NEWS :
23 Mai

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

90 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisodeÉpisode précédent

Ville spatiale

4 | DECOLLAGE IMMINENT

Chapitre-1

8 janvier 2044. Nous fêtons aujourd’hui l’anniversaire groupé de mon Bruce et moi. 28 ans, cet âge idéal ou la maturité n’est pas encore acquise, et où tous les rêves restent encore possibles.

Au domaine, l’activité est à son plein. Il y a d’une part les préparatifs de cette grosse soirée ou tous les amis et parents sont invités. Et d’autre part le bouclage des valises de toute la famille. Dans une semaine c’est le grand départ pour l’espace. Le « PROJET NOE » est sur le point de nous placer tous en orbite.

5 ans se sont déjà écoulés depuis notre mariage commun. Helena et Laura nous ont régalé de deux petits mouflets, bizarrement nés le même jour. Tristan et léonard ont aujourd’hui tous deux 4 ans, et même si chaque père est différent, ils se ressemblent étonnamment. Tristan, est le fils de Mon Bruce et Laura. Léonard est le fruit de ma première nuit passée avec Helena.

Tout va pour le mieux dans notre grande famille, si ce n’est cette légère inquiétude de tout quitter ici, pour embarquer avec toute la famille dans le vaisseau de l’avenir.

Bruce et moi, avons tous deux travaillé dur ces dernières années, pour assurer la mission qui sera la nôtre a bord de notre navire spatial.

Nous représenterons et dirigerons la partie Française. Bruce a été nommé Capitaine de la sécurité et des expéditions à bord. Idem pour moi qui me retrouve propulsé Capitaine de tout le monde agricole du navire et de l’alimentation des 12000 spationautes sensés embarqué avec nous.

Capitaine BRUCE PRAUD et Capitaine DAVID REGENT. Cela en jette et fait la fierté de nos épouses qui auront elle aussi leur propre rôle à jouer. Helena sera un des médecins à bord et Laura établira le suivi des statistiques de l’évolution des populations en apesanteur constante.

Cette soirée est donc aussi une soirée d’adieu avec nos familles et nos amis.

Demain, Bruce et moi nous rendons à Paris. Le président (toujours le même…), nous remettra dans 3 jours ou plutôt 3 nuits, la légion d’honneur au cours d’une cérémonie, en tant que courageux représentants de la France.

La famille nous rejoindra à la capitale pour l’événement. Le lendemain nous embarquerons pour La Guyane, ou se trouve une des six bases internationales sensée expédier à bord de mégas-fusées toute la future population sélectionnée dans le gigantesque vaisseau actuellement en orbite terrestre.

Bruce et moi, profitons de l’agitation dans la maison, pour nous réfugier dans la cabane du petit lac du Domaine. C’est notre havre de paix. Notre endroit, celui qui permet de nous retrouver en pleine intimité. Nous y passons de longs moments de décompression, et l’avons aménagé pour nous retrouver aussi dans notre couple au masculin.

Un grand lit deux places, face à la fenêtre. Une merveilleuse vue plongeante sur le lac. Idéal pour se ressourcer et partager les moments d’une intimité que nous aimons savourer. Notre cabane de bucherons est notre espace réservé.

Nous voulons savourer ce dernier jour de pleine liberté. Bruce, effeuille ses vêtements un à un, en s’approchant du grand bassin naturel. La nuit tombe et seule la lune que nous allons rejoindre bientôt, nous éclaire, laissant trainer nos ombres qui se rejoignent.

Nu à mon tour, Bruce m’enlace et m’entraine dans l’eau presque tiède. Un bonheur pour le corps, que nous allons, hélas, bientôt abandonner.

La nostalgie, nous fait un peu plus nous rapprocher et colle nos corps en un seul être. Je pose ma tête contre sa poitrine et laisse ma raison vagabonder dans les subtiles odeurs de son corps. Un moment privilégié contre mon Bruce, un rituel qui nous permet de partager notre inébranlable amour.

Bruce me caresse la tête. Sa main dans mes cheveux, ses effleurements sur mon visage témoignent encore de notre passion dévorante. Nous nous embrassons à pleine bouche et nous laissons tous deux gagner par une érection résistante.

Je me positionne alors à genoux dans l’eau limpide. Elle m’arrive à la taille, alors que Bruce debout est dans le lac jusqu’aux genoux. J’ai pris gout que Bruce m’envoie sa miction bouillonnante, qu’il m’en inonde la totalité du corps. Peut-être une parade de ma part, pour conjurer le viol pisseux que m’avaient réservé les deux gros pervers dans les toilettes.

Devant mes yeux qui implorent, Bruce empoigne son phallus développé, et commence à me projeter de longs jets de son urine chaude. Il vise mon torse et mes tétons. Il tourne autour de moi en arc de cercle, tout en poursuivant son soulagement sur mes épaules, mon cou, mon dos. Il revient face à moi, et ne peut que voir mon grand sourire. Le plaisir de celui qui prend son pied, au service du pisseur qui se déleste de quelques litres tièdes. Face à moi, il vise maintenant mes cheveux blonds, mon visage et ma bouche qui tente d’avaler un maximum du clair nectar de mon homme.

Ainsi honoré, je me relève et viens à nouveau coller et partager ma bouche avec mon Bruce.

Nous profitons au maximum de l’instant et abusons de cette eau réparatrice. Elle nous dilue tous deux dans une harmonie charnelle, qui électrise toute notre sensualité.

La centaine de mètres qui nous sépare de la cabane, nous permet de sécher en marchant, tout en conservant la fraicheur de notre bain.

Nous parlons toujours peu dans ces moments. Nos regards, nos mimiques, suffisent à nous comprendre. Bruce s’allonge dans le grand lit de fer forgé ancien. Le matelas épais que nous y avons installé, accueil le corps magnifique de mon amant.

Allongé sur le ventre, il se frotte aux draps, comme un enfant qui s’éveille. Il sait que mes mains vont se promener et masser tout son corps qui ondule dans l’attente. Je m’allonge près de lui et attaque Ma friction à caractère lubrique.

J’enveloppe doucement sa nuque que je détends de mes doigts fins, et entame une descente tout du long de sa colonne, m’arrêtant à la naissance de sa raie. Nos corps sont encore frais du bain réparateur. Mes lèvres se posent et viennent distribuer de petits baisers sur ses lobes fessiers musclés.

Ma langue s’insinue dans cette raie parfaitement dessinée. Bruce ronronne et me laisse poursuivre jusqu’à son anus détendu et animé de petites contractions. Me sentant invité, j’écarte ses lobes et plonge ma tête à la recherche de son petit trou, qui avale doucement les mouvements de ma langue. Elle est comme aspirée et cherche au loin à étendre son emprise jusqu’au point P qu’il affectionne.

Une dizaine de minutes plus tard, et rassasié de ce plaisir, il se retourne et m’invite à m’allonger sur son corps.

Sa langue reprend la mienne et va comme une affamée, chercher le tréfond de ma gorge.

Je savoure mon bonheur et décide de savourer tout son corps. Je lape et titille ses tétons, cette petite raie de poils qui descend jusqu’à son nombril, et fini par m’attaquer à son sexe démesuré. Je le hume et je l’embouche maintenant dans sa totalité. Bruce mouille beaucoup du bout de son gland et je me délecte de ce doux nectar qui témoigne de l’excitation de mon amoureux.

Mes mains malaxent ses couilles qui semblent bien pleines, pendant que ma bouche va et vient sur ce merveilleux manche que je voudrais maintenant en moi.

Sentant mon amant dépassé par le contrôle d’une éjaculation que nous ne voulons pas encore, je descends le long de ses jambes et vient lécher ses doigts de pieds de géant. 5 petits sexes multipliés par deux. Bruce a des pieds à la dimension du reste de son corps.

Je les prends en bouche chacun leur tour, pendant qu’il se tort de bonheur dans mes chatouilles buccales.

N’en pouvant plus moi-même, je me redresse et porte mon fessier princier, juste au-dessus de son sexe bien baveux. Dans un seul mouvement je m’empale littéralement dessus.

La surprise passée de son gros gland, je me remplis de ce corps chaud qui pénètre mon boyau dans sa totalité. Il va se nicher au plus profond de moi. Il cherche une destination encore plus lointaine, mais ses énormes couilles retiennent l’avancée de son monstre.

Je me sens plein de lui. Cet instant où nous ne faisons plus qu’un. C’est là que mon cerveau reprend ses élucubrations dans une nuée d’étoiles et que ma prostate elle, demande d’exploser.

Bruce s’enfonce et me défonce. Sa hampe voyage puissamment en moi. Elle glisse maintenant naturellement et me fait pousser des cris sans retenue chaque fois que son gland frotte et écrase ma prostate.

Bruce accélère ses mouvements. Il grogne et bouge maintenant comme les roues désarticulées d’une locomotive.

C’est intenable. J’aimerais résister plus, mais mon degré d’excitation ne le permet plus. Je rentre soudainement en transe et m’élève maintenant dans de grands mouvements verticaux sur son engin.

La délivrance arrive seule. Ma prostate s’arrache dans un grand cri et mon sperme chaud et crémeux, vient fouetter le visage de Bruce. Sa bouche, ses yeux, sa langue qu’il me tend, rien n’est épargné.

C’est au contact de tout ce liquide et au resserrement de mes sphincters, que Bruce se délivre à son tour. Il attrape à nouveau ma bouche et la mange avec force. Pendant que nos visages se mélangent dans mon sperme, sa lance de pompier, inonde le feu de mon boyau. Il se déverse en au moins une douzaine de gros jets brulants, tous aussi forts jusqu’au dernier.

Je m’écroule sur lui, rassasié pour quelques heures et lui annonce clairement que la nuit n’est pas terminée.

Nous nous câlinons avec des mots d’amour doux et passionnés. Une fois notre rythme cardiaque revenu à la normale nous nous relevons épuisés et dégoulinants de tous nos efforts. Mon anus en feu, laisse échapper une longue coulée crémeuse le long de mes deux cuisses. Nous terminons nos caresses ensemble sous une douche réparatrice et coquine et décidons enfin de sortir de la cabane.

« _ Papa, Papa », deux petites voix qui viennent de vers la maison, semblent nous chercher.

Nous voyant sur le pas de la porte, Léonard et Tristan viennent se jeter dans les bras de leurs papas respectifs.

Ils sont nus comme des vers et un masque de reste de chocolat, dessine les contours de leurs lèvres.

Des enfants heureux, qui vivent et partage notre bonheur à 6 maintenant.

Nous les prenons sur nos épaules et retournons vers la maison. Ils sont fiers et volubiles perchés tout là-haut.

Laura et Helena qui étaient parties à leur recherche, s’amusent de la dextérité de notre progéniture.

Elles viennent s’accrocher à nos bras, souriantes et heureuses de ces rapides retrouvailles.

Laura, chahute le sexe de son homme et s’amuse en s’écriant « _Vous me semblez bien fatigués les hommes ! ».

Toutes nos familles sont là. Les parents des jumelles ont même fait le déplacement du Danemark. Notre dernière fête sur terre. Cette dernière fois ou nous les voyons tous.

Fabiodimelano

fabiodimelano@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 23 Mai | 70 pages

Les nouvelles | 17 Pages

Militaire Meetmemz
Mes aventures Devilinme
Mon Inconnu du lycée Guiome
Location estivale Plume-Gay
Service militaire Meetmemz
Chez le docteur Fesses-Rougies
Soumission, domination. Jackx
Soumission au sauna Sylou69
Initiation Yannick
Bois de Vincennes SalopeAJus
Pris en flag Meetmemz
Plage naturiste Colinot
Camping Paradis DelosFairy
Le club des 4 en colo DelosFairy
Chaleur nocturne DelosFairy
Artisan électricien Meetmemz
Pipe à l'aire de repos Halex27

Les séries : 53 pages

Cousins rebeu | 14 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 1314
En exterieur | 3 | +1 TheoWil
1 | 2 | 3
Job à Dubaï | 2 | +2 Dvdstaudt
1 | 2
Abdoul | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Hugo & Ethan | 10 | +4 Hugo_ethan
1 | 2 | 3 | 4 | 5
678910
Sur une île déserte | 6 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Femelle | 3 | +2 RyanSoumis
1 | 2 | 3
Baise dans sa cave | 2 | +1 Djack
1 | 2
Rencontre Twitter | 2 | +1 Shernabog
1 | 2
Chez moi | 2 | +1 Passif17
1 | 2
Hésitation première | 2 | +1 MoietMoietMoi
1 | 2
Le petit pêcheur | 4 | +3 Fabiodimelano
1 | 2 | 3 | 4

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 90 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Avril 2024 : 3 388 758 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : dimanche 10 mars 2024 à 14:12 .

Retourner en haut