14 Déc.
+ 43 histoires en accès privilège.
14 Déc. : +30 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Stagiaire à fourrer

L'histoire que je vais vous raconter est fictive mais elle se déroule dans mon environnement quotidien actuel (les prénoms sont faux évidemment).

Je m'appelle Mathis, j'ai 21 ans, 1m80 brun, plutôt mignon, peu poilu, je fais plus jeune que mon âge. Depuis plusieurs mois je fais très attention à mon corps, je m'entretiens bien, donc on peut dire que je suis plutôt sexy. Genre fin mais pas trop, une bonne base de muscles uniformes un peu partout, et des belles petites fesses lisses de passif gourmand. Je suis actuellement en stage dans une agence de communication à Lille depuis quelques semaines. Pas mal de gens y bossent en ce moment, stagiaires ou employés. Mon maître de stage s'appelle Lucrezio. C'est un grand type de 38 ans, assez intimidant (et donc excitant), difficile à cerner, qui déconne pas mal mais qui semble toujours vous sonder quand il vous regarde. Brun les cheveux courts et bouclés, barbe de 3 jours mal rasée, démarche de racaille malgré sa fonction et son age. Même si ce n'est pas pour ainsi dire un gars canon, je ne peux pas m'empêcher de fantasmer sur ce mec.

Je l'imagine en train d'abuser de ses fonctions pour abuser de moi, petit stagiaire à sa merci. Quand il me regarde j'ai vraiment l'impression qu'il va me dévorer tout cru, et ça m'excite terriblement. Mais évidemment je me fais des films. Autre mec notable de la boite : Jean. Il bosse dans le même bureau que Lucrezio. Lui est plutôt jeune, il a 26 ans, et pour le coup c'est un beau gosse. Pas très grand mais plutôt viril et posé, la voix grave et terriblement sexy. Relativement athlétique, mais fin dans le haut du corps, son plus gros atout c'est son cul. Putain ce cul !! Tellement sexy, et viril, et musclé, bombé, rond, masculin, miam !! Je croquerai bien dedans ! À chaque fois qu'il passe près de moi j'ai envie de malaxer ses magnifiques fesses pendant des heures, d'y frotter mon visage, de les lécher... Et je ne peux pas m'empêcher de penser que ce qui est devant est tout aussi impressionnant. Je sais qu'il a une copine, elle a bien de la chance putain, de pouvoir profiter de ce corps de mâle autant qu'elle veut...

Moi je suis encore puceau, et oui... à 21 ans... Je n'ai pas vraiment eu d'occasion, je rencontre pas beaucoup (pas du tout) de gay et je ne m'affiche pas en tant quel tel. De plus j'aime les mecs qui font vraiment hétéro donc c'est mal barré pour moi...

Enfin bref ! Toujours est-il qu'un lundi, j'arrive donc à l'agence, un peu en avance. La porte est ouverte, je monte, je rentre. Je vais jusqu'au bureau des mâles pour dire bonjour (ils sont toujours les premiers sur place). J'entends un bruit de ceinture qu'on dessert. Je me fais discret et je passe la tête dans l'entrebâillement de la porte. Et là je vois ce que je rêve de voir depuis des semaines. Jean est là, haletant, en sueur (je pense qu'il vient d'arriver en vélo, il a dû se taper un sprint), torse nu, il vient de défaire la ceinture de son short en jean et commence à le faire glisser vers le bas. Oh merde ! Il avait passé son pouce sous son calbut et c'est tout le bas qui tombe ! Je vois le tissu caresser lentement les magnifiques formes de ses fesses qui se dévoilent enfin ! J'en crois pas mes yeux, ça y est, il est nu devant moi ! Et quel cul !!!! Encore mieux que ce qu'il laissait paraître, c'est le cul le plus musclé, le plus rond et le plus relevé que j'ai jamais vu !

Légèrement mais uniformément poilu, avec des superbes cuisses bien épaisses et bien musclées et bien poilues qui accompagnent le tout pour créer la vision la plus sexy qui m'ait été donné de contempler. Il se tourne un peu et... il bande ! Ou du moins il a une érection bien entamée ! Et miam que cette queue à l'air appétissante ! Bien épaisse, bien grosse, plutôt grande, assez veinée, j'adore ! Si j'écoutais mes pulsions je me jetterai à ses pieds sur le champ, j'enfournerai sa bonne grosse queue dans ma petite bouche de puceau et je malaxerai ce cul de l'espace. Mais non, je ne bouge pas. Lui par contre commence à empoigner sa queue d'une main en soupirant, tandis qu'il extirpe le calbut de son short resté par terre de l'autre. Le calbut est trempé de sueur, je suppose que c'est pour ça qu'il s'est déshabillé. Il le presse contre son visage et inspire à plein poumons. Ça à l'air de l'exciter (et il n'est pas le seul!). Et son érection redouble d'intensité. Sa main fait de longs va-et-vient sur son membre qui est maintenant tout bonnement énorme ! Ça à l'air tellement bon putain !! Tellement épais et puissant ! J'en veux dans ma bouche !!!

Il lâche son chibre, ramasse son t-shirt et commence a éponger son corps en sueur avec le vêtement. J'ai l'impression d'observer la scène en slow motion, comme une scène sexy d'une série télé. Putain comment j'ai la gaule ! Et mon petit trou vierge est grave en chaleur lui aussi ! Je le sens tout dilaté et affamé ! Il finit de s'éponger, renfile son T-shirt puis son short. Oui, sans calbut... putain ce gars est badant ! Seule sa queue et ses boules dépassent encore du vêtement dont la braguette n'est pas encore fermée. Une idée me vient.

Vite je sors mon i-phone pour essayer de capturer le moment ! Putain pourquoi j'y ai pas pensé avant ! Lui est en train d'inspirer une nouvelle fois l'odeur de son calbut en branlant à nouveau son gros chibre de mâle. Allez vite, vite, l'app… appareil photo... et... hop ! C'est bon ! Le gros oiseau est dans la boite. Yes !... Merde ! Le portable m'échappe et tombe derrière moi, non sans bruit. Jean l'entend et prend peur. Il balance son calbut sous un bureau pour vite rerentrer avec difficulté son imposant matos dans son short et refermer le paquet. On se calme, il ne m'a pas vu l'observer, je ramasse le téléphone dernière moi, attrape un bouquin sur une étagère et entre dans le bureau.

— Salut ! Désolé j'ai fait tomber ça de l'étagère

Je montre le livre. Il s'approche en souriant, encore un peu essoufflé et me tend la main. Sa queue toujours raide distant son short de manière obscène, mais il ne s'en rend pas compte

— Ca va?  Tu sais que c'est férié aujourd'hui, t'avais pas besoin de venir

Ah merde, j'avais zappé... Je lui serre la pince. Humm c'est encore humide, certainement un reste de precum de sa furtive masturbation

— Je dois y aller, j'ai une course à faire avant que Lucrezio arrive, me dit-il. D'ailleurs il sera pas là avant une heure je pense. Du coup fait comme tu veux, tu peux rester si t'as envie, mais ça sera que nous 3 aujourd'hui

— Ok, ça marche !

Une journée seul avec ces 2 mâles ? Je dis pas non ! Jean s'en va donc, pendant que je lèche sa pré semence qu'il a laissé sur ma main. Huuuum, trop bon, cette journée commence super bien !

J'attends qu'il parte et je me précipite sous le bureau à la recherche du calbut balancé. Ah, je le vois, il est sous le bureau de Lucrezio. Hop, à 4 pattes et j'y vais. Effectivement il est chaud et bien humide. Je le porte à mon visage pour l'humer. Huuuuum, ça sens tellement le mâle, j'adore ça ! La trique directe. N'y tenant plus je sors ma queue de mon jean (un petit 16 cm qui à tendance à me complexer face aux autres mecs) et me mets à me masturber là, sous le bureau de mon maître de stage qui n'arrive pas avant une heure, avec le calbut tout chaud du mec le plus sexy que j'ai jamais vu, pressé contre ma tronche, et de la testostérone plein les narines. Je sors mon téléphone pour mater la photo de mon mâle pendant que je me fais du bien. Je décide de me mettre à poil pour me sentir encore plus chienne. Putain que c'est bon, c'est presque comme si je le suçais pour de vrai (en tout cas c'est l'acte le plus sexuel que j'ai fait jusqu'à maintenant).

Huum... je suis perdu dans mes sens tout retournés, ces odeurs de mâle, ce plaisir solitaire, cette photo tellement bandante. Je n'entend pas la porte qui s'ouvre dans l'entrée. Ce n'est qu'en voyant un pied dépasser de la porte du bureau que je me rends compte que Lucrezio est en avance. Merde ! Plus le choix, je m'enfonce encore plus sous le bureau, nu, la queue raide et un calbut dans la main. Lucrezio s'assoit et avance sa chaise au maximum sous le bureau, je suis obligé de me reculer encore, j'ai un gros câble électrique qui me rentre dans la raie et frotte mon anus en chaleur, pendant que ma tête est située entre les genoux de mon maître de stage, pile en face de son paquet.

Les minutes passent, il s'est de toute évidence mis à travailler sans se rendre compte de ce qui se passe à quelques centimètres de lui. Moi je n'ai rien d'autre à faire que mater le paquet entre ses cuisses qui me fait de l'œil. Là encore ça à l'air imposant. Surtout que depuis quelques minutes il passe régulièrement la main dessus et ça commence à prendre du volume. Huuuum... s'il me trouve comme ça j'ose à peine imaginer les conséquences mais pour l'instant putain, quelle journée ! Je passe ma langue sur mes lèvre et reprend ma branlette. Je suis là, à poil, je ne peux pas bouger dans être découvert, autant en profiter ! Je me branle donc en respirant le calbut de Jean et en matant Lucrezio se tripoter le paquet sur sa chaise. Ses mouvements sont de plus en plus amples car sa queue s'allonge de plus en plus. Il porte un pantalon très serré et du coup je peux voir son chibre s'étaler le long de sa cuisse droite, raide et long, bien moulé par le tissu léger du vêtement. Ahhh j'ai tellement envie de m'avancer pour lécher tout ça ! Quelle salope je fais ! Et ça m'excite. J'approche le visage au maximum.

Je suis maintenant le nez à à peine 1 cm de son gland gonflé sous son pantalon (je pense qu'il ne porte pas de sous vêtement), et je peux vous dire que là aussi ça sent le mâle ! Putain que c'est bon ! Je respire à plein poumons et me masturbe de plus belle. Les minutes passent, j'ai une main sur ma queue et l'autre qui me rentre 2 doigts plein de salive dans ma chatte en feu de petite pucelle. Là j'entends Lucrezio pousser un grognement « Rho et puis merde ! ». Il plonge sa main dans son pantalon et en sort son chibre bien bandé. Putain mais j'ai trop de chance aujourd'hui !! Elle doit bien faire 23 cm de long ! Mais moins épaisse que celle de Jean. Et il se masturbe en gémissant, ses cuisses s'écartent et il s'affale sur son dossier. Humm moi aussi je redouble d'ardeur avec mes mains, je m'approche de plus en plus de cette gâterie qui me tente tant ! Lui glisse de plus en plus sur son fauteuil, rapprochant sa verge de mon visage peu à peu. Elle est maintenant virtuellement dans ma bouche ouverte ! C'est à dire que si je refermais ma bouche, mes lèvres se poseraient autour de son gland.

C'est risqué mais je ne réfléchis plus. Je suis juste une petite pute en manque de bites, en manque d'hommes, de sexe, de mâles ! Dans mon excitation je me repositionne sur mes genoux, mais je heurte une multiprise et tombe en avant ! Il n'a fallu que 2 ou 3 cm et voilà. J'ai maintenant la bouche ventousée tout autour des 10 premiers centimètres de sa verge. Il sursaute et recule brusquement, retirant son membre de ma bouche. Je perds l'équilibre et continue ma chute. Et me voilà donc, nu, la tronche sur le calbut de Jean qui traînait au sol, le cul en l'air et cambré, une main sur ma bite en érection et l'autre en train de me fourrer le trou de 2 doigts, un filet de bave reliant ma bouche à la teube de mon maître de stage assis sur une chaise à un mètre de moi, le regard rivé sur mon corps de salope nue et offerte, insondable.

N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, les critiques que vous avez. Et si vous êtes de Lille (ou pas) et que vous êtes un beau mâle viril comme Jean, à la recherche d'une petite salope pucelle comme moi, contactez moi aussi ! (si vous voulez des photos c'est possible aussi, si vous voulez m'en envoyer de vous pour me montrer que vous êtes des beaux mâles virils, c'est encore mieux!). lopepucelle@yahoo.fr

Lopepucelle

lopepucelle@yahoo.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Stagiaire à fourrer

Dernière mise à jour publique

14/12 : 21 Nouvelles

Mon directeur de formation Deepth
Une bonne pipe CaptainNemo54
Faites vos jeux Yan
Mon année Erasmus Bryan
Comment j’ai rencontré mon copain TTBM Ethan69
A Young Hetero
Ma nouvelle vie de lope Nico76500
Nicolas et Bobo Nicolas
Maxence Éric
Confessions réelles d’un videcouilles Guillaume
Un hétéro de moins Jean-Baptiste
Baisé au jus par Denis le flic Baisemoi37600
dans les bois.... Pititgayy
Mes potes du lycée Juliencyrillo77
Le timide Frank
Mes 18 ans Titi30
Dans sa toile Ed.Nygma
Découverte Patoche0054
Les toilettes de l’aéroport Hugo974
À trois sur les parkings Couple chaud
Mon demi-frère hétéro Oldyano

La suite... 9 épisodes

Nouvelle expérience -02 Arras62
Le jouet d’un hétéro -05 Franck84
Éric, ma vie Chapitre -17 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -18 Rodrigue
Ma première colocation -06 Pascal
Ma première colocation -07 Pascal
Soumis à Karim -02 Tod
Chambres à louer -13 Jeanmarc
Début avec mon maître -02 Jd18

Décembre 2018

Nouvelles

Pendaison de crémaillère Alex
1 de perdu, 2 très chauds de trouvés James
Montparnasse Lane
Plan punition Chopassif
Serveur timide, mais chaud Romain
Un super plan en voiture Le paon d'Héra
Ma première colocation Pascal
Un Français au Québec Wesley
Ascenseur bloqué Hugo
Première fois hard Inexp
Deux novices dans la douche Flavien49
Accident de travail Catana
Autostop en Martinique Ed.Nygma

La suite...

Mon pote Hector -04 Anno
Nicolas et Bobo -02 Nicolas
Jeune, riche et gâté -08 Matt
Première fois sur un site -02 ChTtbm
Le jouet d’un hétéro -04 Franck84
Soumission & Domination -514 Jardinier
Soumission & Domination -515 Jardinier
Chambre à louer -12 Jeanmarc
Voyage Initiatique -11 Ninemark
Voyage Initiatique -12 Ninemark
Voyage Initiatique -13 Ninemark
Voyage Initiatique -14 Ninemark
Voyage Initiatique -15 Ninemark
Ménage et baise à 12 -03 Denis
Mon âme au diable -06 Pititgayy
Mon âme au diable -07 Pititgayy
Ancien pote -09 Bearwan
Ma première colocation -02 Pascal
Ma première colocation -03 Pascal
Ma première colocation -04 Pascal
Ma première colocation -05 Pascal
Le jouet d’un hétéro -03 Franck84
Le jouet -04 Hellboy62
Hypnotisé mon copain -08 Jeanmarc
Colocation -06 Emerick
Le jouet -02 Hellboy62
Le jouet -03 Hellboy62
Les Chronique de Max -10 Max

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)