PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Saison précédente - Épisode précédent

Les potes de mon grand-frère
Ce qu'ils sont devenus

Chapitre 03 : Guy

De son côté, Guy était bien décidé à laisser derrière lui son expérience homosexuelle et à retourner franchement dans l'hétérosexualité. Ce samedi là, il était sorti en boîte avec l'espoir de trouver une femme avec qui passer la nuit. Son côté « beau grand noir » lui assurait généralement un petit succès même si, au moment de passer à l'acte, certaines filles avaient quand même parfois un peu peur. Ce soir-là, il avait dragué Pauline, une jeune fille de son âge à peu près, une vingtaine d'année, plutôt jolie : blonde, plutôt musclée, avec des seins, des bras et des cuisses qui valaient le détour (il n'aimait pas du tout les maigrichonnes qui passaient leur temps à faire des régimes), tatouée, et qui ne semblait pas avoir froid aux yeux. Ils avaient un peu dansé, avaient un peu flirté et s'étaient retrouvé au bar. Guy se réjouissait de la tournure que prenait la situation. Mais une sacrée surprise l'attendait !
Pauline lui dit d'attendre deux minutes. Elle s'éloigna et alla parler à un jeune homme un peu plus loin. Un blanc, plutôt bien foutu, de type « hipster » : moustache et barbe, tatoué sur le bras et sûrement ailleurs, tenue soignée. Guy n'était pas du tout du style « hipster » mais il devait bien reconnaître que ce gars-là était plutôt beau et bien foutu dans son genre. Mais il était intrigué : qui était-il ? Pourquoi et de quoi Pauline lui parlait ? Il eut rapidement la réponse : Pauline revint le voir pour lui parler :

Pauline : Tu vois le garçon là-bas ? C'est David, mon petit-ami. Ouais je sais, j'aurais dû t'en parler avant mais attends. Franchement je te trouve super mignon alors on veut te proposer quelque chose : David est d'accord pour que je couche avec toi mais pas sans lui.
Guy : Comment ça ? Il veut ou il veut pas ?Je comprends pas…
Pauline : Ben on couche ensemble mais il est là. Un plan à trois, quoi.
Guy : Mais je suis pas pédé moi !
Ce cri était parti tellement rapidement que Guy le regretta aussitôt, de peur de s'être trahi.
Pauline : Personne ne te demande d'être pédé. Mais tu peux comprendre qu'il ne veut pas te laisser seule avec moi. On ne te connaît pas. Donc autant s'amuser tous les trois, non ? Tu n'as jamais fait ça avec tes potes ?

Guy était pris dans une drôle de situation : son côté hétéro le poussait à accepter car Pauline était vraiment canon, mais à condition de ne pas  prêter attention à David qui serait juste à côté; et son côté homo le poussait aussi à accepter car ce David était un très bel homme et la promiscuité les mènerait sans doute à se frôler, voire plus. Mais allait-il accepter pour profiter de Pauline ou de David ? Il choisit Pauline, résolument : il n'était pas un pédé !

Guy : Nan j'ai jamais fait ça mais ok, pourquoi pas. On fait comment ?
Pauline : David va nous emmener, on va chez lui.

Ils rejoignirent David qui fit tout pour mettre Guy en confiance, et il y réussit : Guy devait reconnaître que c'était un gars super cool, énergique, très gentil. Un peu plus âgé que Guy - 26 ans.
David : Ravi de faire ta connaissance Guy. Tu vas voir, on va bien s'amuser. C'est vrai que t'es plutôt pas mal. Elle a l'oeil Pauline ! On y va ?

Guy avait été mi-gêné, mi-flatté par le compliment de David mais David semblait avoir dit ça sans arrière-pensée. Il se retrouva à l'arrière de la voiture, à côté de Pauline, pendant que David faisait le chauffeur. Pauline était vraiment très chaude et elle commença à embrasser Guy sur la bouche et à glisser sa main entre les cuisses du grand noir.
Pauline : - Voyons voir ce qu'il y a là-dedans.
Sans cesser d'embrasser Guy, elle défit sa braguette, plongea sa main dans son boxer et en sortit sa longue queue noire et circoncise, qui commençait déjà à bien prendre de l'ampleur. Pauline s'arrêta d'embrasser Guy pour admirer la belle queue large, lourde et surtout très longue qu'elle soupesait de sa main. Guy était un peu gêné mais il n'osait rien faire. Pauline exprima son admiration et son étonnement.
Pauline : David, tu as du souci à te faire. Je crois que la sienne est encore plus grosse que la tienne !
David : Pas possible ! La réputation des blacks était donc vraie ?
Il ajusta le rétroviseur pour pouvoir voir la queue de Guy sans trop risquer la sortie de route.
David : Ah oui, impressionnant ! Tu vas réussir à prendre tout ça Pauline ?
Pauline : Je pense que oui. Mais tu viendras en premier alors !
David : A tes ordres !

Guy avait un peu l'impression d'être un simple sextoy en les écoutant parler comme s'il n'était pas là, mais leur complicité faisait tellement plaisir à voir que cela ne le dérangeait même pas tellement. Et puis, il avait une superbe fille en train de lui malaxer la queue qui sortait de son jeans.  Quand elle descendit la tête pour commencer à le sucer, il tressaillit en se mordit les lèvres. David ajusta le rétroviseur pour regarder Guy droit dans les yeux.
David : Elle suce bien, hein ?

Guy ne répondit pas mais se laissa sucer tout en regardant David en train de conduire. Ce mélange d'exhibitionnisme et d'homo-érotisme le faisait glisser dans une sorte d'euphorie douce, comme s'il avait fumé un joint. Il se laissait aller.
Alors qu'ils approchaient de l'appartement de David, Pauline se redressa.
Pauline : Bon, la queue ça va mais pour le reste, ça pue la sueur tout ça. On prendra une douche tous les trois avant d'aller sur le lit, d'accord ?
David : Tu as raison, j'ai dansé comme un malade ce soir, une douche me fera du bien.

Ils arrivèrent à l'appartement de David, un joli appartement, pas très grand, moins « design » que Guy ne l'avait craint. A peine entrés, David et Pauline commencèrent à se déshabiller dans le couloir. Guy fit pareil. Ils se retrouvèrent tous les trois tous nus. Guy ne put s'empêcher d'admirer le corps musclé et proportionné de David, dont la queue pendait encore assez mollement. A cause du stress, la queue de Guy s'était faite toute petite. allèrent dans la salle de bain. La douche était assez grande pour eux trois mais ils devaient se serrer. Guy n'osait prendre aucune initiative : il suivait les deux autres qui s'embrassèrent et s'enlacèrent devant lui, sous le jet d'eau chaud, sans aucune gêne. Quand David pris Guy par l'épaule, Guy eut un geste de recul et de surprise, puis il se laissa faire : David voulait simplement inciter Guy à embrasser Pauline. Du coin de l'oeil, Guy put voir que la queue de David avait commencé à grossir. L'eau chaude, le corps de Pauline glissant contre le sien, le corps de David juste à côté qui se serrait aussi contre lui… Guy se mit aussi à bander.

Pauline : Attendez, j'ai une idée, je reviens tout de suite.

Pauline partit aussitôt. David et Guy se retrouvèrent seul. Guy ne savait pas quoi faire ni quoi dire. David prit sa queue dans sa main droite et la montra à Guy.
David : Alors, elle est peut-être moins grosse que la tienne mais elle n'est pas mal non plus, non ?
Guy : Euh oui oui t'as pas à te plaindre non plus !

Effectivement, la queue de David était très belle : non-circoncise, un peu recourbée vers le haut, un peu moins longue que celle de Guy et tout aussi épaisse. Celle de Guy n'était pas encore entièrement bandée mais elle était déjà énorme, pendante entre ses cuisses.

David : Je sais pas ce qu'elle fout. Bon, on va se laver en l'attendant.
David prit du savon dans les mains et se frotta le corps. Guy fit pareil. David s'attarda sur sa queue qu'il nettoya longuement. Guy fit pareil avec sa queue à lui. Il avait terriblement envie de toucher la queue de David, ou même simplement de caresser son corps mais il n'osait faire aucun geste déplacé. David, lui, semblait parfaitement à l'aise.

David : Tourne-toi !

Guy se tourna et David lui frotta le dos et descendit même sur ses fesses. Guy avait beau vouloir faire l'hétéro, il ne put s'empêcher de fermer les yeux et de savourer le contact des mains fermes et masculines de David sur son corps. Mais ils furent interrompus par Pauline.
Pauline : Alors les garçons, vous ne m'attendez même pas pour vous amuser ?

Elle amenait avec elle trois verres de vin qu'ils burent sous la douche, à moitié dilués par l'eau de la douche.
David : C'est pas le bonheur ça ?

Guy ne put qu'acquiescer : la situation était tellement originale qu'il pourrait difficilement en parler à ses potes mais il commençait enfin à se laisser aller, à embrasser Pauline de lui-même, à ne plus craindre de toucher le corps de David.

Quelques minutes plus tard, ils étaient tous les trois allongés sur le grand lit de David. Pauline au milieu et les deux garçons de part et d'autres : le grand noir en train d'embrasser la fille sur la bouche, et le blanc tatoué en train de lui sucer les seins tout en la caressant. Quand sa main descendait vers les cuisses de Pauline, il lui arrivait de toucher la queue de Guy qui, énorme et bien dure, se cherchait un passage vers le sexe de Pauline presque d'elle-même. Puis ils changèrent leur place : David remonta vers le visage de Pauline et Guy descendit progressivement, jusqu'à même mettre sa tête entre les cuisses de la fille pour lui lécher le sexe. Il faisait ça avec ardeur mais la vérité, c'est qu'en même temps, il pouvait voir la queue de David juste à côté et qu'en caressant les cuisses de la fille, sa main gauche se retrouvait à toucher la queue du garçon un peu plus que par hasard. En fait, il finit même pas presque branler David : ce dernier, tout occupé à embrasser Pauline, ne se rendait pas compte de ce qui lui arrivait.

Puis David poussa Guy et se mit sur Pauline pour commencer à la pénétrer. Guy s'allongea à côté d'eux et admira un temps le corps de David onduler sur celui de Pauline, et surtout les belles fesses blanches, à peine poilues, faire un beau mouvement de va-et-vient. Vue la position, il pouvait embrasser Pauline tout en passant sa main sur le dos de David, il descendit même jusqu'aux fesses de David. Leurs têtes à tous les trois étaient très proches : Pauline passait de l'un à l'autre. ils finirent pas s'embrasser tous les trois ensemble et Guy put enfin goûter aux lèvres de David, piquantes par la barbe et la moustache. A un moment, ils s'embrassèrent même juste tous les deux, puis David revint sur Pauline. David fit un geste pour écarter Guy : sans s'en rendre compte, Guy avait glisser ses doigts entre les fesses de David !

Guy en profita pour se mettre à genoux sur le lit et à rapprocher sa queue du visage de Pauline. Il se pencha en avant, presque au-dessus de la tête de David, et Pauline put engouffrer la queue de Guy et le sucer. C'était très bon mais surtout, Guy pouvait presque imaginer que c'était David qui le suçait, tellement la bouche de David était proche de sa queue à lui. Il aurait vraiment aimé que Pauline prenne sa queue dans la main et la guide vers la bouche de David en disant quelque chose comme « à ton tour maintenant » mais ça n'arriva malheureusement pas.

David finit par jouir en Pauline. A défaut d'être celui qui l'avait fait jouir, Guy put profiter de voir sa réaction de près, son corps se tendre, ses fesses se contracter. Puis il se retira et s'allongea sur le dos à côté de Pauline, épuisé, sa queue encore raide et luisante de sperme. Plonger sa queue dans le sexe de Pauline, plein du sperme de David, était pour Guy à la fois un peu dégoûtant et très excitant. Mais de toute façon, Pauline lui demanda de mettre une capote - heureusement, David avait des XL ! Guy joua donc au parfait hétéro en prenant Pauline avec douceur, puis plus sauvagement, en l'embrassant, en la faisant jouir - tout ça il savait faire. Mais tout ce qui l'intéressait vraiment, c'était David allongé juste à côté, qui les regardait en souriant, ravi de voir que Pauline prenait son pied et que Guy s'y prenait bien. Guy aurait aimé que David fasse pareil que lui avant, qu'il lui caresse le dos, qu'il lui caresse les fesses, qu'il lui mette même un doigt dans le cul pendant qu'il prenait Pauline - mais non, David les regardait sans rien faire.

Guy finit par jouir à son tour - en même temps que Pauline d'ailleurs. Il se retira à son tour, retira sa capote et la jeta à la poubelle. Ils s'allongèrent tous les trois côté à côté sur le lit.
Pauline : Wouaw, c'était géant. Merci Guy !
Guy : Euh, de rien !

Ils se servirent encore un verre de vin, discutèrent un peu. David et Pauline se montrèrent très gentils, mais Guy comprit qu'ils avaient l'intention de dormir seuls et qu'il devait partir. Il appela un taxi. un quart d'heure plus tard, David raccompagna Guy jusqu'en bas de son immeuble, ils purent échanger quelques mots.
David : Alors comme ça tu es bi ?
Guy : Qu'est-ce que tu racontes ?
David : Allez ! Y'a pas de raison de te cacher. J'ai bien senti tes caresses, j'ai bien vu tes regards…
Guy : C'est pas moi qui ai l'habitude de faire des plans à trois. C'était une première pour moi, alors forcément je sais pas trop où mettre mes mains.
David : - Ne te fâche pas ! J'ai déjà fait des plans à trois avec des mecs qui n'en avaient jamais fait avant et je peux voir la différence. Tu n'as pas à t'excuser mais toi, tu es bi. Pas gay vu comment tu t'es occupé de Pauline, mais bi, oui, ça c'est sûr. Et si tu ne le sais pas encore, je te le dis.

David avait dit ça sur un ton très naturel : on sentait que pour lui ça ne posait pas le moindre problème. Guy monta dans le taxi et rentra chez lui, songeur. Cette soirée aurait dû marquer son grand retour à la vie d'hétéro, c'était raté…

Voilà : j'aurais mis du temps mais j'ai enfin écrit une suite à mon histoire qui avait eu un petit succès ici. Trois histoires pour le prix d'une !

Etant donné que je n'ai pas vraiment le temps de poursuivre trois histoires en même temps, n'hésitez pas à m'écrire pour me dire celle que vous préféreriez que je continue :
- Fred et moi surpris par son frère ?
- Kamel avec le jeune Noah ?
- Ou les expériences de Guy qui ne sait plus où il en est ?

Marc 67

Micmac67@live.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Les potes de mon grand-frère

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

16 juillet 2019

Nouvelles (21)

Au sauna avec Nicolas Julienbogoss
Accompagnateur Martin Tche
Comment je me suis fait violer le cul chuuuut17
Un dimanche Martin Tche
Le masseur turc Martin Tche
Ma première hospitalisation Martin Tche
Mon pote Brice Thomas
Amir Thomas
Gabriel Renart
Sur la route de Bruxelles Omar-lille
5 garçons de terminale Frank
Olivier Lycrahot
Rapport de force -01 Lucif
Rapport de force -02 Lucif
Kiff Seithan
Exhibition et domination Pol
Un job d’été prometteur Tomtom69000
Virée au bar Lifeisdream
Medhi, un Maitre marocain Lope75
Chambre d’hôtel Frank
Chambre d’hôtel -02 Frank

La suite (12)

Le patient -06 d.kine.75
Un amour inaccessible -04 Miangemidemon
Le chef de chantier -06 Romain
Le chef de chantier -Fin Romain
Passion en toutes lettres 07 Cyrillo
Passion en toutes lettres 08 Romain
Passion en toutes lettres 09 Cyrillo
Passion en toutes lettres 10 Romain
Passion en toutes lettres -11 Cyrillo
Passion en toutes lettres -12 Romain
Les potes de mon grand-frère 4-2 Marc 67
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

Juillet 2019

Nouvelles

Passion en toutes lettres 01 Cyrillo
Passion en toutes lettres 02 Romain
Passion en toutes lettres 03 Cyrillo
Passion en toutes lettres 04 Romain
Passion en toutes lettres 05 Cyrillo
Passion en toutes lettres 06 Romain
Dans les airs ! Peter pan
Mon collègue Farid Hugo
Le grand frère de mon pote Julian
Éveilleur Alex
Éveilleur -02 Alex
2 ouvriers au supermarché Thomasqueutard
Soirée chez mon meilleur ami Arnaud

La suite

Le chef de chantier -05 Romain
Découverte de mon côté gay Alb29
Un amour inaccessible Miangemidemon
Les bains d’Odessa -02 Loic.1972
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)