PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

L’anniversaire

Pour plus de surprise, je dévoilerai si mes histoires sont réelles ou fictives par mail. Les dialogues sont approximatifs pour les histoires vraies.

Une amie a organisé une soirée pour ses 19 ans. Elle m’avait dit que si je le souhaitais je pouvais ramener d’autres personnes. Je contacte une dizaine de mes connaissances, et seulement un, que j’appréciais, mais connaissais vaguement, il me fit comprendre qu’il était partant.

Son nom est Camron, un black plutôt grand, musclé avec un corps assez fin et un style de rappeur américain avec des nattes. Il a des traits fins et un caractère assez timide et réservé en apparence, qui lui donne un certain charisme avec son sourire en coin et son regard coquin. Je l’avais rencontré lors d’une soirée ou nous avions joué à action/vérité. J’avais eu pour gage de faire un smack à un ses meilleurs potes qui avait refusé. Camron s’était approché de moi en lui disant que ce n’était rien qu’un smack et me fit un rapide baiser sur la bouche. N’ayant vraiment aucune attirance envers lui, j’ai moi-même joué le jeu. En effet c’est sans aucune arrière-pensée que je le laissai faire et aucun malaise ne suivit ni durant cette soirée ni plus tard. Cet événement n’étant qu’un détail et ce gars étant super sympa et sans prise de tête, je l’avais donc invité lui et ses potes.

La soirée se passe, tout le monde boit, danse, joue aux cartes... et assez rapidement une grande partie des invités vont se coucher, dont Camron. Ma pote est partie dormir. N’étant pas fatigués nous finissons la soirée à 5 dans le salon, et vers 3 h du matin ils partirent tous. Après avoir été faire un tour dans les chambres, je me rendis compte qu’il n’y avait plus de place pour dormir et je m’installai dans le salon, en caleçon sous ma couette. Je mis un fond musical et c’est lorsque je commençai à m’endormir que Cameron arriva avec son flash dans le salon, le jean légèrement baissé avec son caleçon apparent et le torse dénudé. Il posa son flash sur la table, se mit sur le canapé en face et se roula en joint, le tout en silence devant moi :

– Yo... Camron... tu dors plus ? Qu’est ce que tu fais ? Lui dis-je

Il ne répond pas tout de suite et laisse un silence. Un silence qui rend l’atmosphère assez bizarre, comme s’il voulait paraitre énigmatique.

– Non, j’arrive plus a dormir, il fait trop chaud là-bas, et j’voulais me rouler un joint.

– Hum, OK... dis-je en bâillant. Vous vous êtes endormi tôt avec les gars, vous vous faisiez chier, ou quoi ?

– Non en vrai pas du tout, c’est juste que j’étais un peu fatigué et en vrai je pensais que j’allais serrer un peu, mais laisse tomber..

– Ah je vois. T’es pas venu ici pour rigoler, t’avais quand même un objectif.

– Mdr, bah je vais pas te mentir, ouais, si je viens à une soirée c’est pour m’amusé un peu aussi quoi...

Il allume son joint, prend une bouteille de whisky sur la table et se pose en arrière les jambes écartées.

Tu vois ce que je veux dire, on a qu’une vie, je sais pas moi, faut profiter nan ?

– Ouais carrément, après les filles à la soirée étaient soit en couple soit assez. enfin pas du genre à tenter des choses quoi

– Ouais j’avais capté, après, peut être que les gays comme toi, ils prennent plus de risques non ? me dit-il en rigolant

– Mdr quoi ? Pourquoi tu dis ça ?

– J’tai entendu parler de tes ex avec des meufs tout à l’heure

– Ah d’accord, ouais après, je suis bi, mais si tu parles sérieusement et bien je suis d’accord avec toi : les gay et bi ont plus le gout du risque alors que vous les hétéros vous êtes trop fermés d’esprit et sérieux

Tout en fumant, il me regarde, me sourit et commence à mettre son autre main sur son jean. Un long silence s’installe. Le plat de son jean commence à se déformer sous ses caresses, laissant apparaitre une bosse. Il fume toujours, et me perce du regard.

– Viens là.

Gêné, je ne bouge pas. Il insiste en touchant sa bosse.

– Aller. Viens ici.

– Quoi ? Non, pourquoi ?

Il affiche un air sérieux, dominateur et assez sur de lui.

– Viens là.

Je me lève et il baisse sa braguette puis met sa main sur ma hanche en me tirant doucement vers lui.

– Mets-toi à genou, dit-il en tirant une latte.

Je m’exécute. Il baisse son pantalon et je vois alors la forme de son sexe paraissant énorme tant en largueur qu’en longueur. Il pose sa main sur ma tête et je comprends alors qu’il aime prendre le contrôle. Il me frotte contre son sexe et me fait respirer son odeur. Il me fait enlever son caleçon et son sexe se dresse d’un coup devant moi, dépassant le sommet de mon visage alors que mon menton touche la partie pendante de son entrejambe.

Il tire mes cheveux pour m’indiquer la direction et pose mes lèvres sur son gland qu’il s’empresse de pousser dans ma bouche. Doucement, mais d’une traite il cherche à me faire gober son sexe entier dans ma bouche. Je commence à pousser ses cuisses avec mes mains, mais il continue d’appuyer.

– Arête, tentais-je de dire.

Il commence alors à faire monter et descendre ma bouche de plus en plus rapidement. Je m’étouffe littéralement et commence à baver partout autour de son sexe. Il pose alors son joint et prend ses deux mains pour m’appuyer sur la tête en gorge profonde. Cette fois, c’est lui qui fait des va-et-vient rapides avec son sexe. J’essaye de me débattre en vain. Il me burine la bouche. J’ai peine à respirer. Tout en continuant à me baiser la bouche il me bouche les narines de son autre main, m’empêchant alors de respirer. Je verse une larme et bave en abondance. Je pousse de toute mes forces sur ses cuisses et m’écroule en arrière sur le tapis.

– Ah... mon.. Dieu, ah... fais-je en reprenant mon souffle.

Camron se lève du canapé et se précipite sur moi en m’enjambant, ses cuisses chacune d’un côté de mon cou. Je compris alors ce qui allait se passer.

– Camron, attends, je ne sais pas si j’vais pouvoir…

– Chut.

Il enfonce son sexe d’un seul coup dans ma bouche. J’essaye alors de le repousser, mais mes mains sont bloquées au sol par son jean et son caleçon. Il se retire et rentre à nouveau d’un coup sec. Il le refait une ou deux fois, puis il se penche en avant sur les mains et commence à me baiser sauvagement la bouche, ses boules claquant furieusement contre mon menton.

*clap clap clap clap clap*

On entend le bruit retentir dans toute la pièce tellement il y va vite et fort. Lui est silencieux et mes bruits de quasi-détresse s’entendent à peine tellement il pénètre ma gorge. Il continue de me défoncer la bouche pendant une bonne minute et d’un seul coup il se calme, se raidit et un puissant jet salé se déverse dans ma gorge puis dans ma bouche quand il commence a sortir son sexe. Je finis par tout avaler pour enfin respirer. Il tombe sur le dos à côté de moi et reste là sans rien dire. Il descend vers moi, me fait un smack, se rhabille et part se coucher sans m’adresser un mot.

Envoyez-moi un mail en me disant si vous pensez que l’histoire est réelle ou non et donnez vos impressions/commentaire, n’hésitez pas. Je vous donnerai plus de détails si vous le souhaitez.

Vap

vappab1@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Retour de soirée - Le mec à lunettes - L’anniversaire - Job d'été

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

20 juin 2019

Nouvelles (11)

Baisé par mon chef Rachid
Abstinence et excitation Kasso
Les petits Voyeurs Jeanmarc
Romance à l’hôtel Femelle
Job d’été à l’hôtel Femelle
Soumis à un vampire Virgo1999
Dans les dunes à Labenne Raphael75010
Mon professeur Charles
Consultation Nathan0
Une sécance de sport Damien
Sur la plage et à la cave Kasso

La suite (1)

Soumission & Domination -533 Jardinier

Juin 2019

Nouvelles

Trio fist Tétonmaso
Trianon Jako
Nynpho avec mon voisin Nymph
L’Homme est vulnérable Rogue
Ancien camarade sur Grindr Louisallenk
Mon voisin black Gregmrs
Découverte de mon côté gay Alb29
Petite salope -01 Lopamecsxl
Petite salope -02 Lopamecsxl
Petite salope -03 Lopamecsxl
Petite salope -04 Lopamecsxl
Vive l’armée ! Pititgayy
Comment j’ai dépucelé Hotcalvin
Le patron du centre médical À 19
Leçon particulière Frank
Le porte à porte Jeanmarc
Ballade en VTT Femelle
Mon pote Nathan0
Une nuit en Tunisie Fisturo
Histoire de Hammam Dd38
Vengeance Femelle
Jonathan Théo

La suite

Leçon particulière -02 Frank
Les sket -03 Kifflesket
Mon demi-frère hétéro -06 Oldyano
Le copain de ma fille -02 Jeanmarc
Moment de détente -03 Amical72
Moment de détente -04 Amical72
En «beurette» -02 Hamiasamira
Mes potes du lycée -02 JuSP7766
Soumission & Domination -531 Jardinier
Soumission & Domination -532 Jardinier
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)