PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Dans un club

Je venais d’avoir 20 ans. J’ai lu dans un journal gay que l’on cherchait des candidats pour passer un casting en vue de participer à une soirée dans un club gay.
J’ai répondu à cette annonce en me disant que je ne risquais rien à me présenter.
Le seul risque était d’être retenu et de participer ensuite à cette soirée. Aucun critère d’était demandé.
Le choix serait pris après le casting. À mon grand soulagement j’ai été convoqué un matin dans une grande ville de province. Je me suis donc présenté à l’heure prévu.
Je m’étais habillé en conséquence. Une chemise légère, un jean collant et un slip mini blanc.

J’ai été accueilli par deux gars d’une trentaine d’années qui m’ont tout de suite annoncé la couleur avant de me demander de me déshabiller.
Ils recherchaient trois gars pour servir de vide couille à une vingtaine de gars et ceci durant toute la nuit.
Ils m’ont averti que je serais rasé dès mon arrivée, que je devrais porter un cokring, un plug dans le cul et que je ne devrais pas éjaculer durant les deux semaines avant cette soirée.
J’ai accepté les conditions.

J’ai alors dû me mettre d’abord en slip. Les deux gars présents ont caressé la bosse que faisait mon paquet dans mon slip puis ils l’ont fait descendre le long de mes jambes et m’ont demandé de me branler pour voir ce que donnerait ma bite en pleine érection, mais surtout je ne devais pas me vider les couilles. Dix-neuf centimètres, c’était tout à fait ce qu’ils recherchaient.
Je leur ai demandé la raison pour laquelle je ne devais pas éjaculer durant les deux semaines précédant la soirée. Ils m’ont répondu que c’était absolument nécessaire et que j’aurais plus d’explications lors de ma prise en charge par les vingt participants. La soirée devait se tenir le weekend suivant dans un club gay.

Le samedi suivant j’ai donc sonné à la porte du club. Un gars baraqué m’a ouvert et m’a demandé le nom de code qui m’avait été donné lors du casting.
J’ai été invité à rentrer. Les gars présents m’ont dévisagé et j’ai tout de suite été dirigé vers une petite salle où j’ai retrouvé les deux mecs qui serviraient comme moi de vide-couilles.
J’ai alors été pris en charge par des gars qui m’ont déshabillé rapidement, et m’ont demandé de passer sous la douche. Ensuite on m’a rasé la poitrine, la bas-ventre, la queue, les couilles, les fesses et le raie du cul. Enfin on m’a posé un cockring, et un plug anal. J’ai dû enfiler un collant blanc et mettre un jock blanc.

Un gars est alors rentré dans la pièce pour nous indiquer ce qui allait nous arriver. Une vingtaine de mecs attendaient dans la salle principale. Je devais mettre mon cul et ma queue à la disposition de tous ces gars. Je pourrai me vider les couilles uniquement à la fin et j’aurai droit alors à une petite surprise. Accompagné des deux autres «lopes», j’ai pénétré dans la grande salle où se trouvaient tous les mecs qui nous attendaient impatiemment. Vêtus de harnais et de slips en cuir, ils étaient debout et nous ont observés de la tête aux pieds. Dans cette salle se trouvaient un swing, une croix de Saint-André et un sling. Tout cela était illuminé par de puissants projecteurs. Ma tête a été recouverte d’un masque noir. J’ai tout de suite compris que nous allions être filmés.

Le maître de cérémonie m’a lors demandé de lécher tous les slips des gars sans y mettre la main.
Après cela, les queues ont fait leur apparition. Et là quelle surprise, que des bites longues et épaisses. Aucune en dessous de 20 cm, mais c’est surtout l’épaisseur qui m’inquiétait.
Mon cul n’a fait jamais accueilli de tels morceaux. Les couilles également étaient imposantes, lourdes et épilées tout comme les pubis. Ce serait plus agréable de sucer ces belles bites.
C’est d’ailleurs ce qui m’a tout de suite était imposé. Je me suis agenouillé devant chaque mec et j’ai commencé à sucer chaque bite. Elles grossissaient dans ma bouche et j’avais du mal à les gober entièrement. Je pouvais à présent toucher les queues avec mes mains et je ne me gênais pas pour évaluer la grosseur des couilles.

J’adore caresser les grosses couilles des mecs, les sentir rouler entre mes doigts. J’ai léché tous ces glands et ces grosses couilles avec amour. Mais les mecs voulaient surtout profitaient de mon cul et aucun d’entre eux ne s’est vidé les couilles. J’ai ainsi vu toutes les queues alignées prêtes à me défoncer.
J’ai alors été transporté sur le sling. On m’a attaché les mains et les jambes. J’avais les cuisses écartées au maximum, mon cul bien offert. Le plug était bien enfoncé. Un mec est venu et a ôté le plug, mais l’a remplacé par un spéculum. Il voulait écarter mon cul au maximum. À la fin la douleur a été vive et le gars a pris une lampe de poche pour vérifier l’intérieur de mon trou.
Je l’ai entendu dire à ses copains : «Il est propre et bien ouvert, on va pouvoir tous l’enfiler. C’est un vrai garage à bites».

Les grosses bites pleines de jus se sont succédées dans mon cul.
Vous pouvez imaginer, 20 bites hyper tendues profiter de mon cul. Chaque bite allait et venait dans mon cul. J’étais alors devenu une vraie salope au service de toutes ces queues. J’attendais avec impatience le moment où la première bite se viderait de son jus. À ce moment-là un gars a crié : «On va le recouvrir de sperme.» Les 20 gars se sont placés autour du swing et ont commencé à se branler. Pendant ce temps chacun d’entre eux est venu se placer devant ma tête pour se faire sucer. Et les queues ont commencé à gicler le précieux jus de couilles. Les gémissements se succédaient. Certaines éjaculations ont été très puissantes et abondantes. J’étais recouvert de ce bon sperme tout chaud sorti des couilles de 20 mecs. L’un d’entre eux s’est avancé et a commencé alors à me masser avec le sperme de toutes ces queues. Un vrai massage de professionnel. Mais ce n’était pas terminé.

Il fallait aussi que mes couilles soient asséchées. Un autre gars est venu, a commencé à me branler la queue pendant qu’un autre me massait les couilles et qu’un autre encore faisait la même chose avec la prostate. Je n’avais pas éjaculé depuis deux semaines. Au moment où les premières contractions de ma queue se sont fait sentir un mec a approché un bol pour recueillir tout mon sperme. Vous pouvez imaginer que la quantité était importante. J’ai alors dû boire tout mon sperme. Voilà la raison pour laquelle il m’avait été demandé lors du casting de ne pas éjaculer pendant deux semaines. Certaines queues étaient encore bien bandées. J’ai encore dû en nettoyer quelques-unes. Mon cul était endolori. J’étais devenu une vrai lope.

Depuis ce jour, j’adore me mettre au service de belles queues et de couilles bien remplies.

Filou

filou4954@aol.fr

Autres histoires de l'auteur : Dans un club

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

16 juillet 2019

Nouvelles (21)

Au sauna avec Nicolas Julienbogoss
Accompagnateur Martin Tche
Comment je me suis fait violer le cul chuuuut17
Un dimanche Martin Tche
Le masseur turc Martin Tche
Ma première hospitalisation Martin Tche
Mon pote Brice Thomas
Amir Thomas
Gabriel Renart
Sur la route de Bruxelles Omar-lille
5 garçons de terminale Frank
Olivier Lycrahot
Rapport de force -01 Lucif
Rapport de force -02 Lucif
Kiff Seithan
Exhibition et domination Pol
Un job d’été prometteur Tomtom69000
Virée au bar Lifeisdream
Medhi, un Maitre marocain Lope75
Chambre d’hôtel Frank
Chambre d’hôtel -02 Frank

La suite (12)

Le patient -06 d.kine.75
Un amour inaccessible -04 Miangemidemon
Le chef de chantier -06 Romain
Le chef de chantier -Fin Romain
Passion en toutes lettres 07 Cyrillo
Passion en toutes lettres 08 Romain
Passion en toutes lettres 09 Cyrillo
Passion en toutes lettres 10 Romain
Passion en toutes lettres -11 Cyrillo
Passion en toutes lettres -12 Romain
Les potes de mon grand-frère 4-2 Marc 67
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

Juillet 2019

Nouvelles

Passion en toutes lettres 01 Cyrillo
Passion en toutes lettres 02 Romain
Passion en toutes lettres 03 Cyrillo
Passion en toutes lettres 04 Romain
Passion en toutes lettres 05 Cyrillo
Passion en toutes lettres 06 Romain
Dans les airs ! Peter pan
Mon collègue Farid Hugo
Le grand frère de mon pote Julian
Éveilleur Alex
Éveilleur -02 Alex
2 ouvriers au supermarché Thomasqueutard
Soirée chez mon meilleur ami Arnaud

La suite

Le chef de chantier -05 Romain
Découverte de mon côté gay Alb29
Un amour inaccessible Miangemidemon
Les bains d’Odessa -02 Loic.1972
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)