PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Le monde est si petit

Le monde est si petit.
32 ans, 177, 65 kg, blond cheveux mi long et pas très masculin. Peu ou pas de rapport avec le paternel durant toute mon enfance. Je pense qu'il préférait ma sœur. A 22 ans je décide de quitter la maison pour voler de mes propres ailes. Tout se passe bien et je finis par acquérir, à 25 ans une petite maison dans un village loin de chez mes parents et à une heure de la capitale. LE rapprochement que j'avais tenté vers mon père l'année précédente avait échoué. Ce dernier semblait plus sévère et plus autoritaire que jamais. Dommage. Je travaille comme un dingue, jusqu'à mes 30 ans, sans le soutien parental. Une opportunité m'est donnée d'acquérir un petit studio de 18 m² dans un HLM à proximité de mon job. La route pour rentrer à la maison me semble tellement longue les derniers temps. Je n'en dis rien à mes parents pour qui ce serait une honte pour la famille de me savoir dans une cité. De toute façon, ils ne semblent pas vraiment intéressés dans ma réussite et je ne leur dois rien. Signature de l'acte … et tout s'écroule, je perds mon job suite à une restructuration.

Que faire ? J'ai deux remboursements sur le dos ! Mes parents pourraient m'aider financièrement. Ne sont-ils pas les châtelains du village. Le domaine familial couvre plusieurs hectares de terre. La ferme-château est gérée par main de maître de mon père. Mais jamais je ne ferai l'aumône à mes parents. Je décide de ne rien dire à la famille et de me prostituer. Je suis gay, sans pour autant avoir fait mon coming out et plutôt beau mec. Je me fais des tunes faciles. Je n'aurais jamais cru ça. Un jour un mec demande pour me revoir mais il souhaite que je sois déguisé en femme. Pourquoi pas. S'il paie les fringues ! Et me voilà dans un nouveau rôle qui rapporte encore plus. Les annonces dans les journaux rapportent pas mal mais comme toujours, plus on gagne plus on en veut. Me voilà sur des sites de rencontre. Jolie travestie pour soirée coquine. Avec mon client, amateur de travesti, je me constitue une belle garde robe dans mon studio. Mes parents ignorent tout de ma double vie. Je serais déshérité.

Un beau soir, alors que je chatte, je tombe sur un type qui se présente comme grand 182, très mince 68 kg, la soixantaine et très dominant. Il écrit bien. On sent de l'éducation dans son langage. Il m'excite. Il ne souhaite pas me voir immédiatement. Il veut me dominer par la parole. Et il y réussit. J'attends tous les jours au moins un mail de sa part. Sans contact avec lui, je suis perdu. Pendant une semaine d'absence de sa part, mon chiffre d'affaire a diminué car je cherche un message de cet inconnu qui veut que je l'appelle Monseigneur. Au bout de cette semaine interminable, il reprend enfin contact avec moi. Il veut me voir en cam. Mais ne veut aucun défaut. Je dois être femme. Je dois être plus femme que sa femme et sa fille ! J'ai 3 jours pour me préparer. Le jour J, je suis fin prête. Il m'a demandé de choisir un nom. J'ai choisi le nom de ma sœur, Mélodie. Ce nom lui convient me dit-il. Il m'ordonne de brancher ma cam. Me voilà face à cette caméra en tenue de jeune écolière. Jupe écossaise, panties rouge, jarretelles en dentelles rouge, petite culotte en satin rouge et bustier noir. Une perruque blonde avec de longs cheveux. Mes faux cils, du glim pour mes lèvres pulpeuses. Lui n'a pas de cam. Je suis un peu déçu et je lui dis. Son ton devient autoritaire. Je ne peux poser aucune question. Je dois obéir dans le silence. A l'écran, ses ordres se succèdent.
Debout, face à moi, caresse toi, tourne toi, penche toi, écarte tes jambes, relève ta jupe, rentre ta culotte entre tes fesses de salope, tourne toi, approche ta bouche de suceuse de la cam. Passe ta langue sur tes lèvres. Montre tes seins. Ils sont petits ! Ton bustier doit être plus serré de manière à faire remonter ta poitrine. Retourne toi, enlève ta culotte, penche toi bien et fesse toi fort, donne toi une fessée plus forte je veux voir les trace de tes doigts. Approche, montre, c'est bien ! tu aimes les fessées ? Oui Monseigneur. C'est bien, tu me plais ! Je t'offre 1000 EUR. Tu devras obéir en tout point. Tu m'accueilleras dans cette même tenue mais avec en plus des hauts talons. Tu auras les yeux bandés. Tu seras couchées sur le lit. Je ne dirai rien. Mes gestes te feront comprendre ce que j'attends de toi. Je veux juste t'entendre gémir. OK Monseigneur. Soit prête jeudi soir à 20. Donne-moi ton adresse. Je lui communique les infos, lui indique de sonner à l'appartement E7.
Il a quitté le chatte. J'ai un peu peur. Je devrais avoir l'habitude. Ce n'est pas le premier client. Mais c'est la première fois que j'aurai les yeux bandés. C'est aussi la première fois que l'on m'offrira 1000 EUR. Je me prends déjà à rêver que ce client vienne régulièrement ! Je ne dois pas le décevoir.

Jeudi 20H je suis fébrile, mais fermement prête à satisfaire ce client généreux. On sonne. J'ouvre avec le parlophone, puis vais vite mettre la porte de l'appartement contre. Je me bande les yeux et me couche sur le lit. Jambes légèrement écartées et jupe laissant découvrir le pli de mes fesses. J'entends la porte se fermer. L'homme s'assied sur le lit, d'une main, il caresse mon mollet. Sa main est ferme. Sa seconde main se pose sur mon autre mollet. Ses mains à présent, remontent le long de l'intérieur de mes cuisses. Je gémis en soulevant légèrement les fesses. Il me tire à lui. Je tombe à genoux, au pied du lit. Il me place en travers de ses cuisses et recommence ses caresses. Ses mains puissantes passent sous ma jupe. Chacune d'elle s'empare de mes lobes fessiers. Il a maintenant soulevé ma jupe. Quand tout à coup, je reçois une violente fessée qui me fait me raidir, son bras gauche me maintient fermement par la nuque. Sa main droite frictionne maintenant mon postérieur qui doit être bien rouge. Suivent encore 4 autres fessées qui me font pousser des petits cris étouffés. Bizarrement, je bande. C'est une première pour moi. Mon client, m'ôte maintenant ma culotte. Il caresse à nouveau mes fesses, les écarte pour jouer avec mon petit anus totalement rasé. Il caresse ma petite rose d'un doigt qu'il glisse jusqu'à mes couilles qu'il saisit puis malaxe sévèrement. Il tire sur mon scrotum à m'en faire mal. Un instant je panique, pensant être tombé sur un sadique. Mais il cesse aussitôt. Il me refait me mettre à genoux. Il se lève. J'entends le bruit d'une fermeture éclaire et son sexe se pose immédiatement dur, sur mes lèvres. J'ouvre doucement la bouche et il me pénètre d'abord en douceur, puis me maintenant la tête, il commence à me pilonner la bouche avec sa queue de taille raisonnable, semble-t-il circoncise. Au bout d'un moment, il me replace à 4 pattes sur le lit et me lèche la rondelle qu'il commence à doigter avec un, puis deux puis trois doigts. Il est barbu. Les poils de sa barbe irritent mon œillet sombre. Je gémis de plus belle.

Ce scénario me plait. J'aime me faire baiser mais les derniers clients étaient des petits vicieux simples qui jouissaient et s'enfuyaient vite fait ! Celui-ci prend son temps et manifestement beaucoup de plaisir. Il se redresse, présente sa queue à mon orifice et me pénètre brutalement. Heureusement, bien préparé par un anulingus bien baveux et ses doigts experts, je ne souffre pas trop . Son pubis claque maintenant sur mes fesses dans ce bruit bien caractéristique. Dans un souffle rauque il sort de moi, reprend ma tête et éjacule sur ma joue.

Il se rhabille. Il part. Encore sous l'émotion, je vois les deux billets de 500 EUR sur la table. Je m'en sors bien. Cet homme m'intrique. Je vais discrètement à la fenêtre du studio et là je n'en crois pas mes yeux. Je vois le chauffeur de mon père devant la jaguar et mon père qui s'y engouffre avant que le chauffeur ne fasse de même. La voiture démarre ensuite en trombe ! Est-ce lui mon client ? Le monde est certes petit mais pas à ce point ! Et puis mon père est hétéro. Oui mais le mec me parlait de sa femme … Je suis écroulé … et je me mets à bander et à juter abondamment sans même me toucher ! Cet homme qui vient de me baiser était mon paternel et j'y avais pris un immense plaisir ! Qu'allais-je devenir ?

LEXA

nakibe@yahoo.fr

Autres histoires de l'auteur : Si jeune et déjà salope - Découvertes multiples - Sacrifice familial - À la recherche de mon père - Le monde est si petit - Soirée surprise - Découverte qui m'a transformé -

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

18/04 : 15 Nouvelles

Sauna de Sochaux Chatenois25
Une soirée partie en couille 17cmglandcompris
Un charme fou Ghost writer
Rasage coquin Jako
Plan anonyme -01 Rsexenc
Plan anonyme -02 Rsexenc
Surprise à la fac Aymeric
Militaire-Motard Militaire
Plan avec une racaille Passif-lille
Dans le vestiaire Pakito31
Voisin Marlon
L'éveil du Renart Renart
Séance sportive Pititgayy
Un Affectueux Collègue Jako
Tout a basculé à 19 ans ThomasLePassif

La suite... (7)

Mariage pour tous -09 Yan
Frenchies -11 Pititgayy
Mathieu -03 Jeanmarc
Chambres à louer -15 Jeanmarc
Kader -12 Cédric T
Kader -13 Cédric T
Dans les geoles d'Armid -03 Iwan

Avril 2014

Nouvelles

Que de changements -01 Evanaddison
Que de changements -02 Evanaddison
Que de changements -03 Evanaddison
Que de changements -04 Evanaddison
Soirée torride Caramel
À la fin de l’été Bookman
Victor Victorbg
Une aire d’autoroute. Ginger
Marché D’Amiens Nord Legarsdu80
Mon petit frère Pédale69
Un Chinois très chaud... Mat44
Thibault Theo5852
Masseur Bastien
Le Club Ganymède Jako
Soumis au livreur wantmonster86

La suite...

Que de changements -05 Evanaddison
Que de changements -06 Evanaddison
Que de changements -07 Evanaddison
5ème jour Curiosity
Frenchies -10 Pititgayy
Mathieu -02 Jeanmarc
Soumission & Domination -524 Jardinier
Souvenir d’internat -03 Benvart
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)