PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 293

L'accident suite 1

Emma nous reçoit tous pour le jour de Noël. Ernesto est avec nous alors qu'Hervé s'oblige à passer la journée avec ses propres parents.
Pablo est à notre table même s'il a réalisé tout le déjeuner. Le service est assuré par les jeunes (PH et Ernesto). Délicieux, je fais attention de ne pas trop manger. Pas d'exercices pas de calories. Je me sens fondre à vue d'œil ! Je ne peux même pas travailler le haut du corps tant que mon avant bras est plâtré.

Comme on rentre chez nous, je vois que PH et Ernesto nous accompagnent. Je les prends à part et leur demande pourquoi ils ne restent pas. PH me dit que sans moi, pas question de faire l'amour avec Emma. Je les traite de cons et leur interdit de rentrer avant demain. Ernesto proteste mais je suis inflexible. Ils sont très capables de donner du plaisir à Emma tous les deux.

Nous rentrons tous les deux Marc et moi.
Dans la voiture, nous parlons un peu. Il me dit ne pas être mécontent d'être seul avec moi, surtout que depuis l'accident ce n'est plus avec PH qu'il me partage mais avec tous mes visiteurs !

Quand nous arrivons au blockhaus, il arrête le monte charge au 2ème et me pose au milieu du tatami. Il me déshabille lentement et ça me fait bander.  Il se dénude à son tour. Quel beau mec ! 46 ans et pas un poil de ventre ni de graisse, il n'a pas vieilli depuis la première fois où je l'ai rencontré. Sa bite est en extension. Il me recouvre en 69 et fait tout le travail. En pompes, il me pompe le dard.
Je sais qu'il ne m'enculera pas, l'accès à mon petit trou est encore un peu difficile mais on se gave grave.
Je suis le premier à me lâcher et je lui rempli la bouche. Deux secondes plus tard il m'envoi sa sauce. Je garde son jus en bouche et quand il vient me rouler un patin, je remarque qu'il a fait de même. Nous manquons de nous étouffer alors que nos langues battent le mélange de crèmes. 

Avec mon bras gauche passé derrière son cou, je le retiens contre moi, avide de sa langue, de lui.
Repu de mon mec, je lui demande d'appeler Ammed pour la partie « pratique ».

Mes deux « imbéciles » rentrent le lendemain matin. Ils me disent que sans moi c'était pas pareil, heureusement !! Même Emma en avait convenu. Pour elle cela ce rapprochait plus de ses plans avec Jona et François. Ils me disent qu'avec son accord et même suivant sa suggestion, ils m'attendront tous les trois pour baiser à nouveau. Emma  leur a dit qu'elle se contenterait de mes Escorts.

Nouvel an : pas de fête/touze cette année. Nous l'avons passé tous les 5 (Marc, Hervé, PH, Ernesto et moi), calmement autour d'un diner d'exception concocté par Pablo et réalisé par Samir et Ammed. 

La méga touze attendra mon retour de forme !

Les travaux de la piscine de la serre ont déjà commencés. Second gère personnellement le chantier. Je me fais descendre régulièrement et ça prend forme. Les bords sur les longueurs sont suffisamment larges pour qu'Antony puisse circuler et nous conseiller.

Presqu'un mois, je décide de reprendre les cours. Mon médecin est d'accord depuis qu'il a vu Ammed s'occuper de moi. Ce dernier lui assure qu'il veillera à ce qu'il ne m'arrive rien pendant mes déplacements. De plus, j'ai retrouvé la mobilité de mon bras. Ce n'est pas merveilleux et j'ai de la rééducation à faire !!  Je double les séances officielles avec les bons soins de Clément (Escort/étudiant kiné). Il peut comme cela s'entrainer sur moi. Il aura aussi du travail quand je récupérerai ma jambe.

A propos de mon médecin, il n'a pas été si surpris que ça par le cadre dans lequel je vis. Enfin ! Si pour le blockhaus mais non pour la partie « gay ». Il m'a même dit qu'il savait que son fils l'était et que tant que ce denier le vivait bien, cela ne lui posait aucun problème. En souriant, il m'a même avoué qu'il se doutait que nous venions de faire l'amour la première fois où nous nous sommes rencontrés.

Je le remercie d'avoir l'esprit aussi ouvert et ajoute en riant que c'était tout à fait vrai.
Qu'il avait un fils qui savait ce qu'il voulait et faisait en sorte de l'obtenir. Je n'avais quasiment pas eu le choix même s'il était trop mignon pour que je me refuse. J'ajoutais que je n'étais que son second mec et que son fils était quand même sérieux. Il me dit que cela aussi il le savait et même que c'était son ex répétiteur qui l'avait initié. Il l'avait choisi dans cette éventualité car il s'était aperçu que son fils ne ramenait jamais de petites copines à la maison mais seulement des amis.

Je lui dis que c'était plutôt psy sa spécialité. Réponse de sa part, « j'aime simplement mon fils ». Il ajoute « faites juste attention avec ses sentiments ». Je le rassure là-dessus. Son Max ne voit en moi qu'un beau mec avec qui augmenter passablement son expérience sexuelle en sécurité, sans prendre de risque de se griller auprès de lui (le père). J'ajoute qu'avec tous les jeunes mecs qu'il côtoie à chaque fois qu'il passe me voir,  son engouement pour moi va probablement s'éteindre rapidement. Comme je le vois tiquer à mes propos, je l'assure que ce sont tous des étudiants sérieux.

Ça y est j'ai enculé PH malgré mes entraves !

 C'est l'avantage de faire l'amour avec un danseur classique. Sa souplesse lui permet de me surplomber sans peser sur moi. 
Il avait tout organisé. Il m'a fais descendre à la salle de sport et je me suis retrouvé installé nu par Ammed au milieu du tatami. Mon PH est sorti de la salle d'eau, nu aussi. Il est venu m'exciter, agacer mon gland dès que ce dernier s'est rempli de sang. Sa bouche, que je connais par cœur, sait encore trouver des angles d'attaque différents. C'est d'autant plus excitant que je ne peux pas bouger pour lui rendre la pareille. Pour cela il faudrait qu'il se positionner correctement !
Je le vois placer de chaque coté de mon bassin, à une distance qu'il a l'air d'avoir étudié à l'avance, deux calles légèrement plus épaisses que moi. Cela fait, il s'est placé à mes pieds, passage par la position du poirier, rotation et descente de son bassin au dessus du mien. En grand écart, il repose ses pieds sur les deux calles prévues et son anus vient se placer idéalement sur mon gland. Je le sens s'enfoncer ma queue en écartant encore plus les jambes. Pour éviter de peser sur moi,  il rapproche ses mains de mes couilles et avec les forces réunies de ses dorsaux, de ses cuisses et de ses bras, il fait monter et descendre son cul au dessus de moi, pour masser ma queue avec son anneau. C'est trop bon. Il serre bien quand il descend et ma bite force sa rondelle. Quand je suis bien enfoncé, il bascule son bassin sans se soulever et je sens son intérieur au travers de la paroi. Je sens surtout la boulle que fait sa prostate et quand je bute dessus, je vois qu'il insiste, le coquin !

C'est tellement bon que je ne tiens pas très longtemps, ce qui, je crois, l'arrange, vu l'effort qu'il doit fournir.  J'explose dans son trou et les spasmes me secouent un peu trop. Je débande sous la douleur mais que c'était bon !!!

Comme mon PH n'a pas jouit, je lui dis de venir me donner sa bite. Avec ma langue, je le fait rebander vite fait. Comme je suis couché et ne peut bouger, je lui demande de se mettre en 69. Comme ça je peux  lui manger plus de bite. Il me lime la gorge et fini par m'engluer la luette ! Et, avant que je n'aie réussi à tout avaler, il m'a roulé un bon patin, histoire de récupérer un peu  de sa production.

Au fait, quand on mange son sperme ou celui d'un autre, est ce de l'anthropophagie ??

Ammed nous rejoint pour m'emmener me laver. C'est une chose que je refuse de me faire faire par Marc ou PH. Autant que j'étais ingambe, j'adorai nos toilettes réciproques, mais là, il n'y a rien d'excitant ni de sexy. Ce serait juste anti érotique au possible.
Ammed est plus comme un infirmier. Pas de complexes avec lui, pas de dégradation de mon image de sexe-symbole auprès de mes amours.

 Mon retour à m'école est tout sauf discret. J'arrive à l'arrière de la C300 dont le siège passager avant a été retiré pour que je garde ma jambe droite. Encore 15 jours minimum avant de passer aux béquilles ! La sortie dans les bras de Samir et surtout la carrure de ce dernier fait de l'effet aux spectateurs. Puis comme il me pousse entre les différentes salles et qu'il reste à mes cotés en permanence, cela intrigue !

L'aristo- meneur de bande le prend d'assez haut, du style « qui est ce larbin ? En plus basané ».  
Cela fait rire Samir qui sait ce qu'il est et n'a pas besoin de la reconnaissance d'un jeune crétin.
Le soir même, ils se sont isolés 5mn alors que Samir venait de refermer la portière sur moi. Je ne sais pas ce qu'ils se sont dits mais, les jours suivants, j'ai noté que le crétin en question lui marquait la déférence, qu'il prêtait plutôt à nos professeurs.
J'avais profité des vacances de noël pour me remettre à niveau et je n'ai pas de difficultés à reprendre les cours. Par contre, pour la prise de note, je fais encore appel à Morgan, ma main fatigue vite.

Bien que je ne puisse pas encore chevaucher une moto, ma nouvelle R1 est arrivée dans le garage. Sous la supervision de Daniel et avec le concours de Cédric, ma nouvelle « bête » a reçue les modifications indispensables. La ligne de pots initiale à été remplacée par une Akrapovic, les amortisseurs par des Ölhins, et bien sur les calles de bridage on été ôtées et les 182 CV sont au  rendez vous. Noir mat et bleu, elle en jette encore plus que celle que j'ai cassée. Donnée pour 300 Km/h et le 0 à 100 en 3,2 s, j'ai hâte de pouvoir l'essayer.
Fondu, à chaque fois que je passe dans le garage, je la caresse !

 D'après le boss de Clément (mon kiné) je progresse bien et il m'autorise à travailler mon bras droit avec des poids si Clément me surveille. Il fait même plus que me surveiller. En fin de séance quand il ne me vide pas les couilles par une bonne pipe où il me montre ses progrès quant à la facilité avec laquelle il gobe mon gland, il s'encule sur ma bite. Sans pratiquer le grand écart comme mon PH, il arrive à ne pas peser sur mon bassin tout en me faisant prendre mon plaisir. Vu le sperme qu'il dépose sur mes abdos, lui aussi prend sa part !

Marc m'appelle tous les jours quand il est en déplacement. Je finis par lui dire que ça devient soulant et qu'il peut revivre sans être suspendu à mon bulletin de santé. La fréquence revient à tous les 2 ou 3 jours comme avant. Pour m'énerver et seulement quand j'ai PH où un de mes Escorts à mes cotés, il me décrit par le détail sa dernière baise avec un indigène local. ! Rien que sa description du jeune mâle qu'il va se faire me fait bander. Quand il me fait entendre les petits couinements de sa proie quand il lui défonce le cul, c'est trop réel. Si, à ce moment là, je suis en train de me faire pomper, j'explose !
Depuis que je suis immobilisé, il m'envoie même par son portable quelques photos de ses conquêtes. Ils sont plus ou moins grands et plus ou moins musclés mais ils ont tous la 20aine, le bassin étroit et un petit cul ! Ce que j'aime le  plus et que j'enregistre, ce sont les photos de sa bite à mi pénétration. Les vues des rondelles de toutes les couleurs, distendues par les 6cm de diamètre de sa bite, j'aime trop !
Plus le bassin est étroit et plus la pénétration est bandante. Sur les asiatiques c'est flagrant !

De mon coté, il y a de l'évolution puisque je peux me déplacer avec des béquilles mais avec interdiction de poser le pied au sol ! Donc ça me fatigue vite et la chaise roulante est encore nécessaire, comme l'accompagnement par Samir.

Max s'est trouvé, en la personne de  Maxou, un copain de baise en attendant le retour de toutes mes facultés. J'apprends par ce dernier qu'il se fait enculer aussi par Daniel. Pour l'expérience, c'est sûr qu'il va apprendre des choses !

Je lui en parle à l'occasion d'un de ses cours de français que j'ai commencé à lui prodiguer. Il me dit qu'il avait trop kiffé ces deux mecs quand il les avait croisés chez moi. Je corrige sa phrase et lui demande celui qu'il préfère des deux.

Après quelques secondes de réflexion (c'est déjà pas mal !), il me dit qu'avec Maxou, ils délirent de façon réciproque, actifs et passifs à tour de rôle. Il trouve qu'être actif c'est très bon aussi surtout à défoncer la rondelle de Maxou.  Avec Daniel, il retrouve la soumission à un mec plus âgé et apprécie le fait d'être dirigé et de devoir lui obéir. Bien sûr, ses 19,5cm de bite y sont aussi pour quelque chose.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)