PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Il cherchait un vide couilles

Bonjour,

Ça fait des années que je me délecte des histoires sur ce site et je me lance à vous raconter une de mes nombreuses expériences bien hot qui m’est arrivée récemment.

Je suis bi marié, je fais des rencontres lors de déplacements professionnels essentiellement. Je suis blond bien grisonnant, barbe courte, yeux bleus, j’ai 49 ans, 180 pour 76 kg, plutôt bien conservé et entretenu par pas mal de sport pour garder un corps musclé sec qui plait bien en général à mes partenaires.

Je suis attiré par les mecs virils et pas trop jeunes, les vrais mâles quoi. Je suis versatile, mais depuis quelques années je prends de plus en plus de plaisir à jouer le rôle de passif avec des mecs bien masculins. Dernièrement, lors d’un déplacement sur Blois j’ai posté une annonce indiquant que je recherchais un beau mec viril pour limer mon cul. Je ne me faisais pas trop d’illusion, car très souvent je suis sollicité par des mecs bedonnants, certains qui recherchent plans nokapotes ou simplement pour les sucer et basta, invitations que je décline systématiquement. Moi j’aime les sodos longues avec mecs bien conservés pour avoir le temps de prendre du plaisir et toujours avec kpote.

Ce jour-là je reçois une réponse d’un mec de 35 ans, qui recherche mec bien salope pour un plan sodo direct avec mec viril pour le prendre longuement, tout à fait ce que je recherchais. Il était de passage à l’hôtel pour raison professionnelle et me demandait de le rejoindre discrètement, car la chambre d’à côté été occupée par un collègue de travail. Le RDV pris vers 22 h, je me suis préparé et me suis garé au pied de son hôtel. Il était sorti sur le balcon torse nu pour que je le voie, en short, nous étions en juillet et la température n’avait guère chutée il faisait encore très chaud et immédiatement il m’a paru magnifique, brun barbu, un très beau visage carré très masculin, le corps grand, magnifiquement dessiné et musclé, le top.

Je suis monté en espérant que je lui plairais physiquement, car je suis plus âgé que lui et je craignais mes cheveux et ma barbe grise le rebutes, mais il connaissait mon âge lorsqu’il a répondu à l’annonce et lorsqu’il m’a vu il a semblé satisfait et m’a fait rentrer immédiatement dans sa chambre en prenant soin de ne pas faire trop de bruit. Il a enlevé son short sous lequel il ne portait rien et s’est immédiatement allongé sur le dos sur son lit. Il était superbe, le corps parfait, la peau mate, des bras musclés, les cuisses épaisses et un torse splendide bien poilu et entretenu avec des pectoraux très bien dessinés, mon fantasme était devait moi. Il respirait le mâle en chaleur qui recherchait un cul pour le soulager après une bonne journée de travail. Je n’ai pas mis longtemps à me dévêtir et me diriger vers lui. Je n’osais pas toucher à ce corps tellement il était parfait, je l’admirais et j’ai commencé à lui faire des baisers sur le torse puis j’ai glissé vers ses tétons pour les lécher et les sucer doucement attentif à la moindre réaction de sa part pour m’assurer qu’il appréciait ces premières caresses, et ce fut le cas, il était très réactif et j’ai immédiatement senti son souffle se modifier et des grognements étouffés m’incitant à continuer. J’ai progressivement fait glisser mes lèvres vers son nombril sentant les poils de son torse me caresser le menton et le nez, il sentait bon, il devait tout juste sortir de la douche. Arrivé au niveau de son sexe, je l’ai observé, il était en semi-érection, j’ai volontairement respiré au plus pré de lui pour lui faire sentir la chaleur de mon souffle sur la peau fine et le résultat fut immédiat, je voyais sa tige prendre très rapidement de l’ampleur avec des proportions impressionnantes. J’ai fait glisser ma langue de la base de ses couilles jusqu’au frein de son gland plusieurs fois en salivant bien, il ne restait pas insensible à cette caresse, car son bassin commençait à onduler et il a posé une main sur ma tête pour accentuer la pression de ma bouche sur sa tige. Progressivement je remontais de plus en plus haut pour lécher le dessous de son gland et finir par le prendre une bouche. Il avait une queue très dure, épaisse, légèrement courbée ver le nombril et un gland magnifique, le tout parfaitement proportionné. Je n’ai pas résisté à la faire glisser dans ma bouche, même si je ne suis pas un adepte des gorges profondes, car le passage de la glotte provoque systématiquement un réflexe de haut-le-cœ?ur, j’avais envie de l’absorber totalement, la sentir me remplir la bouche pour en déguster le gout et procurer à mon mâle un maximum de plaisir. Progressivement je la faisais pénétrer de plus en plus profondément et salivant au maximum et je suis parvenu à le glisser toute entière, pas longtemps, mais suffisamment pour la sentir totalement épouser les contours de ma bouche et de ma gorge et entendre mon beau mâle gémir de plaisir. Mes mains ne restaient pas en reste, j’en profitais pour explorer chaque recoin de son corps en privilégiant les zones érogènes comme l’intérieur des cuisses, la zone entre son cul et ses couilles lourdes et gonflées, son ventre et son pubis. Ce corps de rêve était à moi et je m’appliquais à lui donner en contrepartie un maximum de sensations. C’est alors qu’il a pris les choses en mains, il a bloqué ma tête entre ses deux mains larges et puissantes pour imprimer un rythme plus soutenu de ma bouche sur sa hampe. Il utilisait ma bouche pour se branler lentement, mais profondément en maitrisant toutefois la profondeur ayant compris que je ne résisterais pas à des gorges profondes répétées, et cette attention m’a touché. Sa queue avait encore pris de l’ampleur, elle était extrêmement dure et volumineuse, un régal.

C’est le moment qu’il a choisi pour me relever, pour me faire mettre à 4 pattes sur son lit et se placer derrière moi en prenant au passage une Kpote que j’avais apportée avec un tube de gel. Il m’a caressé la rondelle et y a inséré rapidement un doigt, puis plusieurs, ses gestes devenaient plus viril, après les préliminaires doux que je lui avais procurés il me faisait sentir que le mâle c’était lui et qu’il était bien décidé à m’utiliser pour se donner du plaisir comme le stipulait sa recherche. À cet instant j’ai compris que ce magnifique mâle était passé en mode dominant avec une bonne salope qui lui offrait son cul pour se faire plaisir. J’étais venu dans cet esprit et je sentais mon cul se dilater facilement tellement mon désir de l’avoir en moi était grand. Il n’a pas mis longtemps à positionner son gland sur ma rondelle, la sensation du gel froid m’a électrisé, et il a glissé sa grosse queue d’une traite en moi sans s’arrêter, lentement, mais profondément. La douleur malgré le gel et la préparation était forte, j’ai instinctivement eu un mouvement de recul qu’il a aussitôt maitrisé en me prenant fermement par les hanches pour me la planter à nouveau puis il a appuyé sur mes reins pour me faire cambrer et commencer à me pilonner en règle. La douleur a rapidement laissé place au plaisir de sentir son membre épais, long et dur me remplir totalement, j’étais sa femelle et l’amplitude de sa queue est devenue plus grande pour me faire sentir toute la longueur de son sexe glisser en moi. Il me tenait toujours par les hanches, il me prenant profondément et le rythme était intense. Je sentais son corps massif buter contre mes fesses et ses couilles gonflées s’écraser entre ses cuisses et mon cul, un régal. J’avais envie que ce moment ne s’arrête pas, il me traitait de bonne salope, me disait que j’avais une bonne chatte de mâle et émettait des grognements à chaque fois qu’il butait au fond de moi tout en ma fessant de temps en temps pour me rappeler mon rôle de soumis dans ce duel sexuel. Mes gémissements étaient de plus en plus forts, mais il m’ordonnait de ne pas faire de bruit pour ne pas éveiller les soupçons de son collègue dans la chambre d’à côté.

À chaque passage sa queue tapait sur ma prostate provoquant des décharges électriques dans tout mon corps, je prenais soin de ne pas toucher ma queue au risque d’exploser, je voulais faire durer le plaisir. Il a continué à me faire sentir toute sa force et sa virilité pendant au moins 20 min en me traitant de bonne lope, de bonne femelle qui savait s’offrir à son mâle, de bonne chatte qui encaisse bien avant de grogner et de me planter encore plus profondément sa queue au plus profond et en m’immobilisant ainsi pendant tout le temps où ses couilles se vidaient dans la kpote. Il s’est penché pour coller son torse velu contre mon dos en s’appuyant de tout son poids sur moi pendant que je sentais sa queue encore sursauter dans mon cul. La sensation était incroyable, je sentais tous ses muscles en tension me serrer le temps que son éteinte se termine et qu’il reprenne ses esprits, j’en ai profité pour me toucher la queue ce qui a provoqué immédiatement mon éjaculation intense sur son lit. Il a tout juste eu le temps de mettre sa main sur ma bouche pour étouffer mon cri de jouissance et s’est rapidement retiré et me faisant une tape sur la fesse pour aller sous la douche, me laissant en position, les jambes tremblantes et le cul toujours relevé largement ouvert en train de reprendre doucement mes esprits et redescendre de mon nuage.

Sans un mot il m’a laissé passer à mon tour sous la douche pendant qu’il remettait son short et une fois rhabillé, je l’ai salué discrètement devant sa porte de chambre, alors qu’il venait de s’allumait une clope, torse nu le corps encore mouillé, splendide. Il m’a à peine regardé, je lui avais servi de vide couille pour la soirée, il semblait satisfait et m’a donné au passage un plaisir immense. Je n’ai que peu de chance de le revoir un jour, car il était de passage pour son boulot, il m’avait dit avoir des déplacements nationaux, mais que sa présence sur Blois était exceptionnelle. Cette soirée restera un très bon souvenir et je bande encore rien qu’en pensant à son corps parfait, son visage magnifique et viril et sa queue qui m’a limé longuement et donné tant de plaisir.

C’est un premier récit de mes aventures sexuelles, j’espère qu’il vous a plu. N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires et si vous êtes actif viril avec un beau corps et que vous recherchez un passif masculin, mais bien salope à limer longuement, faites-moi signe.

Virilsalope

versachobi@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Seul passif pour 3 mecs - Mon cul en redemande - Il cherchait un vide couilles - Surprise

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

18/04 : 15 Nouvelles

Sauna de Sochaux Chatenois25
Une soirée partie en couille 17cmglandcompris
Un charme fou Ghost writer
Rasage coquin Jako
Plan anonyme -01 Rsexenc
Plan anonyme -02 Rsexenc
Surprise à la fac Aymeric
Militaire-Motard Militaire
Plan avec une racaille Passif-lille
Dans le vestiaire Pakito31
Voisin Marlon
L'éveil du Renart Renart
Séance sportive Pititgayy
Un Affectueux Collègue Jako
Tout a basculé à 19 ans ThomasLePassif

La suite... (7)

Mariage pour tous -09 Yan
Frenchies -11 Pititgayy
Mathieu -03 Jeanmarc
Chambres à louer -15 Jeanmarc
Kader -12 Cédric T
Kader -13 Cédric T
Dans les geoles d'Armid -03 Iwan

Avril 2014

Nouvelles

Que de changements -01 Evanaddison
Que de changements -02 Evanaddison
Que de changements -03 Evanaddison
Que de changements -04 Evanaddison
Soirée torride Caramel
À la fin de l’été Bookman
Victor Victorbg
Une aire d’autoroute. Ginger
Marché D’Amiens Nord Legarsdu80
Mon petit frère Pédale69
Un Chinois très chaud... Mat44
Thibault Theo5852
Masseur Bastien
Le Club Ganymède Jako
Soumis au livreur wantmonster86

La suite...

Que de changements -05 Evanaddison
Que de changements -06 Evanaddison
Que de changements -07 Evanaddison
5ème jour Curiosity
Frenchies -10 Pititgayy
Mathieu -02 Jeanmarc
Soumission & Domination -524 Jardinier
Souvenir d’internat -03 Benvart
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)