NEWS :
23 Mai

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

90 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisodeÉpisode précédent

Destins croisés

Chapitre-10

Une forme de routine s’installe maintenant dans la vie. Nils et moi cohabitons bien dans l’appartement. Les choses se passent aussi bien avec Ingrid, apaisées.

D’ailleurs ma complicité avec Nils grandit. Il n’y a plus aucun mensonge entre nous. Et nous sommes deux homos célibataires. Je m’amuse à regarder son profil sur Grindr :

« Nils, 19 ans. Je cherche surtout du fun. A deux ou plus. Versatile. Sans capote. Je peux héberger de temps en temps »

D’ailleurs je constate qu’il a aussi visite mon profil, par curiosité. Comme on partage l’appartement, on doit se mettre d’accord à l’avance sur qui peut ramener un mec quand. Afin de pouvoir être seul. Cela nous conduit à nous raconter nos histoires et à en savoir plus sur la vie sexuelle de l’autre.

Ils nous arrivent de nous montrer les mecs sur qui ont flash, et d’en rigoler tous les deux.

Un jour, alors que j’ai laissé l’appartement à Nils, et que je rentre à l’appartement, un homme d’une quarante d’années, assez sexy, musclé, sort de chez nous. Je ralentis mes pas dans l’escalier afin de lui laisser le temps de s’éloigner avant que je ne passe la porte à mon tour. Je souris. Mon fils vient donc de se taper un mec de mon âge. Je pensais qu’il était plus intéressé par ceux de son âge…

Quand je rentre, Nils a l’air à peine rhabillé. Il est simplement en jean et t-shirts, mais pieds nus et les cheveux en bataille. Je le taquine

- Je suis rentre un peu trop tôt j’ai l’impression

- Hahaha… oui… en effet, il vient de sortir

- Ah, le sexy daddy que j’ai croisé… il avait l’air pas mal… je savais pas que t’étais intéressé par les mecs beaucoup plus âgés

- J’ai fini par craquer… il est sexy et ça fait un moment qu’il me drague

- Ah… et alors ?

Nils sourit

- Chaud… j’ai du mal à m’assoir… je savais pas qu’on pouvait être aussi endurant à cet âge-là. On a passé l’après-midi au lit. On l’a fait 3 fois de suite…

- Wow !

- C’était cool, mais je crois que dans l’ensemble je préfère les mecs plus proches en âge. Mais je suis pas contre explorer avec des mecs plus âgés si je suis dans le mood…

Je souris. Nils parle de sexe sans complexe, si naturellement. Je n’en suis pas encore là…

Je continue de mon côté les plans sans lendemain pendant les mois qui suivent. Cela me procure du plaisir à court terme, sans lendemain. Je m’amuse, mais je ne suis pas vraiment heureux. Car j’ai deux problèmes. Le premier, c’est Jules. Il me manque. L’amour me manque. Le second, c’est le travail. Je suis dans le placard. Et je le vis de plus en plus mal. Savoir que je suis entouré d’homophobes. Et je n’ai toujours pas digéré ce qu’ils ont fait à Jules. Je me sens moi-même hypocrite d’être dans le placard, et complice d’être associé dans une entreprise pareille. Combien de temps vais-je pouvoir supporter cette situation ?

Ma cohabitation avec Nils continue à bien se passer. D’ailleurs, elle donne parfois lieu à des situations cocasses. Un jour, je repère un beau mec sur Grindr. Même âge que Jules, petite vingtaine d’années, mais plus grand. Brun, sexy. Je le branche pour un plan chez moi. Quand il arrive, je remarque un sourire gêné sur son visage. Je le fais entrer, mais il a toujours l’air embarrassé. Je finis par lui demander si tout va bien. A-t-il change d’avis ? Suis-je moins bien en vrai, et il n’est plus intéressé ? Il finit par éclater de rire et me dit :

- Nan… c’est juste que je me suis tapé un mec dans cet appart, il y a quelques semaines… un petit blond… et apparemment, il n’a pas déménagé, car tous les meubles sont pareils…

Je comprends… Il s’est tapé Nils.

- Euh… c’est mon fils… il habite ici

Le mec est stupéfait. Il éclate de rire. Comme si c’était le truc le plus incroyable qui lui soit arrivé sur Grindr. Et c’est surement vrai. Je finis par me marrer aussi. Mais ça refroidit clairement la situation. Ni lui ni moi-même n’avons maintenant la tête au sexe… c’est trop étrange. Je lui propose un verre, histoire qu’il ne soit pas venu pour rien. Il accepte avec plaisir.

On finit par papoter, tout en continuant à discuter. Il est sympa et drôle. Il me raconte d’autres anecdotes sur ses plans Grindr. Il a l’air d’avoir beaucoup d’expérience. Mais il est aussi super sexy. Dommage…

Après un verre ou deux, il se sent de mieux en mieux. Et moi aussi. Il me regarde. Il finit par lâcher.

- Se taper le fils et le père… c’est quand même chaud quand on y pense…

Je ne sais pas quoi dire ni penser. Toujours est-il qu’il m’excite. Il est sexy, et je dois dire que la situation finit par m’attirer moi aussi. Cela réveille peut être une souhait de complicité perverse avec mon fils. Un tabou à briser. Et quand sa main se met à toucher ma cuisse, je le laisse faire. Pareil quand il m’embrasse. Nous sommes tous les deux prêts. On veut baiser, et s’offrir cette occasion unique.

On se rend dans la chambre. Vite nus et enlacés sur le lit. Il est vraiment sexy. Brun, de très légers poils sur le torse. Mince, mais les muscles sont légèrement saillants. Sa bouche est bonne. Sa salive se joint à la mienne. Il me branle tout en m’embrassant

- Mmh… t’es mieux gaulé que ton fils…

Je pousse un léger rire avant de reprendre les baisers. Le mec est chaud et bien entreprenant. On s’est tout de suite mis en 69. Moi au-dessus lui en dessous. C’est très chaud. Il est vraiment doué avec sa langue. J’essaie d’être aussi bon et de garder le rythme. Il me suce sans que ma bite ne quitte sa bouche. Sa langue tourne autour de son chibre. Puis trouve ma raie. Il est aussi bon en rimming qu’en fellation. On se donne mutuellement du plaisir comme ça pendant un moment. Puis il me glisse :

- T’es versatile ?

- Oui

- Ah comme ton fils alors… on flippe ?

- Yes ! Prends-moi d’abord

On passe un moment sur les genoux face à face à se rouler des pelles, alors que je le branle doucement tout en couvrant sa bite de gel. Il m’excite vraiment.

- Prends-moi par derrière

Je me mets à quatre pattes et ça brule un peu quand il rentre en moi. Je n’ai pas été passif depuis un moment. C’est toutefois bon de le sentir en moi. J’aime être pénétré. Être intime avec un autre mec comme ça. Surtout quand il commence à caresser ma prostate, et me fait bander et mouiller. Le mec est doué. Il glisse en moi avec rythme. Il me touche et me caresse en harmonie, me donnant du plaisir un peu partout, sachant trouver mes zones érogènes. Il accélère. Pour me donner plus de plaisir. Il est dans un trip fun. Je m’éclate bien. Il saisit mes hanches puis mes épaules, tout en contrôle. Je fatigue et il comprend

- Mets-toi sur le dos

Jambes levées et écartées, je le reçois. Je peux le voir bouger ainsi. Il est sur ses genoux. Je regarde son torse superbe se mouvoir. Puis il se penche sur moi, les bras tendus de part et d’autre et continue à me sodomiser. Je regarde sa bite glisser en moi, et je commence à le caresser. J’aime sentir son corps en mouvement sous mes mains, ses muscles qui se tendent, ses fesses qui se contractent quand il s’enfonce en moi. On s’embrasse. Il accélère. Il a l’air de prendre autant son pied que moi, mais soudain il s’arrête et me regarde :

- J’aimerais que tu me prennes maintenant…

- Ok si tu veux… laisse-moi juste te lécher d’abord

Il s’offre à moi à quatre pattes. J’aime observer la courbure de son dos, sa croupe, ses fesses. Je caresse le dos puis les fesses, avant de plonger ma tête dans la raie. Sa main est venue se coller sur ma nuque. Il aime se faire lécher apparemment. J’aime ce mec. Il est vraiment sexuel. Et il aime tout ce que j’aime. Je le lèche en prenant mon temps. Et quand il est bien mouillé, je le prends en levrette. Son cul est agréable. Ouvert facilement, mais quand même chaud et serré. Il bouge d’avant en arrière au rythme de la sodomie. Comme il y a peu de temps, nous sommes bien synchronisés. J’aime passe ma main sur son dos, ses épaules, et m’agripper à ses hanches. Et quand j’accélère, ça ne le dérange pas. D’ailleurs, c’est lui qui en veut plus. Je me mets sur mes pieds pour une baise plus sauvage, et un angle plus vif pour ma queue qui rentre en lui. Il se met à crier plus fort. Ça m’excite.

On change ensuite de position. Il vient se poser sur ma bite, alors que je me suis allongé sur le dos. Mes mains ont agrippé son bassin car c’est lui qui donne le tempo. Il joue bien avec ma bite. Je sens son sphincter se contracter. Mes mains remontent le long des côtes et les pouces viennent effleurer les tétons bien durcis. Je viens serrer sa bite bander qui s’agite alors qu’il continue à bien se balancer sur ma bite. Il se penche ensuite. Nos langues se mêlent, et comme il s’est immobilisé, c’est moi qui vient pilonner et faire rentrer ma bite à toute vitesse dans son cul.

Je ne peux pas me retenir bien longtemps. Il sent ma bite se tendre en lui et me donne sa bénédiction : « vas-y jouis en moi ». Je soupire de plaisir et il sourit en mieux voyant jouir… et aussi en sentant mon sperme couler en lui. Je lui réponds : sur mon visage, vas-y

Il se défait rapidement de ma bite, et toujours en me chevauchant approche sa bite tout près de mon visage. Il éjacule sur moi, les joues et dans la bouche. Il pousse un petit cri quand son gland, sensible caresse ma langue. Il a l’air satisfait.

Alors qu’il s’écarte de moi, je lui demande :

- Alors ?

- Match nul… au jeu des 7 familles, je veux le fils… et le père… !

En le voyant partir, je suis en peu déçu, car je sais que je ne le reverrai pas. C’est le genre de mecs qui enchaine. C’est peut-être mieux ainsi, car je ne sais pas si je veux ou même si je peux m’attacher à quelqu’un. Je me marre aussi à l’idée de m’être tapé le même mec que mon fils.

Je ne peux pas m’empêcher de raconter tout ça à Nils le lendemain. A son tour de bien se marrer aussi…

Par contre, je continue à moins rigoler entre mes plans cul épisodiques. Je me rends compte que je n’arrive pas à oublier Jules. Est-ce à cause du boulot ? Car les bureaux ne cessent de me rappeler sa présence, notre rencontre, et nos baises secrètes dans le placard et la salle de réunion…

Je commence aussi à étouffer… je suis de moins en moins à l’aise avec le fait de cacher mon orientation sexuelle, et de travailler pour un employeur homophobe.

Quelques jours après, alors que je rentre à l’appartement, alors que je m’attends à y être seul, j’entends des bruits venir de la chambre de Nils… Des bruits de sexe. Des soufflements, des soupirs, un lit qui craque. Et des cris, ceux de Nils… Un peu voyeur, je m’approche de la porte, sans faire de bruit… Et là, j’entends plus clairement : « Baise moi Julien, moi… oh c’est bon… je t’aime encore… oui Julien… ! »

S’agit-il de son ex… ou d’un autre Julien… Je finis par entendre l’autre voix… qui ressemble fortement à celle du bon Julien… Je suis surpris… satisfait… mais que faire ? Je décide de rester, car après tout Nils ne m’avait demandé de lui laisser l’appartement, et comme il baisait son Julien en même présence avant, je ne vois pas pourquoi je changerais les anciennes règles. Je m’installe donc confortablement dans le salon comme si de rien n’était.

Au bout d’un moment, les bruits se calment. Un peu de temps passe puis j’entends des pas dans le couloir. Quand je lève les yeux, j’aperçois Nils, nu qui se rend vers la cuisine. Il ne m’avait pas vu.

- Oups, désolé

Il a lancé ça vite, d’une voix gênée, avant de retourner rapidement dans sa chambre. J’entends ensuite au loin des rires et quelques mots : « mon père est la »

Nils réapparait juste vêtu d’un caleçon. Le minimum vital… et il est rapidement suivi par Julien, exactement dans la même tenue.

- Bonjour, Monsieur P

Il est tout sourire.

- On dirait bien que vous étés réconciliés

Ils rient tous les deux

- Oui… mais ça fait déjà un moment qu’on essaie de recoller les morceaux

Ils se touchent beaucoup. Nils embrasse Julien sur la bouche

- Et on a bien recollé toute l’après-midi…hahaha

Nils n’a décidément plus de pudeur sexuelle devant moi depuis qu’on cohabite tous les deux. Il m’avait aussi bien caché son plan de reconquête. Peut-être avait-il peur que je le dissuade…

- En tout cas, je suis super content pour vous deux

- Merci !

Ils se rendent ensuite dans la cuisine, pour manger un morceau, tout en continuant à se toucher en permanence, à se caresser. Au bout d’un moment, j’étends des bruits de baisers plus sonores, et « j’ai envie de toi Nils maintenant, que tu me baises… «

Des pas pressés se font entendre, et ils passent devant moi en se courant après comme deux enfants. La porte de la chambre de Nils claque, et les bruits de sexe sauvage reprennent aussitôt.

Nils et Julien passent le reste de la journée à faire l’amour à plusieurs reprises. Le soir, content pour eux, je ne peux résister à l’envie de les inviter à diner. Je suis tellement heureux de les voir ensemble de nouveau. Et je les envie. Car moi aussi je révèrerais de retrouver Jules.

Le soir, je parle à Nils, et il me donne plus de détails. Comment il s’est battu pour reconquérir Julien. Trouver les mots, se montrer patient. Lui donner des signes, progressivement. Je suis surpris. Je savais que Nils était amoureux de Julien. Mais pas au point qu’à son âge il ait déjà la conviction que Julien soit l’homme de sa vie et qu’il soit prêt à le reconquérir, plutôt que de multiplier les amants. Ceci-dit je me doute bien que leur relation restera « open » comme avant.

Nils finit par me prendre par la main : « crois moi, si tu es convaincu que Jules est celui qu’il te faut dans la vie, bats -toi pour le reconquérir, comme je l’ai fait avec Julien… »

Sylvainerotic

sylvainerotic@yahoo.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 23 Mai | 70 pages

Les nouvelles | 17 Pages

Militaire Meetmemz
Mes aventures Devilinme
Mon Inconnu du lycée Guiome
Location estivale Plume-Gay
Service militaire Meetmemz
Chez le docteur Fesses-Rougies
Soumission, domination. Jackx
Soumission au sauna Sylou69
Initiation Yannick
Bois de Vincennes SalopeAJus
Pris en flag Meetmemz
Plage naturiste Colinot
Camping Paradis DelosFairy
Le club des 4 en colo DelosFairy
Chaleur nocturne DelosFairy
Artisan électricien Meetmemz
Pipe à l'aire de repos Halex27

Les séries : 53 pages

Cousins rebeu | 14 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 1314
En exterieur | 3 | +1 TheoWil
1 | 2 | 3
Job à Dubaï | 2 | +2 Dvdstaudt
1 | 2
Abdoul | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Hugo & Ethan | 10 | +4 Hugo_ethan
1 | 2 | 3 | 4 | 5
678910
Sur une île déserte | 6 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Femelle | 3 | +2 RyanSoumis
1 | 2 | 3
Baise dans sa cave | 2 | +1 Djack
1 | 2
Rencontre Twitter | 2 | +1 Shernabog
1 | 2
Chez moi | 2 | +1 Passif17
1 | 2
Hésitation première | 2 | +1 MoietMoietMoi
1 | 2
Le petit pêcheur | 4 | +3 Fabiodimelano
1 | 2 | 3 | 4

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 90 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Avril 2024 : 3 388 758 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : lundi 5 février 2024 à 20:09 .

Retourner en haut