PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Cours particuliers

Chapitre -01

Salut tout le monde, pour ceux qui ne m’ont jamais lu, j’ai déjà raconté ici même mes premières fois et les plans avec mon frère et ses potes. J’ai 25 ans, je suis plutôt grand, et un peu musclé, rien d’exceptionnel.

Depuis quelques semaines, je donne des cours particuliers de sciences à un jeune en première année de médecine. Je crois que ce sont ces parents qui l’ont forcés à prendre ces cours. Ce sont eux qui ont trouvé mes coordonnées sur internet. Depuis le début de nos cours, Robin, c’est comme cela qu’il s’appelle, est très difficile à motiver. Je vois bien qu’il n’a pas envie que je vienne lui donner mon aide.
Ce samedi, j’arrive chez lui, je croise son père dans le jardin, avant d’entrer dans la maison. Je m’annonce, et Robin vient m’accueillir à l’entrée. Comme habituellement, il me guide vers sa chambre, où nous nous installons à son bureau. Je vois avec lui les cours qu’il a eus cette semaine et lui demande lesquels lui ont posé problème.
– Tous, me répond-il, lasse.
– Allez, motive-toi un peu Robin, quel cours tu veux qu’on revoie ensemble ? De la chimie organique ? De l’anatomie ? J’en sais rien moi.
– OK, ok, de l’anatomie alors. On a fait l’anatomie du pelvis cette semaine, je n’ai pas très bien compris l’anatomie des différents muscles.

Et nous voilà partis pour 2 heures de cours sur l’anatomie du pelvis. Évidement, nous sommes obligés d’évoquer la place des organes sexuels à un moment. Puis la réaction de l’organisme lors de l’excitation. Étonnement je le trouve très intéressé pour une fois. Il me pose beaucoup de questions, ce qui n’est pas dans son habitude.
– Dis donc Robin, dès qu’on parle de sexe, ça t’intéresse bien plus. Dis-je en rigolant.
Il ne réagit pas, mais devient tout rouge, gêné. Pour la première fois, je le vois vraiment. Il est jeune, il a 18 ans, plus petit que moi, plutôt bien foutu, très attirant.
– Oups, désolé, je ne voulais pas te gêner… tu sais, c’est normal de s’intéresser au sexe, il n’y a pas de mal.
– Ouais, ouais, je sais.
– Puis t’es BG, tu dois avoir toutes les filles à tes pieds. Dis-je pour détendre l’atmosphère.
– A vrai dire, non. Je suis plutôt mecs en fait…
– A tu es gay ? C’est cool !
– Cool ?
– Mais oui. Robin, moi aussi je suis attiré par les mecs. Il n’y a pas de mal. Tu verras, ça va venir avec le temps. Mais pour l’instant, faut qu’on finisse ce cours.
Le cours se termina sans embuche.

La semaine suivante, comme d’habitude, j’arrive chez Robin et croise son père dans le jardin. Il doit avoir entre 40 et 45 ans, très viril, avec des biceps bien dessinés. Il passe tous ses samedis à bricoler dans le jardin.
J’entre donc dans la maison, et comme d’habitude, je me signale. Robin arrive, comme habituellement et on se dirige vers sa chambre.

Je m’installe à son bureau.
– Alors, tu veux qu’on bosse sur quoi aujourd’hui ? De l’anatomie encore ?
– En fait, j’aimerais que tu m’apprennes un truc.
– Je suis là pour ça, dis-moi
Et contre toute attente, Robin se lève, et commence à se déshabiller devant moi. Il retire son t-shirt, puis son pantalon, et se commence à baisser son caleçon. Je ne dis rien. Il est nu, la queue, rasée, en érection. Elle doit bien faire 17-18 cm. Il est parfaitement imberbe. Évidement, mon corps réagit à cette stimulation et je me sens déjà à l’étroit dans mon jean.
– Tu veux bien m’apprendre ?
– A coucher ? je lui demande.
– Ouais.

– Approche, je vais te montrer comment on suce.
Il s’avance vers moi. Sans réfléchir, je prends son sexe en bouche et commence des vas-et-viens. Très rapidement Robin se met à gémir. Au bout de quelques minutes, je m’arrête et lui dis, tout en sortant ma queue de mon jean :
– A ton tour

Il se jette à 4 pattes entre mes jambes et avale mes 19 cm. Au début il a quelques haut-le-cœur, mais progressivement il prend de l’assurance et arrive à me procurer une pipe divine. J’ai même peur de tout lâcher à un moment. Je l’écarte de ma queue et lui demande si il a une capote.
– Ah non !
– Merde moi non plus. Dis-je un peu embarrassé, j’ai vraiment envie de son petit cul musclé.
– Attends, je vais voir si mon père en a dans sa chambre.

Il sort à poil de la chambre, son père étant toujours dehors, il ne risque pas grand-chose. Il revient avec une capote, il me la tend, et je m’aperçois que c’est du XL.
– Putain, ton père est bien membré. Dis-je en rigolant.
– Merde, je n’avais jamais fait attention. Ça te va quand même ?
– Bah on va essayer. Mets-toi à 4 pattes sur ton lit !
Ainsi il m’expose son petit trou imberbe et vierge. J’ouvre la capote, l’enfile. Et vient coller mon gland contre son cul. Donnant de petits coups de pression, son anus se relâche progressivement. Puis brutalement, son cul s’ouvre, et ma queue s’enfonce en lui, dans sa totalité. Il cri.
– Baise-moi ! Me lance-t-il

Alors sans hésiter, je début des vas-et-viens. Très rapidement je le baise littéralement. Mes couilles viennent taper son cul. La capote ne tient pas. Je sors ma bite, dégage le préservatif souillé, le montre à Robin. Dans son regard, je comprends que je peux poursuivre. Je reprends ma place dans son cul et mon labourage. Il gémit à chaque coup de buter. Je me penche un peu, et de ma main droite j’attrape sa queue et commence à le branler. Très rapidement, je le sens venir. J’accélère mes mouvements de masturbations, et je lui donne de gros coups de bassin dans le cul. Il gémit puis finit par se vider sur ses draps. Je n’arrive pas à me retenir davantage et je lâche des jets de foutre dans son cul.
Il s’avance, ma queue sort de son fourreau, et une petite quantité de mon sperme quitte son cul pour venir se mélanger avec le sperme de Robin, déjà présent sur les draps. Robin se retourne, vient me sucer une dernière fois puis vient me rouler une dernière pelle.
On se rhabille, on discute un peu sur la sexualité entre mecs, puis je repars. Je fais un signe à son père quand je le croise en passant devant la cuisine. J’espère qu’il n’a rien entendu.

La semaine suivante, j’y retourne pour poursuivre les cours que ses parents m’ont demandé de lui donner chaque semaine. Mais cela ne s’est pas passé comme prévu, ce samedi a été encore plus intéressant…

Chapitre -02

La semaine suivante, comme les précédentes, je me rends chez Robin pour lui donner son cours. Je ne sais vraiment pas à quoi m’attendre avant d’arriver. Va-t-il vouloir qu’on couche de nouveau ensemble plutôt que de bosser, ou va-t-il simplement éviter le sujet ?
Quand j’arrive, tout est normal, son père est dans le jardin. Je lui fais un signe puis entre dans la maison. Mais contrairement à d’habitude, personne ne vient me chercher. J’appelle Robin, pas de réponse. Je me dirige donc vers sa chambre, comme je l’ai déjà fait des dizaines de fois en sa compagnie. Je frappe avant d’entrer. Personne, je ne comprends pas.
En me retournant pour ressortir de la chambre, je tombe nez à nez avec son père.
– Bonjour, vous tombez bien, je ne trouve pas votre fils.
– C’est normal, il n’est pas là. Me répond-il.
– Pardon ? Il va bientôt arriver ?
– Je ne pense pas, il passe la journée chez mon frère.
– Ah ok. Vous auriez pu me prévenir que je ne me déplace pas pour rien.
– Oh, mais rassure-toi mon garçon, tu n’es pas venu pour rien.
– Pardon ? Je demande, un peu dérouté.
– Tu crois que je ne t’avais pas vu ?
– …
– Et oui, la semaine dernière ! J’étais dehors, mais j’ai été surpris de voir mon fils passer à poils dans la maison. Du coup, je me suis rapproché discrètement de sa chambre. Je t’ai vu le baiser.
– Oh… pardon, monsieur
– Ne t’en fait pas, on va trouver un arrangement.

Avant même d’avoir fini sa phrase, ses mains descendent vers son entrejambe, et il commence à débouter son jean, puis il sort sa queue. Déjà au repos, elle me parait énorme. Je n’ai aucune envie de lutter, je me mets à genou, et je prends son gland dans ma bouche. Je lui donne quelques coups de langue, puis débute des vas-et-viens. Plus je le suce, et plus je sens son sexe se gorger de sang. Je n’arrive même plus à la prendre en entier. Elle doit faire 20 cm, mais elle est vraiment très large.
Je le suce comme ça pendant bien 10 minutes, avant qu’il ne me prenne par les épaules pour me relever. C’est lui qui me déshabille, je me laisse faire. Puis il me pousse vers le lit de son fils, où je retombe, les mains sur le matelas. De cette position, mon cul lui est totalement offert. Il approche sa queue de mon trou.
– Euh, vous n’avez pas une capote ? Je demande.
– Parce que tu crois que je ne t’ai pas vu remplir mon fils ? Donc non, tu vas en faire de même.
– OK ! Allez-y alors !

Sans autre forme de préparation, il crache sur mon anus avant d’y positionner son énorme queue. Et d’un coup, il me pénètre violemment. J’ai l’impression d’être déchiré en deux, je cri. Puis il s’immobilise un certain temps.
– C’est bon mon garçon, je peux y aller ?
– Oui, oui, dis-je en voix basse.
Ainsi il commence ses allers-retours, tout en faisant parcourir ses mains viriles sur mon dos. On reste comme ça un certain temps.
Puis il sort sa queue de mon cul et s’allonge sur le lit de Robin. Je me place au-dessus de lui, et viens m’empaler sur sa queue. Cette fois-ci, c’est moi qui donne le rythme, et je me lâche totalement. Ma queue fait des bons au rythme de la pénétration.
En quelques minutes, le visage du père de Robin, dont j’ignore totalement le prénom, se ferme. Il va jouir. J’accélère le rythme. Et d’en un râle d’homme viril, il gicle 4-5 jets de sperme en moi. Ce qui lubrifie encore davantage les mouvements de mon cul sur sa queue. Puis c’est à mon tour, sans trop m’être touché, de jouir. Sans le vouloir, un jet de mon sperme finit sur le visage du père de Robin. A ma grande surprise celui-ci y porte la langue, et goute mon sperme.
– C’n’est pas si mauvais ! T’as un bon petit-cul mon garçon. Je ne suis pas gay, mais je comprends mieux ce que mon fils a pu te trouver.

Ensuite je suis reparti, avec l’approbation du paternel de recoucher avec son fils si celui-ci en avait envie. Et il en a eu envie. Mais cela n’a pas duré très longtemps.

Julespg

julespg8@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Cours particuliers

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

18/04 : 15 Nouvelles

Sauna de Sochaux Chatenois25
Une soirée partie en couille 17cmglandcompris
Un charme fou Ghost writer
Rasage coquin Jako
Plan anonyme -01 Rsexenc
Plan anonyme -02 Rsexenc
Surprise à la fac Aymeric
Militaire-Motard Militaire
Plan avec une racaille Passif-lille
Dans le vestiaire Pakito31
Voisin Marlon
L'éveil du Renart Renart
Séance sportive Pititgayy
Un Affectueux Collègue Jako
Tout a basculé à 19 ans ThomasLePassif

La suite... (7)

Mariage pour tous -09 Yan
Frenchies -11 Pititgayy
Mathieu -03 Jeanmarc
Chambres à louer -15 Jeanmarc
Kader -12 Cédric T
Kader -13 Cédric T
Dans les geoles d'Armid -03 Iwan

Avril 2014

Nouvelles

Que de changements -01 Evanaddison
Que de changements -02 Evanaddison
Que de changements -03 Evanaddison
Que de changements -04 Evanaddison
Soirée torride Caramel
À la fin de l’été Bookman
Victor Victorbg
Une aire d’autoroute. Ginger
Marché D’Amiens Nord Legarsdu80
Mon petit frère Pédale69
Un Chinois très chaud... Mat44
Thibault Theo5852
Masseur Bastien
Le Club Ganymède Jako
Soumis au livreur wantmonster86

La suite...

Que de changements -05 Evanaddison
Que de changements -06 Evanaddison
Que de changements -07 Evanaddison
5ème jour Curiosity
Frenchies -10 Pititgayy
Mathieu -02 Jeanmarc
Soumission & Domination -524 Jardinier
Souvenir d’internat -03 Benvart
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)