PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Londres

Depuis quelques temps, j'avais pris l'habitude d'aller à Londres, une ou deux fois par an, pour une dizaine de jours, à la fois parce que j'adorais cette ville, mais aussi, pour me retrouver en immersion totale chez l'habitant et conserver mon anglais… « Fluent English »…

Par chance, dès mon premier séjour, j'ai sympathisé avec ma première hôte en « Bed&Breakfast », Sylvia, et grâce à elle, j'ai pu me rendre dans la Capitale anglaise autant que je le voulais, en étant le bienvenu chez elle. Même si elle avait d'autres hôtes au même moment, un lit pliant était toujours dressé pour moi dans son living.

Pendant ces séjours, j'aimais à profiter à la fois de la ville historique, mais aussi de ses spectacles, sans oublier son milieu gay, plus simple, plus convivial, plus chaleureux qu'à Paris.

J'ai plusieurs fois profité de ces moments, pour des aventures sexuelles assez chaudes, Londres avec son « melting pot » offrant pas mal de choix dans ce domaine.

Comme d'habitude, après 2 ou 3 jours à Londres, je retrouvais « my fluent english », et j'étais à l'aise dans toutes les conversations où qu'elles soient.

Pour ceux qui connaissent Londres, le métro est vraiment le reflet du « melting pot » de cette ville, avec tous les styles représentés, du mec ou de la nana hyper coincé au genre les plus exubérants….

Après un bon thé pris à Piccadilly, me voilà dans ce train souterrain pour rentrer chez Sylvia, assez tôt certes, mais avec l'envie de flemmarder un peu. Sylvia ne m'attendait que rarement pour le dîner, sauf si je le lui précisais. J'avais les clefs et je pouvais rentrer à toute heure.

Mais ce jour la, dans la rame, j'avais assis en face de moi un black magnifique. Le mâle dans toute sa puissance qui dégageait une énergie si masculine, qu'elle retombait sur moi.

Je ne pouvais m'empêcher de le mater, de le reluquer, du haut en bas, en m'attardant particulièrement au centre de son corps où une proéminence me paraissait monstrueuse et surtout… hyper prometteuse…… Mes yeux  étaient fascinés par ce colossal spécimen de l'homme dans toute sa splendeur.

Mon regard perforant sur lui ne l'a sans doute pas laissé indifférent et ce n'est pas sans une certaine ironie, ironie de mâle, ironie de puissance virile, qu'il a engagé le dialogue avec moi, avec des paroles futiles au début, puis un peu plus précises, et où je lui ai avoué ne pas être britannique, mais français.

D'une manière très directe, il m'a demandé si j'étais libre, avoir envie de parler avec moi, et si je pouvais m'arrêter à la station proche de chez lui, afin de faire mieux connaissance et de discuter ensemble. Sortie du métro, direction le Pub pas très loin, et partage d'une bière avec Steeve, Nigérian, à Londres depuis peu de temps. Nous avons parlé de pas mal de sujets, le Royaume Uni, la France, l'Afrique… Et à chaque fois, nos corps se rapprochaient, avec des attouchements de plus en plus précis…. Ses mains sur les miennes, ses mains sur mes jambes, remontant à chaque fois un peu plus haut…. Ses mains prenant les miennes pour les rapprocher de plus en plus vers son corps, vers son entrejambe que je voyais grossir à vue d'œil, encore et encore.

D'un coup…. Steven n'a plus été le même… Un regard dur m'a perforé pendant qu'il posait ma main sur son entrejambe, en appuyant très fort pour que j'en sente bien la dureté…

« - Suis-moi »

D'un seul coup, il s'est levé, m'a entraîné vers la sortie d'une manière très ferme et m'a conduit devant chez  lui….. Surpris mais content, je l'ai suivi, et en quelques secondes, j'étais dans son appartement, assez grand, j'en ai été surpris, mais j'allais savoir pourquoi plus tard,… Et Steeve m'a plaqué contre lui……

Je sentais son odeur de mâle, de mâle africain, je sentais ce membre viril grossir encore et encore pendant qu'il fouillait ma bouche de sa langue en posant ses mains sur tout mon corps.

Ce pieu de chair prenait des proportions démesurées, il s'encrait sur mon ventre en progressant sans cesse…. D'une poussée sur mes épaules, Steeve m'a agenouillé devant lui, a baissé son pantalon et a sorti un sexe de proportion…. Démentielle…. Il bandait comme un âne et me semblait excité comme un malade…. J'avais je n'avais vu un membre aussi gros, jamais je n'avais vu un homme aussi excité….. Sans se préoccuper de moi, il s'est enfoncé dans ma bouche, pourtant ouverte au max, mais qui ne pouvait pas en encaisser autant….

Je ne sais pas combien ce membre pouvait mesurer…. 25 cm, 27 cm, encore davantage peut-être ? Et d'une largeur…. D'un bras….. !!!

J'en avais si peur…. Mais si excité à la fois…..

Il a mis quelques secondes à me déshabiller complètement pendant que je le suçais, et quelques secondes à me retourner comme une crêpe de toute sa puissance…

Un instant de calme après cette tempête, juste le temps de sentir un liquide froid et gluant entre mes jambes, un, puis deux et trois doigts le faisant pénétrer en moi, puis une barre de chair se présentant sur mon orifice, son gland, gros comme je ne sais pas trop quoi se frottait contre moi…

Avant que je n'aie eu le temps ni même de protester, de hurler, cette barre de fer était entrée en moi, doucement d'abord avec le gland, et ensuite, quand le passage avait été fait, brutalement, en entier…..

J'avais des centimètres et encore des centimètres de chair noire au plus profond de moi….. Steeve me défonçait comme un malade… En mâle avide de sexe…. Envie de perforer sa femelle… Envie de lui montrer sa puissance de mâle, de mâle dominant….

Il m'a baisé par tous les trous… Ma bouche, mon cul devenu comme une chatte tellement il l'avait défoncé…. Et il recommençait, encore et encore…. Ce mec ne s'arrêtait jamais ???

Et au moment où il me défonçait encore pour la énième fois, j'ai entendu du bruit… Deux autres blacks venaient d'entrer dans l'appartement pendant que Steeve me baisait…

Calinchaud

jmcnice2002@yahoo.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Londres
Christian - Précision - Éveil tardif - RER magique - Maroc...

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)