PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Surprise de la vie

Je suis Gabriel, 22 ans, beau mec macho,5’11, 175 lbs, musclé, car je m'entraine régulièrement et aussi gâté par la vie avec un bon gros huit pouces garni de grosses couilles toujours prêtes a se vider pour gâté les filles et de ce temps, pour gâter Maryse, ma copine depuis deux ans, faisant un assez bon ménage, pas aussi chaude que moi, je dois me masturber souvent sous la douche, mais quand elle veut, je la baisse a fond, souvent deux fois de suite, surtout quand elle me fait une bonne pipe, même si elle n’avale pas mon éjaculation abondante.

Depuis quelque temps, tout ne va pas si bien, elle monte vite sur ses grands chevaux pour tout ou rien, surtout côté ménage. Depuis quelque temps, je vais avec des copains aux danseuses ou simplement dans bar pour boire quelques bières.

Quand j’arrive un peu tard, sentant la boisson, j’ai droit à un sermon et souvent une crise de fille. On s'y habitue à la longue.

Ce vendredi soir, je suis sorti avec des copains de travail prendre quelques bières, jasant de tout et de rien, j’ai raconté mes problèmes avec Maryse et Georges me donna et me fit prendre un Viagra me disant qu’une fille ne résiste pas à une belle grosse queue bandée raide, après cinq à six bières, vers les dix heures, je suis rentré chez moi, un peu trop ivre, sentant déjà mon jeans serré sur mon sexe en bonne forme.

Mais arrivé chez moi Maryse me fit une crise, car j'avais encore trop bu et me donna mon sac de sport rempli de mon linge personnel et me criant que tout était fini entre nous deux. Je me suis écroulé par terre dans le passage, ivre et découragé, pleurant comme un enfant, je me suis replacé et complètement perdu, j’ai même uriné sur moi dans mon jeans, mouillant même ma chemise.

Je ne sais pas combien de temps que je suis resté ici, complètement perdu. Un voisin que je connais de vue, m'a retrouvé dans le passage, me demandant ce que je faisais là. Je lui ai parlé que ma copine m’avait foutu à la porte. Il me dit tu ne peux pas rester là comme cela. Lui disant ne savoir où aller, peut-être chez un ami. Il me dit de le suivre chez lui, le temps que cela s'arrange. Je l’ai simplement suivi chez lui.

- Moi c’est Daniel et toi ?
- Gabriel.
- Tu as que âge.
- 22 ans et toi
- 26 ans ne t’en font pas, tu peux passer quelques jours chez moi, en attendant.
- Merci Daniel, je me ferais tout petit.
- Tu ne peux pas te faire si petit avec un tel engin entre les deux jambes.
- Il voyait mon jeans trempé, moulant ma queue en forme à cause du Viagra il n’y a que les intimes qui avaient droit de la voir.
- Merci d’être intime.
- Je te connais peu, mais je me sens à l’aise avec toi.
- Merci de me dire ami avec toi.

Je vois que tu as eu un petit problème trempé dans ton jeans, déshabille-toi et va prendre une douche, je me suis déshabillé et je me suis excusé de mon érection, lui expliquant qu’un ami m’avait fait prendre un Viagra pour bien baiser ma copine, mais cela ne s'est pas passé comme prévu. Il ne dit pas de problème pour cela, mais je vois que ta copine manque de quoi, à voir ce que tu as entre les deux jambes. J’ai souri et suis allé me doucher.

Je suis entré dans la douche et, surprise ! Il est venu me rejoindre dans la douche ! Je n’avais jamais pris de douche à deux, il m’offrit un shooter...

(Ce que je ne savais pas, il y avait dilué un autre Viagra)

Je pris le shooter, lui-même en prenant un, également. Il commença à me savonner le dos, puis les fesses, en caressant mon anus, m’écartaient les jambes pour me savonner les couilles, gêné je n’ai pas réagi, mais je bandais comme un malade, il me savonnait de ses deux mains jusqu'à mes pieds et me retourna pour frotter mes abdos, mon ventre et savonna ma queue hyper bandée et mes couilles de ses deux mains.

Puis se retournant dos à moi, il me dit de le laver à mon tour, je n’avais jamais lavé un mec, je le fis sans rouspéter, son dos, ses fesses et son cul, de la même manière qu’il m’avait fait et il se retourna face a moi, il avait une aussi grosse que la mienne et lui aussi bandé raide, surpris je lui frottais la queue et ses grosses couilles rasées et biens pendantes. Nous nous sommes séchés et demandant du linge à me mettre, il me dit simplement, nous n'en avons pas besoin.

Il me colla au mur, queue à queue pour m’embrasser, je lui dis, non pas ça, je ne suis pas gay, en insistant collé sur moi, j’ouvris ma bouche pour laisser entrer sa langue en moi. Il se mit à genoux devant moi pour gober ma queue au complet dans sa bouche, mon gland à fond dans sa gorge, m‘enfonçant un doigt dans le cul.

- Arrête je vais jouir arrrrrrrrrrrrrrrrrete. STOPPPPPPPPPP !
-
Je lui ai donné une bonne quantité de sperme, comme j’ai rarement joui, cinq a six giclées qu’il avala sans rechigner. Il se releva pour m’embrassa et me fit gouter à sa salive et mon sperme, chose que je n’avais jamais faite. Il me fit mettre a genoux, face devant sa queue bandée raide qu’il me poussa dans la bouche. Je ne sus comment réagir, n’ayant jamais sucé un mec.

- Je vais te sucer, mais n’éjacule pas dans ma bouche.
- Ferme-la et à ton tour suce-moi.

Je fis de mon mieux pour lui rendre la pareille, moi aussi lui glissant un doigt dans le cul et j’ai vite compris que deux doigts, c’était mieux, lui me tenant la tête de ses mains et m’enfonçant son membre dans la gorge, j’ai senti sa queue grossir et il me força à prendre son sperme, ne se retirant pas, j’ai été obligé de tous avaler.

Je ne me comprends pas d’avoir sucé une queue et le pire d’avoir été obligé d’avaler son sperme, que se passe-t-il dans ma tête ? Le pire : le Viagra pris au bar faisant toujours son effet, je restais en érection avec le gout de baiser à nouveau. Je regrette, mais Daniel, cher voisin sauveur de mon problème, tu vas en avoir pour ta bonté.

Je l’ai empoigné de force et fait s’asseoir direct sur ma queue, gueulant que je devais mettre un condom, je ne l’écoutais pas, je déteste les condoms. Nature, c'est bien meilleur. J’ai baisé nombre de filles avec des condoms, pour la seule raison de ne pas les mettre enceintes. J’ai toujours fantasmé de les enculer pour voir la différence.

J’ai retourné sa tête sur le tapis, le retenant par les deux jambes sur mes épaules et je lui enfonçais à fond, le faisant se lamenter et me lâchant, vas-y prend-moi bien, mon beau mâle, continue à montrer ta virilité, va-y Gabriel, continue ! Je vais jouir. Je sentis son rectum se contracter à chaque éjaculation qu’il lâchait. Se contractant sur ma queue il me fit jouir en lui autant de sperme qui tantôt lui coulait de son trou d’amour. Je me suis déplacé pour lui faire nettoyer ma queue sortant de son cul par sa belle langue affamée.

- Dis Daniel tu es gai ?
- Oui et je fantasme sur toi depuis des mois.
- Déçu ou satisfait de ton fantasme ?
- Plus que prévu, j’aime ton côté viril et si macho.
- Parfait, car la nuit n’est pas terminée.
- Parfait, c’est ce que je veux.
- Je peux baiser trois fois de suite sans la fameuse pilule de Viagra que j’ai pris au bar.
- Pas une pilule, mais deux, car je t’en ai fait prendre une deuxième dans ton shooter.
- Tu vas avoir le cul en feu si tu me gardes à coucher.
- Pas de problèmes, je suis tout à toi pour tout ce que tu veux de moi.
- Good ça, je vois qu’entre hommes, il n’y pas de limite, une fille tu la baises et fini ; sous la douche et tu dors !
- Un homme connaît les besoins d’un autre homme, les filles ne comprennent pas ça.
- Ça c’est vrai, un homme en a besoin tous les jours, un mec en couple se masturbe plus souvent qu’il ne baise.
- Tu devrais te raser les couilles et le cul.
- Pas facile de se raser le cul. Fais-le-moi.
- Étends-toi sur le ventre, je vais te raser ça.

Il mit de la crème à barbe et me rasa proprement en commençant à me manger le cul. Sentant sa langue dans mon anus, je trouvais une nouvelle jouissance.

- Prends ma queue, je vais jouir, vite avale-moi !

Il but tout ce que je pouvais lui donner de mon bon jus d’homme qu’il savourait. Juste à voir ses yeux, je sentais bien qu’il aimait cela et moi bien heureux de ne pas gaspiller mon sperme en le nourrissant comme un bébé qui tète sa mère.

- Écoute, il faut que je te parle, je ne suis pas fan d'hommes, j’aime les filles, je suis hétéro, moi. Je ne comprends pas du tout ce qui vient de se passer avec toi.
- Premièrement, tu n’as pas trompé ta copine, car tu n’as pas couché avec une autre fille, tu n’as pas à lui dire. Tu peux lui jurer que tu n’as pas couché avec aucune fille.
- Ouaisss.
- Et deuxièmement, sois franc ! Tu as aimé ça ou pas ? Penses-y bien avant de répondre.
- La vérité, c’est la première fois que je suis si bien sucé, tu l'as prise au complet, aucune fille ne m’a jamais fait ça et en plus je t’ai éjaculé dans la gueule et tu as tous avalé, cela c’était super, j’ai moins aimé que tu me fasses la même chose !
- Je m’excuse de t’avoir forcé à avaler.
- Pas grave ; c’est fait. Pour ton cul, cela était super, ça fait des années que je rêvais d’enculer une fille et ce soir j’ai réalisé mon fantasme dans ton cul. Un cul, c'est tellement plus serré qu’un vagin, que je voudrais même le refaire, car c’était l’extase totale.
- Aussi souvent que tu voudras mon beau !
- Quand tu as éjaculé j’ai senti sur ma queue une traction interne qui m’a aussitôt fait le même effet en toi. C'était d’une jouissance indescriptible.
- C’est bon à savoir. Si c’est aussi souvent que je te voudrais, tu risques de me trouver trop demandant, car j’ai une libido qui en a besoin beaucoup plus que tu peux te l’imaginer.
- Je me sens prêt à te garder les couilles vides. Tu ne te masturberas plus seul. Ma bouche et mon cul sont à toi.
- Prenons une bière pour relaxer un peu et je vais m’habiller.
- Pourquoi t’habiller, tu n’es pas bien a poil ?
- Pas habitué de me promener nu. Avec une fille tu portes au moins un boxer.
- Chez moi tu restes à poil, pourquoi cacher un si beau corps ?
- C’est vrai que je me sens bien ici, tout nu !
- As-tu des fantasmes sexuels ?
- Oui, comme tous les mecs.
- Comme quoi au juste ?
- Coucher à trois, avec deux filles et les baiser à tour de rôle. Me faire ligoter et subir les désirs de l’autre. Moi-même l’attacher et lui faire tout ce que je veux aussi longtemps que je le veux.
- Tu ne manques pas d’idées et tout cela est réalisable facilement.
- Tu crois ? Ce serait formidable !

Vais-je réaliser son fantasme, mais avec un autre mec. Moi et lui bien attachés !

JeanMarc

jeanmarc008@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Le porte à porte - Le copain de ma fille - Les petits Voyeurs - Mathieu - Moi, Christian - Un ami chaud - Recherche du Travail - Surprise de la vie - Pierre, mon hétéro - Chambres à louer - Le gars de la construction - Baisé par mon nouveau frère - Mon frère me défend - Formation de stagiaire - L’amant de ma sœur - Pris au Piège - Kidnapping d'hétéros - Hypnotisé mon copain

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

20 juin 2019

Nouvelles (11)

Baisé par mon chef Rachid
Abstinence et excitation Kasso
Les petits Voyeurs Jeanmarc
Romance à l’hôtel Femelle
Job d’été à l’hôtel Femelle
Soumis à un vampire Virgo1999
Dans les dunes à Labenne Raphael75010
Mon professeur Charles
Consultation Nathan0
Une sécance de sport Damien
Sur la plage et à la cave Kasso

La suite (1)

Soumission & Domination -533 Jardinier

Juin 2019

Nouvelles

Trio fist Tétonmaso
Trianon Jako
Nynpho avec mon voisin Nymph
L’Homme est vulnérable Rogue
Ancien camarade sur Grindr Louisallenk
Mon voisin black Gregmrs
Découverte de mon côté gay Alb29
Petite salope -01 Lopamecsxl
Petite salope -02 Lopamecsxl
Petite salope -03 Lopamecsxl
Petite salope -04 Lopamecsxl
Vive l’armée ! Pititgayy
Comment j’ai dépucelé Hotcalvin
Le patron du centre médical À 19
Leçon particulière Frank
Le porte à porte Jeanmarc
Ballade en VTT Femelle
Mon pote Nathan0
Une nuit en Tunisie Fisturo
Histoire de Hammam Dd38
Vengeance Femelle
Jonathan Théo

La suite

Leçon particulière -02 Frank
Les sket -03 Kifflesket
Mon demi-frère hétéro -06 Oldyano
Le copain de ma fille -02 Jeanmarc
Moment de détente -03 Amical72
Moment de détente -04 Amical72
En «beurette» -02 Hamiasamira
Mes potes du lycée -02 JuSP7766
Soumission & Domination -531 Jardinier
Soumission & Domination -532 Jardinier
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)