PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 324

Résolution du problème d'Enguerrand

Une semaine pour mettre au point le plan.
Puisque le monsieur aimes les hommes aussi, nous allons lui en faire une indigestion, mais en tant que passif, qu'il puisse apprécier ce qu'il fait subir à Enguerrand.

Vite fait, avec Jona et François plus l'aide et le matériel de DGSE pour la « capture et l'immobilisation » du triste sire, avec une sélection des 5 plus grosses bites de mon catalogue à qui j'explique le topo et la raison de ce gang-bang improvisé, je compte bien faire entrer un peu de plomb (au figuré) dans sa cervelle.

Les acteurs de la punition seront tous masqué et moi, je resterai même avec mon t-shirt pour qu'il ne voie pas mon tatouage.

Je loue un autre gite que l'habituel, celui-là est trop pratique pour que je le grille. Le nouveau est idéalement isolé de toutes habitations, la table en chêne massif nous permettra de la maintenir attaché.

Ce sont Jona et François qui vont le chercher. On l'attrape dès le samedi midi. Mes deux amis s'étant rendus méconnaissables déguisés en employés GDF-Suez, ils lui ont fait le coup de l'urgence Gaz et effectivement c'est ce qui s'est passé puisqu'ils l'ont gazé ! Il est arrivé encore groggy et nous avons eus tout le temps de le déshabiller et de lui enfiler des menottes aux poignets et à ses chevilles. Un collier de chien en cuir large et une cage de chasteté (c'est pas la peine qu'il y prenne plaisir en plus, d'après le film du dépucelage d'Enguerrand, ce dernier n'en avait pas pris non plus !) a complété l'équipement.
Quand il s'est réveillé, il était couché sur le ventre sur la table en chêne, les membres attachés aux 4 pieds, la cage à bite plaquée en arrière et la tête en dehors du plateau. 

Il se réveille doucement avant de se rendre compte qu'il est entravé. Placés derrière lui, on le voit se tortiller, secouer ses jambes et se bras. Puis on entend « aller les potes libérer moi, c'est pas drôle votre truc ».
Je me place alors devant et lui soulève la tête pour qu'il me regarde dans les yeux. Il attend. Je lui explique par A+B ce qui va lui arriver ce WE. En premier une petite explication de texte et ses aveux, en second un dépucelage anal par 5 mecs, le tout filmé bien sûr. Et si nous trouvons que ce n'est pas assez, on a apporté quelques jouets pour finir de lui ruiner la rondelle.
Comme bien sûr nous ne sommes pas des barbares, la troisième étape ne lui arrivera que s'il n'est toujours pas coopératif.
Il gueule qu'il n'y comprend rien, qu'il ne voit pas ce qui lui vaut ça, qu'on est des désaxés et que la justice nous attrapera quand il aura déposé plainte.
Je lui dis que ça tombe bien qu'il parle de justice, j'avais un petit film à lui faire voir.
Jona pousse l'écran devant le mec et on passe son film du dépucelage d'Enguerrand. Il se tait vaincu ! Enfin !!
Je lui dis qu'il savait pertinemment ce qu'il faisait subir à Enguerrand, ses propos enregistrés pendant l'acte ne laissent aucun doute là-dessus.
Je lui demande s'il désire que le fichier soit remis à un juge (même si je sais que je ne le ferais pas). Il sera condamné et il passera toute sa peine à se faire défoncer le cul tous les jours par les malabars de la prison. Là, s'il se tient bien ce ne sera que 5 mecs et une seule soirée. Il a le choix.
Il opte rapidement pour ma seconde proposition.

C'est là que je précise que mes 5 mecs sont bien montés, pour pas le prendre en traitre moi ! (Enfin un peu quand même je ne lui dis pas que les bites fonte entre 27 et 28cm par 7 à 8 de diamètre, faut pas gâcher la surprise). J'ajoute que comme lui je vais faire un petit film pour m'assurer de la permanence de sa nouvelle disposition d'esprit.
Là le con, il me dit que c'est pas la peine, il n'a qu'une parole. Mais bien sûr, prend moi pour une bille !
Comme sécurité supplémentaire je lui fais dire devant la caméra qu'il est maso et que tous les traitements qu'il allait subir, l'étaient avec son accord total, qu'il est dans ce trip « rapt et domination » volontairement. Il a fallu quand même la refaire 4 fois avant que nous le trouvions convainquant.
A regarder de plus près, il est pas mal foutu le mec, c'est vraiment dommage qu'il se soit fourvoyé comme ça.
En attendant nos acolytes, nous rasons le jeune homme. Ça lui dit rien mais il se laisse faire, après tout c'est ce qui va lui arriver de moins pire !
La peau toute lisse, il est très désirable. Mes clients ne vont pas avoir de mal à bander pour ce salaud. Quand je lui rase la tête, il a un mouvement de recul. Il finit quand même la boule à zéro.
Je lui dis que c'est pas parce qu'il va pas aller en tôle qu'il échappera à la tête de bagnard.
Par respect pour mes clients, nous lui octroyons un lavement. Heureusement que nous sommes trois et que nous avons des chaînes sinon ça aurait été laborieux. Mais une fois la canule dans le cul et de l'eau plein le ventre, il n'a plus le choix et va se vider docilement. Il en faut 4 passages pour que l'eau sorte propre et j'ai enfoncé le flexible de plus de 30cm. 
DGSE est le premier à nous rejoindre, Masqué lui aussi, il va le préparer psychologiquement.

Impressionnant les technique qu'il emploi. Entre fessées et pincements, argumentaire le plaçant en dessous de tout, excitation de sa prostate au doigt (un seul pour pas gâcher le dépucelage), il l'excite pour que sa queue soit douloureuse à ne pas pouvoir bander dans sa cage. Le tout est filmé par François. Il le fait jouir et sur l'écran, on voit le voit bien en entier avec son jus qui coule entre les barres en inox et le doigt qui lui fouille le cul. Il n'arrive même pas à retenir un gémissement qui est très net de plaisir ! Quelle tantouze !!  
J'accueille mes invités et leur passe les cagoules à porter. Il y a mon banquier et ses 27x7 et Xavier avec ses 26cm épais comme blanc en plsu de DGSE. Les 2 autres sont blacks et monté 27x 7, 27x8 et mon top qui a entre les jambes un 28x8 monstrueux !
Ils se mettent nus avant d'entrer dans la salle. Je leur ai demandé de ne pas parler, par sécurité.
J'entends XX dire que c'est pas le contrat ça, que c'est pas des mecs c'est des chevaux !  Je lui demande s'il préfère que j'envoie le fichier à la justice ?  Il est vaincu !
Pour éviter les risques, DGSE lui place dans la bouche un écarteur de mâchoires. Comme ça pas de coups de dents et sa gorge sera accessible en permanence.
Mes 5 clients bandent à mort !

Pendant 3 heures, XX va se prendre les plus grosses bites de la région dans le cul et dans la gorge. Il a appris sur le terrain à maitriser sa respiration. La première bite, même si couverte de gel, n'aurait pu rentrer sans la prise de ses « excitants » personnel récupérés dans son appart. Associé au poppers, ses sphincters ont lâchés et sa rondelle s'est faite défoncée.  Après, il a juste suffit de ne pas la laisser se refermer pour que tout le monde puisse y passer. Plusieurs fois j'ai demandé à François de filmer son trou béant alors que je tournais la tête pour que nous ayons bien sur le même plan, son beau visage à la bouche ouverte par l'écarteur et sa rondelle grande ouverte.
J'aurais bien dis à mes clients de le doser à cru mais pas la peine de lui laisser des traces ADN !
Quand ils partent, notre « master » n'est plus qu'une salope comme il se plaisait à dénommer Enguerrand !
Je lui fais grâce des godes et pluggs prévus en cas de résistance. Il n'a eu que des « arghhhh » et pas de « non ». On libère ses mâchoires. Puis nous le détachons de la table pour le mettre sous la douche. Récurage en règles afin d'enlever le peux d'ADN laissé sur sa peau et friction avec un produit spécial pour en dénaturer les restes.
Il reprend ses esprits. Il commence à intégrer ce qu'il vient de lui arriver surtout quand il voit le film qui a été fait. Il ne peut nier avoir pris du plaisir puisque sa queue à plusieurs reprises à laisser suinter son sperme blanc. Je crois bien que c'est ça le pire pour lui, laisser voir qu'il a éjaculé sous les coups de bites qui lui défonçaient le trou !

Maintenant je lui mets le marché en main. Il disparait de France, outre-mer compris ou le fichier entre dans le domaine public. Et pour cela il a exactement 1 semaine qui courre à partir de l'heure à laquelle il va être déposé devant  sa porte d'appart. Je lui dis que c'est nettement suffisant pour régler ses petites affaires avec son dealer à qui il doit encore 8 500€ et de dire au revoir à sa famille et leur donner une raison valable. Et, bien sûr ce cesser toute relation avec notre ami Enguerrand (le plus important). Que s'il changeait de continent ce serait même mieux. En Afrique, ils ont besoin de volontaires pour combattre Ebola, ce serait une belle façon de se racheter. En plus il a déjà de la famille là-bas et de lui citer trois noms de cousins et cousines à lui.
S'il se décide pour l'Afrique, je lui ferais passer des kpotes XXL avant son départ (on peut quand même avoir un peu d'humour non ?!).
Les seules choses qu'il retient de mon petit laïus, c'est que je connais la somme exacte de ses dettes de coke et les noms de sa famille en place sur le continent Africain.
Je continu mon discours en le prévenant que ce n'était pas la peine d'essayer d'échapper à la surveillance que je vais mettre en place sur lui, j'ai plus d'amis que lui.
Ça fera un exercice en taille réelle pour Jona et François. Pendant la « punition », François est allé dans l'appartement de XX pour y placer des caméras miniatures.
Il est dans un tel état que je crois bien que je pourrais même lui faire signer des aveux complets sur le viol perpétué sur Enguerrand tout comme de ses activités dans la drogue. Comme j'en fais part à DGSE, ce dernier me sort papier et stylo, il avait prévu le coup. Ça fera une assurance supplémentaire.
XX s'exécute, même pas eu à insister.
Jona et François le reconduisent au petit matin. Gaminerie de ma part, je ne lui ai pas retiré ses menottes de poignets ni de chevilles. Il devra se débrouiller sans les clefs !!
 Ils le déposent nu sur son palier avec et lui jettent ses clefs au sol.

Ce qui ce passe après est le résultat de visionnage par les caméras de son appart.
Nous le voyons entrer et refermer la porte. Avant toute chose il fouille partout et nous l'entendons gueuler parce qu'il ne trouve plus sa dope, (dans les chiottes ses réserves). Il s'enfile un grand verre de Whisky et fait la grimace, ça tombe dans un estomac vide !!
On le voit essayer de défaire ses menottes avec les outils du bord, couteaux et même fourchettes  mais rien n'y fait, (bonne qualité, il va devoir trouver un serrurier ou une scie à métaux).
Puis il va sur son PC et voit bien que le ménage a été fait. François a remplacé le disque dur (l'effacement des fichiers n'est pas suffisant) par un autre vierge.
On l'entend téléphoner à un de ses amis de débauche (comme nous disposons de tous les noms de sa bande). Ce dernier n'a pas l'air de comprendre et XX l'engueule. Une 1/2 heure après, l'ami en question débarque. XX s'est couvert d'un drap de bain à la taille. Il explique vaguement un plan sexe avec une nouvelle conquête. Et qu'il a perdu les clefs dans la bataille. L'ami décide de crocheter les serrures. Il le fait bien et en quelques minutes XX est libéré.
Je note par devers moi le nom de l'ami et y accole l'info sur sa dextérité avec les serrures.

XX congédie le mec et part se doucher une nouvelle fois. On l'entend marmonner sous l'eau « les salauds, les salauds…. ».
Il s'habille puis nous le voyons tourner et virer dans son appart, prendre plusieurs fois son téléphone puis le reposer sans appeler qui que ce soit.  
Puis il se décide. Il appelle son dealer pour solder ses comptes et lui demander d'apporter une dernière livraison. Cela fait, il appelle ses parents et la conversation tourne sur ses cousins en Afrique. On l'entend même dire à ses parents qu'il pense réorienter sa vie et peut être les rejoindre.
Il passe encore une heure devant le téléphone avant que je l'entende appeler Enguerrand.
A ce dernier, il présente ses excuses pour avoir profité de lui et qu'il est libre maintenant, qu'il avait détruit (c'est nous en fait) toutes les preuves qu'il détenait.

Pendant la semaine, nous allons le voir expliquer sa décision à sa bande qui ne comprend rien à rien et à ses parents qui débarquent pour savoir le fin mot de sa décision de tout plaquer.
Se prendre un poing dans la gueule par Côme et un direct dans les cotes par Ludovic
Il règle ses dettes et se fait une ligne. Qu'il en profite !
Il prend aussi contact avec ses cousins et achète un billet d'avion.

C'est fait, nous sommes et surtout Enguerrand est débarrassé de ces parasites.

Entre temps, Enguerrand a débarqué le lundi soir au blockhaus. Il surprend son frère qui n'était pas au courant qu'il passait nous voir. Nous non plus d'ailleurs. Ce qui le surprend le plus c'est que le gamin se jette à mon cou et qu'en pleurs il ne cesse de me remercier.
Je lui souffle que Ludovic va se poser des questions.
Il me répond qu'il s'en fout qu'il va tout dire à ses frères.  Ses frères ?
A ce moment-là, sonnerie à la porte, Côme se pointe, convoqué par Enguerrand.
Quand il arrive au 4ème, il demande si ce petit con nous a encore insulté, avant même de nous saluer.
Je le rassure. Je regarde Enguerrand. Il me fait signe, je dis alors  qu'Enguerrand à quelque chose à leur dire. Je fais signe à Samir en cuisine de sortir et m'apprête à faire de même avec PH.
Enguerrand m'arrête et me dit de rester tout comme PH qu'il sait être notre ami commun à son frère et moi !
PH sert l'apéritif à tous le temps qu'il ordonne ses pensées même s'il avait prémédité le coup. Moi je me pose derrière Ludovic et le prends dans mes bras, ma tête sur son épaule, je lui fais un bisou.
Enguerrand se lance et raconte tout, depuis la drague de mademoiselle YY de XXX et la chute sous la coupe de son frère, jusqu'à son coup de téléphone qui le libérait de tout.
Le récit prend bien 1h1/2 pendant lesquelles on aurait entendu une mouche voler. Plusieurs fois j'ai retenu dans mes bras un Ludovic en furie. De son côté Côme se retient difficilement et je le vois mordre ses lèvres plus d'une fois.
Je suis fier d'Enguerrand. Il raconte son assujettissement en regardant ses pieds mais sa voix est ferme. Je crois que ses pleurs dans mes bras tout à l'heure étaient les derniers qu'il versait sur cette période de sa vie.
Quand il se tait, Côme se lève et dit à Ludovic, « vient, on va lui casser la gueule à ce salaud, je vais le tuer ! ».

J'interviens alors pour lui dire que ce n'est pas la peine, le travail a été fait et il va disparaitre du territoire. Je n'entre pas dans les détails mais l'assure qu'avec quelques amis, nous avons fait en sorte qu'il n'embête plus personne et encore moins leur petit frère, sans avoir été aussi radical, il l'imagine bien ! Je leur annonce aussi que XX a décidé de s'expatrier.
Côme n'en démord pas, il tient à lui casser la gueule d'autant plus qu'il le connait bien ce type. Ce n'est pas un de ses amis proches mais ils sont du même milieu et en plus ils boxent dans le même club.
Enguerrand, lui, le supplie de ne rien faire. Je l'ai sorti de la merde et c'est suffisant.

Ludovic que j'avais de plus en plus de mal à retenir m'échappe et debout à coté de Côme  confirme qu'ils ne peuvent laisser passer cela.
J'arrive seulement à leur faire promettre d'être raisonnables. Ils l'ont été puisqu'ils se sont contenté d'un seul coup chacun.
Ils attrapent leur frère et le serrent dans leurs bras, content qu'il s'en soit sorti et l'engueulant à moitié qu'il n'ait pas eu confiance en eux pour résoudre son problème.
Enguerrand m'appelle et m'ajoute à l'embrassade. Dans l'euphorie du moment, il nous dit qu'il les aime ses trois frères, et de me faire un gros bisou sur la joue en me disant « mon héros ».
Il me cueille ce petit con !

Ils passent tous les trois la soirée avec nous, après que Côme ait appelé ses parents pour les prévenir qu'Enguerrand rentrerai pas trop tard.
Difficile de reconnaitre Enguerrand tant ce dernier a changé de caractère. Le garçon acide et mordant auquel j'avais eu à faire a cédé la place à un gamin gai et rieur plus de son âge.
Alors que Côme va pour le reconduire, il me remercie encore et me dit que ce sont ses parents qui vont être soulagés. Ils ne savaient plus comment s'y prendre avec Enguerrand !

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)