NEWS :
10+11 Avril

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

173 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Relation Prof-élèves

Salut tout le monde, je m’appelle Jules, j’ai 25 ans, et je suis un jeune professeur de Mathématiques en lycée. Je suis gay, mais disons que j’ai un look très hétéro, viril, ce qui me permets de n’avoir aucun problème avec mes élèves.

Célibataire, je me suis inscrits sur un site de rencontre bien connu. Un soir, très excité, j’ai envie de me faire baiser par un inconnu. J’ai beau être versatile, j’ai envie d’attendre un mec à 4 pattes, offert à lui.

Je mets donc une annonce sur l’application « cherche plan inconnu ». Je reçois beaucoup de demandes mais très peu de discussions semblent interessantes. Au bout d’un moment, un mec avec un profil totalement vide, en dehors d’une note « discrétion », m’aborde. On commence à discuter, il me demande ce que je recherche exactement. Je lui explique donc que je voudrais recevoir un mec chez moi, en l’attendant nu, en levrette. Que le mec n’aurait qu’à me baiser. Mais que je ne veux pas voir à quoi il ressemble avant, pendant ou après. Que cela lui garantirait une discrétion absolue.

Il semble intéressé et me demande tout de même une photo de moi et de mon cul. Le feeling passe bien, je lui envoi donc. Il m’explique être très intéressé. On continue de discuter et on fini par se donner rendez-vous chez moi, dans mon apparement une demi-heure plus tard.

A l’heure dite, j’entend quelqu’un toquer à la porte, puis ouvrir la porte. Il rentre dans l’appartement et referme la porte derrière lui. Moi je suis installé sur mon canapé, nu, en levrette, dos à la porte, je ne le vois donc pas. Je l’entends toutefois se rapprocher de moi, puis ouvrir sa ceinture, retirer son pantalon et son sous-vêtement. Comme convenu, personne ne parle. Il pose une main sur mes fesses et me caresse. C’est agréable. Sa main est douce, et se faufile dans ma raie et vient au contact de mon anus déjà mouillé d’excitation. Je l’entends ouvrir un préservatif et se l’enfiler.

Son gland se pose contre mon trou. Ses mains viennent délicatement se poser sur mes hanches. Je n’ai aucune notion de la taille de son sexe, mais son gland m’a déjà l’air bien volumineux. Petit à petit je le sens pousser contre mon entrée, et son sexe gagne du terrain. Au bout de quelques tentatives, son sexe commence à me pénétrer. Progressivement il s’enfonce en moi, cm par cm. Le trajet me semble long. Une fois ses couilles contre mon cul, je me dis que sa queue doit bien faire entre 18 et 22 cm environ. Il se met alors à me baiser. Il semble avoir de l’expérience, chacun de ses mouvements me procurent du plaisir. Il me baise littéralement. Plusieurs fois il ressort sa queue, pour mieux me repénetrer brutalement. Au bout de 15 min à me baiser le cul en levrette, il sort sa bite de mes entrailles, se branle et jouit sur mon dos et mon cul.

De mon coté, je me branle vigoureusement et éjacule sur une serviette recouvrant le canapé.

Sans me retourner, je lui dis « merci », quand je l’entends s’habiller, puis sortir de mon appartement.

Je suis vidé, et grandement satisfait. Je vais me doucher, avant de revenir dans le salon où je découvre la capote au sol. Je range mon appartement et récupère mon téléphone portable que j’avais dissimulé dans un coin du salon.

Je m’installe dans mon lit et commence à visionner les résultats de cet enregistrement.

Tout d’abord je me vois, patientant sur le canapé, le cul provocateur. On aperçoit une ombre au fond de la pièce, mon invité qui entre. Je suis sous le choc quand je le vois entrer dans la pièce. Alors que j’avais imaginé baiser avec un mec d’une trentaine d’années, je découvre qu’il s’agit de Théo, un de mes élèves de terminale. Le vicieux, il s’avait que j’étais son prof de maths, mais cela ne l’a pas dérangé, au contraire visiblement. Je le vois donc s’approcher de moi et retirer son pantalon suivi de son jockstrap. Visiblement Théo, qui me paraissait être le parfait cliché de l'hétéro au lycée, apprécié de tous, ne serait pas si hétéro que cela. Son sexe apparait alors à l’écran, et semble assez volumineux, je dirais bien 20 cm comme je l’avais présenti. Il enfile la capote, et commence à me baiser. Les minutes passent et je le vois prendre énormément de plaisir à en juger par ses expressions du visage.

A plusieurs reprises, je le vois retirer sa queue de mon cul, se branler un peu, et se réinsérer en moi rapidement. Jusqu’au moment où, après être sorti de mes fesses, je le vois furtivement passer une main sur sa queue, attraper le préservatif, le jeter au sol, et s’introduire de nouveau en moi. Ce petit-con m’a baisé sans protection et je n’ai rien perçu, mais cela m’excite tout d’un coup. Je me branle en visionnant la fin de la vidéo, je nous vois nous vider et cela déclenche en moi ma deuxième éjaculation de la soirée.

Repu, je vagabonde sur mon téléphone quand je reçois un message de Théo sur l’application. Il m’explique avoir pris beaucoup de plaisir et serait prêt à remettre ça. Contre toute attente, je lui réponds que cela serait avec le plus grand plaisir.

Ce soir là, je m’endors en pensant au fait que je me suis fait baiser par l’un de mes élèves, à qui je vais donner cours le lendemain.

Comme prévu, je donne cours pendant une heure à la classe de Théo le lendemain. J’essaye d’être le plus naturel possible, pour ne pas lui montrer que je suis au courant de tout. Je le vois toutefois me regarder avec d’avantage d’envie qu’auparavant.

Les jours suivants passent et se ressemblent. Au bout d’une semaine, je reçois un message sur l’application de rencontre vers 18h venant du profil de Théo, même si celui-ci pense toujours être anonyme.

Il me demande alors si je suis chaud pour un plan ce soir, dans les mêmes conditions que la fois précédente. N’ayant rien de prévu, je lui réponds que j’en serai ravie. Il me demande alors si il peut ramener un pote à lui. Surpris je lui demande un peu plus d’explication. Il me dit qu’il s’agit d’un pote à lui, du même âge, sans me dire lequel, avec qui il entretien une relation de « pote de baise ». Théo reconnait avoir quelques relations sexuelles avec ce pote, pouvant aller de la branlette mutuelle, la pipe mutuelle, et prendrait régulièrement les fesses de cet ami. Il m’envoi la photo du sexe de son ami pour me prévenir de sa taille. J’ai le plaisir de découvrir un sexe circoncis, d’un mec métis, mesurant facilement 25 cm (Théo m’avouera qu’elle fait 26 cm et 6 cm de diamètre). Réfléchissant rapidement, je me rappelle qu’il y a un mec métis un peu efféminé qui s’appelle Paul dans le lycée, cela pourrait correspondre. Mais sans aucune certitude.

J’accepte la proposition de Théo. Contrairement à la première fois, je les attends dans mon appartement, nu, en levrette, mais les yeux recouverts d’un masque de sommeil, qui m’obstrue ainsi la vue.

Je les entends alors entrer dans la pièce. Sans aucun mot, je comprends que tous deux se déshabillent et se retrouvent nus.

Quelqu’un se place devant moi. Je sens son souffle se rapprocher de mon visage, puis venir me rouler une pêle. Nos langues se mélangent un instant, avant de se séparer pour que mon inconnu se relève et me présente sa queue contre mes lèvres. Je comprends le message et me met à le sucer. Tout de suite, je comprends qu’il s’agit de Théo. Il vient de m’embrasser et je le suce désormais activement.

De l’autre coté, son ami place sa tête entre mes fesses et commence à me lécher l’anus. En quelques minutes celui-ci se dilate. C’est le moment où Théo choisi d’échanger sa place avec son camarade. J’entends Théo ouvrir une préservatif et l’enfiler, avant de se positionner devant mon entrée. Il commence à me pénétrer quand le sexe de 26 cm se place contre ma bouche. Sans hésiter, je me mets à le pomper ardemment. Je peine à le prendre en gorge profonde. Il ne semble pas m’en tenir rigueur puisque je l’entends gémir légèrement. Ils tiennent ainsi plusieurs minutes. Je sens Théo recommencer son petit manège et déculer de temps en temps. Plus vigilant, je ressens le moment où il revient s’introduire entre mes fesses sans capote. Je ne dis rien, et j’accepte la situation.

Au bout d’un certain temps, Théo et son ami échange de place. Ils me font m’allonger sur le dos et relever mes pieds, tout en mettant la tête au bord du canapé. Théo me présente alors son sexe, et me le met directement en gorge profonde. Je ne rechigne pas à la tache.

Son ami me présent sa bite monstrueuse, et, étonnement, elle s’insère progressivement dans mon fondement. L’inconnu commence alors à faire des allers-retours. Je passe une main sur son sexe monstrueux, et je le sens me glisser entre les doigts, couvert d’un préservatif. Je me fais baiser par la bouche et le cul. Je suis littéralement soumis à mon élève. Je bande comme jamais. Et je sens Théo venir masturber mes 21 cm.

Dans cette position, je suis en plein orgasme. Je gémis comme jamais. Jusqu’à éjaculer sous les mouvements de main de Théo. En réponse à la contraction de mon anus sur sa queue, le camarde de Théo s’extrait de mes fesses, et vient jouir sur mon torse, ma queue, et mes couilles. Quant à Théo, il se vide dans ma bouche, sans ressortir, m’obligeant ainsi à avaler toute sa semence. Théo retire son sexe de ma bouche. Et quelques secondes plus tard, je sens une main se poser sur ma bite, encore dressée, pour la relever et venir la nettoyer, de mon sperme et de celui de l’inconnu, avec la bouche. Puis les deux mâles quittent rapidement mon appartement, sans dire un mot.

Après quelques instants à reprendre mes esprits, je m’empresse d’aller visualiser l’enregistrement sur mon téléphone. Comme pour la première fois je vois Théo entrer dans mon appartement, suivi de son ami, Eliott. Je n’avais absolument pas pensé à lui, alors qu’il s’agit pourtant d’un camarade de classe de Théo, et voisin de table dans mon cours. Mais sachant que celui-ci est en couple avec une fille du lycée, pour les avoir déjà aperçue se galocher lors des récréations, je ne m’imaginais pas un instant que cela pouvait être lui. Eliott est l’archétype du sportif, plus grand, et plus musclé que Théo, il pratiquer énormément de sports.

Je les vois donc s’approcher de moi. Théo m’embrasse goulument, et Eliott me faire un anulingus. Si sa copine imaginait cela … Théo me présente ensuite sa bite, que je suce sans soucis. Puis Théo et Eliott échange leur position. Théo me baise pendant que je suce Eliott. Sans surprise, je vois Théo retirer le préservatif et le jeter au col. Puis Les deux camarades échangent de nouveau leurs positions, tout en me plaçant sur le dos. Je prends le sexe de Théo en gorge profonde, pendant qu’Eliott commence à s’introduire en moi. J’aperçois Théo récupérer discrètement son téléphone portable pour filmer son ami en train de me baiser le cul, puis descendre vers sa queue dans ma bouche, avant de ranger son téléphone.

Je découvre qu’Eliott a également retirer son préservatif au moment de se réintroduire en moi. Au bout de plusieurs minutes de baise, puisqu’il s’agit bien de cela, un moment de baise, je nous vois jouir chacun notre tour. Je commence le premier, aidé par la branlette de Théo, et jouis sur mon torse ainsi que sur sa main. Théo porte aussitôt sa main à sa bouche et récupère ma semence en se léchant les doigts. Eliott sort sa queue de mon cul et se vide sur moi. Puis enfin Théo grimace, lorsqu’il éjacule dans ma bouche.

Au décours, je découvre que Théo se penche vers mon sexe encore tendu, pour me sucer et récupérer le mélange du sperme d’Eliott et du mien avant de l’avaler.

Tous deux se rhabillent et disparaissent rapidement.

Je me suis donc fait baiser par deux mecs de ma classe, et cela m’excite énormément plus que ne m’inquiète.

Deux jours plus tard, je reçois la classe de Théo et Eliott pour un cours de 2h. On commence par une interrogation surprise. A la suite de cela je leur fais un cours que j’essaye être le plus normal possible. Pour finir, je leur laisse 30 min d’exercices sur table. Comme souvent, il s’agit d’un moment riche en bavardage. Je demande le silence à certains d’entre eux, et j’en profite pour corriger les interro. Eliott et Théo s’en sortent plutôt bien avec un 14 et 15/20 respectivement. Toutefois je les surprends en train de bavarder. Je ne réagis pas aussitôt. Ils partagent tous les deux une table en fond de classe. J’analyse un peu la situation et je comprends qu’ils regardent en direction de la trousse de Théo, où doit être dissimuler son téléphone. J’inspecte un peu plus avant d’intervenir. Je devine une érection franche dans leur deux pantalons. Eliott n’a aucun moyen de la dissimuler.

Souhaitant paraître le plus neutre possible, je leur demande à tous deux d’arrêter de bavarder, ce qu’ils font.

A la fin de l’heure, je clôture mon cours en demandant à Théo et Eliott de ne pas quitter la salle et de ne pas ranger leurs affaires. Certains de leurs camarades s’interrogent mais tous sortent petit à petit.

Je me place alors devant le bureau et leur demande de m’expliquer leur bavardage de tout à l’heure, eux qui sont plutôt assidus habituellement. Ils bégayent et s’excusent simultanément. C’est alors que je me lève, et prend le téléphone de Théo, qui était toujours dissimulé dans sa trousse. A ma plus grande surprise, son téléphone n’est pas verrouillé par un code. Rapidement, j’ouvre le dossier Photos, et trouve immédiatement ce que je cherchais en lançant la video de notre débat sexuel. Théo commence à s’insurger, mais devient blême quand je retourne l’écran vers eux. Désormais il n’y a plus de doute possible, nous savons tous les trois que nous avons couché ensemble.

Aussitôt Théo essaye de s’excuser. Je le coupe en lui disant qu’il n’y a pas de soucis, il n’y a pas de mal à se faire plaisir entre mecs consentants. Théo et Eliott se détendent alors. Je dirige alors mon regard vers leurs entre-jambes, toujours légèrement bandés. Je leur dis alors « Je vous fais tant d’effet ? », et tous deux répondent en choeur « oh oui ! ».

Je me lève donc, marche vers la porte de la classe que je ferme à clés. Sachant que personne ne pourra nous voir depuis l’extérieur, je me redirige vers mes deux élèves. Une fois arriver à leur hauteur, je déboutonne mon jean, baisse mon boxer, et libère ma queue.

Théo m’explique alors qu’ils ne peuvent pas, qu’ils sont censés aller en cours de français. Je lui réponds que je leur ferai un mot d’excuse, et que personne ne viendra nous déranger, ayant une heure de pause dans mon emploi du temps. Théo ne lutte pas, il se lève, s’agenouille devant moi, et prend ma bite en bouche. Rapidement il arrive à gober ma queue en gorge profonde et je n’aperçois alors plus que sa tignasse blonde.

Eliott, qui se branle en admirant la scène, nous rejoint secondairement et s’installe à coté de Théo. Tout deux se partagent alors ma bite.

Ayant retenu que Théo m’avait avoué avoir baisé son « pote de baise », je descends progressivement ma main vers les fesses d’Eliott. Je glisse ma main dans son caleçon, caresse ses fesses, puis mes doigts gagnent sa raie et son trou. Je lui masse un instant l’anus avant d’y faire pénétrer, un puis deux doigts. Eliott gémit. Prenant cela pour une approbation, je le relève, lui fait poser son torse contre son bureau, mettant ainsi en valeur son joli fessier de métis. Je baisse son pantalon et son caleçon jusqu’à ses chevilles. Je demande à Théo de lui lécher le trou, ce qu’il fait sans rechigner. Une fois bien humide, j’écarte Théo, et approche mon gland du trou d’Eliott.

Théo me coupe alors et me demande de mettre une capote. Je lui réponds simplement « parce que vous en avez mis vous peut-être ? ». Personne ne répond. Mon gland pousse l’entrée d’Eliot et rentre rapidement dans le cul de l’intéressé. J’en déduis qu’on est loin de sa première fois. En quelques secondes, je suis prêt pour le baiser et commence un labourage en bonne et due forme. Ses muscles dorsaux se contractent régulièrement. Il retient ses gémissements. Théo se branle en nous regardant quand je lui demande de se foutre à poils. Il obtempère.

Après quelques minutes, je demande si il veut prendre ma place. Il accepte. Je me retire d’Eliot, fait un pas en arrière et laisse la place pour Théo. Sans préparation, Théo introduit brutalement ses 20 cm dans le cul de son pote. Théo attrape les hanches d’Eliott et se met à le démonter.

Je fait le tour et retire le T-shirt d’Eliott. Je me déshabille et ainsi nous sommes tous les trois à poils. Je passe derrière Théo, et sans l’arrêter dans sa baise, je place mes 21 cm contre le trou de Théo. Il ne lutte pas quand j’essaye de passer sa barrière anale. Après plusieurs efforts, ma queue progresse dans son fondement. Mes couilles viennent buter contre son cul. Théo continu de baiser Eliott, et se faisant, de faire des allers-retours sur ma teub. Dans cette position, nous ne faisons plus qu’un. Je baise Théo, qui baise lui même Eliott. On continue ainsi jusqu’à ce que Théo se mette à gémir et éjaculer dans le cul d’Eliott. Je me retiens de jouir. Je quitte le cul de Théo quand celui-ci se retire de son ami. Théo s’éloigne un instant de nous. Ne s’étant pas encore vidé, je m’approche d’Eliott. Je le fais monter sur son bureau, allonger sur le dos, maintenant ses genoux par ses mains, et me présentant ainsi une vue magnifique sur son cul dilaté.

Sans aucune hésitation, j’avance ma queue contre son trou. Je m’introduit sans difficulté. Je pose mes mains sur son torse et débute par des coups de reins brutaux. Je le baise violemment. Eliott, bien que très viril, sportif, soit disant hétéro et en couple, m’apparait comme une bonne salope. Bien que jeune, il encaisse très bien mes allers-retours, facilité par la lubrification naturelle du au sperme de Théo, qui couple le long de mon sexe.

Théo semble excité de cette vision puisque je le vois bander à nouveau. Eliott n’en peut plus, et fini par éjaculer sur son torse sans même se toucher. Je regarde alors Théo, et lui demande si il veut remettre ça. Il accepte, il s’installe à coté de son ami, dans la même position, allongé sur le dos, me présentant son cul.

J’ai alors sous les yeux, deux jeunes hommes populaires du lycée, nus et se soumettant à ma queue. Cette vision m’excite au plus haut point. Je glisse ma main sur le torse d’Eliott, en récupère son sperme frais, que je viens enduire sur le trou de Théo. Ainsi lubrifié, j’y enfonce ma queue. J’agrippe son bassin et me mets à limer son trou. Il ne me faut pas longtemps à Théo pour jouir à nouveau et éjaculer sur son torse également. En réponse, je gémis et me vide abondamment dans son cul. A peine ma queue sortie de son cul, que je découvre quelques goute de mon sperme blanc et épais sortir et glisser le long de sa raie.

Nous reprenons tous trois nos esprits. On se rhabille quand je m’aperçois que l’on a baisé pendant presque une heure.

Je leur demande leurs carnets de liaisons pour rédiger leur mots d’excuses pour l’absence du cours de français. Et je crève l’abcès en leur expliquant que l’on pourrait remettre ça, mais que cela doit rester entre nous, que personne ne doit savoir. Tous deux acceptent avec un grand sourire.

On échange alors nos pseudos snapchat, pour plus de discrétions. Puis Théo et Eliott quitte ma classe, et la journée se poursuit comme si de rien n’était.

10 minutes plus tard, je reçois plusieurs notifications snapchat sur mon téléphone.

La première, Théo et Eliott m'ont invité dans un groupe intitulé "Discrétion assuré", dans lequel nous faisons parti tous les trois. Je reçois également une photo dans ce groupe, quand je l'ouvre, je découvre les deux cul de mes élèves. Ces deux là ont pris leurs culs en photo, tout en écartant leurs fesses pour montrer leurs trous. La photo a été visiblement prise dans les toilettes du lycée, et s'accompagne d'un "Vous nous avez bien dilatés Monsieur !".

Cela augure un avenir prometteur.

Dans la vraie vie, protéger-vous !

JulesP

Julespg8@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 5 Avril | 51 pages

Les nouvelles | 10 Pages

Ça avance Alexgreen
Crier de plaisir P'tit Biscuit
À mon taff Passif17
1 garçon de 20 ans Grossebite
Le gendarme et mon cul Lepassif
Une belle première fois Dave069
Gros cul pour rebeus Meetmemz
L’ensemenceur Meetmemz
Week-end surprise Franck
Mon meilleur souvenir Wqt

Les séries : 41 pages

Les soirées de Mr le Comte | 9 | +2 Fabrice
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9
Bande de potes | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Entre frères rebeus | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Les jumeaux et leur père | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34 | 5
6 | 7 | 8910
11 | 12 | 1314 | 15

Cours de soutien | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 173 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mars 2024 : 3 601 584 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : lundi 29 mai 2023 à 09:02 .

Retourner en haut