la douche. Je donnerai tout pour pouvoir la revoir.
Après avoir discuté durant un quart d’heure, Marc me salua et s’en alla. Je ne savais pas quoi penser. Pourquoi venir parler avec moi, me poser autant de questions s’il n’était pas intéressé par autre chose ? Peut-être me faisais-je trop de films et que finalement il était seulement juste «sympa».

La journée fut assez plaisante. Visite d’un musée, dégustation de glaces, balade le long d’un marché d’été aux bords de la plage. Bref, un peu cliché, mais très satisfaisant comme repos.
Mes parents ne restèrent que très peu de temps au camping. Le temps de se changer et les revoilà repartis pour la soirée. Je pris une douche puis je rejoignis la place où était installé un écran géant. Des dizaines de personnes étaient déjà sur les lieux, assises sur des chaises ou bien à même le sol.
Et le film commença.

Une trentaine de minutes plus tard, je sentis une main contre mon épaule.
Marc était là.
Il me contourna et s’assit à mes côtés.
– Sympa cet écran ! Et le son est vraiment pas mal lui non plus !
Il avait une telle aisance de commencer une conversation que je m’en trouvais toujours déstabilisé. Il ne me laissa pas le temps de répondre qu’il enchaina :
– Tu as déjà vu ce film, non ?
– Oui, mais il y a longtemps...
– Alors tu ne serais pas contre un petit verre dans mon camping-car ?
Ça y est, il me proposait un tête-à-tête avec lui ! Mon cœur se mit à battre si fort que j’avais l’impression qu’on pouvait le voir faire rebondir ma poitrine à travers mon tee-shirt.
– Alors ? Ton silence est plutôt un «oui» ou un «non» ?
– Oui pourquoi pas, répondis-je instinctivement.
À peine avais-je prononcé ce mot que je regrettais déjà.

Durant le court trajet menant à son camping-car, je sentis tout mon corps trembler. Peur ? Excitation ? Euphorie ? Un peu de tout.
Nous arrivâmes devant son lieu de vie. Marc m’ouvrit la porte et me laissa entrer en premier. Je l’imaginai fixant mes fesses.
– Bienvenu chez moi ! Me lança-t-il.
Spacieux, bien ordonné et propre, l’endroit n’avait rien à avoir avec ma tente bordélique et chaude. Il me fit visiter les différentes pièces : petit salon avec une table entourée d’une banquette, petite cuisine et salle de bain et enfin la chambre dont la fenêtre donnait... sur ma tente !
Je fis semblant d’être totalement insensible à ce détail, mais au fond de moi une excitation intense avait pris vie.
– Sympa non ? dit-il.
– Oui, vraiment très très sympa, insistai-je.
Nous retournâmes dans le salon. Je m’installai sur une chaise près de la table tandis que Marc ouvrit son frigo.
– Une bière ?
– Oh non, je ne bois pas d’alcool... seulement de l’eau pour moi.
– Tu es sage, rétorqua-t-il en me faisant un clin d’œil.
Il revint et posa sur la table une bouteille d’eau et s’assit sur la banquette face à moi. Tandis qu’il tentait d’ouvrir sa canette de Coca-Cola, il me demanda :
– Alors, pas trop la loose les vacances avec les parents ?
– Non, c’est assez cool. Ils ne sont pas trop chiants, et puis j’avais vraiment besoin de partir de chez...
Mais je ne pus terminer ma phrase que sa boisson gicla de toute part.
- Bordel de merde ! s’écria-t-il.
Le coca-cola se renversa sur lui, sur la banquette et sur le sol.
– Et merde ! Désolé, je reviens de suite ! je vais foutre ça dans le panier à linge et surtout, je vais nettoyer le sol avant que ça devienne aussi collant qu’un pot de miel !
Marc s’en alla dans la salle de bain tout en pestant. Je me levai pour saisir un chiffon et je me mis accroupi pour laver le liquide qui se répandait un peu partout.
Quelques minutes passèrent, puis je me rendis compte que Marc était derrière moi. Je ne l’avais pas entendu arriver. Quand je tournai la tête, j’aperçus son regard posé sur mes fesses. Sans culpabilité, il me lança :
– Merci ! Sage et serviable en plus ! Mais il ne fallait pas, j’aurais pu le faire...
– Pas de problème, ce n’était pas grand-chose finalement.
Il portait une robe de chambre blanche. Je préférai ne pas penser à ce qu’il cachait en dessous. Il passa devant moi et s’installa de nouveau sur la banquette. Je regardai discrètement son entrejambe, mais je ne parvenais pas à distinguer quoi que ce soit.
– Bon Alex, je ne savais pas que tu avais des tendances exhib».
Mon cœur s’arrêta de battre.
Avais-je bien compris ce qu’il venait de dire ? Je ne répondis rien, je me contentais de le fixer avec de gros yeux.
– Écoute, je t’ai bien vu hier soir dans ta tente. Ne fais pas l’innocent, personne ne laisse sa porte grande ouverte comme ça sauf si...
Je ne pus m’empêcher de sourire en baissant la tête.
– Sauf si on a envie d’être maté, conclut-il.
Un silence perturbant noya la pièce. Je ne savais pas quoi répondre ni quoi faire. Je fixais le sol, les mains tremblantes.
Marc reprit la parole.
– Ne sois pas timide. Tu as un très beau cul au passage, bien blanc, mais très sexy.
– Mer... merci... répondis-je, la voix grelottante.
– Alex ?
Je relevai les yeux vers Marc. Il avait les jambes écartées, la robe de chambre ouverte. Son sexe tombait mollement entre ses cuisses. Une queue parfaite. Mes yeux se figèrent un bon moment sur son membre, puis sa voix grave me délivra de mon hypnose.
– Alex, toi tout comme moi savons pourquoi tu es ici. Depuis ton premier regard sur ma queue dans la douche hier soir, j’ai su que tu mourrais d’envie de la gouter. Alors, ne perds pas de temps et viens me montrer si tu suces aussi bien que tu te doigtes le cul.

Petit cul 57

moa.mi.moa@hotmail.fr

Autres histoires de l'auteur : Chaudes vacances

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

20 juin 2019

Nouvelles (11)

Baisé par mon chef Rachid
Abstinence et excitation Kasso
Les petits Voyeurs Jeanmarc
Romance à l’hôtel Femelle
Job d’été à l’hôtel Femelle
Soumis à un vampire Virgo1999
Dans les dunes à Labenne Raphael75010
Mon professeur Charles
Consultation Nathan0
Une sécance de sport Damien
Sur la plage et à la cave Kasso

La suite (1)

Soumission & Domination -533 Jardinier

Juin 2019

Nouvelles

Trio fist Tétonmaso
Trianon Jako
Nynpho avec mon voisin Nymph
L’Homme est vulnérable Rogue
Ancien camarade sur Grindr Louisallenk
Mon voisin black Gregmrs
Découverte de mon côté gay Alb29
Petite salope -01 Lopamecsxl
Petite salope -02 Lopamecsxl
Petite salope -03 Lopamecsxl
Petite salope -04 Lopamecsxl
Vive l’armée ! Pititgayy
Comment j’ai dépucelé Hotcalvin
Le patron du centre médical À 19
Leçon particulière Frank
Le porte à porte Jeanmarc
Ballade en VTT Femelle
Mon pote Nathan0
Une nuit en Tunisie Fisturo
Histoire de Hammam Dd38
Vengeance Femelle
Jonathan Théo

La suite

Leçon particulière -02 Frank
Les sket -03 Kifflesket
Mon demi-frère hétéro -06 Oldyano
Le copain de ma fille -02 Jeanmarc
Moment de détente -03 Amical72
Moment de détente -04 Amical72
En «beurette» -02 Hamiasamira
Mes potes du lycée -02 JuSP7766
Soumission & Domination -531 Jardinier
Soumission & Domination -532 Jardinier
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)