PAUSE

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Épisode précédent

Soumis à mes voisins

A la fin de l'anniversaire de Jean-Marhy, j'étais reparti avec mes « nouveaux vêtements » qui étaient constitués d'un collant en lycra rose fluo et d'un maillot de femme en lycra, une pièce, de la même couleur.

En plus d'être ridicule, je sentais la pisse et je me trouvais « gluant », après avoir été véritablement douché de sperme et de mollards. Je me disais que je devrai bien nettoyer ma voiture pour ne pas conserver trop de traces de cette soirée…

Sur la route, je pensais à tous les stratagèmes possibles pour être sûr de ne rencontrer personne, même si, vu l'heure (il est pas loin de 3 h du matin), c'est peu probable.

Après avoir garé ma voiture, je file le plus discrètement possible dans les rues, jusqu'à arriver dans la mienne, qui est relativement étroite. Totalement obsédé par mes pensées, je réalise que mes voisins d'en face (nos portes d'entrées sont à une dizaine de mètres l'une de l'autre) sont dehors, en train de fumer et de parler fort (ils doivent avoir bien arrosé leur soirée) : trop tard, je sens déjà leur regard et j'entends des éclats de rire bruyant.

Je me tourne bien face à ma porte d'entrée et je commence à essayer de rentrer ma clé : bien entendu, j'ai l'impression que les secondes qui s'écoulent sont des heures entières… Après avoir ouvert et être rentré, je me retourne pour fermer, sous les rires et les « pédé » et sans trop réaliser, je me prends  un flash de photo… Ils avaient immortalisé la scène…

J'y ai repensé toute la nuit, j'en étais malade. Mon voisin d'en face est un super beau mec, assez jeune (il a 27-30 ans environ), grand brun, l'air dur d'un hétéro sûr de son charme. Je le matte régulièrement derrière la fenêtre et j'avais remarqué qu'il avait un super beau cul, avec ses jeans moulants. Il est vraisemblablement hétéro car il vivait avec une femme et avait une fille mais il était maintenant célibataire (ils s'étaient séparés il n'y a pas longtemps). Il m'avait déjà grillé souvent entrain de le mater… Il tenait sa revanche.

Ce fameux soir (plutôt le matin, vu l'heure), ils étaient qu'entre mecs, comme souvent et il y avait d'autres mecs du quartier, à qui je ne dis jamais bonjour ni rien (ils sont toujours à me regarder en riant).

Le lendemain a été calme : je n'ai pas osé sortir de peur de les croiser… Mais en relevant mon courrier, j'avais un petit mot de lui avec une photo de moi… :

« vendredi, t'as intérêt à être docile, sinon on te fera ta fête et t'auras plus qu'à déménager. Présente-toi à 19 h avec ta tenue de pédale, qu'on rigole encore »

Je suis bloqué devant ce mot et la photo. Je ne sais même pas comment il s'appelle et je vais devoir me présenter en collant de lycra rose, dans ma propre rue…  J'ai eu l'impression que la semaine passait à toute allure. Je ne savais jamais si j'aurai le courage d'y aller mais je redoutais les représailles…


Le vendredi en début de soirée, je me décide finalement à me changer. J'enfile ce collant en lycra et ce maillot. Et j'ouvre la porte, le cœur battant. Je frappe à sa porte, il ouvre mais ne me laisse pas entrer tout de suite : il me laisse m'humilier dans la rue un peu plus longtemps (il y a quelques personnes qui passent, un peu intriguées par la scène). Puis il me prend par les cheveux pour me faire rentrer.

Il est en sort de foot et il était avec les autres mecs de la dernière fois, plus deux autres que je ne connais pas. Au total, j'ai compté 5 mecs, hétéros macho et footeux. « T'es une vraie salope, tu aimes les tenues de meuf, donc tu vas t'occuper de nous, c'est ton rôle. » Ils rient tous, bien heureux d'avoir l'occasion de se vider.

Pour montrer l'exemple, il me fout la tête sur son paquet, contre son short. Je sens sa bite déjà bien tendue : j'ai l'impression qu'il prend son pied de cette situation. Je commence à lui caresser les cuisses mais d'un coup il me tire les cheveux et la tête en arrière : « tu t'es cru où ? On est pas pédé nous. Nico, attache-lui ses mains baladeuses » Je sens alors des mains énormes me prendre les bras et me les attacher dans le dos. Au même moment, je me reçois un énorme mollard de mon cher voisin.

Il baisse son short, et ses potes aussi et ils m'entourent déjà tous, le sexe plus ou moins tendu et je dois les sucer à tour de rôle, pendant qu'ils descendent leur bière… Je commence par mon voisin : une belle bite bien gonflée, tendue, trop bonne.

Après au moins une bonne demi-heure à les sucer docilement, mon voisin (j'ai appris entre deux pipes qu'il s'appelait Patrick), décide qu'ils vont pouvoir me « ramoner la chatte ». Je suis alors poussé la tête directement dans le canapé et je sens un truc un peu froid près de mon cul : il découpe le lycra au niveau de ma raie, pour pouvoir me pénétrer sans me retirer mes vêtements ridicules. « A toi l'honneur Patrick, fais-toi plaisir » et j'entends des crachats qui tombent, sûrement pour lubrifier sa queue.

Sans ménagement, il m'enfonce sa bite bien épaisse et commence à faire son boulot : un vrai bourrin ! Mais il s'arrête et je sens une autre bite me pénétrer, plus petite que la sienne. Ils vont se succéder à tour de rôle dans mon cul pendant un certain temps.

De nouveau ils me retournent et commence à se branler. « Regarde ton maître quand il se branle et ouvre ta bouche ! » Mon voisin a qui je pensais en me branlant se décharge sur moi… Malgré la honte que je ressens et le côté surréaliste de la scène (il y a une semaine, je ne le connaissais que de vue…) je bande comme un fou. Les autres gars m'arrosent aussi et me disent : « t'as intérêt à dire bonjour à tes maîtres en passant, sinon tu vas devenir le chiotte du quartier »

Je me suis dit que j'allais peut-être m'en tirer là, mais non, ils n'ont pas l'air de vouloir me laisser partir…

Ils s'installent dans le canapé, devant la télé (c'est un soir de match de foot) et m'ordonne d'être à quatre pattes, devant eux et de sniffer leur TN rekin et de recueillir leurs mollards. L'odeur de pied m'envahi et le dégoût m'excite entre plus, en même temps.

Visiblement, mon excitation ne plaît pas à Patrick, qui m'envoie dans ses chiottes : « t'attend là et si t'es sage, on viendra te gâter »…

GayTux

tux84@hotmail.com

Autres histoires de l'auteur : Le cours d'EPS - L'anniversaire de Jean-Marhy

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

Septembre 2019

Repos

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

Nouvelles (20)

Dépucelé par mon cousin Mecbi
Le pote de mon frère Jvicks
Plan au sauna Bonboul33
Du fantasme à la réalité Loic1972
Les oreilles d’Armand Romain
Gourmand Médi
Un domi humilé par son bâtard Franck de Nice
le prof et Karim -01 Gilou 44
Aurélie Yanno
7 mois d’abstinence James
Déjeuner torride Chopassif
Jack Yanno
Jeremy et Yohan Soroco63
Plans totalement anonymes Eric84
Premier plan hard Tardif
Après-midi au Suncity Hidalgowien
Dans l’intimité du Valo sauna Oakspirit
La Fratrie JulesP
Alexis Romain
Chroniques d’été -01 Caramel

La suite (7)

Première hard -02 Tours37
Mes dépucelages -03 XXL
Mes dépucelages -04 XXL
Mes dépucelages -05 XXL
Les potes de mon grand-frère 4-4 Marc 67
Un amour inaccessible -06 MiangeMidemon
Un Maitre marocain -02 Lope75
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider
(Simple et anonyme)
Ne donne pas accès aux pages "avant-première"