PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Sacrifice familial

Il y a 5 ans ma grande sœur adorée, très jolie blonde, épousait au grand désespoir de mes parents un  une grande brute d'origine tunisienne de 20 ans son ainé. Ma sœur n'avait que 18 ans. J'avais alors 13 ans. Je n'avais pas aimé Hassan dès le début car il me volait ma sœur, seul élément stable dans une famille un peu bizarre. Mon père toujours à la limite alcoolique et ma mère en perpétuelle dépression …

Cinq année de souffrance pour ma sœur car dès le mariage Hassan a révélé sa véritable nature. Autoritaire,  égoïste, jaloux, et reproductif puisque qu'en 5 années,  ma pauvre sœur s'est retrouvée 4 fois enceinte.

Hassan l'avait éloignée de nous. Jusqu'à ce jour de mes 18 ans où j'avais voulu organiser une fête pour mon anniversaire qui me libérait de me mes parents.

Je me présente, ma sœur et moi sommes assez similaires. Elle mesure 170 pour 50 kg, je mesure 175 pour 60 kg. Blond comme elle, j'ai les cheveux mi-longs. Je suis totalement et naturellement imberbe.

Hassan par des trafics de voitures et sans doute de beaucoup d'autres choses avait fait fortune. Ma sœur était sensée vivre comme une princesse. Elle achetait ce qu'elle voulait, avait des domestiques et s'occupait uniquement des enfants. Cependant, ce 5 juillet 2010, je découvris une fille totalement désemparée, perdue, à la limite de la folie et terriblement vieillie. Son mari, de son côté témoignait toujours de la même arrogance. Je pris ma sœur à part pour discuter. Elle ne supportait plus son mari. Il dirigeait tout. Et il était très demandeur sexuellement. De son côté, elle devenait frigide et n'avait plus du tout envie. Elle avait l'impression de toujours se faire violer … Elle vivait un enfer … Quand je pense que de mon côté, j'étais toujours en manque … J'avais du mal à comprendre ma sœur.

La soirée avançait, l'alcool aidant, ma sœur se libérait. En pleure, elle m'avoua qu'elle allait devoir divorcer. Cela la terrifiat car Hassan menaçait de retourner en Tunisie et de prendre avec lui les enfants. Mais ses exigences sexuelles devenaient perverses. Ne voulant pas plus de 4 enfants, il la sodomisait. Ma sœur avait horreur de ça. Et maintenant, il la harcelait pour qu'elle le suce … Avec un verre de trop dans le nez, je me mis  à bander car de mon côté, j'étais une vraie salope. Ma soeur savait que j''étais homo mais pas à ce point. Je regardaits Hassan de loin. Il draguait toute les filles. Vraiment, je ne le trouvais pas séduisant. D'abord il était vieux, il avait 39 ans. Il était très massif. Un mètre 90 pour 100 kg !

Je tentais de consoler ma sœur. La sodomie, ce n'est pas si grave, dis-je avec un sourir triste pour détendre l'atmosphère.  Elle me foudroya du regard et les larmes plein les yeux, elle me lança :

-       Il est monté comme un âne, je suis déchirée, c'est horrible …

-       Pardon, fût le seul mot qui me vient à la bouche

Inconsciemment, je continuais à bander de plus belle … Cela me gênait … Je commandai une x ième bouteille de champagne pour nous changer les idées. Hassan nous rejoignit.

-       Tu ressembles de plus en plus à ta sœur, me lança-t-il, enfin au même âge car elle vieillit la pauvre

Glups, je jetai un regard à ma sœur, totalement soumise. Elle baissa les yeux. Elle n'avait plus de force !  Hassan bu les ¾ de la bouteille.

-       Tu nous a réserver la suite de l'hôtel j'espère

-       Bien sur cher beau frere !

-       Vas dormir chérie, je te rejoins

J'attrapai ma sœur et lui donnai la clé de ma chambre au cas où.

IL était 4 heures du matin, Hassan, beuglait, je décidai d'aller me coucher également. Ma sœur dormait dans mon lit … Et là, je ne sais pourquoi, je décidai d'aller dans la suite de l'hôtel réservée pour elle et son mari. Dans leur chambre, je vis le sac de ma sœur, une nuisette, des bas jarretelles, ses talons. Sans doute à cause de l'alcool, j'enfilai la nuisette, le string en dentelle noire, les bas jarretelles, et me glissai dans le lit conjugal … Hassan entra une bonne heure plus tard. Comme un gros égoiste il alluma la lumière comme s'il était seul me réveillant en sursaut. Je m'étais endormi … Il se déshabilla et je vis la chose la plus énorme jamais vue  … un sexe qui devait mesure presque 20 cm au repos et qui reposait sur deux énormes couilles ! Ce type était une bête. Il éteignit la lumière se glissa dans le lit et se colla directement à moi. Son sexe ne tarda pas à gonfler. Je n osais imaginer  la taille que cette bite devait avoir une fois en érection ! IL se frottait sans ménagement. Se foutant totalement de mon éventuelle fatigue. Il me mordait l'oreille. J'eu soudainement peur que ses mains se dirige vers mon sexe et qu'il s'aperçoive de la supercherie. J'eu alors l'idée de me glisser sous les couvertures et d'approcher ma bouche de son sexe.

-       Ah tu vois qu'on y arrive

Je lui taillai une merveilleuse pipe. C'était la première bite de cette dimension que j'enfournais dans la bouche mais que c'était bon. Ce gland circoncis me rendait fou. JE le léchais , je serrais mes lèvres, je tentais la gorge profonde. Hassan était aux anges

-       Putain, tu cachais bien ton jeu ma chérie, tu m'excites à mort ! Tu suce divinement bien, continue, je vais jouir …

Encouragé, je descendis sur ses grosses couilles que je léchai abondamment une après l'autre puis remontai sur sa tige pour le finir et en finir … Il ne tarda pas à jouir une quantité impressionnante de sperme dans le fond de ma gorge et je me délectai d'avaler le tout pour la première fois ! Quel anniversaire ! Je remontai, et me tournai dos à lui pensant en avoir fini … Mais en effet, ce type était très sexuel.

-       J ai adoré chérie, j ai envie de ton cul

Joignant le geste à la parole, il écart sans menagement le string et commença à entrer son sexe dans mon cul.

Je ne pu m'empêcher de gémir de plaisir, ce qui décupla ses grognements. Hassan me prit dans toutes les positions et finit par jouir une seconde fois avant de s'écrouler de fatigue sur moi. L'alcool et cette chevauchée magique me firent tomber dans un sommeil profond.

Je fus réveillé par les doigts qui me travaillais le cul. Dans un demi sommeil, je me mis à gémir de plaisir.

-       Oh ma salope, j'ai adoré te baiser hier. C'est comme ça que je te veux tous les soirs et tous les matins, viens me sucer

Sans délicatesse, il me prenait déjà la tête de manière ferme pour la diriger mers son braquemart déjà au garde à vous !

C'est finalement avec plaisir et un peu d'inquiétude que je le resuçai

-       Oh chérie, que c'est bon ! Tu pourras remercier ton frère car je comptais demander le divorce ! mais maintenant j'ai changé d'avis. Tu es à moi. Vas y lécher mon gland, doucement, hummm c'est bon

IL m'enfonçait sa bite jusqu'à la glotte. J'adorais cette bite mais je commençais à m'inquiéter. Quelle serait sa réaction quand il découvrirait la supercherie … Il me releva soudain comme une fétu de paille pour me rouler une pelle … et se rejeta en arrière

-       Putain mais qu'est-ce que c'est que cette histoire !  Felix ! Mais qu'est-ce que tu fais ! Ou est ta sœur ?

-       Pardon Hassan, je pensais bien faire, … tu as aimé que je te suce … je ne dirai rien

-       Là n'est pas la question, tu m'as trompé et ma femme aussi ! Je confirme à mon avocat ma décision de divorcer

Il se leva d'un bon … Je ne sais pourquoi, je me jeter à sa suite, en prenant soin de mettre les tallons qui trainait par terre. C'est ainsi qu'Hassan me vis me diriger mes lui, en jarretelles, bas noirs, string noir, soutien gorge en dentelles noirs, et haut perché sur des tallons de 10 cm, je me jetai à ses genoux pour lui demander pardon pour lui dire que ma sœur ne savait rien que je lui avais donné ma clé au lieu de la suite. Qu'elle ignorait tout, qu'elle ne pouvait être punie à cause de moi et de mon vice. A genoux, je m'agrippai à sa taille de mes deux mains, ma tête contre son sexe. IL reculait mais je résistais et me retrouvai le cul cambré, ma bouche à la hauteur de sa queue. Il me regardait étonné.

-       Lève toi salope.

J'optempérai.

-       Tourne sur toi-même.

-       Montre ton cul.

-       Mets toi à quatre pattes et viens vers ton maitre

J'obéissais à tout. Son regard était dur et vicieux. Son sexe reprenait ses dimensions monumentales.

-       Suce moi à fonds

Il jouit pour la troisième fois en mois de 12 heures … J'avalai tout

-       Et bien, je pense que j'ai trouvé une seconde femme ! La première sera la mère de mes enfants, la seconde mon trou à bite.

Je tentai une objection mais il me menaça. Et c'est ainsi que je devins la seconde femme du mari de ma sœur ….

Lexa

nakibe@yahoo.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Si jeune et déjà salope - Découvertes multiples - Sacrifice familial - À la recherche de mon père - Le monde est si petit - Soirée surprise - Découverte qui m'a transformé -

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)